Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

04 février 2012

Presentation de la 14ème journée: Sélestat - Toulouse

     Ça demande confirmation

      la-joie-et-la-bonne-ambiance-regnent-au-sahb-de-djordje-pesic-felicite-par-arnaud-freppel-et-pawelAprès avoir réussi une excellente première partie de championnat, le SAHB ne bénéficiera plus de l’effet de surprise lors du cycle retour qui débute ce soir contre Toulouse. C’est toute la difficulté qui attend désormais l’équipe alsacienne.

Le plus dur n’est-il pas à venir ? Le parcours de Sélestat a été si bien négocié jusque-là qu’on peut s’attendre à voir surgir un piège sur sa route. Le leitmotiv est donc à la méfiance chez le sixième du championnat qui ne veut pas commettre l’erreur de se prendre pour un autre. Car ses victoires l’ont placé dans une sphère où le voisinage est bien plus huppé. À commencer par Toulouse, premier hôte ce soir de la seconde partie de la saison. Un Fenix, loin d’être en conformité avec ses ambitions du début de saison. Un adversaire qui fait partie des deux victimes que le promu alsacien a inscrites à son tableau de chasse à l’extérieur. Un ambitieux qui n’a pas ajouté Jérôme Fernandez à sa liste d’internationaux français avec le gardien Daouda Karaboué (absent ce soir en raison d’une douleur aux adducteurs) pour faire de la figuration.

« Pour récidiver, il faudra être encore meilleur qu’à l’aller, estime d’ailleurs Jean-Luc Le Gall.  Car je ne crois pas que notre succès là-bas soit un avantage. Car cette équipe ne se fera pas surprendre deux fois. » L’entraîneur sélestadien met en garde. Ce n’est pas parce que son équipe l’a emporté sur les bords de la Garonne qu’elle récidivera trois mois plus tard sur les rives de l’Ill. D’autant que l’on avance un peu dans l’inconnue comme à chaque reprise. Reste l’avantage de jouer à domicile où le SAHB a remporté 4 de ses 6 succès. À cinq jours d’une alléchante affiche au Rhenus contre Chambéry qui réunira plus de 5000 spectateurs, le CSI devrait aussi être quasiment plein ce soir. Car Sélestat a désormais un pouvoir de séduction de plus en plus large d’autant que depuis le début de la saison, Olivier Jung et ses coéquipiers régalent leurs supporteurs.

« Constamment se remettre en question »

À tel point que les dirigeants n’ont pas attendu la fin de la saison pour garder dans leur club quelques-uns de ceux qui ont contribué à cette réussite. Djordje Pesic et Pawel Podsiadlo ont rajouté deux ans à leur contrat qui courait sur cette saison, alors que Kevin Beretta s’est engagé pour trois ans supplémentaires. Ces trois prolongations sont un gage de stabilité pour le club et la preuve que les recrus s’y épanouissent.  « Depuis quelques années désormais, nous essayons de travailler en amont, sans attendre la fin du championnat, souligne à ce propos le directeur sportif du SAHB, Christian Omeyer.  Beaucoup de clubs viennent d’annoncer des prolongations car la trêve est propice à cela. Pesic et Podsiadlo ont montré qu’on pouvait compter sur eux. Nous ne les avions signés que pour un an à l’intersaison car on ne connaissait pas exactement leur capacité d’adaptation au championnat de France. Et comme ils se plaisent à Sélestat, il n’y avait aucune raison d’attendre avant de prolonger leurs contrats. Et pour Kevin Beretta ses prestations parlent pour lui. On procède par petites touches pour construire l’équipe de demain même si rien n’est assuré. »

Celui qui a remis le maillot à partir du match aller à Toulouse pour pallier aux blessures ne s’assiéra plus sur le banc ce soir. Son intérim en tant que joueur n’a plus cours à moins que d’autres coups durs ne saignent l’effectif. Mais il ne sera pas loin de ses ex-coéquipiers. Pour les encourager, leur insuffler sa rage pour se surpasser et, surtout, les prévenir de toute euphorie.  « Il ne faut surtout pas qu’on imagine que c’est arrivé parce qu’on a fait un bon cycle aller. Au contraire. Il s’agira de confirmer. Ce qui n’est jamais facile. Ne surtout pas s’endormir. Car pour continuer d’avancer, il faut une remise en question perpétuelle. On n’est à l’abri de rien. Surtout pas d’une déconvenue. »

Cette prudence n’est nullement un manque d’ambition mais davantage un rappel à l’ordre. Question d’éviter de se voir trop beau et de passer à côté de l’essentiel : assurer le maintien et, pourquoi pas, le plus vite possible.

SÉLESTAT – TOULOUSE ce soir à 20 h 30
Centre Sportif Intercommunal de Sélestat.
Arbitres : MM. Olivier Buy et Stevann Pichon.

Sélestat :
Au buts 12. Ivezic et 69. Fulop
Les joueurs 3. Jung (cap.), 5. Petrenko, 6. Pesic, 7. Beretta, 8. Podsiadlo, 9. Beauregard, 11. Freppel, 13. Aman, 15. Pintor, 18. Rechal, 19. Eymann.
Entr. : Le Gall.

Toulouse :
Au buts 12. Arriubergé et 16. Pardin 
Les joueurs  4. Kabengele, 5. Chelle, 7. Celestin, 9. Puig Asbert, 11. Fernandez, 15. Andjelkovic, 19. Van Cauwenberghe, 21. Ayed, 25. Calvel, 27. Cham, 28. Porte, 87. Roby.
Entr. : Joël Da Silva.

Source L'Alsace par Christian Weibel

Posté par fredgo à 17:51 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire