Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

24 octobre 2012

Présentation de la 7ème journée: Paris - Sélestat ; Intouchables ?

 

apres-dunkerque-yuriy-petrenko-va-affronter-un-autre-de-ses-anciens-clubs-photo-dna-franck-delh

Il n’aura fallu que six journées au Paris Saint-Germain pour s’installer seul au sommet de la LNH. Que peut espérer Sélestat, ce soir, face au plus que probable futur champion de France ?

Cela ne fait déjà presque plus aucun doute, après seulement six journées. Le PSG sera champion de France au soir du 6 juin 2013. Comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement avec une telle constellation de stars ? « Je ne vois pas qui peut les arrêter », souffle Jean-Luc Le Gall.

L’entraîneur du Sélestat Alsace Handball n’est pas vraiment surpris de voir les Parisiens aussi haut, aussi vite. « Il y a tout ce qu’il faut pour faire une “Dream Team”. » L’arrivée des Qataris à Paris a propulsé le PSG à des hauteurs jusque-là seulement fantasmées par le monde du handball hexagonal. Et les résultats sur le terrain n’ont pas traîné…

Montpellier ? Balayé, certes dans un contexte particulier pour le club héraultais. Chambéry ? Écarté avec autorité la semaine passée. Si bien que l’intérêt pour le titre de champion a déjà du plomb dans l’aile.

« C’est un peu comme un premier amour : tout est nouveau et tout beau, image le coach violet. Il y a une fraîcheur énorme dans ce groupe. Je pense que Paris est capable de réaliser une saison parfaite et de remporter les vingt-six matches de championnat, mais également les deux Coupes. Cette équipe n’a rien gagné ensemble, ses joueurs ont faim de victoires. »

Seul le manque d’automatismes – dix nouveaux joueurs sont arrivés cet été – aurait pu freiner le PSG en ce début de saison. Mais le club parisien a franchi cet écueil sans frémir. Il faut dire que le talent facilite grandement les choses. Avec Hansen, Abalo, Dinart, Kopljar ou Honrubia, Paris compte dans ses rangs quelques-uns des meilleurs joueurs du monde. Et le jeu proposé par les coéquipiers de Bojinovic laisse parfois rêveur. La patte Philippe Gardent, incontestablement.

Des stars au service de l’équipe

L’ancien “Barjot” a su trouver l’alchimie, comme cela a été le cas lors de ses seize saisons à la tête de Chambéry, aussi réputé pour son jeu chatoyant. La patte Gardent, c’est aussi l’état d’esprit affiché par les étoiles de la capitale. « C’est une équipe de stars, mais qui ne se prennent pas pour des stars. Tous les joueurs sont au service de l’équipe. Je trouve ça très fort », lance Jean-Luc Le Gall.

Affronter cette équipe représente aujourd’hui un superbe défi autant qu’un incroyable casse-tête. Difficile, en effet, de déceler la moindre faille dans ce PSG. « Ils sont forts quand ils défendent en 0-6, ils le sont également avec Abalo devant, énumère l’entraîneur sélestadien. Les joueurs respectent le projet de jeu, participent tous au repli défensif… » Avec un artiste tel que Mikkel Hansen, pour ne citer que lui, c’est sans surprise que Paris présente la meilleure attaque de LNH, quand la défense se montre tout aussi solide autour du “spécialiste” en la matière, Didier Dinart.

Déjà surdimensionné pour la LNH (plus de 9 millions d’euros de budget), le PSG est encore amené à grandir lors des saisons à venir. De quoi régner sans partage sur la France et l’Europe ? « Cette saison, Paris est intouchable, mais c’est positif pour le championnat, estime Jean-Luc Le Gall. Cela va booster les autres. Dunkerque va continuer de se rapprocher, Montpellier va se reconstruire… »

Et le match de ce soir dans tout cela ? « On s’organise pour le gagner », indique sobrement Jean-Luc Le Gall, conscient néanmoins, et ce n’est absolument pas une quelconque forme de défaitisme, que les chances de Sélestat sont faibles (le SAHB s’était imposé la saison dernière à Paris, 24-31, lors de la 13 e journée). En handball comme ailleurs, les millions mettent souvent à mal la glorieuse incertitude du sport.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:22 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,