Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

30 janvier 2014

Match amical: Sélestat 35-32 Mulhouse; Entraînement entre amis ...

entrainement-entre-amis

Pour la première fois depuis deux ans et demi, Sélestat et Mulhouse ont disputé, hier soir, un match amical. Si la victoire du SAHB est anecdotique (35-32), l’essentiel était de retrouver des relations cordiales.

Il fallait remonter au mois d’août 2011 pour trouver trace du dernier match amical entre Sélestat et Mulhouse, les deux meilleurs clubs de handball de la région. Depuis ce temps, les deux clubs ont préféré s’éviter dans la mesure où leurs confrontations ont souvent été très tendues. C’est la raison pour laquelle, leurs retrouvailles d’hier soir au CSI de Sélestat, pour une opposition directe, bien plus instructive qu’un simple entraînement, ont été si discrètes. Il était grand temps d’arrêter de se regarder en chiens de faïence pour profiter plutôt de l’avantage de pouvoir travailler de concert. « C’était parfait, estimait d’ailleurs l’entraîneur mulhousien Brahim Ighirri à l’issue des 60 minutes. On a profité de ce match pour faire tourner l’effectif et, principalement, permettre à Grégory Martin de travailler son tir et à Marcko Jovetic qui a peu d’entraînement avec nous, d’affiner ses relations avec ses coéquipiers. Quelques jeunes ont aussi pu s’intégrer comme Arthur Muller et le gardien de l’équipe II, Thomas Kribs. »

Ce dernier, par ses dix arrêts, s’est d’ailleurs montré à son avantage. Pas assez toutefois pour contrecarrer les offensives sélestadiennes. Salami, Vujovic, Pesic ou François-Marie ont fait grimper l’écart jusqu’à 8 buts (25-17, 42e ). À cinq minutes de la fin, le SAHB comptait encore un bon pécule (33-26) qu’il a dilapidé en raison de nombreuses pertes de balle bien exploitées par le MHSA dans les dernières minutes pour réduire l’écart (35-32). Les deux équipes remettront ça mercredi prochain à Mulhouse.

Source L'Alsace

Posté par fredgo à 12:41 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 janvier 2014

Joyeux anniversaire Frédéric Beauregard

Le 8eme Rugiss' Hand souhaite un :

 

Anniversaire Bobo

  qui fête ses 30 ans.

Posté par fredgo à 12:25 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2014

Match de prépa: Sélestat 33-27 pontault Combault

frederic-beauregard-et-les-selestadiens-ont-assure-l-essentiel-contre-pontault-combault-photo-dna-jean-paul-kaiser

«Pas encore bien en place »

Sélestat a remporté, hier contre Pontault-Combault, son deuxième match de préparation (33-27). Mais les Violets devront encore hausser le ton, demain contre Schaffhausen (D1 suisse), habitué de la Ligue des champions.

Match de préparation ou pas, les Violets aiment que la logique soit respectée. Après Nancy quelques jours plus tôt, Sélestat a dominé Pontault, autre pensionnaire de Pro D2. Comme contre Nancy, les joueurs de Jean-Luc Le Gall ont connu quelques moments de flottement, notamment en fin de première période.

Mais face à une équipe francilienne privée de plusieurs joueurs (Marlin, Tchitombi, Dupoux et l’Alsacien Aman) et néanmoins séduisante par séquences, ils ont globalement davantage maîtrisé leur sujet.

Manque de rythme et d’intensité

« Ces matches doivent nous servir à retrouver le rythme avant la reprise du championnat, explique Arnaud Freppel. On n’est pas encore forcément bien en place, notamment défensivement. Mais après deux semaines d’entraînement, c’est normal de ne pas être encore au top. On travaille pour cela. »

De rythme et d’intensité, les Violets en ont clairement manqué durant les trente premières minutes. S’ils n’ont jamais été menés au score (7-4 à la 9e , 11-7 à la 14e puis 15-10 à la 20e ), ils laissaient trop d’espaces aux joueurs de William Holder.

Et ces derniers en profitaient logiquement pour recoller (16-11 à la 24e mais 16-16 quatre minutes plus loin), avant que le duo polonais Salami-Podsiadlo ne donne deux longueurs d’avance à Sélestat à la pause (18-16).

« Schaffhausen, c’est un niveau au-dessus »

La supériorité alsacienne allait davantage se manifester dans le deuxième acte. Beauregard s’illustrait (21-18, 36e) et si Pontault recollait grâce au triplé de Jallamion (22-22, 42e ), les Sélestadiens plaçaient une accélération qui allait définitivement repousser les Pontellois-Combalusiens (29-24, 52e ). « La deuxième période était un peu plus maîtrisée », souffle Arnaud Freppel.

L’ailier droit violet sait néanmoins qu’il faudra en faire plus demain au CSI (18h). « Schaffhausen, c’est un niveau au-dessus. Ce sera plus difficile et on en saura davantage. » Face au sextuple champion de Suisse, les Sélestadiens se rapprocheront de ce qu’ils ont l’habitude de rencontrer en LNH. Un test révélateur, forcément

Source Dna

Posté par fredgo à 12:34 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 janvier 2014

Match de Prépa: Sélestat - Pontault Combault, des retrouvailles attendues

valentin-aman-a-trouve-a-pontault-le-temps-de-jeu-qui-lui-faisait-defaut-en-alsace-photo-ums-pontault-combault-daniel-david

Valentin Aman se faisait une joie d’affronter son ancien club. Le pivot de Pontault, formé à Sélestat, ne sera pas sur le terrain en raison d’une blessure au genou. Mais il a tout de même fait le déplacement en Alsace.

« Je n’aurais raté ça pour rien au monde… » Valentin Aman s’imaginait plutôt retrouver Sélestat en match officiel, « en Coupe de France par exemple ».
Mais le jeune pivot alsacien (22 ans) attendait tout de même cette confrontation face à son ancienne équipe avec une certaine impatience.
Une blessure au genou – « une entorse, mais j’ai cru sur le coup que les ligaments croisés étaient touchés » –, samedi dernier contre Caen (N1), est venue “gâcher” les retrouvailles avec son club formateur. « Ça fait ch… Je voulais trop jouer ce match, souffle-t-il. Ça me tenait vraiment à cœur. »

« Je reviens voir tout le monde »

Valentin Aman n’a pas oublié que c’est à Sélestat qu’il a vécu certaines de ses plus belles émotions sportives (le titre champion de France des moins de 18 ans en 2008) et qu’il a découvert le haut niveau.
« J’ai gardé beaucoup de contacts avec les joueurs. On s’appelle souvent. » Pour toutes ces raisons, l’enfant d’Illkirch, même blessé, a tenu à faire le déplacement. « Je reviens voir tout le monde », sourit-il.
Ce soir au CSI, Pontault cherchera, comme Sélestat, à parfaire ses automatismes avant la reprise du championnat. « Je devrais être rétabli pour le match à Nancy (le 24 janvier) », précise le pivot.
Comme Sélestat, Pontault jouera gros lors de cette deuxième partie de saison. Car les joueurs de William Holder n’ont pas vraiment brillé lors de la phase aller (13es de Pro D2, 2 v, 1 n, 8 d).

« Pas à notre place »

« On a vraiment une très belle équipe, mais après une bonne “prépa”, on a un peu perdu notre handball, explique Valentin Aman. On n’est pas à notre place. Je ferai tout pour que le club ne tombe pas en N1. »
Car si Pontault n’a pas encore trouvé la bonne carburation, l’Alsacien ne regrette pas d’avoir quitté l’Alsace.
« Je me sens un peu comme un étudiant qui part pour la première fois de chez lui, s’amuse “Val”. Mais je me suis rapidement adapté à la vie parisienne. Mes coéquipiers m’ont vite intégré. Et puis, j’ai trouvé le temps de jeu que j’espérais (29 buts en 11 matches, ndlr). »
Valentin Aman est venu garnir, avec succès, la colonie des anciens Sélestadiens qui brillent un peu partout en France.

Sélestat - Pontault Combault, Salle du CSI à 19h30

Source Dna

Posté par fredgo à 12:40 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pintor ne sera plus Sélestatdien la saison prochaine

Pintor

Après celui de Podsiadlo à Nîmes, Sélestat enregistre un deuxième départ pour la saison prochaine. Guynel Pintor (23 ans), le patron de la défense alsacienne, en fin de contrat avec son club formateur, a signifié à ses dirigeants qu’il ne prolongera pas.

Petrenko, Rechal, Salami, Freppel, Ivezic et Pesic, eux aussi libres en juin, n’ont pas encore prolongé. D’autres départs ne sont donc pas à exclure.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:33 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 janvier 2014

le-jeune-ailier-droit-xavier-rechal-s-est-illustre-en-seconde-periode-photo-dna-franck-delhomme

Selestat a dominé Nancy (Pro D2) sur le fil, hier. Les Violets ont encore quatre semaines pour monter en puissance avant la reprise du championnat.C’était un match de reprise et il ne fallait évidemment pas en attendre monts et merveilles.

« C’était bien, mais par intermittence », analysait Jean-Luc Le Gall, le coach violet, après le court succès de son équipe face à une « belle équipe » de Nancy, bien meilleure que son classement ne l’indique (11e de Pro D2).

C’est peu dire que Sélestat n’a pas brillé par sa constance, hier contre les Lorrains. Il ne pouvait cependant guère en être autrement, les coéquipiers de Yuriy Petrenko devant digérer l’intense travail physique effectué depuis la reprise de l’entraînement, lundi.

Les Sélestadiens ont ainsi mis quelques minutes à retrouver le (bon) rythme. Quinze pour être précis, le temps pour Nancy de prendre les commandes (0-2 à la 4e puis 6-9 à la 14e ).

Salami, efficace sur son aile gauche, Pesic et Podsiadlo remettaient les pendules à l’heure (9-9, 17e ). Le Nancéien Kratovic repoussait une nouvelle fois les Alsaciens (9-11, 18e ), avant que les joueurs de Jean-Luc Le Gall ne fassent parler leur supériorité (13-13 à la 27e puis 16-15 à la pause).

« Tout le monde a pu montrer des choses »

Le début de seconde période voyait les Violets prolonger leur élan. Podsiadlo et Rechal inscrivaient les six premiers buts de leur équipe pour donner trois longueurs d’avance à Sélestat (20-17, 36e ).

François-Marie et Jung les imitaient et à un quart d’heure de la fin, Nancy semblait dépassé (25-19). Et puis Sélestat s’est mis à bafouiller son handball, à égarer quelques ballons. Des aubaines que les Lorrains n’ont pas manqué d’exploiter pour égaliser (25-25, 52e ), puis mener au score (25-26, 53e ).

Beauregard mettait fin à l’éclipse, donnait l’avantage à son équipe à 50 secondes de la fin (30-29) après un dernier rapproché des Nancéiens, tandis que Fulop détournait la dernière tentative de Mayayo.

« Tout le monde a joué, tout le monde a pu montrer des choses, appréciait Jean-Luc Le Gall. On a vu que quand on était dans le rythme, surtout en défense, on pouvait être performant. Mais cette intensité ne s’est manifestée que par intermittence. On doit maintenant trouver de la régularité, tourner sur courant continu. Nous avons quatre semaines devant nous (Sélestat reprendra le championnat le 9 février à Dunkerque, ndlr) , ça va venir. »

Prochain rendez-vous mercredi, contre Pontault-Combault (12e de Pro D2).

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:32 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 janvier 2014

Match de prépa: Sélestat - Nancy (au CSi ce soir 19h); Un peu moins flou...

jung-(a-gauche)-et-frederic-beauregard-(a-droite)-ont-prolonge-leur-contrat-avec-selestat-quid-de-guynel-pintor-(au-centre)-photo-archives-dna-franck-delhomme

Sélestat, qui bascule ce soir contre Nancy sur la deuxième partie de saison, a avancé sur son futur visage avec les récentes prolongations de Beauregard et Jung.

Janvier, dans le petit monde du handball, n’est pas seulement synonyme de (longue) trêve internationale. C’est aussi et souvent durant le premier mois de l’année que nombre de transferts ou de prolongations de contrat fleurissent.

C’est ainsi en janvier que Sélestat avait annoncé, l’année passée, les prolongations de contrat de Jordan François-Marie, Laszlo Fulop et Pawel Podsiadlo. 2014 n’a pas échappé à la règle : Olivier Jung (3 ans) et Frédéric Beauregard (2 ans) ont rempilé cette semaine avec le club violet.

« Pourquoi j’ai repris du foie gras pendant les fêtes ? »

« Je serais parti s’il avait fallu partir, explique Olivier Jung (25 ans). Mais mon premier choix était de rester à Sélestat. » Le club et le joueur sont tombés d’accord sur un nouveau contrat de trois ans. « Je joue en D1, dans ma région, près de ma famille et de mes amis », poursuit le pivot, désormais « libéré » quant à son avenir.

Le choix de Frédéric Beauregard (29 ans) s’est révélé plus compliqué. Cesson lui a longtemps fait les yeux doux et malgré un contrat plus avantageux en Bretagne, c’est à Sélestat, où il est devenu un joueur de D1, que l’arrière gauche va poursuivre sa carrière.

« La décision a été difficile à prendre, mais je suis content de rester ici. C’est le choix du cœur », souffle “Bobo”.

Frédéric Beauregard a privilégié la stabilité, sportive et familiale, lui qui porte le maillot violet depuis 2009. « J’ai retrouvé du temps de jeu cette saison. J’espère encore en grappiller davantage et apporter à l’équipe. »

Avec ces deux prolongations, Sélestat a levé une partie du flou concernant ses contours de la saison prochaine. Car sept autres joueurs sont en fin de contrat (Michal Salami, Guynel Pintor, Arnaud Freppel, Xavier Rechal, Obrad Ivezic, Djordje Pesic, Yuriy Petrenko, ce dernier bénéficie d’une option pour prolonger d’une saison supplémentaire).

Entre ceux qui ne seront pas conservés par le club et ceux qui ne souhaitent pas y rester (comme Pawel Podsiadlo, qui s’est engagé avec Nîmes), c’est une évidence, il va y avoir du mouvement au sein de l’effectif violet.

En attendant, les Sélestadiens ont repris le chemin de l’entraînement (ils renoueront avec le championnat le 9 février à Dunkerque). Il s’agit, dans un premier temps, de se remettre à flot physiquement.

« Lors des séances de course, tu te dis : “Pourquoi j’ai repris du foie gras pendant les fêtes ?” », sourit Olivier Jung. « Les jambes sont encore un peu lourdes, mais ça va revenir », ajoute Frédéric Beauregard.

Contre Nancy (11e de Pro D2), les Violets commenceront à réveiller leurs automatismes mis en sommeil durant les fêtes. « On va redécouvrir le handball, s’amuse encore Olivier Jung. On va retrouver des repères et le rythme d’un match. »

Les choses sérieuses recommencent…

Source Dna

Posté par fredgo à 12:42 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 janvier 2014

Prolongations: Fred Beauregard et Olivier Jung restent violets

Jung-selestat3

   En fin de contrat avec le SAHB, Frédéric Beauregard et Olivier Jung ont prolongé leur bail en Alsace respectivement pour deux et trois saisons. Une bonne nouvelle pour le Sélestat alors qu’une grande partie de son effectif arrive en fin de contrat.

Si Pawel Podsiadlo a choisi de quitter l’Alsace à la fin de saison pour prendre la direction de Nîmes, l’arrière gauche Frédéric Beauregard et le pivot formé au club Olivier Jung porteront bien le maillot Violet l’année prochaine. Jean-Luc Le Gall pourra ainsi compter sur deux éléments importants dans son effectif. Une stabilité nécessaire à l’heure où les départs pourraient s’enchainer.

Sept joueurs restent en effet en fin de contrat : Salami, Pintor, Ivezic, Freppel, Rechal, Pesic et Petrenko qui possède une option pour prolonger son bail d’un an à Sélestat. Les prochaines semaines devraient permettre d’y voir plus clair sur les contours de l’effectif 2014-2015.

Source Handnews.

Posté par fredgo à 12:37 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2014

Thierry Omeyer ne débutera pas l'euro...

Omeyer_w484

      En préambule du deuxième match de Golden League des Bleus ce dimanche contre le Danemark, Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France, a annoncé à nos confrères de Canal+ que Thierry Omeyer, touché au coude en octobre, ne disputerait pas le premier tour de l'Euro 2014 à compter du 13 janvier prochain. C'est donc Vincent Gérard et Cyril Dumoulin qui garderont alternativement les cages de l'équipe de France face à la Russie (le 13), la Pologne (le 15) et la Serbie (le 17). Le gardien de Montpellier n'est pas encore définitivement forfait pour la compétition européenne.

Source Sport.fr

Posté par fredgo à 12:51 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le tirage des 8ème de coupe de France: Sélestat ira à Tremblay

 

14-01-05tascoupedefrance_877780071

Hier avait lieu le tirage au sort des 8e de finale de la Coupe de France. Notre ancien violet Thierry Omeyer a eu l'honneur d'extirper du chapeau les fameuses boules déterminant les équipes qui s'affronteront le 1er mars prochain. On ne pourra pas dire qu'il n'a pas eu la main lourde avec deux confrontations de gros calibres: celle de paris-Montpellier et celle de Dunkerque contre Nantes.

    Sélestat, la seule équipe du grand Est à rester encore en compétition, se déplacera à Tremblay pour un match qui reste à portée de main de nos violets.  

Le tirage complet des 8e de finale de la Coupe de France (week-end des 1er et 2 mars) :

Equipes de D1 ensembles:
- Tremblay     / Sélestat Alsace HB
- Dunkerque   / Nantes
- St Raphaël  /  Pays d’Aix
- Chambéry   /  Nîmes
- Montpellier /  Paris

Equipes de D2 oppsées à une équipe de D1 ensembles:
- Billère (ProD2) / Cesson Rennes (D1)
- Toulouse (D1) / Pontault-Combault (ProD2)
- Dijon (D1)      / Chartres (ProD2)

Posté par fredgo à 12:44 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,