Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

28 septembre 2009

Apres match 3ème Journée : Angers 28-31 SA-hb

DNA_28_septembreTrop irrégulier, Sélestat s'est toutefois logiquement imposé (31-28), hier après-midi, face à Angers.

Cette saison, les Angevins ne disposent d'aucune marge de manoeuvre et devront faire preuve d'une application sans faille sous peine de se retrouver en grande difficulté.
Comment ont-ils pû laisser une telle liberté à ce diable de Salami ? Déjà auteur de 18 buts lors des deux premières journées, l'ailier polonais a trompé onze fois les portiers angevins sur... douze tirs.
Pourquoi ont-ils continué à jouer vers l'intérieur, quand l'équipe alsacienne a applati sa défense ?

Parfaite gestion des supériorités

Angers s'était pourtant mis dans les meilleures conditions dans le sillage de Greg Martin. Revanchard et tranchant, l'ancien Sélestadien écoeura Franck, l'ex-international, et permit aux siens de faire la course en tête.
Solide en défense, mais surtout appliqué en attaque, Angers récita un handball très propre qui aurait dû se concrétiser davantage au tableau d'affichage. Mais Sélestat resta dans la partie grâce à sa parfaite gestion des supériorités numériques et à la très bonne relation Beauregard-Salami côté gauche (16-15 à la pause).
Le retour des vestiaires fut catastrophique pour Angers. Manquant à la fois d'agressivité en défense et de limpidité en attaque, la formation locale encaissa un incroyable 8-0, 21-19 (36e') puis 21-27 (45e').

Girardin décisif

L'absence d'un patron capable de poser le jeu pour laisser passer l'orage se fit alors cruellement sentir. Les Alsaciens ne furent pas moins fébriles, quand Lambert sonna la révolte angevine. Le rapport de force s'inversa une nouvelle fois et Angers recolla (27-27, 54e') contre toute attente.
Dans le money-time, les Angevins payèrent au prix fort la débauche d'énergie déployée dans leur course poursuite. L'exclusion sévère de Lambert et quelques belles parades du jeune Girardin sur des prises de tirs assez incompréhensibles sonnèrent la fin des espoirs angevins.
« On a gagné mais je suis très en colère. On n'est jamais vraiment rentré dans le match. On a donné trop de solutions à notre adversaire, qui nous était pourtant inférieur sur le rapport de force. Si Angers avait été un peu plus constant, on passait à la trappe », confia Jean-Luc Le Gall, l'entraîneur sélestadien.

Les chiffres du match

ANGERS 28
SÉLESTAT 31

Salle Jean-Bouin. Mi-temps : 16-15. - 1 000 spectateurs. Arbitres MM. Dougarem et Less.
ANGERS : Komnenovic (45', 10 arrêts, 0/1 pen.), Galliou (15', 3 arrêts) au but. Martin (6), Vieillard (1), Lécu (2), Pelé (2), Lambert (7 dt 2 pen.), Duchemann (2), Charloton (2), Chailly (1), Lemaire (1), Eudaric (1), Marlin (3). Entraîneur : D. Tristant.

SÉLESTAT : Franck (30', 7 arrêts, 0/1 pen.), Girardin (30', 8 arrêts, 0/1 pen.) au but. Jung, Sarni, Aman (1), Huljina (6), Durand, Omeyer (1), Beauregard (5), Foubert (4), Gallotte, Salami (11 dt 1 pen.), Eymann (2), François-Marie (2). Entraîneur : J-L. Le Gall.

Source DNA

Posté par fredgo à 21:50 - 20) La saison 2009/10 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :