Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

03 octobre 2008

8eme Coupe de la Ligue 2008

 

SELESTATVsTREMBLAY

Sélestat Alsace Handball / Tremblay en France

Le match :
Pour une première à domicile

   Sélestat n’ayant pas joué son premier match de championnat face à Aurillac pour cause de déluge alsacien et ayant perdu sa deuxième rencontre face à Paris, il va falloir que le COSEC retrouve ses couleurs d’antan pour passer ce premier tour de Coupe de la Ligue. Car en face c’est une formation où tout va bien qui se profile à l’horizon. Tremblay, après un gros hoquet initial face à Toulouse dans sa salle, s’est largement repris en allant notamment gagner à Paris et à Saint Raphaël. Certes cela ne s’est pas fait dans les grandes largeurs, deux fois sur le même score de 25 à 24. Mais une chose est sure ce score irait sûrement à Stéphane Imbratta et ses hommes. Pour cela il va falloir être de nouveau solide en défense, faire parler l’expérience des Stefanovic, Zuzo ou Mongin en lui associant la vitesse des Ostertag, Sall et Bingo en attaque pour prendre le meilleur sur un Sélestat pas vraiment payé d’un bon match en championnat à Ivry.

 

Pronostic : Tremblay

Cosec Eugène GRIESMAR
04/10/2008 20:00

67600 Sélestat

Arbitres : BUY Olivier

(source Handzone) Voir les autres matchs.

PICHON Stevann

Posté par fredgo à 21:48 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2008

1/2 finale coupe de France 2008

MULHOUSE
Par Aline, 12 ans

Samedi, le 26 avril 2008
Et c’est reparti pour un nouveau déplacement avec les supporters du SELESTAT Alsace Handball à MULHOUSE pour la ½ finale et, qui sait, peut-être la finale !!
Aujourd’hui, nous partons plus nombreux que d’habitude : évidemment, puisque la distance entre le Cosec Eugêne Grismar et le lieu de compétition n’est que d’une heure. C’est pratique pour une fois !
Nous nous en allons du point de départ à 14h00. Le SAHB jouera sa ½ finale contre Paris. La salle de sport de MULHOUSE est gravement atteinte d’une ambiance folle. Les supporters de MONTPELLIER (les BLUE FOX) nous aident à supporter nos joueurs, mais cela ne suffira pas. Effectivement, à la fin du match, le score s’annonce rude pour nous et nos joueurs : 33 pts pour PARIS et 31 pour les Violets. La finale nous a glissée des mains et nos rêves se brisent dans les buts.
Vu que les Blue Fox nous ont prêtés main forte lors du match, nous faisons de même pour le MONTPELLIER/IVRY et enfin les grands gagnants sont … (roulements de tambours)… 34 pts pour MONTPELLIER et 31 pts pour leurs concurrents ; l’équipe chanceuse affrontera donc PARIS durant la finale !!!!! Demain, on revient, même si nos joueurs ne se le sont pas permis.
Ce soir, en arrivant au Cosec, on continue nos chants vu que l’on va encore encourager les moins de 18 ans. Malgré le bruit que nous faisons, eux aussi sont très fort. La preuve : le résultat final s’élève à 41 pts pour SELESTAT et à 28 pts pour St-RAPHAËL.
Allez, maintenant on rentre et à demain pour ceux qui viennent !!
Dimanche, le 27 Avril 2008.
Aujourd’hui, il me semble y avoir moins de monde qu’hier, car il n’y a qu’un bus et il n’est même pas plein. Malgré tout, nous sommes toujours aussi efficaces. L’ambiance est chaude et on crie dans le bon sens toujours en encourageant MONTPELLIER et cela sert bien puisqu’ils gagnent 28 pts à 26 pts.
Bon, cette fois-ci, c’est bien terminé. Au revoir et à samedi, nous, on est partis.

Posté par fredgo à 19:34 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 avril 2008

Un rayonnement ultra Violets

SELESTAT

Les « Violets » ont encouragé leur équipe jusqu'au bout, mais cela n'a pas suffi. Sélestat s'est incliné hier en demi-finale de la Coupe de France face à Paris. Récit d'une journée pas comme les autres pour les supporters sélestadiens.    

 

      x20080428_DNA014087

      Fallait-il y voir un signe ? Mercredi, Jean-Claude Neubrand, le président des « Violets », le club de supporters du Sélestat Alsace handball, a chuté et s'est fissuré le bassin. « Normalement, je devrais être couché, mais hors de question de manquer la demi-finale », sourit-il, béquille à la main, avant d'embarquer dans le bus.  Il est 13h45 au Cosec Eugène-Griesmar et le premier des deux bus prévus pour Mulhouse est déjà là. Les supporters ont chargé le matériel dans la soute. Édith, liste à la main, vérifie si tout le monde est présent. Lentement, les supporters prennent place à bord du car scolaire affrété pour l'occasion. Tous, ou presque, ont revêtu le tee-shirt collector créé pour la demi-finale. A 14h10, à peine en retard, le bus peut décoller, direction le palais des sports de Mulhouse.  Cinq minutes après, premier coup de sifflet du président. « Sitôt arrivés, on vous distribuera les « tape-tape ». Et on veut vous entendre du début à la fin .» « Ben, comme d'hab, quoi », répond une supportrice. Le ton est donné.

« Si l'un d'entre vous n'est pas en violet, il reste dans le bus »

Le début du voyage se déroule paisiblement : on discute, on plaisante, on fait des photos-souvenirs. Les plus jeunes ont apporté des cartes pour se distraire. A 15km de Mulhouse, les premiers « Violets ! Violets ! » se font entendre, encore timides. Puis le bus se fait doubler par une voiture d'où surgit, par la fenêtre, une écharpe aux couleurs du club. Un énorme « Ouais ! ! ! » résonne dans le bus.  A quelques minutes de l'arrivée, une supportrice lance : « Il faut s'échauffer, sinon on va être aphones .» Les « Violets ! Violets ! !» reprennent, un peu plus consistants cette fois. Et ce sont Aline, 12 ans, Coralie, 10 ans, et Maryline, 7 ans, qui donne le la. A 15h10, le bus se gare sur le parking du palais des sports. « Que ceux qui ne sont pas encore habillés le fassent. Si l'un d'entre vous n'est pas en violet, il reste dans le bus », menace une voix. Les retardataires s'exécutent.  Quelques minutes plus tard, le palais des sports, encore clairsemé, est soudainement illuminé par un rayon ultra violet ! Les supporters sélestadiens prennent place dans une des tribunes latérales. Une fois n'est pas coutume, pour cette rencontre exceptionnelle, la cigogne, mascotte du club, a fait le déplacement. Il faut dire qu'à vol d'oiseau, Mulhouse n'est vraiment pas loin.  Le temps d'installer la grosse caisse, de chausser les tape-tape et de revêtir les perruques, les voilà partis. Les premiers encouragements retentissent dans les travées du palais des sports. Un hommage est même rendu par les Violets à la quarantaine de supporters montpelliérains qui ont fait le déplacement pour le match suivant.  Soudain, le speaker de la salle prend la parole et appelle, un à un, les protagonistes de la rencontre. L'arrivée sur le parquet de chaque joueur sélestadien est bruyamment acclamée par les supporters. Le match peut démarrer. Au premier but de Sélestat, les supporters exultent et les encouragements repartent de plus belle. Quant à la première faute sur Baptiste Butto, elle est saluée par une salve de « Ouh ! » autant à l'encontre du joueur fautif que de l'arbitre, pour n'avoir pas suffisamment sévi.  Les minutes passent et sur le terrain, Sélestat est à la peine. Après 20 minutes de jeu, Laurence est plutôt anxieuse. « C'est pas terrible. Ils sont pas dans le match là. Je ne sais pas s'ils ont peur... » Finalement, Sélestat rentre aux vestiaires avec un débours de huit buts à la mi-temps.

Une victoire sans partage à «l'encouragemètre»

Demi_finale_2008_SAHB_Paris_30_33 La partie reprend. Sélestat joue un peu mieux mais reste assez loin derrière. Pourtant, les encouragements ne cessent pas. A un quart d'heure de la fin, les Sélestadiens sont toujours à huit buts. Laurence secoue la tête : « Je suis déçue. Là, c'est foutu. » Six minutes plus tard, Sélestat est revenu à quatre longueurs des Parisiens. Les Violets, en net regain de forme, se sont levés comme un seul homme pour appuyer leur équipe. L'euphorie dont semblent atteints les joueurs alsaciens gagne à son tour les tribunes du palais des sports.  Le final est bouillant. Deux buts de retard à quatre minutes du terme. Laurence a retrouvé le sourire et tape dans ses mains à l'instar de ses camarades. C'est désormais « Tous ensemble » et debout qu'ils terminent le match. Les dernières minutes sont insoutenables, les applaudissements redoublent de vigueur. Malheureusement, Sélestat ne reviendra pas. Les supporters sont déçus, forcément. Le voyage en bus sera un peu plus long qu'à l'aller. Mais à «l'encouragemètre», ce sont eux qui ont gagné.

Merci à Florent Estivals

de Dna du 26/04/08

Posté par fredgo à 19:35 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 avril 2008

Amitié entre les ''Blue Fox'' et les ''violets''

        Les violets se sont déplacés en nombre samedi à Mulhouse pour assister à la ½ finale de la coupe.
Les supporters, y sont retournés dimanche pour assister à la finale et soutenir Montpellier.

x20080427_DNA015228Fidèles à leur devise les supporters de Sélestat saluent les supporters de Montpellier à leur arrivée, les salutations sont réciproques, l'échange est cordial. La Cigogne se promène sur le terrain en tenant par la main le Renard de Montpellier.
Le Président de Sélestat se présente auprès du président de Montpellier et voici le mail reçu à leur retour :

BLUEFOX a l'attention des violets

Bonjour,
comme promis quelque nouvelles , bien arrivés a Montpellier vers 4H du matin.
Lundi, reprise du boulot pour moi a 8 h.
Nous gardons un excellent souvenir de notre séjour a Mulhouse,
encore un GRAND MERCI pour votre soutien
et votre gentillesse, des gens SUPER !!!!!!!,
de vrais supporters avec un état d'esprit fantastique,
gardez tout cela et le hand-ball n'en sortira que grandi.


Encore MERCI au nom de tous elle_est_a_nous
Gérard DIDIER

                                           

Petit détail : les joueurs ainsi que les supporters de Montpellier nous ont salué et remercié après le match.

Merci les Blue Fox pour votre gentillesse et au plaisir de ce revoir au plus vite.

Gros bisous de la Cigogne à Mon amie Blue fox.

Posté par fredgo à 17:49 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 février 2008

16ème de Coupe de France 2008

Thionville- SA-HB: 25-31

Déplacement ''surprise'' du club des VIOLETS à Thionville.
Un mini bus, 4 voitures, 25 personnes et le tour est joué. C'est clair que 2h30 de trajet ne nous effraye pas quand on sait que le club de LNH le plus proche est Pontault Combault à 5h de Sélestat.

Surprise pour les joueurs qui ne savaient pas qu'on se déplaçait !
Surprise pour Germain S. et son épouse pensant être les seuls supporters d'un soir!

Groupe_02     
Allez tout le monde s'installe, ça va commencer!  

Tambours        Coco_tam_tam
       C'est bon? On peu y aller ?                            Devinez pour qui je suis ?

De plus la victoire est au bout. Quelques petites sueurs froides mais en fevrier..... C'est normal !

Merci_les_supporters
Merci les Violets
Merci les Joueurs

Rendez vous au prochain tour!

                                                 

Posté par fredgo à 18:40 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2008

16ème de finales de la Coupe de France 08

Marius Vijiiac arrière droit de l'équipe de Thionville HB casse la lucarne.
Baptiste Butto, ex-joueur de Thionville part et marque...

Ecoutez les violets... Toujours présents !!!

Posté par fredgo à 18:42 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,