Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

29 août 2015

Match de prépa: Sélestat 31-22 ESSAHB, Sélestat sans frayeur

Les Strasbourgeois n’ont pu donner le change que le temps du premier quart d’heure avant de laisser le champ libre à un SAHB toujours en rodage (31-22).

 

1816i_le_jeune_thibaud_valentin_a_su_donner_du_rythme_a_une_equipe_du_sahb_toujours_en_construction_photo_l_alsace_d

Dans une semaine, ça ne comptera plus pour du beurre, comme hier soir face à l’entente de l’ESSAHB. Il faudra être prêt au moment des trois coups du championnat. Le SAHB l’est-il ? La question reste posée d’autant qu’on ne peut pas tirer trop de conclusions d’un match où l’opposition n’a pas été du même niveau que lors des deux précédentes confrontations contre Dunkerque et Winterthur.

L’ESSAHB qui a débuté sa préparation plus tard que les Sélestadiens a fait figure de sparring partner pour une bonne séance de travail. Mais son niveau n’étant pas celle d’une cylindrée de Pro D2 - que l’équipe strasbourgeoise a quitté pour la N1 -, il ne faut se fier ni au résultat, ni au score. Les Sélestadiens auraient pu s’imposer sur une plus grande marge sans quelques déchets qui montrent que l’équipe manque encore de repères et de liant.

Il faudra notamment du temps à Igor Vujic pour devenir le patron de l’équipe dont on lui a confié les clés. Le Croate est encore loin du compte, dans la gestion du ballon comme dans sa réussite (1/8). Le passage au poste de demi-centre du jeune Thibaud Valentin a été bien plus productif, surtout en première période. C’est d’ailleurs lui qui impulsait un 9-1, entre la 14e et la 25e minute, qui valait à son équipe de se dégager de l’étreinte adverse (14-6). S’il rentrait aux vestiaires sur un excellent 3/3, ses percussions étaient vouées à l’échec (0/5) par la suite.

Sélestat a profité de ce dernier match de préparation pour travailler avec une équipe toujours privée de ses pivots Eudaric et Fleurival et sans Thomas Gaudin. Mais elle a profité du retour de Lenne, qui s’est fait mis en valeur au même titre que les deux autres champions du monde, Julien Meyer (15 arrêts) et Rudy Seri (6 buts). « On voulait se rassurer avant le début du championnat en faisant un match sérieux. On a encore quelques erreurs à gommer et des balles qu’on doit éviter de perdre , souligne Olivier Jung. Il nous reste encore une semaine pour progresser et bien faire les choses. »

CSI de Sélestat.
Mi-temps : 15-9. 300 spectateurs environ.
Arbitres : MM. Gangloff et Gutbub.

Sélestat : 31 buts sur 54 tirs dont 2/2 pen. 10 balles perdues.
Deux minutes : Nyembo (43e , 58e ).
Gardiens : Meyer (44 minutes de la 1re à la 44e , 15 arrêts) et Sargenton (16 minutes de la 44e à la 60e , 5 arrêts dont 0/3 pen.).
Les buts : Martin 5/7, Seri 6/11, Nyembo 3/3, Jung 4/4, Valentin 3/8, Beauregard 2/4, Vujic 1/8, Joli 3/4, Lenne 4/5 dont 2/2 pen., Savic, Wagentrutz. Entraîneur : Gaudin.

Strasbourg-Schiltigheim : 22 buts sur 55 tirs dont 3/4 pen. 7 balles perdues.
Deux minutes : Geffrard 21e ), Ludwig (38e ).
Gardiens : Duchêne (33 minutes de la 27e à la 60e , 8 arrêts dont 0/1 pen. et Nkounga (27 minutes de la 1re à la 27e , 6 arrêts dont 0/1 pen.).
Les buts : Fessler 0/2, Durand 3/14 dont 0/1 pen., Bonnenberger 4/9, Geffrard 4/7, Julvecourt 1/5, Freppel 5/7 dont 3/3 pen., Richert 3/6, Matzinger, Ludwig 2/3, Abbey 0/2. Entraîneur : Boesch.

Source L'alsace

Posté par fredgo à 15:57 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 août 2015

Match de prépa: Sélestat - ESSAHB ce soir...

