Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

20 décembre 2012

Résultat Toulouse 31 - 32 Sélestat; C’est déjà Noël

jordan-francois-marie-et-les-violets-aiment-toulouse-comme-l-an-dernier-ils-s-y-sont-imposes-pho

Le Sélestat Alsace Handball a magnifiquement conclu la phase aller en s’imposant hier sur le parquet de Toulouse (31-32). Grâce à ce cinquième succès de la saison, les Violets s’installent, juste avant la trêve, à la huitième place. Vivement la suite !

Le 13 porte décidément bonheur au Sélestat Alsace Handball. La saison dernière, les Violets s’étaient imposés à Paris lors de la 13 e journée. Ils ont remis ça hier en faisant trébucher Toulouse sur son parquet (31-32), là où seul Nantes était reparti en vainqueur depuis le début du championnat. « C’est une très belle satisfaction, souffle le jeune pivot Valentin Aman, auteur d’un sans-faute au tir. C’est un match qu’il fallait prendre à tout prix. »

Cette 5 e victoire de la saison vient ponctuer un parcours quasi-parfait lors du cycle aller. Un bonheur n’arrivant jamais seul, les Sélestadiens se hissent à la 8 e place de D1 (toutes les équipes classées derrière le SAHB ont perdu hier) et l’écart avec le premier relégable, Aix-en-Provence, s’est encore creusé pour atteindre sept points à la trêve.

Si Toulouse prenait logiquement les devants au score dans les premières minutes (2-1 à la 4 e puis 4-2 à la 6 e), Sélestat n’était jamais très loin. Podsiadlo initiait un 3-0 qui permettait à des Violets appliqués et efficaces de s’installer en tête (4-5, 10 e). Jung enfonçait le clou quelques minutes plus tard (6-9, 15 e). Jérôme Fernandez faisait son entrée et se distinguait immédiatement : une passe décisive pour Zvizej puis un but de loin (8-9, 17 e).

Sept points d’avance sur le premier relégable à la trêve

Mais en dépit des efforts du capitaine de l’équipe de France, le Fénix ne parvenait pas à inverser la vapeur. Mieux, Sélestat creusait un nouvel écart à la faveur d’un 3-0 parachevé par le capitaine Petrenko (11-14, 27 e).

Célestin puis Cham se chargeaient de faire recoller Toulouse (13-14, 28 e). Les joueurs de Jean-Luc Le Gall voyaient néanmoins leur audace récompensée, à l’image de Petrenko, qui, une poignée de secondes avant la sirène, récupérait la balle dans ses neuf mètres et lobait un Karaboué avancé (13-16 à la pause).

Si le début de seconde période était hésitant côté alsacien (15-17, 36 e), cela n’empêchait pas les coéquipiers de Pawel Podsiadlo de continuer à faire la course en tête (15-19, 39 e). Eymann signait une entrée probante au relais de François-Marie et Sélestat maintenait l’écart (17-21, 42 e).

Il fallait toute l’expérience de Fernandez pour permettre à Toulouse de revenir à deux longueurs à l’entame des dix dernières minutes (22-24, 49 e). Rechal redonnait de l’air à son équipe grâce à deux buts de rang (22-26, 51 e), mais Porte lui répondait immédiatement (24-26, 53 e). Fernandez, encore lui, maintenait le Fénix à flot (27-30, 57 e), alors que Sélestat avait de nouveau creusé un écart de quatre buts (25-29, 56 e).

Aman et Podsiadlo scoraient pour offrir aux Alsaciens une avance a priori définitive (27-32, 58 e). Le dernier rush toulousain faisait passer quelques frayeurs dans les rangs violets (30-32 à trente secondes de la fin après le penalty de Fernandez). Insuffisant pour empêcher Sélestat de s’imposer d’un souffle, comme la saison dernière, dans la ville rose (27-28 la saison passée). « C’était l’occasion de creuser l’écart sur nos concurrents », sourit Valentin Aman. Les Sélestadiens ne l’ont pas manquée. Le maintien est en bonne voie pour les Violets, qui peuvent légitimement nourrir quelques ambitions pour la deuxième partie de saison.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:34 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire