Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

30 septembre 2014

J04: Stats: Sélestat - Cesson: Toujours bon à savoir ...

SELESTAT ALSACE HANDBALL - Cesson Rennes Métropole Handball

 

Image1

 

Date et Heure : Le 01/10/2014 A 20:00:00
Lieu : Centre Sportif Intercommunal 'Eugène Griesmar'
         Quai Albrecht  -  SELESTAT
         Lien Google Maps vers la salle

Classement de équipes après 4 journées :
Sélestat : 13ème (1 victoire, 2 défaites)
Cesson : 6ème (2 victoires, 1 défaite)

Les hommes forts des équipes:

 

Image1

 

Anciens joueurs Sélestadiens jouant à Cesson : Mickael Robin (depuis la saison 2014/15) (Formé à Sélestat)
                                                                     
Dusko Celica (prêté par Cesson les 2 derniers mois de la saison 2013/14)
Anciens joueurs de Cesson jouant à Sélestat : aucun

Blessés à Sélestat : Igor Vujic + Florent Joli
Blessés à Cesson : /  

Dernière Rencontre : Le 26/04/2014 (23ème journée LNH)

Sélestat Alsace HB 28   -   20 Cesson Rennes Métropole

Dernière Rencontre à Domicile : Le 26/04/2014 (23ème journée LNH)

Sélestat Alsace HB 28   -   20 Cesson Rennes Métropole HB

Nbres de confrontation LNH à domicile: 3 depuis la saison 1995/96

Nbre de victoires: 1 (33%)
Nre de Nuls : 2 (67%)
Nbre de Défaites : 0 (0%)

Dernière défaite à domicile: aucune à ce jour en 1ère division

        .

 

Posté par fredgo à 12:56 - 07) L'hebdos et mensuels - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Avant Sélestat - Cesson; Mika Robin est devenu Breton ... mais sera toujours Sélestadien....

 

en-2003-a-meme-pas-18-ans-mickael-robin-decouvrait-la-d1-avec-selestat-photo-archives-dna

L’Alsacien Mickaël Robin va découvrir le CSI, demain avec Cesson. L’occasion pour le gardien de se remémorer ses années violettes. Une autre époque, assurément.

En rejoignant Cesson cet été, Mickaël Robin est devenu Breton, après avoir été Savoyard (Chambéry) puis Héraultais (Montpellier). Mais il sera toujours Alsacien. Et surtout toujours un peu Sélestadien.

« Très content de revenir »

C’est en effet en Violet que tout a commencé. « Je m’en rappelle comme si c’était hier… », souffle “Mika”. En 2002, à 17 ans, le gardien quittait la SP Neuhof pour découvrir la Nationale 2 avec la réserve sélestadienne. Six mois plus tard, il partageait le but en D1 avec le Russe Igor Tchoumak, double champion olympique !

« Mes débuts n’étaient pas vraiment prévus », se rappelle-t-il. La blessure de Fabien Eiché l’a propulsé sur le devant de la scène et Mickaël Robin ne l’a plus jamais quittée. « François Berthier (l’entraîneur à l’époque, ndlr) n’a pas hésité à me lancer. »

Ses (bonnes) performances ont très vite convaincu, mais le pari, avec un gardien aussi jeune, était tout de même osé. « J’en suis très reconnaissant à Sélestat. J’ai vite eu des responsabilités. J’ai quand même conscience que l’on m’a fait confiance rapidement. »

Pendant six saisons, jusqu’à son départ pour Chambéry en 2008, “Mika” a gardé le but de Sélestat en D1. « Ce ne sont que de belles années, que de bons souvenirs », avance-t-il.

Certains, en fouillant dans sa mémoire, remontent à la surface. « Lors de certains de mes premiers matches, je n’avais pas toujours de maillot à ma taille. Il m’est arrivé de jouer avec celui de la SP Neuhof, mon ancien club ! Depuis, le handball s’est beaucoup professionnalisé », sourit-il.

C’était une autre époque, celle où il faisait tous les jours la navette depuis Strasbourg avec les autres étudiants de l’équipe. « C’était un groupe de potes », résume le gardien.

« Quand j’y repense, c’est beau... »

Pendant quelques mois, il connaîtra même le bonheur de jouer avec son grand frère Stéphane (désormais à Plobsheim en N2). « J’étais trop jeune à l’époque pour m’en rendre compte. Je n’en ai pas assez profité. Mais c’était quand même génial. Quand j’y repense, c’est beau… »

Demain, Mickaël Robin va découvrir le CSI. « Je ne connais pas du tout la salle. » Lors de ses précédents retours en Alsace, avec Chambéry ou Montpellier, c’est au Cosec ou au Rhenus, à Strasbourg, qu’il avait défié les Violets.

“Mika” a connu le Sélestat d’avant, celui qui s’appelait encore SCS, et il risque de ne pas totalement “reconnaître” le club qui l’a vu éclore. Parmi les joueurs, seul Olivier Jung figure au rang de ses anciens coéquipiers (Christian Omeyer est depuis devenu directeur sportif). « Beaucoup de choses ont changé. Mais le club évolue dans le bon sens. »

Les temps ont changé, mais lui entend savourer, comme à chaque fois, ce retour dans sa région natale. « Je suis très content de revenir. Je connais encore du monde, notamment parmi les supporters. Et ma famille sera là. »

Mickaël Robin sera toujours un peu Sélestadien. Mais il ne faudra pas pour autant compter sur lui pour faire de cadeaux aux Violets demain. Comment lui en vouloir ?

Source Dna par par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:23 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 septembre 2014

Après Montpellier 34-24 Sélestat: Tres sévère

-gudjonsson-n-ont-pas-suffi-contre-cesson-mercredi-prochain-il-faudra-se-montrer-tout-aussi-solidaire-et-tenir-cette-fois-jusqu-au-bout-photo-dna-michel-kurst

Trop lourde au regard du déroulé du match, la défaite de Sélestat mercredi soir à Montpellier a tout de même été chargée d’enseignements.

Dans de telles situations, les commentaires sont forcément un peu injustes. Sélestat, privé de Frédéric Beauregard et Igor Vujic, a réussi une très belle première période au Palais des sports René-Bougnol, mais les commentaires, eux, ont essentiellement relevé la mauvaise entame des joueurs de Patrice Canayer.

Tentative de remise à l’équilibre avec Jean-Luc Le Gall, l’entraîneur sélestadien. « C’est toujours un peu comme ça. On a embêté Nantes samedi dernier, mais c’était Nantes qui n’avait pas fait un bon match, là c’est pareil. Il y a une part de vérité, mais il faut rester mesuré, si on a fait jeu égal durant quarante minutes avec Montpellier, c’est que l’on n’a pas été mauvais. »

« Un bon état d’esprit collectif »

En tout cas, ses propos d’avant-match avaient été entendus par ses joueurs. Il y était beaucoup question d’engagement et, au moment de fournir des preuves, les Bas-Rhinois ont été à la hauteur, dès les premiers instants. « On a fait une bonne première mi-temps, avec un bon état d’esprit collectif, une bonne discipline et une bonne réussite au tir. »

Tout cela combiné va beaucoup embêter les Héraultais. C’est Sélestat qui a conduit la première période, se plaçant en tête dès la 5e (2-3) pour garder l’initiative du jeu, menant deux fois de trois buts (10-13 et 11-14, 25e ) avant de fléchir un peu en fin de mi-temps (15-15) et, surtout, à l’entame de la seconde.

« Ce début de deuxième période nous coûte très cher, on marque un but en douze minutes. La physionomie du match change à ce moment-là et cela nous met un coup au moral. »

Malgré tout, ses joueurs vont s’accrocher, Sélestat est toujours là à la 47e (24-20) ou même à la 49e (25-21). C'est ensuite que l’écart va se creuser.

« Le score final (34-24) est très sévère. On a fait 48 minutes de jeu où on n’était pas loin. En fin de match on a des choses à se reprocher, on a manqué de compétence au moment où Montpellier a encore élevé son niveau, on a été submergé. C’est aussi ce qui fait la différence entre une équipe qui joue la Ligue des champions et une autre qui joue le championnat de France. »

« On a su rester solidaires et unis »

De ce match, il y a donc beaucoup de choses à retenir, à ruminer et à entretenir. « On a tenu la route collectivement et on a perdu pieds collectivement. Mais, malgré des circonstances parfois défavorables, on a su rester solidaires et unis pendant l’essentiel de ce match. »

Pour chercher à avancer un peu plus et, cette fois, être aussi récompensés en fin de match, les Sélestadiens devront conserver leur appétit d’aventure collective. Prochain épisode, à domicile mercredi prochain, contre Cesson qui vient de subir la loi de Paris.