Pas égaux du tout           

Dans ce derby entre les deux meilleurs clubs bas-rhinois, le souci des entraîneurs est bien différent.

menage-mardi-apres-une-blessure-au-tournoi-de-bale-kosta-savic-sera-peut-etre-plus-heureux-au-tir-(0-4-contre-winterthur)-photo-dna-franck-delhomme

les deux clubs ne sont évidemment pas du tout au même niveau de préparation. Pour les Sélestadiens, ce sera le dernier match avant les trois coups en Pro D2 (contre Massy dans exactement une semaine). Pour les Strasbourgeois, il s’agit seulement de la deuxième sortie…

« En ne reprenant que le 19 septembre (à domicile face à Gien) , on sera forcément en décalage avec Sélestat, admet Bruno Boesch. C’est sûr que l’on sera en difficulté, c’est l’inverse qui ne serait pas normal. »

Des relations à perfectionner

Avec pour seul repère le match contre Nancy de vendredi, où son demi-centre Ondrej Mika a été touché et manquera déjà à l’appel, l’entraîneur de l’équipe de N1 espère tenir physiquement pendant les soixante minutes. « Ce match va nous permettre de mettre davantage en lumières nos forces et nos faiblesses. »

Pour son vis-à-vis, Christian Gaudin, la mise au point devient plus urgente. « Nous allons nous attacher à améliorer les relations dans les systèmes de jeu mis en place. Par exemple dans la “0-6” de ce début de saison, où des réglages sont encore à prévoir. »

Si Thomas Gaudin et Yoann Eudaric sont toujours out – le second ne retrouvant donc pas ses anciens coéquipiers sur le terrain ce soir – Thierry Fleurival fera peut-être sa rentrée. Yanis Lenne, lui, est redevenu pleinement opérationnel en version club après son titre mondial avec les Bleuets.

« Ça va aller très vite jusqu’à la reprise »

« Il va falloir qu’on se montre concentrés et appliqués, assène le coach, car ça va aller très vite jusqu’à la reprise. J’ai des blessés et il faudra s’adapter, mais toutes les équipes ont les mêmes soucis. »

Au travers de la première victoire au CSI, face à une équipe de D1 suisse, Winterthur, mardi soir (26-24), on a pu percevoir de l’envie et de l’engagement. Ne reste qu’à se doter des outils techniques et tactiques pour assurer une continuité dans la bonne spirale.

SAHB – ESSAHB au CSI à 20 h

Source Dna

Posté par fredgo à 12:45 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2015

Prépa: Semaine à domicile ...

Le SAHB multiplie les matches de préparation en vue de la reprise en Pro D2 du 4 septembre. Cette semaine, ce sont les Suisses de Winterthour et les Strasbourgeois de l’ESSAHB qui sont ses sparring-partners.

ch-ristian-gaudin-espere-voir-ses-joueurs-hausser-leur-niveau-de-jeu-photo-dna-laurent-rea

Les derniers enseignements sur l’état de forme des Violets ont été livrés dimanche, à l’occasion de la confrontation avec l’US Dunkerque dans le cadre du tournoi de Bogny-sur-Meuse.

Le club de l’élite s’est imposé 28-20 face à une formation partiellement amputée d’éléments clés. Elle est toujours privée de Kosta Savic, blessé à l’épaule à Bâle le week-end précédent – « Je veux ménager mon seul gaucher arrière droit, précise l’entraîneur Gaudin. J’espère qu’il sera opérationnel pour le premier match de championnat » – mais aussi son fils Thomas, souffrant également de l’épaule, de Thierry Fleurival, et, depuis l’entraînement de samedi, de Yoan Eudaric (petite lésion à l’ischio-jambier ?).

Finition à soigner

« Face à un des fleurons du handball français, j’ai pu voir des choses intéressantes et d’autres un peu moins dimanche. Sur le plan offensif, on commence à afficher la volonté de mettre l’équipe en place, mais on n’est pas encore suffisamment exigeants dans la finition. C’est dans les duels avec le gardien qu’il faut progresser. »

Hausser le niveau de jeu et l’efficacité, c’est l’obsession de Gaudin au cours de ces semaines consacrées aux répétitions.

La défense du SAHB manque aussi d’agressivité, et les possibilités de montées de balle s’en trouvent réduites.

« Il faut vraiment qu’on se rapproche de la compétition pour voir où on en est, mais la grosse problématique est que l’équipe n’est jamais au complet. C’est un exercice particulier de ne pas pouvoir développer un projet de jeu. »

Si Julien Meyer et Rudy Seri, les deux champions du monde juniors, occupaient leurs nouvelles places de titulaires chez les pros, leur aîné Yanis Lenne, titré également dernièrement, est encore laissé au repos en ce début de semaine.

La carte jeune

Lors de ce déplacement dans les Ardennes, plusieurs autres jeunes appelés à évoluer en réserve ou chez les moins de 18 sont apparus dans les rotations, cependant limitées sur la base arrière, effectuées contre Dunkerque : Édouard Kempf, Thibaud Valentin, Virgile Wagentrutz et Gaby Nyembo. « Ils profitent de la situation pour emmagasiner de l’expérience. »

Et pallier aux défaillances physiques, inévitables au cours de ce cycle où la montée en puissance met les équipes sur le fil du rasoir.

Contre une équipe de D1 suisse aguerrie, Sélestat s’efforcera d’apporter de nouvelles corrections dans la trajectoire menant sur la ligne de départ.

Sélestat – Winterthour à 19 h, au CSI

Source Dna

Posté par fredgo à 13:05 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 août 2015

Mondial U19 : la France championne du monde

 

     Championne d’Europe l’an passé, l’équipe de France, avec dans ses rangs le Sélestadien Yanis Lenne, s’est offert le monde, après sa victoire contre la Slovénie, hier en finale du Mondial U19 (33-26).C’est tout simplement phénoménal. L’été est bleu. Il y a d’abord eu les cadets, vainqueurs du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (avec quatre Alsaciens, Édouard Kempf, Valentin Kieffer, Benjamin Richert, Noah Gaudin).

l-equipe-de-france-avec-le-selestadien-yanis-lenne-savoure-son-bonheur-photo-stephane-pillaud-ihf

Il y a eu ensuite les juniors, sacrés champions du monde, avec les Sélestadiens Rudy Seri et Julien Meyer.

Depuis hier, il y a les U19, qui se sont eux aussi parés d’or aux championnats du monde, conclusion éclatante d’un parcours parfait dans la compétition (8 victoires, 1 match nul).

Avant de s’envoler pour la Russie, le Sélestadien Yanis Lenne avait annoncé la couleur : « Notre objectif, c’est le titre ». Lui et ses coéquipiers ont associé les paroles aux actes, signant un doublé historique, puisqu’ils avaient été couronnés rois d’Europe l’été dernier.

Hier en finale, contre la Slovénie, qui les avait accrochés en phase de poules (32-32), les joueurs d’Éric Quintin ont survolé les débats après un premier quart d’heure accroché (7-6 à la 15e , 16-13 à la pause).

Yanis Lenne

Plus rien ni personne ne pouvaient alors les arrêter dans leur ruée vers l’or (33-26).

Comme à son habitude, l’ailier droit Yanis Lenne s’est montré efficace (2 sur 3 au tir), contribuant activement au succès français. Et c’est comme Meyer et Seri qu’il va revenir à Sélestat : en champion du monde !

Le chemin est encore long, mais cette génération regorge de pépites, dont certaines viennent déjà de signer leur premier contrat pro, comme Melvyn Richardson (Chambéry), Dika Mem (Tremblay), Ludovic Fabregas (Montpellier) et bien sûr Yanis Lenne.

Ce matin, la France est championne du monde en titre chez les A, les juniors et les U19. Et ce n’est visiblement pas près de s’arrêter…

Source Dna

Posté par fredgo à 17:57 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 août 2015

Yann Eudaric : « Ne pas brûler les étapes »

Alors que Sélestat dispute dimanche prochain un nouveau match amical contre Dunkerque, le nouveau pivot du SAHB, Yoann Eudaric, se confie sur ses ambitions et celles de son club pour la saison à venir.

 eudaric-strasbourg

Yoann, tu fais partie des recrues de Sélestat à l’intersaison. Comment se sont déroulés tes premiers pas avec ta nouvelle équipe ?

Mon intégration se passe bien. L’ambiance est super bonne au sein de l’équipe. Pourvu que ça continue ainsi !

Les premiers matches amicaux ont pourtant été en demi-teinte …

Oui, le résultat est mitigé avec une victoire, un match nul et trois défaites pour le moment. Pour nous, le plus important est de mettre notre projet de jeu en place tout en jouant contre des équipes qui sont plus avancées que nous dans leur préparation. On allie le travail et la compétition. C’est intéressant et enrichissant.

Sélestat visera-t-il les premières places en Pro D2 ?

On a l’ambition de se mêler aux équipes de tête, mais on ne veut pas brûler les étapes car on est une équipe en reconstruction. Cela passe par le travail au quotidien afin de trouver les bons automatismes entre nous les joueurs et le staff. On veut gagner le maximum de matches possible, surtout à domicile.

D’un point de vue personnel, tu t’apprêtes à franchir un cap en passant de Strasbourg qui visait le maintien à Sélestat qui descend de LNH …

Je souhaite faire une bonne saison avec Sélestat, qu’elle soit riche en victoires. J’estime que j’ai encore une grosse marge de progression. Je dois donc faire évoluer mon jeu en attaque et en défense.

Source Handnews

Posté par fredgo à 18:43 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


16 août 2015

Matchs de prépa: Les équipes en rodage ...

 

      Après avoir repris le chemin de l’entraînement lors de la deuxième quinzaine de juillet, les formations de Pro D2 ont toutes disputées leur premier match de préparation cette semaine. Seul Dijon n’a pas encore effectué sa première sortie amicale. Tour d’horizon des premiers résultats équipe par équipe.

Gaudin Sélestat 3

 

     Pour son premier match amical vendredi soir, Billère a mis fin à la belle série du Fenix Toulouse en s’imposant 28-25. Sans Ilic, préservé, Toulouse a rencontré des difficultés à rentrer dans le match. Le BHB ne s’est pas fait prier pour creuser l’écart et regagner les vestiaires avec cinq buts d’avance (16-11). Les joueurs de Philippe Gardent n’ont rien pu faire par la suite pour enrayer la belle mécanique béarnaise.

Angers a également commencé ses matches de préparation par un succès contre Pouzauges. Les joueurs de Laurent Sorin se sont largement imposés (28-14). « Nous finissons sans blessés de part et d’autres, explique l’entraîneur angevin sur la page Facebook du club. Je suis satisfait de la prestation d’ensemble sauf peut être la finition. »

Les débuts ont aussi été réussis pour Pontault-Combault, sorti vainqueur de son affrontement contre Nantes mercredi soir (33-31). Les pontellois, dont l’effectif a été remanié à l’intersaison, ont pu s’appuyer sur les nouveaux venus Leventoux et Candeias dans les cages pour mettre en difficulté les joueurs de Thierry Anti (21-13 à la pause). La chaleur et la fatigue accumulée suite à un match disputé la veille contre Créteil n’ont pas aidé les nantais, qui sont pourtant revenus à trois longueurs en deuxième période (25-22). Pas suffisant cependant pour faire chuter les coéquipiers de Dupoux, en vue en attaque.

Promu en Pro D2, Saran n’a pas démérité vendredi après-midi en amical mais a dû s’incliner contre Dunkerque (30-34). L’USM était encore dans le coup à la pause (16-18) avant de lâcher du lest face aux joueurs de Patrick Cazal dans les derniers instants de la rencontre (29-32, 56’).

Pour le seul duel entre futurs adversaires de Pro D2, c’est Nancy qui est sorti vainqueur de son opposition contre Besançon (29-26). La rencontre a été disputée, les deux équipes étant dos à dos à la pause (15-15). Mercredi, Besançon s’était imposé de deux buts (27-25) contre Belfort.

Equipe surprise de la saison passée, Cherbourg a attaqué fort ses matches de préparation avec une double opposition contre Chartres, promu en LNH. Les joueurs de Sébastien Leriche se sont inclinés (19-26) devant plus de 1.100 spectateurs. Ils étaient privés de leur gardien Fulop. A la pause, la JS comptait trois buts de retard (13-10). Auparavant, ils avaient concédé leur première défaite contre les chartrains (23-26) lors de trois périodes de 20 minutes chacune.

Valence a dominé son voisin Villefranche (28-22) cette semaine. A la pause, un premier écart avait été réalisé (11-9). Un peu plus tôt, la sélection nationale du Japon avait pris le meilleur sur les valentinois (26-28). Les joueurs de Milorad Davidovic ont désormais rendez-vous la semaine prochaine avec leur tournoi international.

Limoges a pu mesurer le travail qu’il lui restait à accomplir. Pour son unique sortie amicale jusqu’à présent, l’équipe de Nénad Stanic n’a pas fait le poids contre Toulouse (36-22). A la pause, le pensionnaire de LNH avait déjà fait le plus dur (17-9). L’objectif de cette rencontre était de jauger l’équipe avant d’attaquer un travail spécifique sur le jeu d’attaque. Jonathan Roby, victime d’une fracture à un talon en fin de saison dernière, et Marius Randriantseheno, qui vient tout juste de participer aux Championnats du monde des Îles avec Mayotte, manquaient à l’appel.

Massy a été dominé cette semaine en amical par Créteil (28-31). A la pause, les joueurs de Benjamin Braux comptaient quatre longueurs de retard (12-16). Rien d’alarmant pour une équipe qui devrait à nouveau jouer les premiers rôles en septembre en Pro D2.

Ighirri-Mulhouse-3-2-300x200

Finaliste malheureux de la dernière finale d’accession à la LNH, Mulhouse a disputé son premier match de préparation contre l’équipe de première division suisse de Lakers Stafa. Les joueurs de Brahim Ighirri se sont imposés avec la manière (25-40). Ils comptaient déjà neuf buts d’avance à la pause (10-19). Le MHSA était privé d’Arthur Muller, victime d’une fracture du quatrième métacarpien de la main gauche à l’entraînement. Une nouvelle opposition contre les suisses est prévue dans une semaine.

Sélestat reste sur une défaite plutôt encourageante contre Balingen (26-33), une équipe de Bundesliga plus avancée que le SAHB dans sa préparation. A la pause, les allemands n’avaient que deux buts d’avance (17-15). Auparavant, l’équipe de Christian Gaudin était revenue du tournoi de Bâle avec une victoire contre l’équipe locale (23-22), deux défaites contre St-Gall (23-18) et Lucerne (26-16) et un match nul contre les allemands de Friesenheim (21-21), qui évoluent en deuxième division. Le bilan de ce tournoi était donc globalement positif pour une formation en reconstruction et qui aura besoin de temps avant d’être à 100%. A noter les huit buts du nouvel arrière droit Kosta Savic contre Lucerne, mais qui n’a disputé que deux minutes de match contre Balingen après avoir été touché à l’épaule.

Istres, l’autre équipe reléguée de LNH, a effectué deux premières sorties prometteuses. Malgré une défaite contre Nîmes (32-29), les joueurs de Gilles Derot avaient bien réagi alors qu’ils comptaient 5 buts de retard à la pause (17-12). Face à Montélimar jeudi, Istres a cette fois-ci déroulé (40-27). Après une première accélération avant la pause (18-14), les coéquipiers de Cismondo ont pris les devants au retour des vestiaires.

Dijon n’a pas encore disputé de rencontre amicale depuis le début de sa préparation. Les joueurs de Jackson Richardson se mesureront à Besançon mardi prochain.

Olivier Poignard

Source Handzone

Posté par fredgo à 10:04 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juillet 2015

L’heure du rebond ...

Sélestat, de retour en D2, entend ne pas s’y éterniser. À la tête d’un effectif rajeuni et fortement renouvelé, Christian Gaudin devra être l’homme de la remontée, pour effacer la noire saison 2014-2015.

1775i_les_selestadiens_ont_sept_semaines_devant_eux_pour_etre_prets_le_4_septembre_et_la_reprise_du_championnat_contre_massy_photos_dna_laurent_rea

Pour les Sélestadiens, les vacances sont bel et bien finies. Mais il y avait des sourires, et même quelques éclats de rire, hier lors de la reprise de l’entraînement. Les cinq recrues (T. Gaudin, Savic, Martin, Sargenton, Eudaric) étaient là, sans que les Violets n’affichent complet pour autant.

« Ne pas être dans le Top 5 serait un échec »

Julien Meyer et Rudy Seri (championnats du monde juniors avec l’équipe de France), Olivier Jung (Jeux Panaméricains avec le Canada) et Yanis Lenne (qui prépare les Mondiaux avec l’équipe de France jeunes) manqueront ainsi une partie de la préparation, mais ils sont tout excusés !

C’est donc un groupe de neuf pros, renforcé par trois jeunes de la réserve – le demi-centre Thibaud Valentin, l’ailier gauche Virgile Wagentrutz et le gardien Hugo Kriszt –, qui a rechaussé les baskets pour une matinée consacrée à des tests physiques et de musculation, avant un premier contact avec le ballon en fin de journée.

« On va s’adapter », commente l’entraîneur, Christian Gaudin, au sujet de ces “soucis” d’effectif. Il y aura de toute façon suffisamment de matches amicaux – huit – pour que les absents, par ailleurs rompus à la “méthode Gaudin”, attrapent le train en marche.

Frédéric Beauregard, qui devrait garder le brassard de capitaine, et ses coéquipiers ont entamé la première de leurs sept semaines de “prépa”. « C’est un moment important de la saison. » Le moment où les joueurs soignent leur physique, assimilent le projet de jeu, où les affinités, sur et en dehors du terrain, se créent entre les anciens et les nouveaux.

Mais tout cela, finalement très classique, n’était pas forcément le plus important hier. Ce jeudi 23 juillet constituait la première étape de la saison d’après, celle qui doit voir Sélestat repartir de l’avant après un exercice 2014-2015 noir, marqué par le retour en D2.

Pour tourner la page, les dirigeants et le staff ont décidé, cette année encore, de remodeler l’effectif. « C’était indispensable, indique Christian Gaudin. Beaucoup de choses n’ont pas fonctionné la saison passée. Certains joueurs étaient en fin de contrat. Pour d’autres, il était préférable de partir. La saison dernière a été un réel traumatisme pour l’ensemble du club. C’est derrière nous, mais il fallait injecter du sang neuf pour redonner de l’allant et de la fraîcheur. »

Même si le budget a diminué, Sélestat s’est attelé à bâtir, sur le plan sportif, une équipe pour jouer les premiers rôles et se mêler à la lutte pour la montée en D1. Mais pas seulement.

« Un groupe complice »

« On repart avec un groupe comme j’aime en avoir, c’est-à-dire complice, ce que je n’avais pas trouvé la saison dernière en arrivant », souffle Christian Gaudin. Tous les nouveaux connaissent la D2, mais tous ou presque se connaissent déjà, nourrissent parfois même une forte amitié.

« Il y avait une réelle volonté de notre part de créer un groupe avec une cohésion la plus rapide possible. C’est le premier jour, mais il semblerait que l’ambiance soit bonne. Ce sera important. » Pour le double champion du monde, c’est même le chantier prioritaire.

« On doit effacer le traumatisme, répète-t-il. Cette saison, je veux voir un groupe solidaire, je veux de l’ambiance, je veux que l’on donne du plaisir avec notre jeu et aussi avec l’image que l’on va renvoyer. »

Il faudra aussi pour cela se montrer performant dans un championnat où Dijon, Istres, Mulhouse, Massy et Cherbourg nourriront également des ambitions élevées.

« On fait partie des favoris, ne cache pas Christian Gaudin. Mais il faut garder de l’humilité. On veut remonter dans les deux ans, si c’est avant, tant mieux. Dans un premier temps, l’objectif est d’être dans le Top 5 (pour accéder aux play-offs). Ne pas y être serait un échec pour moi, les joueurs et le club. »

La jeunesse promue

Il y a encore quelques interrogations à lever. Comment répondra par exemple Julien Meyer (18 ans) à son statut de gardien n°1 ? Ses prestations en D1 en fin de saison dernière laissent présager le meilleur.

Sélestat se présente aussi sur la ligne de départ avec le seul Rudy Seri (21 ans) au poste de demi-centre, les contacts avec le Mulhousien Mehdi Ighirri n’ayant pu aboutir. Qui pour l’épauler ? Les jeunes de la réserve auront une vraie carte à jouer, l’arrière gauche Igor Vujic pourrait être repositionné.

Le challenge est connu. Les Sélestadiens ont commencé hier à le relever.

Article et photo DNA

Posté par fredgo à 18:29 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2015

Sélestat vise les play-offs

 

Beauregard-Sélestat

Malgré un budget en baisse de 25% par rapport à la saison passée en LNH, Sélestat sera ambitieux cette année en Pro D2. Le club vise a minima un classement dans le Top 5.

Oublier la saison cauchemardesque vécue la saison passée en LNH : telle est la priorité pour les joueurs de Christian Gaudin, qui ont repris cette semaine le chemin de l’entraînement. Les alsaciens travaillent à (re)créer un véritable esprit d’équipe pour affronter les incertitudes de la Pro D2. Estampillé LNH, le SAHB sera attendu tous les week-ends aux quatre coins de la France. Les sélestadiens auront donc un statut à assumer, et se donnent deux ans pour retrouver l’Elite du handball hexagonal.

« On fait partie des favoris, confie l’entraîneur Christian Gaudin dans les DNA. Mais il faut garder de l’humilité. On veut remonter dans les deux ans, si c’est avant, tant mieux. Dans un premier temps, l’objectif est d’être dans le Top 5. Ne pas y être serait un échec pour moi, les joueurs et le club. » Si le budget a dû baisser de 25%, les recrues (Sargenton, Martin, Gaudin, Savic et Eudaric) doivent permettre au club phare de l’Est de la France de retrouver des couleurs. Avec une équipe rajeunie, et sans recrue au poste de demi-centre après avoir longtemps ciblé Mehdi Ighirri, Sélestat a plus de six semaines devant lui pour monter en puissance

source Handnews

Posté par fredgo à 18:20 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2015

Et revoilà Seufyann Sayad !

nantes_sayad_1_pr

Après avoir disparu des radars pendant plus d'une saison, Seufyann Sayad rebondit en Espagne en Liga Asobal avec le club de Puerto Sagunto où à presque 36 ans, il a signé pour une saison.

Sous le maillot nantais, la carrière de Seufyann Sayad s'est surtout arrêtée à la fin de la saison 2012-2013 à Ivry par une rupture du talon d'Achille. A cette époque, l'avenir du meneur de jeu franco-marocain était incertain et le temps de la rééducation, son nom avait disparu des tablettes. C'est en Liga Asobal où il a déjà évolué entre 2006 et 2009 (Cangas, Almeria, Teucro) que le Sélestadien d'origine fera son retour dans quelques semaines. A Puerto Sagunto (dans la région de Valence) qui a terminé 12ème la saison écoulée du championnat espagnol. Sur le site du club, il est précisé que "Sayad est un joueur de superclasse, avec une vue extraordinaire sur le jeu et une grande capacité de 1 contre 1." Le joueur lui-même a indiqué qu'il était "très heureux de retrouver le championnat espagnol avec Fertiberia Puerto Sagunto qui semble avoir des objectifs réalistes." A noter que Seufyann Sayad a été sélectionné à 17 reprises en équipe de France entre 2000 et 2005. Depuis 2012, il défend les couleurs du Maroc.

Source Handzone

Posté par fredgo à 18:52 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juillet 2015

Le programme des Violets cet été...

Actuellement en vacances, les Sélestadiens reprendront le chemin de l’entraînement le 20 juillet. Ils prendront ensuite la direction du Lac Blanc pour un stage de deux jours (31 juillet et 1er août).

Les premiers matches amicaux seront disputés au tournoi de Bâle (8 et 9 août).

Les joueurs de Christian Gaudin auront encore quatre matches de préparation avant la première journée de Pro D2, le vendredi 4 septembre au CSI contre Massy (20h) : le 12 août (19h) à Balingen (D1 allemande), le 19 (19h) au CSI contre Winterthour (D1 suisse), le 23 à Sedan face à Dunkerque (D1), et enfin le 28 (20h) au CSI contre l’ESSAHB (N1).

Pour compléter son effectif, fort aujourd’hui de treize joueurs pros, Sélestat cherche encore un demi-centre qui ne sera pas Mehdi Ighirri. L’ancien Violet (29 ans) a décidé de poursuivre l’aventure avec Mulhouse (D2).

Source Dna

Posté par fredgo à 15:19 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]