Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

21 septembre 2014

CdL: Nantes 30-26 Sélestat

Cdl Nantes

Favori de cette réception du SAHB, le « H » n’a pas manqué son entrée dans cette nouvelle édition de la  Coupe de la Ligue dont il rêve très fort. Les hommes de Thierry Anti ont bien vite pris les affaires en main (4-2 à la 8’) avant que les visiteurs n’inversent la tendance (6-8 à la 16’) grâce à un Jordan François-Marie en pleine forme (5 buts) et un Kévin Beretta (4 unités) tout aussi motivé. Ce changement de leadership ne dura malheureusement pas longtemps pour les visiteurs qui tinrent la comparaison jusqu’à la 24’ (10-10) avant d’inexorablement voir les coéquipiers de Jorge Maqueda (8 buts) prendre le large (15-11). Dans le second acte, Nantes continua d’imposer son jeu fait de défense plutôt régulière et de jeu offensif efficace (21-14 à la 39’). Et si les Alsaciens poussèrent en passant un 1-5 à leurs hôtes (22-19 à la 45’), les forces lâchées pour se rapprocher manquèrent par la suite. Le HBCN géra ensuite son effort et l’emporta. Logiquement.

Les autres matchs

Nantes 30-26 Sélestat
Cesson 25-19 Nîmes
Toulouse 31-29 Aix en Provence
St Raphael 40-39 Tremblay
Chambéry - Créteil

Les autres résumés: ici

Source Lnh

Posté par fredgo à 12:44 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2013

1/4 finale CdLigue: Paris... Un autre monde ...

la-defense-du-psg-s-est-montree-intraitable-frederic-beauregard-et-ses-coequipiers-en-ont-fait-les-frais-photos-dna-franck-delhomme

Sélestat n’a pas fait le poids, dimanche en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Le PSG évolue dans un monde auquel les Violets ne peuvent pas prétendre.

Le public du CSI a pu voir quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète handball (même si Daniel Narcisse et Marko Kopljar avaient été laissés au repos et même si Mikkel Hansen n’a pas foulé très longtemps le parquet sélestadien).

Sur ce plan-là, ce quart de finale a comblé les attentes des amoureux de la petite balle ronde. Sur le plan sportif, il est évident que le tirage au sort “condamnait” les Violets à une maigre espérance. S’ils ont parfois tenu tête à certains cadors du championnat, « le PSG, c’est encore différent », souffle Quentin Eymann.

Contre Cesson, Nantes, Chambéry, Dunkerque, Saint-Raphaël et dans une moindre mesure Montpellier, les joueurs de Jean-Luc Le Gall auraient pu prétendre à une qualification pour le Final Four. Face au PSG, leurs illusions ont vite été balayées.

« Je ne suis pas petit, mais Vori et Gojun sont impressionnants »

Plus riche, plus grand, plus costaud, plus précis, plus efficace, le Paris Saint-Germain a donné le tournis aux Alsaciens en seconde période. « Quand ils lancent la machine, c’est dur… », reconnaît l’arrière droit.

La défense parisienne n’a ainsi laissé que des miettes à des Sélestadiens parfois en panne d’inspiration. « Comme pas mal d’équipes contre le PSG, on s’est retrouvé en manque de solutions, explique Quentin Eymann. Leur axe central est vraiment costaud. Je ne suis pas petit (1,97 m, ndlr) , mais Vori et Gojun sont impressionnants. J’ai essayé une fois de tirer par-dessus, j’ai été contré. Il aurait fallu se montrer plus patients, les faire bouger jusqu’à ce qu’ils commettent une petite erreur… »

Et si Sélestat a parfois enrayé la belle mécanique adverse, essentiellement durant les trente premières minutes, il n’a pas pu suivre le rythme infernal dicté par le PSG. « À un moment, on se dit qu’on n’est pas loin. Mais Paris a beaucoup de joueurs expérimentés. Ils n’ont jamais paniqué. »

Pas même quand Sélestat s’est rebiffé pour revenir à deux longueurs (10-12, 22e ). Les champions de France ont au contraire écarté le danger sans forcer. « Ensuite, quand tu as sept ou huit buts de retard contre une équipe comme celle-là, c’est difficile de revenir », indique Quentin Eymann.

L’arrière droit, malgré le monde qui sépare les deux clubs, s’est efforcé de profiter du moment. « Tu prends toujours du plaisir à jouer, même si c’est dur quand tu regardes le score. Même si on s’y attend, on joue toujours pour gagner. »

La logique a souvent raison des espoirs les plus fous.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:10 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 octobre 2013

1/4 de finale coupe de Ligue: Sélestat 29-27 Tremblay; Le retour violet

dans-l-emballage-final-ils-ont-renverse-une-situation-compromise-la-joie-est-d-autant-plus-intense-photo-dna-franck-delhomme

À la faveur d’un superbe retour dans les dix dernières minutes, hier soir face à Tremblay, Sélestat s’est qualifié, comme la saison passée et aux dépens du même adversaire, pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

La belle série se poursuit. Cela fait maintenant deux ans, jour pour jour, que Sélestat n’a plus perdu contre Tremblay. Yuriy Petrenko et ses coéquipiers ont prolongé cette invincibilité hier, se qualifiant pour les quarts de finale d’une compétition dans laquelle ils s’étaient invités au Final Four la saison dernière.

Ivezic et Fulop font le boulot

À treize minutes de la fin, l’affaire semblait pourtant mal embarquée (21-24, 47e ’). Les Tremblaysiens, sans doute motivés par l’idée d’aller chercher un succès pour leur capitaine Rémi Salou, gravement blessé au genou en fin de première période et évacué par les pompiers, avaient ainsi pris le contrôle des opérations à la 41e ’(19-20), eux qui n’avaient fait que courir après le score auparavant.

«Notre première période était plutôt maîtrisée», analysait Jean-Luc Le Gall, le coach sélestadien. Concernés en défense, appliqués en attaque et portés par un excellent Ivezic dans le but, les Violets menaient fort logiquement les débats (10-5, 17e ’). Tremblay, toujours à la recherche de son premier succès cette saison, répliquait (12-11 à la 28e ’ puis 14-12 à la pause), privant les coéquipiers d’Olivier Jung d’une avance plus confortable.

Eymann donnait de la continuité à l’allant violet. L’arrière droit inscrivait deux buts somptueux (un missile à onze mètres suivi d’un lob) et Sélestat continuait de faire la course en tête (17-15, 36e ’). Mais la défense alsacienne perdait alors de sa superbe, l’attaque patinait et les Franciliens faisaient le break (20-23 à la 43e ’puis 21-24 à la 47e ’).

Fulop, l’homme qui ne perd jamais devant Tremblay, relançait alors son équipe grâce à six arrêts en l’espace de dix minutes. Pesic redonnait l’avantage aux siens (25-24, 55e ’). Mais si Tremblay égalisait (26-26, 57e ’), Salami ne tremblait pas sur penalty (28-27, 59e ’) et Eymann parachevait la belle réaction des Violets (29-27).

«On a eu une baisse de régime en seconde période, soulignait Quentin Eymann. Mais on n’a rien lâché. Même si c’est une victoire à l’arraché, on va se rendre à Tremblay plus sereins, samedi en championnat. Personnellement, après trois rencontres durant lesquelles je n’étais pas trop en confiance, ce match me fait du bien.»

Sélestat est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (tout le monde espère le disputer à domicile), a évité une 3e défaite consécutive après les revers contre Nantes et Dunkerque et s’est rassuré avant les rapides retrouvailles avec les Tremblaysiens.

«Je suis très satisfait de la réaction des joueurs, appréciait Jean-Luc Le Gall. On sait que l’on peut revenir, même en comptant trois buts de retard. Globalement, nous avons été plus rigoureux dans le jeu.» L’entraîneur sélestadien sait cependant que la 2e manche, samedi dans le 93, sera tout aussi compliquée. «Tremblay est une belle équipe, mais ses tireurs n’étaient pas en réussite. Ils pourront l’être samedi, c’est ce que je redoute.»

En attendant de résoudre cet éventuel problème, Sélestat a renoué le fil de sa belle histoire en Coupe de la Ligue. Et c’est tant mieux.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:10 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

1/4 de finale CdL Sélestat 29-27 Tremblay; retour video et réactions

      Belle victoire du Sélestat Alsace Handball ce mercredi soir face à Tremblay (29-27) pour le premier tour de la Coupe de la Ligue. Les hommes de Jean-Luc Le Gall se sont qualifiés pour les quarts de finale de la compétition.


Source TotalSportLive

Posté par fredgo à 12:00 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 octobre 2013

Coupe de la Ligue : Avant SAHB - Tremblay

       Avant le match de coupe de la Ligue de mercredi soir, l'entraineur Jean-Luc Legall se confie au micro de Top Music. L'objectif affiché est de revivre le Final Four vécu la saison passée. Hasard du tirage au sort, nos violets affronteront au même stade de la compétition l'équipe tremblaysienne en comptant avoir la même reussite que la saison dernière.

Source SAHB

Posté par fredgo à 12:04 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,