Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

29 août 2015

Match de prépa: Sélestat 31-22 ESSAHB, Sélestat sans frayeur

Les Strasbourgeois n’ont pu donner le change que le temps du premier quart d’heure avant de laisser le champ libre à un SAHB toujours en rodage (31-22).

 

1816i_le_jeune_thibaud_valentin_a_su_donner_du_rythme_a_une_equipe_du_sahb_toujours_en_construction_photo_l_alsace_d

Dans une semaine, ça ne comptera plus pour du beurre, comme hier soir face à l’entente de l’ESSAHB. Il faudra être prêt au moment des trois coups du championnat. Le SAHB l’est-il ? La question reste posée d’autant qu’on ne peut pas tirer trop de conclusions d’un match où l’opposition n’a pas été du même niveau que lors des deux précédentes confrontations contre Dunkerque et Winterthur.

L’ESSAHB qui a débuté sa préparation plus tard que les Sélestadiens a fait figure de sparring partner pour une bonne séance de travail. Mais son niveau n’étant pas celle d’une cylindrée de Pro D2 - que l’équipe strasbourgeoise a quitté pour la N1 -, il ne faut se fier ni au résultat, ni au score. Les Sélestadiens auraient pu s’imposer sur une plus grande marge sans quelques déchets qui montrent que l’équipe manque encore de repères et de liant.

Il faudra notamment du temps à Igor Vujic pour devenir le patron de l’équipe dont on lui a confié les clés. Le Croate est encore loin du compte, dans la gestion du ballon comme dans sa réussite (1/8). Le passage au poste de demi-centre du jeune Thibaud Valentin a été bien plus productif, surtout en première période. C’est d’ailleurs lui qui impulsait un 9-1, entre la 14e et la 25e minute, qui valait à son équipe de se dégager de l’étreinte adverse (14-6). S’il rentrait aux vestiaires sur un excellent 3/3, ses percussions étaient vouées à l’échec (0/5) par la suite.

Sélestat a profité de ce dernier match de préparation pour travailler avec une équipe toujours privée de ses pivots Eudaric et Fleurival et sans Thomas Gaudin. Mais elle a profité du retour de Lenne, qui s’est fait mis en valeur au même titre que les deux autres champions du monde, Julien Meyer (15 arrêts) et Rudy Seri (6 buts). « On voulait se rassurer avant le début du championnat en faisant un match sérieux. On a encore quelques erreurs à gommer et des balles qu’on doit éviter de perdre , souligne Olivier Jung. Il nous reste encore une semaine pour progresser et bien faire les choses. »

CSI de Sélestat.
Mi-temps : 15-9. 300 spectateurs environ.
Arbitres : MM. Gangloff et Gutbub.

Sélestat : 31 buts sur 54 tirs dont 2/2 pen. 10 balles perdues.
Deux minutes : Nyembo (43e , 58e ).
Gardiens : Meyer (44 minutes de la 1re à la 44e , 15 arrêts) et Sargenton (16 minutes de la 44e à la 60e , 5 arrêts dont 0/3 pen.).
Les buts : Martin 5/7, Seri 6/11, Nyembo 3/3, Jung 4/4, Valentin 3/8, Beauregard 2/4, Vujic 1/8, Joli 3/4, Lenne 4/5 dont 2/2 pen., Savic, Wagentrutz. Entraîneur : Gaudin.

Strasbourg-Schiltigheim : 22 buts sur 55 tirs dont 3/4 pen. 7 balles perdues.
Deux minutes : Geffrard 21e ), Ludwig (38e ).
Gardiens : Duchêne (33 minutes de la 27e à la 60e , 8 arrêts dont 0/1 pen. et Nkounga (27 minutes de la 1re à la 27e , 6 arrêts dont 0/1 pen.).
Les buts : Fessler 0/2, Durand 3/14 dont 0/1 pen., Bonnenberger 4/9, Geffrard 4/7, Julvecourt 1/5, Freppel 5/7 dont 3/3 pen., Richert 3/6, Matzinger, Ludwig 2/3, Abbey 0/2. Entraîneur : Boesch.

Source L'alsace

Posté par fredgo à 15:57 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 août 2015

Prépa: Semaine à domicile ...

Le SAHB multiplie les matches de préparation en vue de la reprise en Pro D2 du 4 septembre. Cette semaine, ce sont les Suisses de Winterthour et les Strasbourgeois de l’ESSAHB qui sont ses sparring-partners.

ch-ristian-gaudin-espere-voir-ses-joueurs-hausser-leur-niveau-de-jeu-photo-dna-laurent-rea

Les derniers enseignements sur l’état de forme des Violets ont été livrés dimanche, à l’occasion de la confrontation avec l’US Dunkerque dans le cadre du tournoi de Bogny-sur-Meuse.

Le club de l’élite s’est imposé 28-20 face à une formation partiellement amputée d’éléments clés. Elle est toujours privée de Kosta Savic, blessé à l’épaule à Bâle le week-end précédent – « Je veux ménager mon seul gaucher arrière droit, précise l’entraîneur Gaudin. J’espère qu’il sera opérationnel pour le premier match de championnat » – mais aussi son fils Thomas, souffrant également de l’épaule, de Thierry Fleurival, et, depuis l’entraînement de samedi, de Yoan Eudaric (petite lésion à l’ischio-jambier ?).

Finition à soigner

« Face à un des fleurons du handball français, j’ai pu voir des choses intéressantes et d’autres un peu moins dimanche. Sur le plan offensif, on commence à afficher la volonté de mettre l’équipe en place, mais on n’est pas encore suffisamment exigeants dans la finition. C’est dans les duels avec le gardien qu’il faut progresser. »

Hausser le niveau de jeu et l’efficacité, c’est l’obsession de Gaudin au cours de ces semaines consacrées aux répétitions.

La défense du SAHB manque aussi d’agressivité, et les possibilités de montées de balle s’en trouvent réduites.

« Il faut vraiment qu’on se rapproche de la compétition pour voir où on en est, mais la grosse problématique est que l’équipe n’est jamais au complet. C’est un exercice particulier de ne pas pouvoir développer un projet de jeu. »

Si Julien Meyer et Rudy Seri, les deux champions du monde juniors, occupaient leurs nouvelles places de titulaires chez les pros, leur aîné Yanis Lenne, titré également dernièrement, est encore laissé au repos en ce début de semaine.

La carte jeune

Lors de ce déplacement dans les Ardennes, plusieurs autres jeunes appelés à évoluer en réserve ou chez les moins de 18 sont apparus dans les rotations, cependant limitées sur la base arrière, effectuées contre Dunkerque : Édouard Kempf, Thibaud Valentin, Virgile Wagentrutz et Gaby Nyembo. « Ils profitent de la situation pour emmagasiner de l’expérience. »

Et pallier aux défaillances physiques, inévitables au cours de ce cycle où la montée en puissance met les équipes sur le fil du rasoir.

Contre une équipe de D1 suisse aguerrie, Sélestat s’efforcera d’apporter de nouvelles corrections dans la trajectoire menant sur la ligne de départ.

Sélestat – Winterthour à 19 h, au CSI

Source Dna

Posté par fredgo à 13:05 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 août 2015

Matchs de prépa: Les équipes en rodage ...

 

      Après avoir repris le chemin de l’entraînement lors de la deuxième quinzaine de juillet, les formations de Pro D2 ont toutes disputées leur premier match de préparation cette semaine. Seul Dijon n’a pas encore effectué sa première sortie amicale. Tour d’horizon des premiers résultats équipe par équipe.

Gaudin Sélestat 3

 

     Pour son premier match amical vendredi soir, Billère a mis fin à la belle série du Fenix Toulouse en s’imposant 28-25. Sans Ilic, préservé, Toulouse a rencontré des difficultés à rentrer dans le match. Le BHB ne s’est pas fait prier pour creuser l’écart et regagner les vestiaires avec cinq buts d’avance (16-11). Les joueurs de Philippe Gardent n’ont rien pu faire par la suite pour enrayer la belle mécanique béarnaise.

Angers a également commencé ses matches de préparation par un succès contre Pouzauges. Les joueurs de Laurent Sorin se sont largement imposés (28-14). « Nous finissons sans blessés de part et d’autres, explique l’entraîneur angevin sur la page Facebook du club. Je suis satisfait de la prestation d’ensemble sauf peut être la finition. »

Les débuts ont aussi été réussis pour Pontault-Combault, sorti vainqueur de son affrontement contre Nantes mercredi soir (33-31). Les pontellois, dont l’effectif a été remanié à l’intersaison, ont pu s’appuyer sur les nouveaux venus Leventoux et Candeias dans les cages pour mettre en difficulté les joueurs de Thierry Anti (21-13 à la pause). La chaleur et la fatigue accumulée suite à un match disputé la veille contre Créteil n’ont pas aidé les nantais, qui sont pourtant revenus à trois longueurs en deuxième période (25-22). Pas suffisant cependant pour faire chuter les coéquipiers de Dupoux, en vue en attaque.

Promu en Pro D2, Saran n’a pas démérité vendredi après-midi en amical mais a dû s’incliner contre Dunkerque (30-34). L’USM était encore dans le coup à la pause (16-18) avant de lâcher du lest face aux joueurs de Patrick Cazal dans les derniers instants de la rencontre (29-32, 56’).

Pour le seul duel entre futurs adversaires de Pro D2, c’est Nancy qui est sorti vainqueur de son opposition contre Besançon (29-26). La rencontre a été disputée, les deux équipes étant dos à dos à la pause (15-15). Mercredi, Besançon s’était imposé de deux buts (27-25) contre Belfort.

Equipe surprise de la saison passée, Cherbourg a attaqué fort ses matches de préparation avec une double opposition contre Chartres, promu en LNH. Les joueurs de Sébastien Leriche se sont inclinés (19-26) devant plus de 1.100 spectateurs. Ils étaient privés de leur gardien Fulop. A la pause, la JS comptait trois buts de retard (13-10). Auparavant, ils avaient concédé leur première défaite contre les chartrains (23-26) lors de trois périodes de 20 minutes chacune.

Valence a dominé son voisin Villefranche (28-22) cette semaine. A la pause, un premier écart avait été réalisé (11-9). Un peu plus tôt, la sélection nationale du Japon avait pris le meilleur sur les valentinois (26-28). Les joueurs de Milorad Davidovic ont désormais rendez-vous la semaine prochaine avec leur tournoi international.

Limoges a pu mesurer le travail qu’il lui restait à accomplir. Pour son unique sortie amicale jusqu’à présent, l’équipe de Nénad Stanic n’a pas fait le poids contre Toulouse (36-22). A la pause, le pensionnaire de LNH avait déjà fait le plus dur (17-9). L’objectif de cette rencontre était de jauger l’équipe avant d’attaquer un travail spécifique sur le jeu d’attaque. Jonathan Roby, victime d’une fracture à un talon en fin de saison dernière, et Marius Randriantseheno, qui vient tout juste de participer aux Championnats du monde des Îles avec Mayotte, manquaient à l’appel.

Massy a été dominé cette semaine en amical par Créteil (28-31). A la pause, les joueurs de Benjamin Braux comptaient quatre longueurs de retard (12-16). Rien d’alarmant pour une équipe qui devrait à nouveau jouer les premiers rôles en septembre en Pro D2.

Ighirri-Mulhouse-3-2-300x200

Finaliste malheureux de la dernière finale d’accession à la LNH, Mulhouse a disputé son premier match de préparation contre l’équipe de première division suisse de Lakers Stafa. Les joueurs de Brahim Ighirri se sont imposés avec la manière (25-40). Ils comptaient déjà neuf buts d’avance à la pause (10-19). Le MHSA était privé d’Arthur Muller, victime d’une fracture du quatrième métacarpien de la main gauche à l’entraînement. Une nouvelle opposition contre les suisses est prévue dans une semaine.

Sélestat reste sur une défaite plutôt encourageante contre Balingen (26-33), une équipe de Bundesliga plus avancée que le SAHB dans sa préparation. A la pause, les allemands n’avaient que deux buts d’avance (17-15). Auparavant, l’équipe de Christian Gaudin était revenue du tournoi de Bâle avec une victoire contre l’équipe locale (23-22), deux défaites contre St-Gall (23-18) et Lucerne (26-16) et un match nul contre les allemands de Friesenheim (21-21), qui évoluent en deuxième division. Le bilan de ce tournoi était donc globalement positif pour une formation en reconstruction et qui aura besoin de temps avant d’être à 100%. A noter les huit buts du nouvel arrière droit Kosta Savic contre Lucerne, mais qui n’a disputé que deux minutes de match contre Balingen après avoir été touché à l’épaule.

Istres, l’autre équipe reléguée de LNH, a effectué deux premières sorties prometteuses. Malgré une défaite contre Nîmes (32-29), les joueurs de Gilles Derot avaient bien réagi alors qu’ils comptaient 5 buts de retard à la pause (17-12). Face à Montélimar jeudi, Istres a cette fois-ci déroulé (40-27). Après une première accélération avant la pause (18-14), les coéquipiers de Cismondo ont pris les devants au retour des vestiaires.

Dijon n’a pas encore disputé de rencontre amicale depuis le début de sa préparation. Les joueurs de Jackson Richardson se mesureront à Besançon mardi prochain.

Olivier Poignard

Source Handzone

Posté par fredgo à 10:04 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2015

Amical 1er Test Match: Sélestat 38–28 Nancy

frederic-beauregard-(6-buts)-a-ete-l-un-des-moteurs-de-selestat-hier-soir-contre-nancy-photo-dna-franck-delhomme

Sélestat a logiquement, et plutôt facilement, pris le dessus sur Nancy (D2), hier pour le premier de ses trois matches amicaux durant la trêve (38-28). Il va maintenant falloir confirmer face à une adversité plus corsée.

On passera rapidement sur l’entame de match, à l’avantage des Nancéiens (0-2, 3e ). «Après deux semaines comme celles-là (les Violets ont essentiellement effectué du travail physique depuis la reprise de l’entraînement le 5 janvier, ndlr) , ce n’est pas évident d’être tout de suite en alerte », souligne Frédéric Beauregard.

+10 par Vujovic

Mais le capitaine sélestadien et ses coéquipiers ont vite su se reprendre. Et deux buts d’un Beretta plutôt saignant hier remettaient les compteurs à zéro (2-2, 4e ), Pesic se chargeant dans la foulée de faire passer les siens devant au tableau d’affichage (3-2).

Nancy n’allait plus jamais mener au score, mais les Lorrains allaient encore s’accrocher quelques instants, essentiellement grâce au bras de Jonsson (7-7, 11e ).

Si la défense alsacienne offrait quelques espaces, son homologue adverse laissait des trous béants et Vujovic et consorts ne rataient rien, ou presque, en attaque.

Mais il fallait attendre la 20e (14-12) pour voir réellement les joueurs de Jean-Luc Le Gall prendre le large (22-15 à la pause).

L’issue de la rencontre semblait connue (cela n’avait qu’un intérêt relatif hier). Mais Sélestat continuait de réciter un handball plutôt séduisant offensivement, Vujovic donnant ainsi dix longueurs d’avance à la 46e (30-20). L’écart ne bougeait pas et Sélestat réussissait logiquement sa première sortie en 2015 (38-28).

«Prendre pleinement conscience de notre potentiel »

« L’objectif, sur ce match, était d’être propre, de soigner le repli défensif », souffle Frédéric Beauregard. Il a été globalement atteint. Mais les Violets, s’ils savent marquer des buts, en concèdent encore trop.

«On doit resserrer la défense, confirme l’arrière gauche alsacien. Maintenant, pour la deuxième partie de saison, j’espère que l’on va prendre pleinement conscience de notre potentiel. »

Il faudra confirmer ces bonnes dispositions, et même sans aucun doute encore relever le curseur, vendredi prochain contre Chambéry (4e de D1). Un match où l’arrière gauche croate Igor Vujic, malade hier et blessé lors de la phase aller, devrait faire son retour au jeu.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 18:39 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 août 2014

Sélestat 26-23 Pontault-Combautl, Un succes laborieux

olivier-jung-veut-retenir-le-positif-photo-dna

Sélestat disputait hier son 8e match de préparation. Les Violets, trop souvent en échec au tir, ont dû s’employer pour dominer Pontault-Combault (D2). Menés d’une longueur à la pause (8-9), puis de quatre buts à la 40e (13-17), les joueurs de Jean-Luc Le Gall ont inversé la vapeur à la faveur d’une bonne séquence défensive (aucun but encaissé entre la 43e et la 53e ), qui leur a permis de prendre les devants au score (19-18, 50e ) pour ne plus jamais les lâcher (26-23 au final).

26/23

Un succès certes laborieux, mais bienvenu, après deux défaites de rang contre Dunkerque et les Suisses de Winterthur. Olivier Jung, de retour au jeu après une blessure à l’épaule, voulait retenir le positif. « On n’a pas baissé les bras, on a su se remobiliser malgré les échecs. On voulait mettre plus d’intensité que lors de nos deux derniers matches, on y est parvenu sur la fin » souffle le pivot, néanmoins bien conscient qu’il faudra en faire beaucoup plus, samedi à Algrange, pour espérer prendre le meilleur sur Tremblay (D1).

Source Dna par Simon Giavannini

 

Posté par fredgo à 12:38 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 août 2014

Match de prépa: Sélestat - Pontault combault

 

Valentin aman

      Après deux revers la semaine passée (face à Dunkerque et Winterthur), et même si le résultat reste “secondaire” en préparation, Sélestat voudra renouer avec la victoire, ce soir contre Pontault-Combault. « À domicile, face à une équipe de D2, on ne peut pas mettre de côté le résultat », indique ainsi Jean-Luc Le Gall.

vs
Sélestat – Pontault
(D2 France, 12è saison 2013/14)  
au CSI
17h

 

       « L’objectif de la “prépa” reste de mettre en place le projet de jeu », rappelle tout de même le coach violet. Et les Sélestadiens n’en dévieront pas face aux Franciliens. Si Olivier Jung et Rudy Seri seront de retour ce soir, Cristian Radu Ghita, Kevin Beretta et Djordje Pesic (le pivot devrait revenir au jeu samedi contre Tremblay) feront défaut.

« Ce serait bien sûr plus simple si tout le monde était là, mais on fait avec. Et les entraînements sont tout de même de qualité », assure Jean-Luc Le Gall, pas inquiet après les deux dernières sorties de son équipe. « C’est assez classique d’avoir des moments délicats durant la “prépa”. Mais nous ne sommes pas en retard. »

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:02 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 août 2014

Un point sur la préparation vu par Florent Joly

selestat-vient-de-perdre-deux-fois-mais-le-potentiel-est-la-pour-son-ailier-droit-florent-joli-photo-maxppp

Sélestat a sans doute réalisé le plus mauvais match de sa préparation, samedi contre les Suisses de Winterthur (défaite 33-26). Pas encore de quoi s’alarmer, loin de là, pour son nouvel ailier droit Florent Joli.

Une préparation est rarement linéaire. Les cinq premières sorties des Sélestadiens avaient plutôt enthousiasmé, les deux dernières, à défaut d’inquiéter, sont venues rappeler qu’aucune équipe ne s’est faite en un jour.

« On n’a pas réalisé une excellente semaine », souffle ainsi Florent Joli. Les Violets, battus par Dunkerque mercredi (29-28) et Winterthur samedi (33-26), ont affiché « un niveau de jeu assez poussif » aux dires de l’ailier droit.

Faut-il pour autant s’alarmer ? Pas vraiment. « Il y a toujours un creux dans une préparation, souligne le néo-Violet. La fatigue et le manque de rotations (Beretta, Ghita, Jung et Seri étaient absents, ndlr) ont sans doute un peu influé. Et on sait que l’on peut mieux jouer que ça. » Faut-il s’en contenter ? Là non plus, pas vraiment. « Nous devons nous remettre au travail et repartir de l’avant », avance Florent Joli.

Avec sept nouveaux joueurs, le jeu sélestadien a nécessairement besoin de se roder. « Il y a presque une recrue par poste. Et cela demande du temps pour trouver nos marques, même si chacun a déjà réussi à créer des affinités. » Sur le terrain comme en dehors.

« Dans une autre vie... »

À l’instar des autres recrues, Florent Joli s’est fondu dans son nouvel environnement. « Il n’y a aucun problème dans la vie du groupe. C’est toujours plus agréable de travailler dans une bonne ambiance. »

Après deux saisons loin de la LNH, l’ailier droit (24 ans) semble bien parti pour confirmer les promesses entrevues avec Montpellier au début de sa jeune carrière. « Je n’appréhendais pas vraiment, confie-t-il. Je sais que je peux avoir le niveau de la D1. La question était plutôt combien de temps allait-il me falloir pour me remettre dans le bain. » Ses premiers matches amicaux ont plutôt rassuré sur ce point.

Florent Joli a saisi l’opportunité sélestadienne avec humilité. « Je savais que je ne devais pas me dire que j’avais déjà joué en D1 et en Ligue des champions. Ça, c’était dans une autre vie », sourit-il.

Sélestat et son ailier droit ont encore du chemin à parcourir, mais l’envie ne manque pas. « Pour moi comme pour l’équipe, c’est le 10 septembre, pour la première journée de championnat à Créteil, qu’il faudra être prêt. »

Florent Joli, s’il se veut lucide, se montre aussi résolument optimiste. « À titre personnel et collectif, il n’y a pas de raison que ça n’aille pas. » On ne demande pas mieux.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:18 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2014

Match de Prépa: Sélestat s’impose à nouveau

L'Alsace

Comme huit jours plus tôt, Sélestat a remporté son match amical face au Mulhouse Handball Sud Alsace (23-31), hier au Palais des sports de Mulhouse.

      Exempt cette semaine en Pro D2, le MHSA a profité de cette trêve imposée pour retrouver, comme la semaine dernière, Sélestat. Disputé dans un excellent état d’esprit, ce match amical a logiquement été remporté par une équipe bas-rhinoise beaucoup plus réaliste, et qui a pu répéter ses gammes avant un déplacement délicat dimanche chez le leader de la Ligue Nationale, Dunkerque.
      Après une entrée en matière des plus calmes (2-2, 7e ), les deux équipes tentent d’emballer un peu le match : 6-6 (12e ). Sélestat hausse alors le ton malgré une défense mulhousienne bien en place. S’il ne prend pas beaucoup de buts sur attaque placée, le MHSA concède plusieurs penalties (7-10) et se fait piéger sur des contre-attaques ultrarapides que Salami se fait un plaisir de transformer (10-13 à la 20e , et déjà sept buts de l’ailier polonais du SAHB).
       Le match retrouve son petit rythme et Sélestat resserre les rangs en défense. L’écart se creuse sur un nouveau jet de 7 m de Salami : 10-15 (24e ). Mis en échec par Fulop (10 arrêts à la pause) et muets lors des dix dernières minutes de la première période, les Mulhousiens rentrent au vestiaire avec un débours de six unités : 10-16.
La bonne rentrée de Kribs en deuxième mi-temps permet au MHSA de refaire son retard. Même malgré une double supériorité numérique mal négociée et les arrêts d’Ivezic, les Mulhousiens reviennent à deux longueurs : 16-18 (42e ). Mais plusieurs immanquables empêchent les locaux de recoller au score et Sélestat reprend le large (20-25). Pour finalement s’imposer 31-23.


MHSA – Sélestat 23-31.
Palais des sports de Mulhouse.
Mi-temps : 10-16.
Arbitres : MM. Kessler et Kentzinger.
Une centaine de spectateurs.

MHSA : Kribs (3 arrêts) et Lefan (5 arr.) au but ; Martin 7, Cherrier 4, Petricevic, Serrano 1, Jovetic, Andlauer, Fessler 3, Gallotte 6, Cauwenberghs 1p., Jeauneau 1p., Belligat.

Sélestat : Ivezic (10 arr.) et Fulop (10 arr. dt 1p.) au but ; Huck 1, Petrenko, Pesic 1, Podsiadlo 6 dt 1p., Beauregard 4, Freppel 4, Pintor, Salami 9 dt 5p., Rechal, François-Marie 4, Vujovic 1, Eymann 1.

Source journal L'Alsace

Posté par fredgo à 12:41 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 janvier 2014

Match amical: Sélestat 35-32 Mulhouse; Entraînement entre amis ...

entrainement-entre-amis

Pour la première fois depuis deux ans et demi, Sélestat et Mulhouse ont disputé, hier soir, un match amical. Si la victoire du SAHB est anecdotique (35-32), l’essentiel était de retrouver des relations cordiales.

Il fallait remonter au mois d’août 2011 pour trouver trace du dernier match amical entre Sélestat et Mulhouse, les deux meilleurs clubs de handball de la région. Depuis ce temps, les deux clubs ont préféré s’éviter dans la mesure où leurs confrontations ont souvent été très tendues. C’est la raison pour laquelle, leurs retrouvailles d’hier soir au CSI de Sélestat, pour une opposition directe, bien plus instructive qu’un simple entraînement, ont été si discrètes. Il était grand temps d’arrêter de se regarder en chiens de faïence pour profiter plutôt de l’avantage de pouvoir travailler de concert. « C’était parfait, estimait d’ailleurs l’entraîneur mulhousien Brahim Ighirri à l’issue des 60 minutes. On a profité de ce match pour faire tourner l’effectif et, principalement, permettre à Grégory Martin de travailler son tir et à Marcko Jovetic qui a peu d’entraînement avec nous, d’affiner ses relations avec ses coéquipiers. Quelques jeunes ont aussi pu s’intégrer comme Arthur Muller et le gardien de l’équipe II, Thomas Kribs. »

Ce dernier, par ses dix arrêts, s’est d’ailleurs montré à son avantage. Pas assez toutefois pour contrecarrer les offensives sélestadiennes. Salami, Vujovic, Pesic ou François-Marie ont fait grimper l’écart jusqu’à 8 buts (25-17, 42e ). À cinq minutes de la fin, le SAHB comptait encore un bon pécule (33-26) qu’il a dilapidé en raison de nombreuses pertes de balle bien exploitées par le MHSA dans les dernières minutes pour réduire l’écart (35-32). Les deux équipes remettront ça mercredi prochain à Mulhouse.

Source L'Alsace

Posté par fredgo à 12:41 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 janvier 2014

Match de prépa: Sélestat 33-27 pontault Combault

frederic-beauregard-et-les-selestadiens-ont-assure-l-essentiel-contre-pontault-combault-photo-dna-jean-paul-kaiser

«Pas encore bien en place »

Sélestat a remporté, hier contre Pontault-Combault, son deuxième match de préparation (33-27). Mais les Violets devront encore hausser le ton, demain contre Schaffhausen (D1 suisse), habitué de la Ligue des champions.

Match de préparation ou pas, les Violets aiment que la logique soit respectée. Après Nancy quelques jours plus tôt, Sélestat a dominé Pontault, autre pensionnaire de Pro D2. Comme contre Nancy, les joueurs de Jean-Luc Le Gall ont connu quelques moments de flottement, notamment en fin de première période.

Mais face à une équipe francilienne privée de plusieurs joueurs (Marlin, Tchitombi, Dupoux et l’Alsacien Aman) et néanmoins séduisante par séquences, ils ont globalement davantage maîtrisé leur sujet.

Manque de rythme et d’intensité

« Ces matches doivent nous servir à retrouver le rythme avant la reprise du championnat, explique Arnaud Freppel. On n’est pas encore forcément bien en place, notamment défensivement. Mais après deux semaines d’entraînement, c’est normal de ne pas être encore au top. On travaille pour cela. »

De rythme et d’intensité, les Violets en ont clairement manqué durant les trente premières minutes. S’ils n’ont jamais été menés au score (7-4 à la 9e , 11-7 à la 14e puis 15-10 à la 20e ), ils laissaient trop d’espaces aux joueurs de William Holder.

Et ces derniers en profitaient logiquement pour recoller (16-11 à la 24e mais 16-16 quatre minutes plus loin), avant que le duo polonais Salami-Podsiadlo ne donne deux longueurs d’avance à Sélestat à la pause (18-16).

« Schaffhausen, c’est un niveau au-dessus »

La supériorité alsacienne allait davantage se manifester dans le deuxième acte. Beauregard s’illustrait (21-18, 36e) et si Pontault recollait grâce au triplé de Jallamion (22-22, 42e ), les Sélestadiens plaçaient une accélération qui allait définitivement repousser les Pontellois-Combalusiens (29-24, 52e ). « La deuxième période était un peu plus maîtrisée », souffle Arnaud Freppel.

L’ailier droit violet sait néanmoins qu’il faudra en faire plus demain au CSI (18h). « Schaffhausen, c’est un niveau au-dessus. Ce sera plus difficile et on en saura davantage. » Face au sextuple champion de Suisse, les Sélestadiens se rapprocheront de ce qu’ils ont l’habitude de rencontrer en LNH. Un test révélateur, forcément

Source Dna

Posté par fredgo à 12:34 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,