Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

29 novembre 2010

Vu côté Cernay: Logique et formateur

    Avoir s'être incliné la saison passée déjà face à Sélestat, Cernay/Wattwiller a une nouvelle fois connu la défaite face à son voisin bas-rhinois qui a fait le métier et poursuit sa route en Coupe de France.

Cernay

     L'an dernier, les Cernéens avaient des regrets après leur défaite face au SAHB. L'impression d'être passé à côté de quelque chose, après avoir accroché les Sélestadiens pendant une quarantaine de minutes. Un vague sentiment que l'exploit était peut-être possible. Ce week-end, l'impression est tout autre. Une fois encore, Cernay est passé à la trappe face aux Bas-Rhinois.
    Entre le leader de la D2 et celui de la N2, il y avait bien un monde samedi soir. Les Cernéens ont pourtant tout donné, mais face à une équipe sélestadienne sérieuse et concernée, le petit poucet a dû s'incliner face à plus fort. Invaincus depuis le début de la saison, les hommes de Dan Simonet ont sans doute beaucoup appris de cette rencontre.

« Des arrêts venus de nulle part »

      Pour Mouss Chekireb, il n'y a surtout pas de regret à avoir. « Il y avait une grande différence entre les deux équipes. Vu du banc (blessé et diminué par un coup reçu sur le genou la semaine dernière, il n'a joué que vingt minutes), c'est Ivezic, leur gardien, qui fait la différence en début de rencontre avec des arrêts très importants.
« Il y avait les occasions à six mètres et on aurait pu les accrocher davantage, mais il a été décisif en faisant beaucoup d'arrêts en quelques minutes, dont certains venus de nulle part. Ensuite, ils ont déroulé et sont physiquement plus costauds. »
Plus qu'en défense, c'est surtout en attaque que les Cernéens ont perdu cette rencontre. « Notre pourcentage de réussite n'a pas été bon. On a raté des immanquables à six mètres, alors que les occasions étaient là. Dans ce genre de rencontres, pour gagner, il faut que l'on soit à 100 % et eux à 80. Cela n'a pas été le cas cette fois. La seule déception est peut-être que la balle n'a pas assez circulé avec des excès d'individualisme par moments. »

« Je ne jouerai pas contre Karabatic... »

      Pour le reste, tout le groupe a profité de la fête. « Dan (Simonet, l'entraîneur cernéen) a fait tourner, pour que les blessés se remettent dans le rythme avant le championnat. Mais la défaite ne nous met pas du tout de doute dans l'esprit. J'ai vu que ce n'était pas un match de championnat, il y avait des sourires, l'approche de la rencontre était différente. Cela ne va pas rejaillir sur le championnat et j'ai hâte de jouer dimanche contre Vénissieux. »
Ce match marquera le retour de la N2 et la page Coupe de France sera alors définitivement tournée. « Je ne jouerai pas contre Karabatic en demi-finale, plaisante Chekireb, mais l'objectif c'est le championnat. On n'a pas eu de blessé dans ce match et c'est déjà pas mal. »

Gérald Husser
Source Dna

Posté par fredgo à 12:53 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 novembre 2010

Résultat Coupe de France 4eme tour: Cernay / SAHB 19/31

            Frédéric Beauregard et le SAHB se sont appliqués à faire le travail face à des Cernéens qui ont tenté de résister le plus longtemps possible. Photos Jean-François Frey                          Frédéric Beauregard et le SAHB se sont appliqués à faire le travail face à des Cernéens qui ont tenté de résister le plus longtemps possible. Photos Jean-François Frey                      

       Devant un public venu en masse, Cernay/Wattwiller (N2) n’est pas parvenu à créer l’exploit face au leader de la Pro D2 Sélestat. Les Cernéens s’inclinent en toute logique sur un score sans appel (19-31).

       Dans ce match très défensif, les deux équipes ont buté sur les gardiens, avec notamment un gros début de match du portier sélestadien. Les hommes de Le Gall prennent les commandes d’entrée de jeu, pour mener 4-1. Sélestat reste sur cette même dynamique jusqu’au quart d’heure de jeu (7-3). Les Cernéens tentent de ne pas sombrer, mais malgré plusieurs occasions franches, ils butent toujours sur le dernier rempart adverse. Le SAHB va à nouveau contrer son adversaire et reprendre le large, malgré les efforts des locaux. La grosse faute de Foubert (rouge) n’affaiblit pas la domination des visiteurs et Cernay, malgré la volonté de Paprota, n’arrive pas à contrecarrer les plans des Bas-Rhinois au cours de cette première période. Cernay rentre logiquement aux vestiaires avec un déficit de 5 longueurs : 9-14.

      Au retour des vestiaires, la domination des Sélestadiens se poursuit et l’entraîneur du SAHB fait tourner son effectif. Cernay trouve des solutions offensives, mais manque cruellement de réalisme et voit son adversaire accentuer encore plus son avance au tableau d’affichage. L’écart passera à plus 10 en faveur des Bas-Rhinois (15-25 puis 19-29). Malgré l’appui de son public, Cernay doit admettre la supériorité de son adversaire et quitter la Coupe de France sur une défaite assez lourde, mais logique au vu de la différence de niveau entre les deux formations.

Cernay/Wattwiller - Sélestat 19-31.
Mi-temps : 9-14.
Arbitres : MM. Boos et Rondeau.

Cernay/Wattwiller :
Gardiens: Kolonics (8 arrêts dont 3 pen.) et Behra (7 arrêts)
Joueurs: Chekireb 1, Bloch 3 (dont 2 pen.), Bienvenu 2, Paprota 4, Leiterer 2, Goepfert 1, Christnacher 3, Meyer 2, J. Simonet 1.
Entraîneur : Dan Simonet.
Exclusions pour 2 minutes : Paprota et J. Simonet.

Sélestat :
Gardiens Ivezic (14 arrêts) et Girardin (10 arrêts dont 1 pen.)
Joueurs : Rechal 2, Aman 3, Eymann 2 (dont 2 pen.), François-Marie 4, Beauregard 4, Freppel 1, Salami 6, Huljina 4, Jung 1, Pintor 2, Omeyer 2.
Entraîneur : Jean-Luc Le Gall.
Exclusions pour 2 minutes : Freppel et Yung ;
1 carton rouge pour Foubert.

Source l'Alsace

Posté par fredgo à 15:44 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

CdF: les autres Résultats des clubs de D2 :

     Les équipes de Pro D2 rentraient dans la Coupe de France version 2010/2011 avec un tirage qui leur permettait d'avoir la certitude de ne pas rencontrer d'adversaires de la même division. Mais ce n'était pas pour autant un gage de victoire... Si certains comme Nancy et Billère se sont fait très peur, d'autre ne sont pas passés... comme la lanterne rouge de la pro D2. Angers, c'est fait sortir dès le premier tour, certes contre le leader de la N1 Chartres-Mainvilliers.
     Pour les autres, on les retrouvera au prochain tour. Un tour qui aura lieu le week end du 15/16 janvier . On ne verra toujours pas les équipes de la LNH, il faudra encore attendre un peu. Les équipe de D2 pourront se rencontrer suivant un tirage par secteur géographique... Quand on sait que dans le secteur Nord-Est il ne reste que Nancy, Mulhouse et nos violets du SAHB , il n'y a qu'un pas pour imaginer un autre beau derbys qui pourrait faire office de revanche d'un certain SAHB-Mulhouse se jouant à guichet fermé le 18 décembre prochain... Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, laissons le tirage au sort se dérouler... verdict dans quelques jours... Patience...

Vendredi

Lormont (N1) - Billère : 32-33

Strasbourg (N1) - Nancy: 35-39 (ap)

Belfort (N1) - Semur : 28-33

Samedi

Limoges (N1) - Saintes : 27-33

Amiens (N3) - Créteil : 16-40

 

Mainvilliers (N1) - Angers 34-31

Patronage (N3) - Vernon : 21-39

 

Cernay (N2) - Sélestat : 19-31

 

Folschviller (N1) - Mulhouse 30-33

Saran (N2) - Pontault  (résultat non trouvé)

Reveil de Nogent (N2) - Nanterre : 24-37

Annecy (N3)  - Villeurbanne : 27-48

Villefranche (N2) - Besancon : 29-31

Dimanche

Nice (N2) - Pays d'Aix U.C : 31-38

Posté par fredgo à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 novembre 2010

Coupe de France : Un beau derby à Cernay !

        Comme l’an passé, mais un tour plus tôt, Cernay a hérité du plus gros poisson de la Coupe de France (ce soir 20 h 45 au Centre sportif Omeyer de Cernay) avec la venue du leader de la Pro D2 Sélestat, qui enregistre le retour de Jung.

Cernay  Vs   SAHB

Cernay Wattwiller / Sélestat Alsace Handball

(N2) / (D2)



           L’an dernier, Robin Foubert et Sélestat avaient eu du mal à se défaire des coéquipiers de Mathieu Rietsch. Qu’en sera-t-il cette année ? Archives Jean-François FreyL’an dernier, Robin Foubert et Sélestat avaient eu du mal à se défaire des coéquipiers de Mathieu Rietsch. Qu’en sera-t-il cette année ?   Archives Jean-François Frey   

       L’année dernière, le Cernay/Wattwiller Handball avait déjà eu droit à une grosse affiche dans son complexe Omeyer. Au 4 e tour de la Coupe de France, les Cernéens (N2) étaient presque parvenus à gommer les deux divisions d’écart et avaient tenu tête à Sélestat pendant 40 longues minutes (19-20) avant de craquer physiquement en fin de rencontre (défaite 26-32).

       Ce soir (20 h 45), les leaders de N2 remettront le couvert face au leader de la Pro D2. Avec la même envie de bien faire et la même volonté de profiter d’un match qui les sort du train-train quotidien :  « Ça va nous changer du championnat, débute l’entraîneur cernéen Dan Simonet.  Alors qu’on est attendu partout en N2, on abordera cette rencontre sans aucune pression. Tout ce qu’on souhaite, c’est prendre du plaisir face à une grosse équipe et dans une salle pleine. »

        Dan Simonet en profitera pour faire une large revue d’effectif et pour mettre au repos les joueurs les plus sollicités en championnat :  « Je vais prendre 14 joueurs et faire tourner le groupe. Je dois préserver ceux qui jouent le plus en N2, je ne peux pas me permettre d’avoir de nouveaux blessés. » Déjà privé de Hervé Rietsch (touché au dos, il ne foulera plus les parquets cette saison), Simonet devra également composer sans son atout numéro 1, Mouss Chekireb, lui aussi blessé. Mais peu importe, le CWH tentera avant tout de faire bonne figure face à une équipe de Sélestat archi favorite de la rencontre :  « Sélestat est au-dessus,  concède Simonet. Des joueurs comme Ivezic et Ostarcevic ont le niveau D1. Je n’ai même pas besoin de motiver mes garçons pour ce match, la motivation viendra d’elle-même. »

Jung revient,  Ostarcevic absent

       Si le gardien Obrad Ivezic sera bien présent ce soir, le demi-centre croate Vlado Ostarcevic sera absent car il souffre d’une légère tendinite. Mais d’autres joueurs sont en mesure de prendre le jeu du SAHB en main à commencer par Christian Omeyer, certainement boosté par l’air du pays. Sélestat bénéficiera aussi de la rentrée de son capitaine, Olivier Jung, qui n’avait plus joué depuis sa première mi-temps à Besançon le 1 er octobre lorsqu’il s’est fracturé un métatarse. Sa convalescence terminée, le jeune pivot effectuera ses premiers pas à l’occasion de ce face à face entre deux leaders.

        Comme huit autres joueurs de Sélestat, il a participé au match de coupe de la saison dernière qui date en fait d’un peu plus de dix mois. Ils n’ont sans doute pas oublié à quel point, ils ont dû batailler pour écarter un adversaire sans complexe qui avait longtemps contesté la hiérarchie.

       « On avait eu le plus grand mal à s’imposer à Cernay, rappelle Jean-Luc Le Gall l’entraîneur de Sélestat.  Les six buts à l’arrivée étaient vraiment flatteurs pour nous et ne reflétaient pas les 45 minutes où nous avons été mis en difficulté. Mais on assistera peut-être à un autre match qu’en début d’année car mes joueurs ont envie de réagir après le match nul concédé à Angers. »

      Incapables de gérer une avance de neuf buts en début de seconde période face à la lanterne rouge de la D2, les Sélestadiens s’étaient fait rattraper sur le fil par leur modeste adversaire. Ce soir contre une équipe qui évolue deux échelons plus bas dans la hiérarchie, il faudra être plus vigilant pour ne pas se faire piéger.

Et surtout réapprendre à gagner avant trois dernières échéances en championnat très importantes pour le SAHB.

Marc Calogero et Christian Weibel
du journal L'Alsace
   

CERNAY/WATTWILLER - SÉLESTAT ce soir à 20 h 45
Centre sportif Thierry Omeyer de Cernay, rue Gustave Eiffel.
Arbitres : MM. Olivier Boos et Yannick Rondeau.

 

Posté par fredgo à 09:30 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2010

SAHB-MULHOUSE est déjà complet!

Evénemment:
le derby du 18 décembre
SAHB-MULHOUSE est déjà complet!

Un succès populaire qui prouve une fois de plus
l'attractivité du handball alsacien!
Merci pour votre soutien...

Flashmob

Pour faire de cette soirée une fête du handball innoubliable,
commencez à préparer vos banderolles, vos écharpes,
vos tenues violette, vos trompettes ... et votre soutien légéndaire !

Si vous voulez répéter....n'oubliez pas le match contre BILLERE le 4/12...
on a besoin de vous à chaque match !!

La victoire est aussi entre vos mains !!!

Source SAHB

Posté par fredgo à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2010

Des nouvelles de nos anciens violets : Victor Boillaud

           Victor Boillaud a disputé vendredi contre Vernon son premier match sous ses nouvelles couleurs mulhousiennes. Le nouvel arrière du Mulhouse Handball Sud Alsace se sent déjà bien aux côtés de ses partenaires.

Victor Boillaud a disputé vendredi soir son premier match avec le MHSA. Archives JFF

Victor, vous avez dû apprécier votre retour sur les parquets après deux mois sans jouer ?

     « Oh oui. Je fais du handball pour jouer des matches. Au départ, j’étais venu pour ma reconversion professionnelle, j’attendais un petit plus avec le sport. J’ai accueilli ma qualification avec un grand plaisir car je savais qu’il y avait pas mal d’incertitudes. Mais aujourd’hui, je suis vraiment très content de pouvoir rejouer. »

Comment vous sentez-vous dans votre nouvelle équipe ?

     « Vraiment très bien. J’ai été accueilli chaleureusement par tout le groupe. Même si tout s’était bien passé à Créteil, j’ai découvert un super état d’esprit à Mulhouse. Et j’ai retrouvé des amis comme Seb (Gallotte) que je connais depuis les sports-études à Dijon quand j’avais 13 ans ou Mehdi (Ighirri) avec qui j’ai commencé à Sélestat à 16 ans. »

Vous aviez fait un très bon match contre le MHSA avec Créteil et vous êtes maintenant Mulhousien. N’est-ce pas difficile de se situer dans le groupe ?

« Avec Créteil, j’avais juste fait mon boulot en attaquant le MHSA comme un adversaire. Aujourd’hui, ce sont mes partenaires mais je manque de repères et d’automatismes. C’est pourquoi je n’ai pas trop tenté de choses contre Vernon. Il ne fallait pas faire n’importe quoi non plus. Au niveau du rythme, il n’y a pas de problème puisque je n’ai jamais arrêté l’entraînement. »

Et la suite du championnat ?

« On va tout faire pour continuer sur notre lancée. C’est vraiment agréable de jouer dans cette équipe. Car même si on fait des erreurs, on arrive quand même à s’imposer au final. C’est un vrai plaisir d’être ici. »

Recueilli par Marc Calogero
Source L'Alsace

Posté par fredgo à 12:36 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 novembre 2010

Résumé de la 10eme Journée de Pro D2.

Le trio s'échappe, le podium se forme

Comme annoncé, les résultats de la 10ème journée n’ont pas trop été préjudiciables au leadership du trio de tête. Mais si Créteil et Mulhouse se sont imposés, Sélestat a laissé un point à Angers, la lanterne rouge qui confirme - sans bénéfice visible pour l’instant - un vrai coup de mieux.

ANGER25/25SAHB

      Si ce fut un peu difficile pour Créteil, ce fut carrément limite pour Sélestat. L’écart sur le papier (1er contre dernier) présageait un match si ce n’est facile, tout au moins sans énorme danger. Ce scénario sans doute écrit trop tôt, Sélestat va le jouer pendant 30 minutes. Angers abdiquant totalement, le leader caracole aisément jusqu’à la pause (1-9, 14ème / 6-15, 30ème). Les acteurs revenus  sur le terrain, c’est à tout autre match auquel le public sans doute résigné de Jean Bouin va assister. Tout aussi inexplicable que l’abandon Noyangevin de la première période, c’est une sortie de match que le SAHB met en scène. Un penalty manqué par ci, quelques ballons perdus par là, des tirs pris sans conviction, et Sélestat voit revenir une équipe angevine à la combativité et la réussite retrouvées. Bouchkara (7 buts) ramène Angers tout près (18-19, 44ème) et c’est à De la Bretêche que revient le rôle de sauveur à 25 secondes du buzzer.

Source Handzone.

Journ_e_10

Posté par fredgo à 12:45 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 novembre 2010

Angers- Sélestat: 25-25 : Les Sélestadiens se sont-ils vus trop beaux ?

        Si perdre un point chez le dernier n’est pas infamant dans le contexte particulier de la Pro D2, concéder le match nul (25-25) à Angers après avoir compté jusqu’à neuf buts d’avance est bien plus grave et pose des questions sur la fiabilité du SAHB.

Lâcher un point chez le dernier du classement a de quoi donner mal à la tête à Jordan François-Marie et au SAHB. Photo Denis Werwer

        Ils avaient déjà laissé des plumes contre Villeurbanne, une semaine plus tôt, sans conséquence à l’arrivée puisqu’ils l’avaient emporté sur un écart flatteur de six buts. Huit jours plus tard, les Sélestadiens se sont finalement brûlés les doigts à Angers en y abandonnant un point à la lanterne rouge de la Pro D2 qui n’en avait conquis que trois sur dix-huit possibles jusqu’au passage du leader dans sa salle.

       Un leader qui avait d’ailleurs rapidement affirmé son statut en écartant toute contestation possible pour s’ouvrir la voie d’une victoire facile (1-9) au terme du premier quart d’heure. Un peu trop facilement peut-être si l’on se réfère aux explications de Jean-Luc Le Gall, l’entraîneur du SAHB. « Il faut reconnaître qu’il n’y avait aucune opposition en face durant ces premières minutes. C’était une équipe bis d’Angers qui avait visiblement un gros complexe d’infériorité face à nous. Il nous suffisait de monter la balle et à chaque fois on trouvait la bonne solution pour marquer. C’était propre. » Presque trop simple pour ne pas tomber dans le piège de la facilité.

« C’est grotesque »

       Et c’est ce qui s’est passé au cours d’une seconde période catastrophique pour des Alsaciens qui n’y étaient plus du tout. L’écart était pourtant toujours de neuf buts en faveur de Sélestat à la 34 e minute (8-17). Avant que l’inexplicable ne se produise. Un irréel 17-8 en moins de 27 minutes en faveur du dernier de la classe. D’une équipe qui s’était pratiquement tiré une balle dans le pied dès les premières minutes du match. « Ils n’avaient plus rien à perdre en revenant sur le parquet en seconde période et ils ont donné tout ce qu’ils avaient. Et nous n’avons pas su répondre au défi, regrette le coach. Possédé une avance aussi importante et la dilapider pour faire match nul, c’est vraiment grotesque. »

        Si les conséquences au classement ne sont pas encore trop graves puisque le SAHB pointe toujours au sommet du classement au terme de la dixième journée, il commence néanmoins à voir les silhouettes de ses deux poursuivants de plus en plus grand dans son rétroviseur. Créteil et Mulhouse n’étant désormais plus qu’à une longueur. Ce coup d’arrêt dans sa série victorieuse va peut-être faire l’effet d’un rappel à l’ordre à un groupe qui commençait peut-être à rentrer dans une certaine routine. À ronronner.

« La leçon n’a pas été retenue »

        Pourtant la précédente prestation contre Villeurbanne aurait déjà dû rendre les joueurs attentifs à un possible retour de bâton. « On ne peut pas dire que les joueurs aient manqué d’humilité mais je crois qu’inconsciemment ils se sont vus plus beaux qu’ils ne l’étaient. Le rendez-vous manqué contre Villeurbanne était déjà un avertissement sans frais. La leçon n’a pourtant pas été retenue. L’ensemble de l’équipe a manqué à la fois d’investissement et d’engagement. »

       En se montrant incapable de gérer une situation plus que favorable au point d’encaisser 19 buts rien qu’au cours de la seconde période. Un véritable gâchis que les Sélestadiens ont payé au prix fort dans les dernières secondes de la partie. Après un intermède Coupe de France, la semaine prochaine, il leur reste désormais trois matches dont deux à domicile pour redresser la tête. Ils doivent bien cela à leurs fidèles supporteurs qui ne comprendraient pas comment une machine aussi sophistiquée pourrait se gripper aussi facilement. On plaide pour l’accident de parcours. Mais il ne faudra pas recommencer.

Christian Weibel

Posté par fredgo à 12:32 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 novembre 2010

Sélestat lâche bêtement un point

        Toujours devant, et même de neuf buts à la pause, Sélestat a concédé bêtement le nul 25-25 hier soir  à Angers en Pro D2.

   L’entraîneur sélestadien Jean-Luc Le Gall peut se poser beaucoup de questions sur le relâchement de ses joueurs hier en deuxième période à Angers. Archives Denis Werwer
L’entraîneur sélestadien Jean-Luc Le Gall peut se poser beaucoup de questions
sur le relâchement de ses joueurs hier en deuxième période à Angers. Archives Denis Werwer
                                  

         Net vainqueur l’an passé, Sélestat débarquait hier en Anjou avec le costume de leader sur les épaules et l’obligation de s’imposer face à la lanterne rouge du championnat de Pro D2. Les chiffres parlaient nettement en faveur des Alsaciens, battus une seule fois, alors que les Angevins n’avaient encore signé qu’une seule victoire.

Sur des contres

         La première période n’allait pas démentir les statistiques. Costaud derrière, bien soutenu par Ivezic, Sélestat posa d’emblée sa patte sur la partie. Les Angevins manquaient une nouvelle fois leur entame (1-7, 11 e) et les Sélestadiens, qui n’avaient pas besoin de ça, en profitaient largement. Ostarcevic servait bien Beauregard mais surtout Sélestat marquait sur des contres.

          Angers prenait l’eau de toutes parts. Et quand les ballons franchissaient enfin le mur alsacien, Ivezic était à la parade. Le leader regagnait les vestiaires sans avoir aucunement été inquiété par un bien pâle dernier du championnat (6-15).

         La seconde période était d’une toute autre facture. L’inverse de la première ! C’est Sélestat, sans doute certain d’avoir match gagné, qui jouait en marchant et c’est Angers-Noyant qui lâchait les chevaux. En moins d’un quart d’heure les Angevins étaient revenus dans la partie (17-19, 44 e).

         La partie s’équilibrait alors. Dans les cages, le jeune Courtois répondait au géant Ivezic. Bouchkara lâchait son bras et les Alsaciens peinaient sur la défense plus haute et plus étagée des Noyangevins. Jean-Luc Le Gall, le coach sélestadien, était obligé de poser son temps mort pour recadrer ses troupes.

        Mais rien n’y fit. À l’image d’Ostarcevic, Sélestat était sorti de son match. Le premier de la classe gâcha même l’occasion de l’emporter quand même en jouant à l’envers sa dernière possession de balle et c’est De la Bretèche, qui offrait aux Angevins le match nul sur un penalty tiré au-delà du temps réglementaire.

       « Une bonne claque » «  J’aurais préféré être à égalité à la pause car c’est une situation très difficile à gérer. Personne ne sait faire ça en France hormis Montpellier et Chambéry. Clairement, on perd un point. C’est une bonne claque. Des fois ça fait avancer », confia le coach alsacien.

Source L'Alsace

MESSAGE DE RUGISS'' HAND aux supporters Sélestadiens

Voilà, peut être un un nul qui ne plait à personnes...
Mais c'est là que, nous supporters,  nous rentrons en jeu:  en soutenant encore plus fort nos joueurs du SAHB... en étant présent aux moments plus délicats !

Allez les Violets; la force est entre vos mains, nos mains.
Rugiss'man

Posté par fredgo à 11:14 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2010

Résultat: Angers Sélestat 25-25

25-25

Angers - Sélestat

ANGERvsSAHB

Nos violets restent premiers.

Posté par fredgo à 20:40 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [1] - Permalien [#]