Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

04 septembre 2014

GUDJONSSON Snorry Stein

Violet pendant 1 saison de 2014 à 2015

Gudjonsson Snorri Stein

 

Nationalité:

Islande

Né le: 17/10/1291 
A: Reykjavik (Islandais)

Surnom

Taille: 1.87 m
Poids: 84kg (2014)

Poste: Demi centre
Numéro: 10

;

;

;

;

;

 Palmarès :
Saison 2001/2002  L...

Joue actuellement : Drapeau de la France Nimes (LNH)

Saison 2014/2015 : Drapeau : France Sélestat (13ème LNH) Relegués
Saison 2013/2014 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg (--ème D1 Dan)
Saison 2012/2013 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg (--ème D1 Dan)
Saison 2011/2012 : Drapeau : Danemark AG Copenhague          (--ème D1 Dan)
Saison 2010/2011 : Drapeau : Danemark AG Copenhague          (--ème D1 Dan)
Saison 2009/2010 : Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen   (--ème D1 All)
Saison 2008/2009 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg(--ème D1 Dan)
Saison 2007/2008 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg(--ème D1 Dan)
Saison 2006/2007 : Drapeau : Allemagne GWD Minden               (--ème D1 Dan)
Saison 2005/2006 : Drapeau : Allemagne GWD Minden               (--ème D1 Dan)
Saison 2004/2005 : Drapeau : Allemagne TV Großwallstadt        (--ème D1 Dan)

Saison 2003/2004 : Drapeau : Allemagne TV Großwallstadt        (--ème D1 Dan)
     De 1987à 2003 : Drapeau : Islande Valur Reykjavik          (Islande)
Débute à l'âge de six ans à Reykjavic

 

Posté par fredgo à 08:42 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

HUCK Guillaume

Violet depuis la saison 2013/2014
2ème année en violet

HUCK Guillaume

 

Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

France

Né le: 10 Août 1994
A: ?

Surnom: ??

Taille: 1.85 m
Poids: 85 kg (2014)

Poste: Ailier Gauche
Numéro: 5

;

;

Palmarès :
?

Joue actuellement : Drapeau de la France Benfeld (Pré-nat)

Met un terme au haut niveau en 2015
Saison 2014/2015 : Drapeau : France Sélestat (
13ème LNH + N1)
Saison 2013/2014 : Drapeau : France Sélestat (10ème LNH + N1)

Saison 2012/2013 : Drapeau de la France Sélestat II (6ème N1)
Saison 2011/2012 : Drapeau de la France Sélestat II (1er N2)
Formé au club depuis l'âge de 11ans

Grâce à “l’incroyable Huck”

Nbre de matchs joué en violet*: 15 matchs**
Nbres de buts marqués: 10
Moyennes de buts marqués par matchs: 0.67  
* hors matchs coupe de france et de la Ligue
** Stats arrêtées à Aout 2015

Ses saisons en Violet:

Saison 2014/2015 :  Drapeau de la France Sélestat (LNH+N1)
Nombre de rencontres: 9  (? en N1)
Buts sur tir: 06/13 (46%)   (? en N1)
Buts sur penalty: 0
Total buts: 6/13
2 minutes: 0

Saison 2013/2014 :  Drapeau de la France Sélestat (LNH+N1)
Nombre de rencontres: 6   (19 en N1)
Buts sur tir: 04/08 (50%)   (47 en N1)
Buts sur penalty: 0
Total buts: 4
2 minutes: 0

Son premier match en LNH: 22/03/2014, Journée 19, Sélestat 24-24 Tremblay
Son premier but en LNH: 22/03/2014, Journée 19, Sélestat 24-24 Tremblay

Plus grand nombre de buts lors d'un match: 3 le 22 mai 2014 lors de Dijon - Sélestat

Sa carrière: A l’âge de 11 ans, Guillaume part à Sélestat pour y évoluer à tous les niveaux, depuis les – 12 ans jusqu’au – 18 ans en championnat de France. Il poursuivra son ascension en Nationale 2, en Nationale 1 puis en D1, où il jouera une vingtaine de matches.   « Pendant un an et demi, je m’entraînais avec les pros et il y a des semaines où j’avais le droit de doubler les matches en jouant en D1 le mercredi et en N1 le samedi. »

Extrait ITW Dna du 10/07/2015

Le violet il a fièrement porté, violet il restera !

Merci Guillaume

Posté par fredgo à 07:44 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

KAPPELIN Richard

Violet pendant 1 saison de 2014 à 2015

Kappelin Richard

Nationalité:


Suede

Né le: 30/09/1983                       
AVästerås (Suede)

Surnom: ?

Taille: 1.91m
Poids: 96 kg (2014)

Poste: 1
Numéro: Gardien

;

;

;

;

;

Palmarès :
2003 Champion d'Europe junior Suédois 
Saison 2008/2009 : Suède Champion de suede avec Alingsås HK 
Saison 2008/2009 : Elu meilleur gardien du championnat Suedois avec Alingsås HK 
Saison 2007/2008 :
Elu meilleur gardien du championnat Suedois avec Alingsås HK 
Saison 2003/2004 : Suède Champion de suede avec IK Sävehof

Joue actuellement : La Roja (D1 Esp)

Saison 2014/2015 : Drapeau de la France Sélestat (13ème Lnh)
Saison 2013/2014 : Danemark Aalborg Håndbold (--ème D)
Saison 2012/2013 : Espagne BM Aragón puis Qatar Al Gharafa (Quatar)
Saison 2011/2012 : Espagne BM Ciudad Encantada (06ème D1 Esp)
Saison 2010/2011 : Espagne BM Ciudad Encantada (08ème D1 Esp)
Saison 2009/2010 : Suède Alingsås HK (02ème D1 Suede)
Saison 2008/2009 : Suède Alingsås HK (01er D1 Suede)
Saison 2007/2008 : Suède Alingsås HK (07ème D1 Suede)
Saison 2006/2007 : Suède IK Sävehof (02ème D1 Suede)
Saison 2005/2006 : Suède Alingsås HK (11ème D1 Suede)
Saison 2004/2005 : Suède Alingsås HK (??ème D1 Suede)
Saison 2003/2004 : Suède IK Sävehof (01er D1 Suede)
Saison 2002/2003 : Suède IK Sävehof (??ème D1 Suede)
Formé à Sävehof 

PESIC Djorje

Violet pendant 4 saisons de 2011 à 2015

Djordje Pesic

 

Nationalité:

20px-Flag_of_Serbia_svg

Serbie

Né le: 18/06/1982
A: Backa Palanka (Macédoine)


Taille: 190 cm
Poids: 108 kg (2012)

Poste: Pivot
Numéro: 6
 

;

;

;

;

;

Palmarès :
Saison 2011/2012
: Elu meilleur joueur du trophée Jean-André
Saison 2010/2011: Champion de Serbie avec Belgrade
Saison 2009/2010: Champion de Macédoine avec Skopjke
                          Vainqueur coupe de Macedoine avec Skopjke

Joue actuellement : Drapeau de la France Martigues (N1)

Saison 2014/2015 :Drapeau : France Sélestat (13ème LNH) Relegués
Saison 2013/2014 :Drapeau : France Sélestat (11ème LNH)
Saison 2011/2012 :Drapeau de la France Sélestat (8ème LNH)
Saison 2011/2012 :Drapeau de la France Sélestat (7ème LNH)
Saison 2010/2011 :Serbie Etoile Rouge Belgrade (1er D1 Serbie)
Saison 2009/2010 :Drapeau de la Macédoine 
Skopje  (1er D1 Macédoine)  
Saison 2008/2009 :Drapeau : Roumanie Baia Mare                 (D1 Roumanie)  
Saison 2007/2008 :Drapeau : Roumanie Baia Mare                 (D1 Roumanie)   
Saison 2006/2007 :Serbie Partizan Belgrade       (D1 Serbie)
Saison 2005/2006 :Serbie Fidelinka Subotica      (D1 Serbie)
Saison 2004/2005 :Serbie Fidelinka Subotica      (D1 Serbie)
Saison 2003/2004 :Serbie RK Sintelon 
              (D? Serbie) 
Saison 2002/2003 :Serbie RK Sintelon               (D? Serbie)
Saison 2001/2002 :Serbie RK Sintelon               (D? Serbie) 
Saison 2000/2001 :Serbie RK Sintelon               (D? Serbie) 
Saison 1999/2000 :Serbie RK Sintelon               (D? Serbie)
 

Nbre de matchs joué en violet*: 67 matchs**
Nbres de buts marqués: 198
Moyennes de buts marqués par matchs: 2.96
* hors matchs coupe de france et de la Ligue
** Stats arrêtées à juin 2014
                      

Ses saisons en Violet:

il-n-aura-fallu-qu-une-saison-a-djordje-pesic-pour-montrer-au-handball-alsacien-l-etendue-de-son-ta

Saison 2013/2014 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 21
Buts sur tir: 36/59 (61.02%)
Penalty: 4/7 (57.14%) 
Total buts: 40/66 (55è)
2 minutes
:
 8
Sa saison: Le pivot serbe « musclé » (190cm, 120 kgs) est toujours aussi efficace, autant en attaque qu’en défense. Son efficacité au tir a été mis à mal cette année avec un pourcentage inférieur aux années passées. Il reste une pièce maitresse de l'équipe.

Saison 2012/2013 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 23
Buts sur tir: 71/89
Buts sur penalty: 15/20
Total buts: 86/109
2 minutes
:
 22
Sa saison: Toujours aussi efficace au tir !  S'il recupère la petite balle pegueuse, c'est à coup sûr au fond des filets.

Saison 2011/2012 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 24
Buts sur tir: 71/89
Buts sur penalty: 1/1
Total buts: 72
2 minutes
:
 12
Sa saison: Il y a eu le colosse de Rhodes, il y a aussi le colosse de Backa Palanka. Arrivé à Sélestat cette année, le pivot serbe a également trouvé ses repères et par la même occasion les chemins du filets avec une efficacité redoutable de 80% de reussite au tir.

Posté par fredgo à 03:07 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

03 septembre 2014

Des news de nos eanciens: Pintor, le massif central de la défense cristolienne

Pintor

C'est le bal des promus. En barrage de qualification au 1er tour de la Coupe de la Ligue, Créteil accueille Istres. L'occasion pour Guynel Pintor et son imposante stature de prendre un peu plus ses marques au centre de la défense cristolienne.

            En recrutant Guynel Pintor, Créteil fait un pari sur l’avenir. Le club val-de-marnais a toujours sorti de sa "pouponnière" ses propres éléments mais en a aussi attiré de l’extérieur. Agé de 24 ans et après six saisons à Sélestat, le Martiniquais de La Gauloise de Trinité (le club des débuts de Cédric Sorhaindo) fait partie des six nouvelles têtes qui arrivent dans le groupe pour la remontée parmi l’élite. «Je ne savais pas du tout où j’atterrissais, affirme amusé, l’intéressé. Je savais juste que Créteil, c’était un club avec un palmarès impressionnant. Ils ont assez insisté pour que je vienne, j’ai pris cela comme de la fierté. » Deux mètres sous la toise, 89 kilos, d’indéniables qualités physiques et une aptitude à défendre, il y a de quoi séduire n'importe quel dirigeant. Guynel Pintor avait cette responsabilité défensive en Alsace, il la conservera sous ses nouvelles couleurs. «A Sélestat, ils m’ont vite fait confiance. J’ai commencé sur le poste 2 et lors des deux dernières années, j’ai défendu en 3. Ici, ce sera pareil, avancé ou en bas. » Pour ne pas rater les débuts en championnat, le 10 septembre contre… Sélestat puis à Aix avant de retrouver Nantes, Dunkerque, St Raphaël, Toulouse et Chambéry d’ici la fin octobre, le recrutement est conséquent. Avec des joueurs expérimentés ou d’autres comme Erwan Siakam avide de se remettre sur les rails après une saison perturbée par les blessures. La préparation a également été à la hauteur. Un gros stage en Macédoine et un tournoi au Luxembourg avec des adversaires comme Metalurg Skopje, Metaloplastika ou le FC Porto que les hommes de Benjamin Pavoni (photo ci-dessous) ont battu, parfois même très largement. « On est allé au combat, renchérit Guynel Pintor, et la montée en puissance a je pense, satisfait les entraîneurs. Avec l’accent mis sur la défense. Ce sera notre atout majeur. » Et quand on se retrouve à évoluer aux côtés de Muhamed Toromanovic, capitaine de la Bosnie (1.94 – 108 kg), Jérémy Toto (1.97 – 96 kg) et le Lituanien Vaidotas Grosas (1.92 - 108 kg), on se dit que ce secteur ne sera pas dépourvu.

      Alors à Créteil, même si on rabâche à l’envie que l’objectif est clairement le maintien, les joueurs eux, voient un tout petit peu plus haut. « Il ne faudra pas avoir de blessés. Lors du dernier match amical contre Tremblay, on était douze sur la feuille (Descat, Quentin Minel, Toto, Ballet et Rémili, tous pros étaient blessés) et cela s’est parfaitement passé (23-26). Ce groupe, ça me rappelle un peu ce que j’ai connu à Sélestat. Je suis bien intégré, il y a une bonne entente, ça se passe vraiment bien. » Guynel Pintor trompe bien son monde. Hors du terrain, il dégage une certaine indolence donnant parfois une impression de se laisser vivre. Mais une fois que le match est lancé, il se transforme en véritable pieuvre. "Hermétique" est en quelque sorte, son second prénom. Se pose alors une question qui brûle les lèvres: quand on est passé par l’équipe de France jeunes puis juniors avec une participation à un Euro en 2010 en Slovaquie, l’envie de frapper à la porte des "A" le démange-t-elle ? « Bien-sûr que j’y pense. Mais tout le monde travaille pour ça, moi le premier. » D’autant qu'en sélection, la défense est plus que jamais l’affaire de Didier Dinart, un autre ultramarin de... Guadeloupe. « Si je suis bon avec Créteil, je serai peut-être remarqué (sourires). Si j’ai cette chance, je ne dirai pas non (rires). Si Didier veut assister à plusieurs de nos matches, il est le bienvenu ! Et si j’apprends qu’il est dans les tribunes, je serai encore plus motivé. Ce jour-là, ça va faire mal ! (rires)»  Que ses coéquipiers et ses entraîneurs à Créteil se rassurent. Comme il le répète constamment, « il faut prendre les choses comme elles viennent». Et le 1er rendez-vous officiel, c’est ce barrage de coupe de la Ligue face à Istres, l’autre promu. Guynel Pintor se rappellera sans doute qu’en 2012-2013, sous les couleurs violettes de Sélestat, il avait atteint les demi-finales de l’épreuve (éliminé par Nantes). De quoi lui donner des idées et surtout ....

Source Handzone


N1: Gros plan sur la réserve de Sélestat, continuer à grandir...

pour-le-pivot-selestadien-william-trindade-comme-pour-d-autres-cette-saison-2014-2015-doit-etre-celle-de-la-confirmation-photo-dna-jean-paul-kaiser

La réserve de Sélestat s’est aujourd’hui installée en Nationale 1. Son objectif sera toujours le même : y rester et continuer à faire éclore des talents.

Pour la troisième fois cette saison, la Nationale 1 s’élancera avec la réserve de Sélestat.

Seuls trois autres clubs de LNH, Montpellier, Nantes et Chambéry peuvent se targuer de voir leurs jeunes talents évoluer au troisième niveau national.

« Un groupe de qualité »

Bien sûr, tous les joueurs de la réserve sélestadienne ne fouleront pas un jour les parquets de D1, mais cet ancrage en N1 illustre la qualité de la formation violette.

La formation, justement, est le premier objectif poursuivi par Thierry Demangeon, l’entraîneur sélestadien. Bien avant les résultats. Sixième pour son baptême du feu en 2012-2013, quatrième la saison passée, la réserve ne cherchera pas nécessairement à faire mieux.

« Ce sera du bonus. On n’aura pas d’objectif de classement, sachant que la poule me semble aussi plus forte que la saison dernière », estime Thierry Demangeon.

Le coach sélestadien a fixé ses deux priorités : « Rester en Nationale 1 et faire progresser les jeunes ». Cette équipe peut-elle combler ses souhaits ? Thierry Demangeon le pense. « C’est un groupe de qualité, travailleur, avec des joueurs qui ont “du ballon”. »

Certains, comme Rudy Seri et Guillaume Huck, devraient ainsi très souvent être amenés à évoluer en D1 cette saison. Julien Meyer et Yanis Lenne, récents champions d’Europe avec l’équipe de France jeunes, tapent également à la porte du groupe pro.

Le potentiel est indéniable, reste maintenant à l’exploiter. Et ce n’est pas évident depuis la reprise de l’entraînement, entre les absents (Meyer et Lenne à l’Euro) et les blessés. « On a entamé la préparation avec un effectif plus réduit que d’habitude, souligne Thierry Demangeon. On a pris du retard, notamment tactiquement, mais il reste encore du temps. »

« L’ossature étant restée en place (parmi les partants, seul le gardien Maxime Duchêne faisait partie des cadres, ndlr) », ce retard devrait être plus facilement comblé.

« Un super état d’esprit »

Parmi les recrues, on retrouve des jeunes prometteurs issus de l’école de hand de Sélestat (Lucas Weiss, Bao Idoux, Virgile Wagentrutz), un pivot qui ne l’est pas moins, Gabriel Nyembo (cependant à l’arrêt jusqu’en octobre) et un jeune (18 ans) demi-centre, Thibaut Valentin, « auteur d’une grosse saison en N2 avec Metz et qui gagne petit à petit sa place ».

Les gardiens Louis Leguay et Pierre Brozat (qui reprendra en janvier) sont aussi arrivés pour encadrer, avec Vincent Stangret, cette pétillante jeunesse sélestadienne.

Quand à Nicolas Schneider, Yanis Lenne, William Trindade, Julien Meyer ou Paul-Bertrand Weber, révélations du dernier exercice, il leur sera demandé de confirmer.

Thierry Demangeon, lui, ne cache pas son « bonheur » de travailler avec cette équipe. « Il y a vraiment un super état d’esprit. » De quoi aborder cette troisième saison en N1 avec optimisme.

Sélestat se déplacera à Nanterre, le 20 septembre, pour la première journée de championnat.

Posté par fredgo à 12:34 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

VUJOVIC Stevan

Violet pendant 2 saisons de 2013 à 2015

Stevan Vujovic

Nationalité:

Montenegro
Né le: 07/04/1990
A:  ()

Surnom: ?

Taille: 192 cm
Poids: 97kg (201)

Poste: Demi-centre
Numéro: 23

Palmarès :
Saison 2008/2009: Champion de Macédoine
Saison 2007/2008: Vainqueur Coupe de Macédoine avec Vardar Skopje

Nbre de matchs joué en violet*: 19 matchs**
Nbres de buts marqués: 43/85
Moyennes de buts marqués par matchs: 2.58
* hors matchs coupe de france et de la Ligue
** Stats arrêtées à Juin 2014


Club actuel:          Drapeau d'Allemagne Wetzlar (D1 All)

Saison 2014/2015: Drapeau : France Sélestat (13ème LNH) Relégués
Saison 2013/2014: Drapeau : France Sélestat (11ème LNH)

Saison 2012/2013: Monténégro HC Lovcen (2ème D1 Montenegro)
Saison 2011/2012: MKD Vardar Skopje (3ème D1 Macédoine)
Saison 2010/2011: ESP Antequera (10ème D1 Espagne)
Saison 2009/2010: Serbie Etoile Rouge de Belgrade(2ème D1 Serbie)
Saison 2008/2009: MKD Vardar Skopje (1er D1 Macédoine)
Saison 2006/2007: MKD Vardar Skopje (4ème D1 Macédoine)

Ses saisons en Violet:

Saison 2013/2014 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 19
Buts sur tir: 43/85 (50.59%)
Buts sur penalty: 6/10 (60%)
Total buts: 49/95 (51.58%)
2 minutes: 1
Sa saison: Une saison qui fini mieux qu'elle n'a commencée. En manque de repère puis blessé. Il lui aura fallu du temps pour laisser apercevoir de belles choses tant en défense qu'en attaque. La saison prochaine lui permettra de pouvoir s'affirmer.

 

02 septembre 2014

LEGALL Jean-Luc

Violet pendant 7 saisons 2008 à janv 2015
-Entraîneur-

Jean Luc Legall

 

Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

France

Né le: 17/09/1965

Poste: Entraîneur

 

 

Club actuel:            ? (?)

Saison 2014/janv15 : Sélestat (13ème LNH) Relegués
Saison 2013/2014 : Sélestat (8ème LNH)

Saison 2012/2013 : Sélestat (8ème LNH)
Saison 2011/2012 : Sélestat (7ème LNH)
Saison 2010/2011 : Sélestat (2ème Pro D2)
Saison 2009/2010 : Sélestat (5ème D2)
Saison 2008/2009 : Sélestat (14ème LNH)
Saison 2005/2006 : Us Créteil (7ème LNH)
Saison 2004/2005 : Us Créteil (4ème LNH)
Saison 2003/2004 : Toulon St-Cyr Var (6ème D1F)
Saison 2002/2003 : Toulon St-Cyr Var (9ème D1F)
Saison 2001/2002 : Toulon St-Cyr Var (4ème D1F)

Début d'entraineur à l'âge de 18 ans.

Posté par fredgo à 23:58 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 septembre 2014

Au fil de la saison 2015/16 classement et calendrier

Calendrier à venir

Classement et calendrier

Posté par fredgo à 07:00 - 02c) Calendrier et classement - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2014

Julien Meyer et Yannis Lenne, chercheurs d'or

L’équipe de France est devenue, dimanche, championne d’Europe des moins de 18 ans, avec deux Sélestadiens dans ses rangs. La relève est là, tant mieux pour les Violets, tant mieux pour les Bleus.

lier-droit-yanis-lenne-(a-gauche)-et-le-gardien-julien-meyer-champions-d-europe-des-moins-de-18-ans-incarnent-l-avenir-de-selestat-photos-dna-jean-paul-kaiser

Ils ne sont pas encore tout à fait redescendus de leur petit nuage. « On commence à se rendre compte de ce que l’on a réalisé avec tous ces gens qui viennent nous féliciter », sourit Julien Meyer.

L’avenir de Sélestat

Lui et son compère Yanis Lenne, Violets depuis toujours, ont grandement participé au sacre de l’équipe de France à l’Euro des moins de 18 ans. Une première, tout simplement, dans cette catégorie d’âge.

On savait que le talent ne manquait pas dans ce groupe. Et c’est avec l’objectif de ramener une médaille qu’il s’était envolé pour la Pologne. « On est parti avec de grandes ambitions », explique Julien Meyer. « Au fond de nous, on voulait la médaille d’or », complète Yanis Lenne. Mais entre vouloir et pouvoir, il y avait un grand pas qu’ils ont décidé de franchir.

L’aventure aurait pourtant pu s’arrêter prématurément, après cette lourde défaite face à la Hongrie lors du 2e match du tour préliminaire (34-26).

« Cette claque a finalement été bénéfique, souffle Julien Meyer. Après cette rencontre, Daniel Costantini (l’ancien sélectionneur de l’équipe de France A, ndlr) nous a envoyé un message. Il nous disait qu’on pouvait le faire. »

Les Bleuets ont bien fait de le croire. Ils n’ont cessé de monter en puissance au fil de l’Euro, jusqu’à l’apothéose en finale contre la… Hongrie (33-30).

« On avait un groupe très homogène, quand les autres nations s’appuyaient sur deux ou trois gros joueurs. On ne sentait pas la différence quand on faisait des changements », analyse Yanis Lenne. « Le collectif a fait la différence », estime son coéquipier à Sélestat.

Les deux Alsaciens ont su se montrer décisifs. Yanis Lenne avait pourtant commencé la compétition dans les tribunes. « Je n’ai pas joué les deux premiers matches, c’était difficile à vivre. »

Décisifs à tour de rôle

Il est ensuite passé de numéro 3 à à l’aile droite à numéro 1. Et c’est lui qui, d’un lob génial, a arraché à la dernière seconde l’égalisation synonyme de qualification pour les demi-finales, face à l’Allemagne (30-30), lors de la dernière rencontre du tour principal.

« Il y avait presque plus d’émotion après ce match qu’après la finale, sans doute à cause du scénario. On était mené de cinq buts à cinq minutes de la fin… »

Julien Meyer, lui, faisait dès le début partie des cadres. Et il a assumé son statut (74 arrêts en sept matches), notamment en demi-finale contre l’Espagne avec une parade décisive dans la dernière minute. « On a apporté notre petite pierre à l’édifice. »

Cette génération de joueurs est déjà qualifiée d’exceptionnelle. Nul doute que l’on en retrouvera certains en D1, au minimum. Sélestat, conscient du talent de ses deux joueurs, déjà brillants en N1 avec la réserve la saison passée, espère qu’ils feront très vite ses beaux jours en D1.

Yanis Lenne et Julien Meyer, eux, veulent surfer sur cet Euro merveilleux pour se rapprocher de leurs rêves. « Je veux être handballeur professionnel depuis toujours. Cette médaille d’or me booste encore plus pour y arriver », lance le premier.

« Il va falloir continuer à travailler et ne pas se croire arrivé parce que l’on est champions d’Europe, sait le second. Mais quand tu vis des moments aussi forts, tu n’as envie que d’une seule chose : les revivre. »

Et si ce titre de champion d’Europe n’était pas le dernier… ?

Source Dna par Simon Giovannini

 

Posté par fredgo à 12:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]