Source Dna par Christine André

Posté par fredgo à 12:38 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 septembre 2014

J02: Montpellier 34-24 Sélestat; bien parti, mal arrivé ...

richard-kappelin-a-retarde-l-echeance-mais-selestat-a-fini-par-craquer-sur-le-parquet-de-montpellier-photo-archives-dna-franck-delhomme

Sélestat a tenu tête à Montpellier l’espace d’une mi-temps, hier soir dans l’Hérault. Las, les Alsaciens ont fini par s’user et ont subi la loi du MAHB.

Avant de se coltiner samedi soir l’équipe de Rhein-Neckar Lowen, en Allemagne (première journée de Ligue des Champions), les joueurs de Patrice Canayer accueillaient une formation de Sélestat qui a quelques arguments à faire valoir.

Malgré un Kappelin des grands soirs

Une opposition qui restait tout de même déséquilibrée sur le papier, mais non dénuée d’intérêt pour des Héraultais, toujours en quête d’automatismes en ce début d’exercice.

Question manque de cohésion, le public de René-Bougnol a été servi au cours d’une première période insipide de la part de son équipe.

Alors que Canayer, en début de semaine, avait demandé « un peu plus d’intensité dans les duels », sa défense, peu mobile, a souffert face aux attaques de Gudjonsson, auteur de huit buts au final, et de François-Marie.

Plus agressifs, les Alsaciens ont pu s’appuyer sur un Kappelin impérial dans les buts, stoppant à lui seul 14 tirs en première période !

De quoi écœurer Dolenec (2/7 en première période) et Grebille (1/6), en échec dans ce premier acte, au cours duquel Sélestat a longtemps mené avant que le MAHB ne parvienne à égaliser en toute fin de période (15-15).

Trop discret jusqu’alors, Diego Simonet a su remettre le jeu de son équipe en ordre au retour des vestiaires, bien épaulé par “Cap’tain” Guigou.

Des valises un peu moins lourdes

À 19-16 en faveur du MAHB, Losert s’est également distingué au bon moment, mettant en échec François-Marie sur penalty, signant la fin des espoirs alsaciens.

Bien plus appliqués en défense et présents dans les intervalles, les Montpelliérains ont fait honneur à leur statut durant ce second acte.

Les Sélestadiens, eux, auront tenu tête au leader du championnat durant une demi-heure. De quoi rallier l’Alsace avec des valises un peu moins lourdes…

Source Dna par simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:20 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 septembre 2014

CdL: Nantes 30-26 Sélestat

Cdl Nantes

Favori de cette réception du SAHB, le « H » n’a pas manqué son entrée dans cette nouvelle édition de la  Coupe de la Ligue dont il rêve très fort. Les hommes de Thierry Anti ont bien vite pris les affaires en main (4-2 à la 8’) avant que les visiteurs n’inversent la tendance (6-8 à la 16’) grâce à un Jordan François-Marie en pleine forme (5 buts) et un Kévin Beretta (4 unités) tout aussi motivé. Ce changement de leadership ne dura malheureusement pas longtemps pour les visiteurs qui tinrent la comparaison jusqu’à la 24’ (10-10) avant d’inexorablement voir les coéquipiers de Jorge Maqueda (8 buts) prendre le large (15-11). Dans le second acte, Nantes continua d’imposer son jeu fait de défense plutôt régulière et de jeu offensif efficace (21-14 à la 39’). Et si les Alsaciens poussèrent en passant un 1-5 à leurs hôtes (22-19 à la 45’), les forces lâchées pour se rapprocher manquèrent par la suite. Le HBCN géra ensuite son effort et l’emporta. Logiquement.

Les autres matchs

Nantes 30-26 Sélestat
Cesson 25-19 Nîmes
Toulouse 31-29 Aix en Provence
St Raphael 40-39 Tremblay
Chambéry - Créteil

Les autres résumés: ici

Source Lnh

Posté par fredgo à 12:44 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2014

J02: Sélestat 35-30 Istres, les stats ...

J02 Istres

 Toute les stats du match et résumé du match : ici

Source Lnh

Posté par fredgo à 12:21 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2014

J02: Sélestat 35 - 30 Istres, la victoire au bout...

 

SAHB_ISTRES 14_1464

        Après la lourde défaite lors de la première journée face à l’US Créteil mercredi dernier , nos violets se devaient de se racheter et de se rassurer face à un adversaire qui a pour seul but le maintien.  

 

 

  Une belle entame de match

       Le nouvel hymne donnait la mesure pour cette nouvelle saison quelques minutes avant le début du match. Sélestat débutait tambour battant et imposait d'entrée de jeu son rythme face à des Istréens trop approximatifs. C'est Jordan François Marie, ancien Istréen, qui ouvre le score d'un magnifique tir à la hanche. Florent Joli viendra faire trembler une seconde fois les filets par une belle contre attaque. Le match était lancé, la défense quoi que hésitante, permettra à Beauregard, Gudjonsson et le jeune Rudy Seri d'accentuer le score (5-1).

     Les alsaciens maîtrisent leur sujet et trouvent régulièrement des solutions. Quant aux provençaux, dominés, leur salut viendra souvent d’ Yvan Gérard, auteur de 10 but à lui seul. Sélestat ne lâche rien mais ne s'echappe pas au score. (18-14 MT)

Une reprise poussive 

      Alors que nos violets semblait tenir le match, le retour des vestiaires a vite fait de remettre les supporters dans l'incertitude. En effet, les joueurs de Gille Derot vont revenir à un petit but en l'espace de quatre malheureuses minutes. (19-18, 34'). Alors qu'on pensait suivre une fin de match crispante, c'est à ce moment là que nos violets se sont remis à l'offenssive pour infliger un 13 à 3. Treize minutes de pur bonheur pour les supporters où chaque joueurs a pu montrer ses talents. SAHB_ISTRES 14_1607On notera en particulier, le portier kapellin, auteur de 36% d'arrêts, ou un Gudjonsson auteur de 10buts étalant toute sa GRANDE classe malgré son petit gabarit. N'oublions pas de mentionner Beauregard (8buts), Florent Joli... . A noter également la belle prestation de Rudy Seri, 19 ans, qui jouait hier soir son premier match avec les Pro de la ''1'' à domicile.

Les statistiques :

Sélestat : Jung 0/0, Séri 3/3, Pesic 1/1, Beretta 1/1, Beauregard 8/12, Gudjonsson 10/14, Ghita 1/2, François-Marie 3/5, Joli 4/6, Fleurival 0/0, Vujovic 4/8, Clementia 0/0 ; Gardiens : Kappelin 16 arrêts / 45 tirs, Fulop 0 arrêt / 1 pénalty

Istres :  Tricaud 1/1, Ruiz 0/0, Rosier 4/7, Vieyra 2/4, Dude 0/0, Bon 0/0, Carou 1/2, Vujic 3/6, Massot-Pellet 3/6, Eymann 0/5, Gérard 10/11, Derot 6/12 ; Gardien : Andry 5 arrêts / 10 tirs, Kosanovic 4 arrêts sur 32 tirs

Photos de Thierry Photography
Reportage photo de Thierry Photography: ici

Posté par fredgo à 12:16 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 septembre 2014

J02: Stats: Sélestat - Istres: Toujours bon à savoir ...

 

 

SELESTAT ALSACE HANDBALL - ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL

Date et Heure : Le 17/09/2014 A 20:00:00
Lieu : Centre Sportif Intercommunal 'Eugène Griesmar'
         Quai Albrecht  -  SELESTAT
         Lien Google Maps vers la salle

eymannJoueurs Sélestadiens partis à Istres : Quentin Eymann (depuis la saison 2014/15) (Formé à Sélestat)
Joueurs d'Istres partis à Sélestat : Thierry Fleurival (au sahb depuis la saison 2014/15) (Formé à Istres)
                                                    Jordan François Marie (au sahb depuis la saison 2009/10) 

Blessés à Sélestat : Igor Vujic + S Gudjonsson (Incertain)
Blessés à Istres : B Cismondo + B Peronneau  

Dernière Rencontre : Le 02/03/2012 (17ème journée LNH)

Istres Ouest-Provence HB 34   -   23 Sélestat Alsace HB

Dernière Rencontre à Domicile : Le 03/12/2011 (11èmejournée LNH)

Sélestat Alsace HB 33   -   28 Istres Ouest-Provence HB

Nbres de confrontation LNH à domicile: 12 depuis la saison 1995/96

Nbre de victoires: 7 (58%)
Nre de Nuls : 3 (25%)
Nbre de Défaites : 2 (17%)

Dernière défaite à domicile: 15/11/2008 9ème Journée

Sélestat Alsace HB 26   -   33 Istres Ouest-Provence HB

Posté par fredgo à 13:06 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

J02 : Sélestat- Istres : Devant leurs responsabilités ...

determination-indispensable-pour-radu-cristian-ghita-(a-g-)-et-ses-coequipiers-photo-dna-christophe-maillard

C’est une autre équipe battue lors de la journée d’ouverture, Istres, que le SAHB affronte ce soir (20h). Victoire indispensable face au promu, et adversaire direct, pour ne pas s’engluer dans la fin du classement.

    Car elle est restée en travers de la gorge de pas mal de monde, et suscite des interrogations, cette lourde défaite de dix buts à Créteil : 41-31 et la dernière place comme conséquence directe. Pas grave, sans doute, au pied d’un long escalier mais il ne faudrait pas rater la deuxième marche.

Le collectif de Sélestat a été modifié en profondeur cette année, et Jean-Luc Le Gall est encore à la recherche des meilleurs systèmes, et bien sûr d’une cohésion d’équipe, pour se mettre au niveau de la concurrence.

Et l’équipe provençale fait partie des rivaux identifiés. « Comme nous, ils devront prendre des points à l’extérieur. Et je pense que ce ne sera même pas suffisant de gagner contre les adversaires directs. »

Même raisonnement, sans doute, chez des Istréens logiquement écartés du peloton de tête de ce début de course par Montpellier (26-32). Le travail, aux postes de finition, de Massot-Pellet, Derot et Gérard s’est révélé insuffisant et il faut remettre l’ouvrage sur le métier pour quitter l’avant-dernière place.

L’entraîneur du SAHB sait qu’il faut se faire pardonner ce faux pas initial. « Nous sommes dans l’état d’esprit d’une équipe qui est passée complètement au travers. Ce second match est donc un rendez-vous très important où chacun doit faire face à ses responsabilités. »

Les Violets n’ont pas été ménagés aux entraînements de la semaine. Et ils ne cachent pas une grosse détermination à retomber sur leurs pieds. Igor Vujic, qui souffre toujours de sa déchirure musculaire à la hanche, sera le seul absent sur la feuille de match. Il sera remplacé numériquement par Guillaume Huck ou Kévin Beretta.

Rigueur en défense exigée cette fois. « Mais à Créteil, il manquait un peu de tout, estime le technicien sélestadien. On a aussi raté des tirs qui nous auraient permis de rester dans le match. C’était une faillite collective. »

Un hymne à inaugurer

Prêts pour un second départ (une seconde chance ?), et il s’agit de ne pas le rater. « On ne peut pas se permettre de réitérer la même prestation qu’à Créteil. La victoire contre Istres est impérative, on a les clés. » Ne reste qu’à convertir les bonnes intentions pour rejoindre la bonne spirale.

« La pression ne va peut-être pas nous aider », redoute Le Gall. La musique peut-elle la faire tomber ? Car c’est sur le rythme du groupe sélestadien de celtic-folk-rock The Moorings que la présentation des équipes est prévue.

Un hymne d’ouverture dynamique qui devrait transcender les Sélestadiens dont la semaine est chargée : la Coupe de la Ligue à Nantes s’enchaînera dès samedi.

Source DNA

Posté par fredgo à 12:19 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 septembre 2014

Avant Sélestat - Istres; Quentin Eymann de retour à la maison

      Une rencontre particulière pour Quentin Eymann demain soir, l'istréen retourne en Alsace, il retrouvera son ancien club Sélestat.

      C'est le premier déplacement de la saison pour les joueurs de Gilles Derot, les deux formations se sont inclinées lors de la première journée. A noter les forfaits des deux istréens Cismondo et Peronneau.

Découvrez en vidéo: l'istréen Quentin Eymann.
(interview Manuel Danloy Maritima Médias)

 Source Maritima info

Quentin Eymann de retour...

 

Posté par fredgo à 21:27 - 05) Interviews - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,