Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

27 avril 2012

Ligue à 16 clubs : Gaël Pelletier : « on ne change pas les règles en cours de partie »

120426231038352_4_000_apx_470_

Les Qatariens sont intéressés par Paris, à condition qu’il se maintienne. L’idée de passer la D1 à 16 clubs dès cette année a donc été avancée. L’UCPH (union des clubs professionnels) est opposée. Le président du HBC Nantes, Gaël Pelletier, dit pourquoi.

Ce vendredi matin, le comité directeur de la Ligue Nationale de handball tiendra réunion. Au menu, le sujet qui créé « le buzz » dixit Béatrice Barbusse, la présidente d’Ivry. En l’occurrence, le Paris handball, actuel dernier du championnat à cinq journées de la fin, mal embarqué pour le maintien vu son calendrier et pour qui on parle d’un déficit de plus de 600 000 euros !


Paris aurait trouvé un possible repreneur en la personne des Qatariens. Nasser-al-Kheflaïfi, le président du Paris Saint-Germain et patron d’Al-Jazeera Sports, serait tenté à condition toutefois que le club reste parmi l’élite. Le handball ne réclame pas le même investissement que le football. Pour six à dix millions, Paris pourrait tenir un rôle sur la scène internationale très rapidement. N’oublions pas également que le Qatar a grillé la politesse à la France pour l’organisation du championnat du Monde 2015. Et peu importe s’il n’a pas d’équipe, ni de spectateurs. Le Qatar a déjà approché des joueurs et des entraîneurs pour savoir s’ils étaient prêts à prendre la nationalité requise pour l’événement… Outre le fait de placer un joueur ou deux en apprentissage, les Qatariens pourraient s’offrir avec Paris une vitrine pour leur télé, Al-Jazeera Sports. Encore un joli pied de nez à Canal +, propriétaire des droits du championnat pour deux saisons.

Gaël Pelletier, n’avez-vous pas l’impression que certains ont tenté d’influencer la décision de la Ligue et de précipiter un passage à seize clubs dès l’an prochain ?

Il faut être honnête, je pense que si ce n’était pas Paris, il y aurait moins d’urgence à traiter ce problème. Après, il faut prendre les questions dans l’ordre. 1. Est-ce qu’on veut passer à seize ? 2. A quelle échéance et est-ce la meilleure stratégie de développement ? N’est-ce pas préférable d’intégrer la D2 au sein de la LNH et d’être 28 ? Si on passe à 16, ma crainte serait qu’on se coupe de la D2 pour de longues années puisque l’on va prendre les deux meilleurs éléments. Seize, à l’inverse c’est un meilleur maillage, plus de fidelité envers les spectateurs avec quatre rendez-vous supplémentaires que les joueurs peuvent absorber avec des réajustements à côté éventuellement. Quant à sauver Paris, je ne vois pas pourquoi on sauverait Paris ! Ne pas avoir Paris en D1, on pourra le regretter car ça attire toujours. Maintenant, si c’est pour avoir un Paris qui n’a pas de projet… Concernant les chiffres avancés, on n’a pas d’éléments. Je peine à croire qu’un club puisse avoir un tel déficit et continue à payer les salaires. Ce serait malhonnête, même assez minable.

Le maintien de Paris en D1 est pourtant lié à l’arrivé des Qatariens ?

Dans ces conditions, à chaque fois, un club va mettre en avant l’arrivée d’un partenaire potentiel pour se sauver. Je me méfie des gens qui tiennent un discours du genre : je vous prends sinon c’est zéro ! Des gens capables d’investir cinq à dix millions sont capables de mettre un ou deux en D2… du moins si Paris descendait. C’est le gars qui n’a pas eu son Bac et à qui on répond : ce n’est pas grave, tu iras dans une école de commerce de fils à papa. Il y a des valeurs, même dans le sport professionnel. Là, on achète les choses. Ce ne serait pas une belle image du sport. Le cas isolé de Paris ne doit pas dicter notre réflexion. Si cette réflexion arrange Paris, tant mieux. Sinon, tant pis. On ne change pas les règles en cours de partie, sans compter que c’est l’assemblée générale de la FFHB qui devrait valider cette décision, seulement fin juin. Ce n’est pas sérieux. Je ne parle pas des implications en cascade que cela impliquerait. Deux autres clubs à faire monter en D2 et ainsi de suite aux étages inférieurs…

L’arrivée des Qatariens n’est-elle pas à même de dérégler l’économie du hand ?

Je serais tenté de dire que Montpellier aura peut-être plus à craindre car ils vont vouloir aller chercher les meilleurs du monde, notamment un (Nikola Karabatic) ! Est-ce que ça va dérégler l’ensemble ? De toute façon, on ne donnera pas plus aux joueurs qu’on pourra leur offrir. Et puis, il n’y a pas que l’argent même si ça aide. Un club, c’est un bon entraîneur, un public, une bonne ambiance entre joueurs. Je serais deuxième du championnat, peut-être que ça m’inquiéterait beaucoup plus (les deux premiers du championnat sont qualifiés pour la Ligue des Champions)… Sauf que nous ne l’avons jamais été. De toute façon, s’ils veulent venir, ils viendront et ils mettront de l’argent. Le risque est qu’une fois le championnat du Monde 2015 passé, ça ne les intéresse plus et qu’ils partent comme ils sont venus.

Les agents (Adreij Golic et Bhakti Ong) ont, semble t-il, joué un rôle dans ce rapprochement entre Paris et les Qatariens. Ils ont beaucoup à gagner ?

C’est évident. S’ils peuvent placer des ...
 

Posté par fredgo à 12:25 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 avril 2012

Le « H », poil à gratter

avec-131-buts-l-ailier-gauche-espagnol-valero-rivera-est-le-deuxieme-meilleur-buteur-de-d1-photoÀ défaut de trouver un tombeur de Montpellier cette saison, on portera un regard admiratif sur Nantes qui, il y a un mois, a arraché un point à l’indétrônable champion de France.

La belle équip epro du HBC Nantes, le « H » pour les intimes, qui avait tâté de l’Europe la saison précédente, n’a été classée dans la deuxième moitié du tableau qu’une seule fois.

C’était après la 9 e journée et une défaite à domicile contre Toulouse.

Les résultats positifs l’emportaient ensuite (14 victoires à ce jour), avec une remontée à la 5 e place, la même qu’en fin d’exercice précédent. Nantes l’occupe depuis la fin du cycle aller.

L’Europe se rétrécit

« Mais seules les quatre premières places seront encore européennes la saison prochaine, et Dunkerque, qui est devant nous (avec 4 points de plus) me semble plus fort. Ça va être difficile d’aller le chercher », estime Thierry Anti, l’entraîneur de ces autres Violets, adversaires de Sélestat samedi soir.

Les Nantais ont vu leur rendement évoluer en dents de scie au fil des défections pour cause de blessures d’éléments majeurs. Dont celle, à un muscle de la cuisse, de Seufyann Sayad, le demi-centre né et formé à Sélestat. Il est écarté des terrains depuis sa campagne à la CAN avec l’équipe du Maroc en janvier.

« La poisse ! C’était l’un de nos meilleurs joueurs », se désole Rock Feliho, qui a lui aussi fréquenté le centre de formation et la réserve de Sélestat avant de faire carrière chez les pros. Après Villefranche et l’Allemagne, le bientôt trentenaire a posé ses valises à Nantes, avec sa femme originaire de Schirmeck, avant de prendre la route pour Toulouse à la prochaine rentrée.

« Ça s’est bien passé à Nantes, avec une qualification en Coupe d’Europe, et on s’établit dans le Top 5 pour la seconde année consécutive. À l’aller, on avait bien galéré contre Sélestat, qui nous a menés la vie dure (30-28). C’est un de nos problèmes récurrents : quand on doit tuer le match, on n’y arrive pas ! Contre Istres (27-26 le week-end dernier), c’était le même type de match. »

Double découverte du CSI

Comme l’arrière gauche, et surtout défenseur, Rock Feliho – qui se réjouit de retrouver les anciens complices Freppel et Christian Omeyer –, Thierry Anti découvrira la belle salle du CSI. « J’ai hâte de la voir, il paraît que c’est un très bel outil. » Tout en connaissant la ferveur du public qui le fréquente, il a surtout envie de l’ajouter à la liste des territoires conquis…

S’il a confiance dans le potentiel de son équipe, la méfiance reste de rigueur avant chaque rencontre. « Nous sommes capables de jouer très bien, et parfois moins bien. Nantes n’a pas tant de marge de sécurité que ça, et il n’y a pas énormément d’écart entre le 5 e et le 14 e du championnat. Sélestat a une belle équipe, qui joue bien et qui a fait des “perfs”. »

Thierry Anti ne doute pas un instant que le SAHB va rester en D1. De là à lui garantir un nouveau bail dès samedi soir, on ne va pas rêver. « Nous voulons confirmer ce que nous avons fait jusque-là, surtout que notre club est monté vite dans la hiérarchie. » Il n’est effectivement en D1 que depuis trois saisons.

Posté par fredgo à 12:10 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 avril 2012

L'hebdo semaine 17: Cinq journées pour septs places...

    Image1

          Si on sait le nom du futur champion de France (Montpellier), on est loin de connaître les deux clubs qui seront obligés de quitter la LNH pour la Pro D2. A cinq journées de la fin du championnat, pas moins de neuf clubs n'ont pas validés leur billet labellisé LNH. Pour y voir plus clair, faisons un petit tour d'horizon sur ce qui ressemble à un sprint final !

CESSON06ème : Cesson (17pts)*
 Cesson devra encore attendre pour valider son billet LNH. Tout comme Tremblay, Créteil et Sélestat, ils n'ont besoin que d'une petite victoire pour revivre une saison supplémentaire en LNH. Ivry, actuel relégable ne l'entend pas de cette oreille et s'impose d'extreme justesse. Cesson reçoit à présent Dunkerque et ce ne sera pas une mince affaire quand on connaît la forme actuelle des nordistes. Ensuite viendra la confrontation chez nos violets et la forcement, le vainqueur saura qu'il reste en LNH.

Ses cinq dernières rencontres: D, D, N, D, V.
Ses cinq dernieres rencontres: Reçoit Dunkerque(3ème), va à Sélestat(8), reçoit Montpellier(1), va à Istres(12), reçoit Toulouse(10).

CRETEIL07ème : Creteil(17pts)
 Pour Créteil la situation est la même, il lui manque vraisemblablement une petite victoire pour rester en LNH. Une petite victoire qui pourrait arriver dès la prochaine journée à la maison contre Toulouse. Encore faut'il la gagner car le Fénix de Jérome Fernandez a réussi un match de haute volée contre les Chambériens la semaine dernière, en parvenant à faire match nul au coup de sifflet final.  

Ses cinq dernières rencontres: D, V, V, D, D.
Ses cinq dernieres rencontres: Reçoit Toulouse(10), va à Tremblay(9), reçoit Istres(12), reçoit Chambery(2), va à Montpellier(1).

Toulouse08ème : Toulouse (16pts)
   En deux journées, Toulouse s'est bien rapproché de la ligne de flottaison. Et comme l'équipe de Créteil, deux petits points devraient leur permettre de rester en 1ère division. Ce qui veut dire que le vainqueur du match Créteil - Toulouse sautera forcement de joie puisque l'objectif maintien sera atteint. Le perdant, lui, devra patienter encore une ou deux journées... 

Ses cinq dernières rencontres: N, V, D, D, D.
Ses cinq dernieres rencontres: va à Créteil(7ème), reçoit Nîmes(13), va à Dunkerque(3), reçoit Ivry(11), va à Cesson(6).

SAHB09ème : Sélestat
   Si la victoire ne sera pas aisée avec la réception de Nantes, elle ne sera pas impossible non plus pour nos violets. Sélestat, on le sait, ne lâche rien, JAMAIS. Et ce week-end pourrait bien être celui de la confirmation d'un bail supplémentaire d'un an en LNH. Une juste récompense pour une équipe valeureuse qui fait honneur à ses supporters à chaque rencontres... Il resterai alors à nos violets de chercher la sixième place encore accessible avec la réception de Cesson et tremblay et les déplacements à Ivry et Nîmes. C'est tout ce qu'on leur souhaite.  

Ses cinq dernières rencontres: D, V, D, D, D.
Ses cinq dernieres rencontres: reçoit Nantes(5ème), reçoit Cesson(6), va à Ivry(11), reçoit Tremblay(10), va à Nimes(13).

TREMBLAY10ème : Tremblay
 Zéro pointé depuis cinq rencontres, Tremblay n'arrive pas non plus à remporter cette victoire necessaire au maintien. Et pourtant, sur le papier l'équipe à fière allure mais rien y fait. En toute logique, on voit mal Tremblay gagner à Chambery lors de la prochaine journée tant la défaite contre Paris a été cuisante... Les  supporters tremblaysiens vont devoir patienter sans doute jusqu'à la reception de Créteil pour voir l'équipe valider leur billet en LNH.

Ses cinq dernières rencontres: D, D, D, D, D.
Ses cinq dernieres rencontres: va à Chambery(2ème), reçoit Créteil(7), reçoit Nantes(5ème), va à Sélestat(9) et reçoit St Raphael(3)

IVRY11ème : Ivry
       Ivry, encore au fond du trou il y a de cela quatre journée, c'est refait une santée en remportant trois succès importantissimes, le dernier contre Cesson. A l'image de Nîmes l'année précedente, les rouges et Noirs sont sortis de la zone de relégation et pourraient bien faire un grand pas vers le maintien en battant dès ce week-end les Parisiens qui n'ont plus le droit à l'erreur.

Ses cinq dernières rencontres: V, D, V, V, D.
Ses cinq dernieres rencontres: reçoit Paris(14ème), va à St Raphael(3), reçoit Sélestat(9), va à Toulouse(8), reçoit Istres(12)

Istres12ème : Istres
       
12ème, mais à égalité de points avec Nîmes, Istres n'a aucune marge de manœuvre. Il ne reste plus que 300 minutes de jeu pour se sauver de la relégation ! Faut espérer que la courte défaite contre Nantes ne leur reste en travers de la gorge car il faut vite se remettre ''dedans'' tant la tache qui les attends au mois de mai sera difficile pour les provençaux. A commencer par la réception de Saint Raphael toujours en course pour la deuxième place et qui ne va rien lâcher. Viendrons ensuite des matches à ne surtout pas perdre contre des adversaires directs; Paris et Ivry pour ne nommer qu'eux...

Ses cinq dernières rencontres: D, D, V, D, V.
Ses cinq dernieres rencontres: reçoit St Raphael(3), va à Paris(14ème), va à Creteil(7), reçoit Cesson(6), va à Ivry(11),

NIMES13ème : Nimes
      Avec sa défaite contre Dunkerque, sa troisième d'affilée, Nîmes se retrouve à nouveau dans la zone de relégation. Le mois d'avril qu'on savait délicat pour l'USAM, est loin d'être fini car ce n'est pas la réception de l'ogre Montpellierain qui va modifier le capital point. Ensuite, il ne restera plus que le mois de mai pour ''sauver'' la peau du crocodile gardois! Et c'est loin d'être fait avec quatre équipes qui vont se battre; ou pour sauver leur peau comme Paris, ou pour sauver leur saison mitigé comme Nantes ou Toulouse! Nîmes risque donc de souffrir jusqu'à la dernière journée pour savoir s'il reste en LNH. Un match en forme de ''quitte ou double'' contre nos violets ! Pas sûr que l'on revive le même sauvetage in extremis de l'année passé.

Ses cinq dernières rencontres: D, D, V, D, V.
Ses cinq dernieres rencontres: reçoit Montpellier(1er), va à Toulouse(8), reçoit Paris(14), va à Nantes(5), reçoit Sélestat(9)

 

PARIS14ème : Paris
     
Paris, n'a plus le choix. Vaincre ou mourir. Le club de la capitale doit absolument remporter ses trois prochains matches contre des équipes étant dans la même situation délicate, en l'occurence Nîmes, Istres et ce week end Ivry. Dans le cas contraire, ce pourrait être un retour en Pro D2, deux ans après l'avoir quitté! A moins que de richissimes Quattary ne viennent jouer les bons samaritains* ou que la Ligue** ne décide de passer le nombres de clubs à 16 en première division !!! Ou les deux !!!

Ses cinq dernières rencontres: V, D, D, V, D, V.
Ses cinq dernieres rencontres: va à Ivry(11ème), reçoit Istres(12), va à Nîmes(13), reçoit Dunkerque(4), va à Chambery(2)

path

 

 

 

Posté par fredgo à 10:00 - 07) L'hebdos et mensuels - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2012

Joyeux anniversaire Amandine

Le 8eme Rugiss' Hand souhaite

un joyeux anniversaire à Amandine

qui fête ses 26 ans.

Posté par fredgo à 00:01 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 avril 2012

Joyeux anniversaire Quentin et Vlado

Le 8ème Rugiss' Hand souhaite

Quentin Eymann

qui fête ses 21 ans

et également un

Ostarcevic

qui fête ses 30 ans

Sretan rodendan !

 

Posté par fredgo à 12:50 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 avril 2012

Montpellier 36 - 30 Sélestat : L'impossible retour !

comme-au-match-aller-yurij-petrenko-et-les-selestadiens-se-sont-bien-battus-face-aux-intouchables-mRapidement largué, Sélestat a tenté un improbable retour pour faire douter le champion de France Montpellier. En vain (36-30).

Il n’y a pas eu d’exploit. Mais non seulement Sélestat n’a pas eu à rougir de sa défaite chez les champions de France, mais les Alsaciens ont caressé le rêve fou de pouvoir briser l’hégémonie de Montpellier dans son antre de Bougnol à l’issue d’une rencontre incroyable.

Reléguée à onze longueurs après 23 minutes de jeu (15-4), l’équipe s’est lancée dans un incroyable come-back en seconde période pour revenir à trois longueurs de son hôte (26-23) à moins de treize minutes de la fin de la rencontre. Alors les Héraultais n’ont pas eu peur, ils n’ont jamais donné l’impression de paniquer et de se laisser aller à la panique, mais l’espace de quelques minutes, le public montpelliérain, peu habitué au suspense en dehors des joutes européennes et des rendez-vous avec Chambéry, a cru se retrouver plongé en plein cauchemar. Ce fut finalement vain, Accambray prenant les choses en main en fin de match pour étouffer cette tentative de rébellion, mais les Alsaciens ont quitté le parquet avec les honneurs.

Rien ne laisser prédisposer un pareil scénario. D’entrée de jeu, Montpellier avait imprimé son rythme habituel à la rencontre pour se prémunir de toute mauvaise surprise. Les ailiers s’amusaient de la défense alsacienne, dans le jeu placé mais surtout sur les remontées de balle pour punir un repli défensif aléatoire et les échecs face aux cages des tireurs de Sélestat. Gajic, Honrubia et Guigou : il n’y en avait que pour les mobylettes, impressionnantes de réussite, et auteurs à eux trois de douze des treize premiers buts héraultais, dont sept pour le seul Gajic. Le tout en 19 minutes (13-4). Et lorsque Arvin-Berord portait l’écart à plus onze, le suspense semblait avoir complètement disparu et la seule question de savoir si Sélestat n’allait pas battre le pire record pour une équipe en visite à Bougnol cette saison.

Il n’en fut rien. Alors que la Nationale 1 était sur le terrain, ou presque, Sélestat entamait l’opération grignotage. Alors à la pause (18-10), personne n’y avait prêté attention, mais le plus beau était à venir. La seconde période permettait aux Alsaciens de montrer un tout autre visage et enfin on s’apercevait de l’absence de Nikola Karabatic, blessé. Malgré Bonnefond (20-10,33 e), la remontée allait être relativement rapidement. Un 4-0 arrêtait l’hémorragie (20-14, 36 e) avant qu’un 3-0 ne remette les choses en place (23-19, 41 e). Grâce notamment à Beauregard, Sélestat était totalement de retour dans cette rencontre. Mais il ne devait pas pousser plus son retour qu’à moins trois (24-21, 46 e, puis 26-23, 48 e). Avec de nouveau sa meilleure équipe sur le parquet, Montpellier s’évitait toute frayeur en fin de match, grâce à un Prost déterminant pour son retour dans les buts. Mais dans la défaite, Sélestat aura prouvé hier une très belle force de caractère.

Montpellier – Selestat 36-30.
À Montpellier (René-Bougnol).
Mi-temps : 18-10.
Arbitres : MM. Anicet et Ferrandier. 3 000 spectateurs environ.

Montpellier.-
Gardiens : Prost (43’, 17 arrêts dt 1 sp sur 35 tirs), Robin (17’, 4 arrêts sur 16 tirs).
Joueurs : Arvin-Bérod (1/1), Tej (3/4), Accambray (4/8), Bonnefond (5/5), Guigou (2/4), Honrubia (7/8, dt 2/2 sp), Zerbib (1/3), Grebille (4/7), L. Karabatic (0/1), Gajic (9/11, dt 1/2 sp), Hmam (0/2).
Non utilisé : Salou. 3 exclusions temporaires : Bonnefond, Hmam, L. Karabatic.

Selestat.
Gardiens : Fulop (60’, 8 arrêts dt 1 sp sur 44 tirs).
Joueurs: Jung (4/6), Petrenko (4/5 dt 1/1 sp), Pesic (1/2), Beretta (1/3), Podsiadlo (4/12, dt 1/2 sp), Beauregard (9/19), Freppel (5/6), Aman (0/1), Pintor, Eymann (0/2), François-Marie (2/5), Ostarcevic (0/2).
1 exclusion temporaire : Pesic.

Source L'Alsace

Posté par fredgo à 09:07 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2012

Présentation de la 21ème journés: Montpellier - Sélestat

Insoluble équation !?

Arnaud Freppel veut «rêver» à l’impossible. Photo archives DNA – FRANcK DELHOMME

C’est devenu un cliché, mais il traduit finalement bien la réalité. Face à Montpellierr, Sélestat, comme les autres clubs de D1, n’a rien à perdre. Un succès constituerait un authentique exploit.

    Un déplacement à Montpellier est toujours, pour l’adversaire, une équation difficile à appréhender, encore plus à résoudre.
    Il ne s’agit pas, parce que l’on est un compétiteur et que le sport de haut niveau réserve parfois son lot de surprises, de céder à la fatalité ou à une quelconque forme de résignation.
     Mais il convient également de ne pas regarder la réalité avec légèreté. Les joueurs de Patrice Canayer, invaincus cette saison en championnat, n’ont plus perdu à domicile depuis le 4 mars 2009 (27-29 face à Tremblay). Une éternité…

«Le sport est aussi fait de surprises»

      « On part dans l’idée de faire le meilleur match possible, explique Arnaud Freppel. C’est souvent quand on se dit que l’on n’a aucune chance de gagner que l’on prend une claque. »
      Qu’est-ce qui peut finalement empêcher les joueurs de Jean-Luc Le Gall de rêver à un improbable exploit, ce soir à Bougnol ? Rien. Certes, même sans Nikola Karabatic et Vid Kavticnik, blessés, Montpellier reste une formidable machine à gagner. Sa récente victoire en Coupe de France est là pour en témoigner. Et lors du match aller, les Héraultais, privés de Karabatic (déjà) et de Michaël Guigou, avaient été bousculés par les Violets dans un Rhenus en fusion, mais s’en étaient sortis sans dommages (27-33).
       L’ailier droit violet sait bien que les coéquipiers de Mickaël Robin évoluent plusieurs tons au-dessus. « En France, il y a Montpellier et les autres. Même sans Karabatic et Kavticnik, cela reste une équipe très complète. Mais le sport est aussi fait de surprises. » Ce n’est pas parce que l’espoir est mince qu’il ne faut pas s’y accrocher.
        « C’est sûr que cela fait très longtemps que les Montpelliérains n’ont pas perdu chez eux, mais c’est déjà arrivé par le passé, lance Arnaud Freppel. On va rentrer sur le terrain avec la même concentration que pour les autres matches, on va jouer le coup à fond et essayer de les embêter le plus longtemps possible. On ne sait jamais… »
         Grace à sa victoire contre Paris lors de la dernière journée, Sélestat a enrayé une longue spirale négative et maintenu les relégables à bonne distance.
         Ce déplacement à Montpellier s’apparente presque à une parenthèse. « C’est sûr que ce n’est pas un match que l’on a coché », souligne l’ailier droit violet, davantage attiré par la perspective de se mesurer aux meilleurs joueurs de l’Hexagone. « Cela donne envie. On veut voir jusqu’à quel point on peut élever notre niveau de jeu. »
         Les cinq prochaines rencontres (Nantes, Cesson, Ivry Tremblay, Nîmes) seront bien évidemment davantage accessibles pour valider définitivement le maintien en D1. « On aura une carte plus importante à jouer », estime Arnaud Freppel. Cela n’empêche pas de rêver secrètement à l’impossible…
         En l’absence d’Obrad Ivezic, ... lire la suite

Source DNA

Posté par fredgo à 12:03 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 avril 2012

Le SAHB et la LNH soutiennent l’association « 14 »

logo_association_14Suite au décès de son fils Maxime CANDAU (club de Saint-Raphaël), le 30 mai 2009, à l'âge de 17 ans, