Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

30 septembre 2012

Résultat 3ème journée: Selestat 23-23 Cesson-Rennes

 Sélestat arrache un nul qui vaut presque une victoire

on-joue-les-dernieres-secondes-lorsque-frederic-beauregard-s-elance-pour-inscrire-le-23-e-et-dernie

Dans un duel à rebondissements, Sélestat aurait tout aussi bien pu l’emporter que perdre aux dépens de Cesson. En égalisant (23-23) dans les dernières secondes, Beauregard a fait bondir de joie partenaires et spectateurs.

On ne sait pas si cela a été le cas dans les foyers qui avaient décidé de suivre cette rencontre devant leur poste de télé. Mais au CSI en tout cas, plus aucun spectateur n’était resté assis sur sa chaise durant les deux dernières minutes. Le suspense était à son comble dans un match qui sentait le KO. Après avoir remonté quatre buts de retard (14-18), le SAHB était entré dans les neuf dernières minutes avec trois d’avance (21-18). Mais, dans le money time, Cesson-Rennes était revenu à la hauteur de son hôte et s’était même mis en selle pour une victoire sur le fil à l’entrée de la dernière minute (22-23).

Les Sélestadiens, qui n’avaient marqué qu’un but depuis huit minutes, étaient alors à deux doigts de la défaite. Il ne leur restait plus que la balle de match pour s’éviter un cruel épilogue. Alors quand le dernier tir de Beauregard s’est engouffré dans les filets d’un Genty qui n’est pas pour rien leader du classement des gardiens de la LNH, la salle a rugi de plaisir. Aussi fort que s’il s’était agi d’une victoire. Ce premier point de la saison a été accueilli comme tel.

Un sentiment mitigé

« Que ce soit moi ou un autre qui marque ce but n’est qu’anecdotique », souligne en préambule le dernier marqueur sélestadien.  « C’était d’ailleurs dans mon intérêt de le marquer car je restais sur une faute défensive en oubliant de toucher Suty qui remet Cesson devant dans la dernière minute. Je me serais senti coupable de ne pas me racheter en égalisant. » N’empêche qu’il fallait le faire parce que la rugueuse défense rennaise était regroupée comme jamais afin de préserver son pécule. Que l’espace était réduit. Que l’arrière gauche restait sur deux échecs et que le gardien Yann Genty était chaud. Mais « Bobo » a trouvé la faille et marqué le but le plus important de la soirée.

« Il récompense surtout un bon match de notre part. Ce résultat est de nature à nous libérer pour la suite. Il nous fallait ce match référence, défensivement parlant, pour nous lancer. On aurait préféré prendre les deux points mais tant pis. » Ce que le public ne sait pas, c’est que le solide Martiniquais qui attend d’être papa d’un moment à l’autre souffrait du dos.  « Le kiné est passé ce matin à la maison pour me soigner. Je suis heureux ce soir (hier soir). Mais franchement, j’ai mal. »

Un autre arrière sélestadien est sorti du lot hier soir. Comme une semaine plus tôt à Saint-Raphaël, Jordan François-Marie a joliment alimenté le score. Après huit buts samedi dernier, le gaucher a ajouté une unité hier à son compteur pour porter son total à 9. Soit 17 buts en deux matches. Mais l’intéressé s’en veut d’en avoir manqué un qui aurait pu faire pencher la balance en faveur de son équipe.  « Si je n’avais pas raté mon dernier tir, on aurait pu tuer le match », regrette-il.  « Mon sentiment est donc mitigé car on aurait très bien pu gagner ce match comme le perdre. Ce point est bon pour le moral et au vu des remerciements que nous ont adressés le public et nos supporteurs, je pense qu’ils ont pris du plaisir, qu’ils ont vibré au suspense et vu un bon spectacle. »

En effet si, sur le plan technique, on a été loin de la perfection, dans le domaine de la volonté et du sacrifice, les deux équipes n’ont pas lésiné sur leurs efforts. Et ce résultat final est somme toute logique, chaque équipe ayant eu sa période. Et si les Sélestadiens balancent entre le soulagement d’avoir évité un revers plutôt injuste au vu de la physionomie de la seconde période et le regret de n’avoir pas pu complètement achever leur besogne au moment où les Bretons avaient la tête sous l’eau, ce partage, comme celui de la saison dernière, est équitable.

Souce L'Alsace par Christian Weibel


Commentaires

    équipes de jeunes !!!

    Bonjour,

    Beau match mais je me pose une question.
    On arrête pas de dire que Sélestat n'a pas recruté car le club a un petit budget. Dans ce cas il faut intégrer un minimum ceux que le club a formé.
    A quoi cela sert-il de convoquer des jeunes joueurs formés au club et qui ne sont pas rentrés une seule minute au cours du match ? Je pense à Quentin et à Xavier qui auraient pu faire souffler quelques minutes leurs ainés certainement meilleurs et plus expérimentés !!!
    Quand j'entends à la télé que Quentin n'est pas en confiance actuellement, comment voulez-vous qu'il le soit sans jouer ? Ce n'est pas comme cela que l'on peut acquérir de l'expérience !!!
    J'attends vos commentaires sur cette réflexion.
    Salutations sportives.

    Posté par lulu, 01 octobre 2012 à 02:17

Poster un commentaire