Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

22 décembre 2011

Retour sur le match: Un Sélestat de fête !

70653788 
Hier soir, a obtenu deux points précieux à . Les Parisiens auteurs d’un non-match se sont eux mis dans une position bien inconfortable juste avant la trêve alors qu’ils restaient sur trois bonnes prestations en Championnat. Les Alsaciens se sont imposés sans jamais avoir été inquiétés 31-24.

Sélestat creuse l’écart d’entrée

Après quatre minutes de jeu, les joueurs de Jean-Luc Legall ravissaient déjà leurs vingtaine de supporters ayant fait le déplacement en menant 3-0. Les multiples échec de Nyokas au tir n’annonçaient rien de bon pour Paris. A la neuvième minute, Sélestat menait 7-1, et on se demandait bien combien Paris allait prendre de buts dans cette rencontre…  Emmené par un Frédéric Beauregard survolté (8 buts ce soir dont 7 en première période), les Sélestadiens enfilaient les buts comme les perles à un collier en profitant des multiples échecs au tirs de Paris et des trous béants laissés en défense par les joueurs de la capitale. A la mi-temps, Sélestat menait 18-9.

Les Alsaciens gèrent en deuxième période

La deuxième mi-temps fut sensiblement identique à la première. La défense parisienne exposait toujours des largesses que les alsaciens se réjouissaient de combler. A la 42ème minute, la barre des dix buts d’avance pour les visiteurs était franchie (13-23). Jung, le capitaine, et Pesic, 5 buts chacun, effectuaient une très bonne deuxième mi-temps pour Sélestat. Les Alsaciens s’imposaient finalement 31-24.

 But de Guynel Pintor

Côté Paris, une conclusion très importante est à tirer de ce match. On s’en était déjà un peu rendu compte en début de saison, mais lorsque Nyokas fait un mauvais match, c’est tout le collectif parisien qui en pâtit. En ayant terminé avec un 2/10 au tir, ses coéquipiers n’ont pas réussi à hisser leur niveau de jeu en attaque pour palier le manque d’efficacité de leur buteur vedette. En outre, la défense pourtant la base de l’équipe parisienne en général est passé complétement au travers, notamment en première mi-temps. Les Parisiens avaient ils déjà la tête aux vacances? Surement ! Toujours est-il qu’avec le match nul entre Nîmes et Istres, Paris ne possède plus qu’un point d’avance sur ses trois poursuivants.

Côte Sélestat, on peut tirer peu d’enseignements négatifs sur ce match. Ivezic, le gardien, termine le match avec 20 arrêts, Beauregard et Podsialo ont su montrer la voie aux leurs pour écraser dès le début du match une équipe de Paris apathique, bref un match complet pour tous les joueurs ! Au niveau comptable, les Sélestadiens se sont réveillés ce matin avec une avance de cinq points sur le premier relégable, ce qui leur permettra d’aborder le début de la phase retour du championnat avec sérénité.

 Et un des 20 arrêts effectués par Obrad

Source Handnews 

Posté par fredgo à 18:46 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire