Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

04 septembre 2014

C'est l'heure de la rentrée

stevan-vujovic-et-ses-coequipiers-sont-alles-a-la-rencontre-de-leur-public-hier-photo-dna-christophe-maillard

La 21e saison du Sélestat Alsace Handball en D1 est officiellement lancée. Le club violet l’espère couronnée de succès.

La période est propice. Hier, c’était au tour des handballeurs sélestadiens de faire leur rentrée, une semaine avant la reprise du championnat, mercredi à Créteil. Dédicaces, présentation du nouveau maillot – toujours violet, on vous rassure –, Frédéric Beauregard et ses coéquipiers sont allés à la rencontre de leur public hier.

Des supporters qui s’étaient déplacés en nombre (plus de 150) pour, déjà, encourager leur équipe. « C’est un moment attendu, un moment privilégié. C’est important de pouvoir côtoyer les joueurs », souffle Vincent Momper, le président sélestadien.

Un budget en hausse

Le rythme de la D1 va changer cette saison, avec des matches le mercredi et le jeudi. Tout le monde va devoir s’adapter, mais une chose est sûre, l’engouement autour de Sélestat ne se dément pas.

« Entre les abonnements des particuliers et ceux des partenaires, la moitié de la salle est déjà remplie pour les matches à domicile », indique Frédéric Antoine, le directeur marketing et communication du club.

Charge maintenant aux Sélestadiens de satisfaire leur fidèle public. « Sur le papier, c’est certainement l’une des plus belles équipes que l’on ait eue à Sélestat, estime Vincent Momper. Mais il va falloir le prouver sur le terrain. »

Que peut donc viser Sélestat cette saison ? Le meilleur classement du club en D1 reste la 5e place décrochée en lors de l’exercice 1999-2000. Mais il faudra sans doute attendre encore un peu pour réaliser pareille performance. « La LNH est toujours plus relevée et dense », avance Vincent Momper.

Derrière les “intouchables” PSG, Montpellier, Dunkerque et Nantes, ils seront nombreux à devoir batailler pour le maintien. Le minimum sera donc de repartir pour une 22e saison en D1. Mais aussi de commencer à « regarder vers le haut ». « On ne s’interdit rien », lance le président.

Pour exister dans ce championnat toujours plus concurrentiel, le budget sélestadien a été revu à la hausse (entre l’apport des droits téles, un coup de pouce supplémentaire des collectivités et l’arrivée de nouveaux partenaires), de près de 300 000 euros, pour atteindre 2,3 millions.

Un budget, certes en augmentation, mais qui restera tout de même l’un des plus modestes de LNH. « Nous avons toujours été capables de déplacer des montagnes », sourit Vincent Momper. Pourquoi cela devrait-il changer ?

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:21 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire