Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

18 octobre 2015

J7 Pontault-Combault 20-21 Sélestat, Les Violets enchaînent ...

joli-et-les-selestadiens-sont-repartis-de-pontault-combault-satisfaits-photo-dna-franck-delhomme-1445118255Porté par ses gardiens et sa défense, le SAHB a su retourner une situation longtemps compromise.

Après l’embellie de la semaine dernière face à Dijon, les Sélestadiens entendaient bien confirmer hier soir en Seine-et-Marne.

Un Sargenton-Callard des grands soirs

Fort heureusement pour les Violets et leurs quelques supporters, ils ont pu s’appuyer, eux aussi, sur un Sargenton- Callard des grands soirs (13 arrêts dont les jets de 7 mètres de Moreno, Tchitombi et Ioannou).

Avec de tels chiffres, la marque a forcément peiné à grimper (1-1, 5e , 2-2, 10e ).

Entre les parades des gardiens, le SAHB effaça un premier break en revenant à 5-5 (18e ), avant d’en reprendre un dans la foulée (7-5, 21e ).

Valentin et Nyembo offrirent ensuite aux Bas-Rhinois leur ultime égalité de l’acte initial (7-7, 28e ).

Le doublé de l’ancien de la maison violette, Aman, permit aux Pontellois de reprendre leurs distances (9-7, 30e ), avant que Joli ne réduise l’écart à la sirène (9-8).

Si Séri rétablit la parité dès le retour sur le parquet (9-9), la suite fit craindre le pire pour les Alsaciens.

Euphoriques, les banlieusards parisiens allaient, en l’espace de sept minutes, prendre le large au score, grâce notamment au triplé de l’ancien Cristolien, Jallamion : 14-9 (38e ).

Pourtant, comme ils l’avaient si bien fait à Saran un mois plus tôt, lentement, mais sûrement, les Sélestadiens allaient revenir dans la partie. Lire lire la suite ici. Thomas Gaudin et Joli, sur penalty, gommèrent d’abord du déficit (15-13, 45e ).Comme Julien Meyer se montra décisif à son tour, la tendance ne tarda pas à s’inverser. Un doublé de Th. Gaudin, suivi d’une réalisation de Lenne, et le SAHB avait repris les clés du camion : 16-17 (52e ).Après trois retours locaux et un but de Beauregard (19-20, 58e ), Jung sut aller chercher le jet de 7 mètres de la gagne que Joli transforma (19-21, 59e ).

Malgré un dernier but de Tchitombi, les Alsaciens ne devaient pas laisser filer leur proie.

« Avec des scénarios comme ça, je ne vivrai pas vieux (rires) , dira Christian Gaudin, l’entraîneur bas-rhinois. Plus sérieusement, nos gardiens et notre défense ont confirmé le bon match de Dijon. Comme à Saran, à moins cinq, on ne s’affole pas malgré les échecs au tir. Le groupe est jeune. Petit à petit, il s’améliore et c’est bien ! »

Source Dna

 

Posté par fredgo à 11:12 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pontault-Combault 20-21 Sélestat, Les Réaction d'après match ...

 

Réaction
Sébastien Quintallet, coach : « Avec trois joueurs en moins, ça nous met en difficulté sur la fin de match alors qu’on commençait à s’échapper à 15-10… On a vraiment très bien défendu ce soir avec un très bon Ricardo. Le scénario était bon jusque-là. En fin de rencontre, il fallait essayer plusieurs choses, mais cela n’a pas été suffisant. Le plus préjudiciable ce soir, c’est finalement la casse, c'est trois joueurs blessés. J'espère qu'on va les récupérer rapidement. »

Source PCHB

17 octobre 2015

Pontault - Sélestat; Sargenton a fait le bon choix ...

Jérémy Sargenton retrouve ce soir Pontault-Combault qu’il a quitté à l’intersaison pour rejoindre Sélestat où il a retrouvé son premier entraîneur chez les pros, Christian Gaudin. Le gardien ne regrette pas son choix car il s’épanouit au SAHB malgré une sérieuse concurrence à son poste.

Sargenton Meyer Selestat 2015

Ce soir à l’Espace Boisramé, Jérémy Sargenton sera en terrain connu. Même s’il n’y a pas passé les plus belles années de sa carrière, il a gardé les cages pontelloises pendant deux saisons et demie. Sans grande réussite puisque le club de banlieue parisienne y a surtout joué sa survie. « Sur le plan sportif ça s’est assez mal passé même si je suis parti en bons termes cet été au moment où la patte Quintallet commençait à faire son effet. Le résultat est là aujourd’hui puisque le club est passé de l’avant-dernière place aux premières loges de la D2 , confie le gardien du SAHB. Je n’y retourne pas l’esprit revanchard. Mais c’est sûr qu’une victoire à Pontault aurait un autre goût pour moi. Gagner contre des potes a toujours une saveur particulière. »

Celui qui a posé ses valises à Sélestat cet été ne regrette pas son choix même si le club où il évolue a réalisé un moins bon départ que prévu. Il connaît le potentiel du SAHB et a été ravi d’avoir été choisi pour faire partie de cette reconstruction du vaisseau violet qui s’était fracassé en Ligue Nationale l’an dernier. L’ancien gardien de Pontault-Combault était d’autant plus ravi d’aller en Alsace qu’il y a retrouvé Christian Gaudin. « Quand il m’a appelé pour me proposer le poste à Sélestat, je n’ai pas hésité une seule seconde. Car c’est lui qui m’a formé, c’est lui qui a fait ce que je suis aujourd’hui, c’est lui qui m’a permis d’être professionnel. »

« Quand Julien fait 21 arrêts, je m’assois et j’applaudis »

Même si leurs chemins se sont séparés pendant plus de huit ans, Jérémy Sargenton est resté un inconditionnel de l’actuel entraîneur de Sélestat. « J’ai retrouvé une personne plus apaisée, quelqu’un de plus sûr de ce qu’il fait , constate son ancien élève. C’est un coach particulièrement exigeant et sa méthode n’est pas facile. Elle ne passe pas chez tout le monde. C’est l’école de la rigueur. Mais c’est comme ça que ça marche et qu’il a réussi. À 28 ans, je bois encore ses paroles comme lorsque j’avais 18 ans. C’est le meilleur éducateur que j’ai pu avoir. »

Suite de l'article L'Alsace

Photo F WURRY

Vu du côté de Pontault: Sélestat, un sacré Client ...

Après leur défaite de Massy, les Pontellois s’attaquent de nouveau à un gros morceau puisqu’ils reçoivent Sélestat samedi. Pour battre l’ancien pensionnaire de LNH, ils devront réussir un grand match dans leur salle.

Aman V Pontault-Combault 2015

Après un démarrage poussif et trois défaites en cinq rencontres, les hommes de Christian Gaudin semblent avoir lancé leur saison contre Dijon. Nets vainqueurs (27-18) samedi dernier, ils viennent de réaliser un gros coup en dominant l'équipe de Jackson Richardson ! Relégués de LNH cette saison, ils font bien sûr partie des favoris et ont pour objectif de rejoindre assez vite l’élite. S’appuyant sur des joueurs expérimentés (Jung, Martin, Beauregard, Joli) et sur deux jeunes champions du monde des moins de 21 ans (Meyer, Seri), les Alsaciens sont armés pour relever ce beau défi. La tâche sera donc difficile pour les Pontellois, mais pas impossible non plus. Les partenaires de Vincent Moreno ont monté de très belles choses en ce début de championnat et ce n’est sûrement pas la défaite de Massy qui va tout remettre en cause. Ils ne sont pas seconds par hasard. Ils ont prouvé à plusieurs reprises que leur collectif tenait la route, en défense et en attaque. Contre Sélestat, l'ancien club de Valentin Aman, ils voudront rester invaincus dans leur salle et repartir sur une nouvelle série. Pour atteindre leur objectif, ils devront prendre l'ascendant sur Julien Meyer et Jérémie Sargenton, leur ancien équipier, qui viennent de réaliser 21 arrêts contre Dijon ! Chaque match a sa vérité et rien n'est jamais écrit d'avance dans ce championnat de Pro D2. Il faudra en tenir compte samedi au moment de fouler le parquet de Boisramé.

Ce sera sans aucun doute l'un des gros rendez-vous de l'année et le public aura de nouveau un grand rôle à jouer pour aider les siens à obtenir leur sixième victoire.

Source PCHB

Posté par fredgo à 01:19 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 octobre 2015

Avant Pontault : Florent Joli « Poursuivre la progression ! »

Rassurés par leur succès plein d’autorité face à Dijon (27-18), ce vendredi, les Sélestadiens se déplacent sur le terrain de Pontault-Combault pour confirmer l’embellie. Avec 8 buts inscrits face aux Bourguignons, Florent Joli a été l’un des grands artisans du réveil des Violets. Entretien avec l’ailier droit du SAHB

Alsa sport Flrorent Joly

Florent, malgré le statut de candidat à la remontée en LNH, Sélestat a connu un début de saison compliquée, comment l’expliquer ?

On ne le cache pas, on a vécu trois semaines assez mitigées. Mais je pense qu’il y a trop d’attentes sur nous en ce début de saison. Sur nos trois défaites, il n’y a que face à Besançon que nous faisons un « non match« . Que ce soit à Mulhouse ou à Billère, on ne fait pas de mauvaises prestations et ça se joue à des détails. L’équipe a été renouvelée à moitié donc forcément il y a un temps d’adaptation. Sans repères collectifs et en manque de confiance, on a trop subi.

sa-hb.comPhoto sa-hb.com
Malgré une grosse pression sur vos épaules, vous avez tout de même répondu présent face à Dijon

Oui, c’était important de montrer autre chose aux supporters. La victoire fait du bien aux têtes ! On commence à voir du mieux collectivement et à trouver le bon rythme mais notre jeu n’est pas encore totalement abouti. Il faudra continuer à s’améliorer et surtout à être plus strict à domicile.

Face à Dijon, vous avez été le meilleur buteur. Comment vous sentez-vous dans cette équipe ?

Je me sens très bien ! Le groupe a un très bon esprit. On retrouve aussi un certain plaisir de jouer qu’on avait peut-être perdu après une saison compliquée à tous les niveaux.

Malgré un bon début de championnat, Pontault-Combault a encaissé une première lourde défaite (31-24 à Massy). Est-ce le moment pour aller chercher un bon résultat ?

Ils voudront réagir devant leur public, c’est une certitude. Mais sincèrement, je n’en sais rien si c’est le bon moment d’y aller. De notre côté, nous voulons enchaîner et prendre les matchs les uns après les autres.

Êtes-vous étonné du niveau actuel de la Pro D2 en comparaison à la LNH que vous avez côtoyée ? 

On se rend compte que le niveau grimpe aussi bien tactiquement que techniquement. Mais nous n’avons pas été étonnés ! Toutes les équipes ont des jeunes issus des centres de formation qui ont déjà joué en LNH et qui font que la Pro D2 gagne en qualité. Mais ce championnat est long et on verra sur la longueur qui sera en haut de classement. De notre coté, l’objectif reste la remontée le plus rapidement possible.

DIRECT : Pontault-Combault – SAHB sera à suivre en Live-Score sur Alsa’Sports vendredi 20h30

CREDIT PHOTO : Georges Cantarutti

logo-alsasports

i

 


15 octobre 2015

J7 : Attention, chocs !

Qu'ils soient pour le leadership, le Top 5 ou pour décrocher une première victoire cette saison,  les matches s'annoncent des plus indécis ce week-end.

J7 attention aux chocs

La 6e journée de Handball ProD2 a connu un changement de leader, avec la défaite de Pontault-Combault qui a profité à Besançon. Ce week-end verra-t-il un nouveau renversement ? Les Franc-Comtois se déplacent à Billère vendredi, où il est toujours difficile de s'imposer face à une équipe en confiance et qui voudra se racheter de son derniers revers. Mais depuis le début de saison, les hommes de Christophe VIENNET ont montré leur mental à toute épreuve, qu'il faille marquer à la dernière seconde ou qu'il faille remporter chez un prétendant à la montée des victoires inattendues. Nul doute que les Pontellois-Combalusiens auront un œil attentif sur ce choc, eux qui reçoivent Sélestat le lendemain dans une autre rencontre au sommet. Battus à Massy, le capitaine Vincent MORENO et les siens veulent vite gagner pour « relancer une série », dit-il, et rester aux premières places de Pro D2.

UMS PONTAULT-COMBAULT HB – SELESTAT HB,
samedi 17 octobre à 20h30

Classement général :
Pontault-Combault 2e (16 pts ; +25)
Sélestat 9e (12 pts ; +8)

Attaque :
Pontault-Combault (182 buts – 1er)
Sélestat (161 buts – 10e)

Défense :
Pontault-Combault (157 buts – 3e)
Sélestat (153 buts – 2e)

Meilleurs buteurs :
Pontault-Combault Vincent MORENO (33 buts)
Sélestat Florent JOLI (23 buts)

Gardiens :
Pontault-Combault Ricardo CANDEIAS (88 arrêts)
Sélestat Julien MEYER (54 arrêts)

Cinq derniers résultats :
Pontault-Combault : VVVVD / Sélestat : VDDDV

Les enjeux :
Ça y est, Pontault-Combault est tombé samedi, abandonnant la place de leader à Besançon. Mais les hommes de Sébastien QUINTALLET n'ont pas le temps de cogiter alors que se présente Sélestat, relégué de LNH et qui sort d'une excellente prestation face à Dijon. Les Franciliens veulent rester invaincus à domicile et, pourquoi pas, profiter d'une défaite bisontine à Billère dans le même temps. Mais les Sélestadiens espèrent confirmer leur forme ascendante. »

Vincent MORENO, capitaine de Pontault-Combault : « On va essayer de refaire une série. Toutes les équipes se valent, ça va être un gros match contre Sélestat et tant mieux s'ils sont en forme, c'est l'occasion pour nous de prouver que notre début de saison n'est pas usurpé. A condition de montrer un autre visage. »

Julien MEYER, gardien de Sélestat : « Pontault, c'est un challenge. On est tous des compétiteurs, on a envie de gagner un maximum de matchs, qui plus est contre des équipes de haut de tableau. On y va sans pression inutile, on donnera le meilleur de nous comme d'habitude, on verra ce que ça donne. Il faut qu'on reste sur cette lancée positive »

La présentation des autres matchs: ici

Equipe Receveuse Equipe Visiteuse   Date  
Saran (7è) Cherbourg (3è)   16/10  
Billère (5è) Besançon (1er)   16/10  
Limoges (14è) Valence (13è)   16/10  
Dijon (4è) Mulhouse (8è)   17/10  
Nancy (10è) Angers (12è)   16/10  
Pontault-Combault (2è) Sélestat (9è)   17/10  
Istres (6è) Massy (11è)   16/10  

Posté par fredgo à 19:29 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2015

La Perf de la 6ème journée: un 1er Top Gardien pour Julien MEYER ...

Que dire de la performance de Julien lors du match contre Dijon ...
Bien aidé par une remarquable défense, il a tout simplement été
époustouflant en réalisant près de 53% d'arrêt.

BRAVO Julien

J6

Posté par fredgo à 19:51 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2015

Résumé J6 : Un de chute pour Pontault, Besançon seul leader, ...

Les Franciliens ont été battus dans le derby par un très bon Massy (31-24) et laissent les Franc-Comtois seuls aux commandes, grâce à un but marqué à dix mètres à la dernière seconde.

Dijon

Vendredi, Besançon a failli abandonner ses premiers points de la saison. Samedi, l'autre co-leader, Pontault-Combault, a pour sa part chuté pour la première fois, conclusion d'un week-end difficile pour les deux équipes de tête. Les Bisontins ont pourtant dominé Saran quasiment de bout en bout, toujours solides en défense et plutôt efficaces en attaque, mais une fin de match un peu folle a permis aux Loiretains de revenir à égalité. Il a alors fallu un temps-mort franc-comtois et un tir à 10 mètres de Luka BRKLJACIC qui transperçait le gardien saranais (27-26) pour plonger le Palais des Sports dans l'ivresse pendant que le héros du soir traversait le terrain avant de se faire rattraper par ses coéquipiers. Ce but permet aux Bisontins de prolonger leur série d'invincibilité, à la différence de Pontault-Combault, tombé à Massy dans le derby francilien. Les co-leaders ont, pour la première fois, été dominés par un adversaire déterminé à se relancer et qui réussit son meilleur match de la saison.

Image1

SELESTAT ALSACE HB 27–18 DIJON BOURGOGNE HB : (12-8)
REVOIR LE MATCH EN VIDÉO
Vingt-et-un arrêts de Julien MEYER, seulement 18 buts encaissés pour 27 marqués, et face à un prétendant affirmé aux premières places : Sélestat a bien réussi son match référence en ce début de saison. Après douze minutes serrées (5-4), les Alsaciens font le trou grâce à leur défense et comptent déjà quatre buts d’avance à la pause (12-8). L’écart grandit encore sous l’impulsion de Florent JOLI et dépasse les dix unités à un quart d’heure du terme (23-12). Une réaction d’orgueil permet aux Bourguignons de ne pas sombrer, mais les hommes de Jackson RICHARDSON encaissent néanmoins leur plus grosse défaite cette saison.

Statistiques :
Sélestat : Florent JOLI (7/8), Kosta SAVIC (6/9), Julien MEYER (21/39 arrêts dt 0/1 pen)
Dijon     : Pierrick NAUDIN (7/12), Neboja STOJINOVIC (9/31 arrêts dt 0/2 pen) pour Dijon.

Classement :
Sélestat 9e (12 pts)
Dijon     6e (14 pts)

L’info en plus : Avec seulement 18 buts encaissés, Sélestat réussit la meilleure marque défensive de ce début de saison, mieux que les 20 buts déjà encaissés par Sélestat face à Massy.

Julien MEYER, gardien de Sélestat : « Au-delà de la victoire, ce qui fait du bien c'est l'image positive que l'on a dégagée. Là, c'était une toute autre équipe qu'on a vue, on envoie un message fort. C'est un match sur lequel il va falloir s'appuyer, il nous reste des choses à améliorer. À titre personnel, je n'avais pas encore laissé de réelle empreinte depuis le début de saison, là je peux parler de match référence, ça me donne de la confiance. »

Jackson RICHARDSON, entraîneur de Dijon : « C'est beaucoup de déception, au-delà de la défaite. Je félicite Sélestat, ils ont fait un match complet pour nous mettre en difficulté et on a subi, on a reculé en défense, nos arrières n'ont pas été performants. C'est un tout. Ça peut être un mal pour un bien, on commence une série face à des équipes de haut de tableau, ça nous remet un peu les pieds sur terre. »

 Source FFHB , voir le résumé des autres match ici

Tous les matchs

Journée 6
Besançon 27-26 Saran
Cherbourg 28-27 Limoges
Mulhouse 30-27 Billère
Valence 24-26 Nancy
Sélestat 27-18 Dijon
Angers 32-35 Istres
Massy 31-24 Pontault-Combau.

Le classement après 6 journées

Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Place  
1 Besançon 18 6 6 0 0 164 149 +1  
2 Pontault-Combau. 16 6 5 1 0 182 157 -1  
3 Cherbourg 14 6 4 2 0 173 166  +3  
4 Dijon 14 6 4 2 0 163 165 =  
5 Billère 14 6 4 2 0 171 164 -2  
6 Istres 14 6 4 2 0 179 177 +1  
7 Saran 13 6 3 2 1 180 166 -3  
- Mulhouse 13 6 3 2 1 165 165 =  
9 Sélestat 12 6 3 3 0 161 153 =  
- Nancy 12 6 3 3 0 159 166 =  
11 Massy 10 6 2 4 0 160 160 =  
12 Angers 6 6 0 6 0 153 176 =  
- Valence 6 6 0 6 0 162 185 =  
- Limoges 6 6 0 6 0 167 190 =  

Crédit 1ère photo : Frédé Clic-clac

Posté par fredgo à 19:15 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2015

6e journée : Sélestat 28–17 Dijon , Le mur violet

Porté par un grand Julien Meyer (21 arrêts), Sélestat s’est largement imposé contre Dijon hier (27-18). Quand la défense violette va, tout va…

 

auteur-de-21-parades-julien-meyer-a-pese-dans-la-victoire-selestadienne-hier-soir-contre-dijon-photo-dna-franck-delhomme-1444425883

 

Tout le monde attendait mieux de ces Violets. Lire la suite A commencer par eux-mêmes. « On avait tous à cœur de montrer un autre visage », rappelait Christian Gaudin après la rencontre. Notamment pour effacer les trois défaites consécutives.

Et la victoire, hier, valait un peu plus que trois points. « On est très heureux d’avoir enfin offert un beau spectacle au public », appréciait l’entraîneur sélestadien. Rarement enchanté depuis le début de l’année civile, le CSI a cette fois été comblé.

Le show Meyer

Parce que le match, hormis une égalité (2-2, 7e ), s’est résumé à un cavalier seul alsacien. Parce que la défense a totalement fait déjouer l’attaque dijonnaise. Parce que le Julien Meyer a brillé de mille feux dans son but (21 arrêts).

Et encore, la note aurait pu être plus salée en première période pour les hommes de Jackson Richardson. Les Bourguignons faisaient preuve d’une maladresse inouïe (12 ballons égarés lors des trente premières minutes en première période !).

Mais Sélestat n’en profitait pas assez. La faute, principalement, à un Stojinovic qui prenait un malin plaisir à mettre en échec les tireurs alsaciens. Un exemple ? Cette contre-attaque de T. Gaudin détournée avec classe (15e ), juste avant un double arrêt face à Seri et Jung.  Lire la suite Après une vingtaine de minutes, les Violets étaient devant, certes, mais de pas grand-chose (8-6, 21e ). Il fallait une étincelle. Elle allait venir de Meyer. Inspiré par le show du gardien le plus âgé de D2 (40 ans), le plus jeune du championnat (18 printemps) lui répondait. Dijon, déjà étouffé par la défense alsacienne, n’avait pas besoin de ça. Le résultat ? Un premier écart (12-7, 27e ), que Martin ne parvenait pas à bonifier puisqu’il échouait sur penalty (12-8 à la pause).

Ce n’était qu’une question de temps. Sélestat démarrait très fort le deuxième acte, dans le sillage d’un Joli étincelant (18-10, 39e ). Et là où Stojinovic, abandonné par sa défense, allait s’éteindre (aucun arrêt en seconde période), Meyer, lui, poursuivait son œuvre. Les jeux étaient faits, encore plus après un 3-0 signé Valentin et Savic (23-12, 46e ).

Même un moment de flottement, consécutif au carton rouge dont écopait Beauregard, n’était pas de nature à contrarier la marche en avant de Sélestat (23-16, 50e ). La victoire, logiquement, ne pouvait échapper à des Violets transfigurés par rapport à leur dernière sortie au CSI contre Besançon (27-18).

«Encore du travail »

« Il est encore trop tôt pour parler de match référence, mais c’est une bonne base pour la suite, estimait Christian Gaudin. Cette victoire était importante, pour la tête, car les joueurs montrent beaucoup d’investissement et la réussite n’était pas au rendez-vous ces derniers temps. »

Hier, Sélestat a rendu une copie plus conforme à son statut supposé.
.... Ce succès demande bien évidemment confirmation, car le championnat est encore long et la D2 une course de fond.

... les Violets ont remis la main sur quelques certitudes, qui seront à n’en pas douter précieuses avant les prochaines échéances.

Voir l'article complet sur Dna

Posté par fredgo à 09:14 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 octobre 2015

Présentation de la 6ème journée: ... en quête de succès ...

Les trois dernières équipes de Handball Pro D2 à ne pas avoir gagné cette saison pourraient débloquer leur compteur ce week-end, à condition de confirmer les progrès de ces dernières semaines. En attendant, les acteurs tentent de dédramatiser.

J6

Il y a la situation comptable, d'abord, et ces cinq défaites en cinq matches qui pourraient inquiéter. Et puis il y a le discours, optimiste, justifié par des prestations encourageantes par moments mais encore trop instables pour espérer l'emporter. « Une fois de plus, on mérite mieux », soufflait le week-end dernier Milorad DAVIDOVIC, entraîneur d'un Valence qui venait de céder d'un but à Istres (30-29), relégué de LNH. Le problème est que, dans ces dynamiques négatives, les choses tournent souvent en faveur de l'adversaire. « On a les stigmates d'une équipe qui n'est pas en confiance », estime son homologue d'Angers, Laurent SORIN. Alors ce week-end encore, les trois clubs qui se partagent la dernière place tenteront de goûter au succès. Pour les Angevins et les Valentinois, ce sera à domicile, où ils apparaissent parfois plus crispés mais où l'environnement peut aussi s'avérer si favorable en cas de fin de match à suspense. Les Limougeauds, eux, visent un petit exploit à Cherbourg, où il est difficile de l'emporter. « On progresse mais on perd, alors c'est toujours l'histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein, rapporte Lionel FERMIGIER, le gardien de Limoges. Et au fil des semaines, c'est de plus en plus dur de le voir à moitié plein. » En cas de nouvel échec, tous pourront se dire que Pontault-Combault a perdu ses dix premiers matches la saison dernière, ce qui ne l'a pas empêché de se maintenir lors des barrages et de dominer aujourd'hui la Pro D2.

SELESTAT ALSACE HB – DIJON BOURGOGNE HB,
vendredi 9 octobre à 20 heures

Classement général :
Sélestat 9e (9 pts ; -1)
Dijon 4e     (13 pts ; +7)

Attaque :
Sélestat (134 buts – 11e)
Dijon     (145 buts – 3e)

Défense :
Sélestat (135 buts – 4e)
Dijon     (138 buts – 6e)

Meilleurs buteurs :
Sélestat : Thibaud VALENTIN (18 buts) 
Dijon :        Pierrick NAUDIN (32 buts)

Gardiens :
Sélestat : Julien MEYER (33 arrêts)
Dijon     : Neboja STOJINOVIC (39 arrêts)

Cinq derniers résultats :
Sélestat : VVDDD / Dijon : VDVVV

Les enjeux : Outre l’opposition à distance entre Christian GAUDIN et Jackson RICHARDSON, champion du monde il y a vingt ans avec l’équipe de France et aujourd’hui entraîneurs, ce Sélestat-Dijon sera une opposition entre deux des ambitieux de Handball Pro D2. Mais les Bourguignons réussissent mieux leur départ que les Bas-Rhinois, battus lors de leurs trois derniers matches et qui doivent retrouver leur solidité et de l’efficacité à domicile. Sinon, ils rétrograderont encore au classement.

Christian GAUDIN, entraîneur de Sélestat : « Dijon est une grosse cylindrée, un prétendant aux play-offs qui s’est bien renforcé. Mais toutes les équipes sont proches, on le voit. Nous, notre principale erreur a été notre défaite chez nous face à Besançon. Désormais, on n’a plus le droit d’abandonner de points à domicile. »

Pierrick Naudin, arrière de Dijon : « Les victoires qu’on a remportées l’ont été face à des équipes de deuxième partie de classement. En octobre, on va se frotter à des mieux classés, il faut donc confirmer, à commencer par Sélestat. En Pro D2, cela se joue à peu de choses. Il faut réussir à être l’équipe qui gagne de peu plutôt que celle qui perd de peu. »

Les autres matchs: ici

Equipe Receveuse Equipe Visiteuse   Date  
Besançon (2è) Saran (5è)   09/10  
Cherbourg (6è) Limoges (14è)   09/10  
Mulhouse (8è) Billère (3è)   09/10  
Valence (13è) Nancy (10è)   09/10  
Sélestat (9è) Dijon (4è)   09/10  
Angers (12è) Istres (7è)   09/10  
Massy (11è) Pontault-Combault(1er)   10/10  

Source FFHB

Crédit photo : Fabien JORDHERY

 

Posté par fredgo à 12:16 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,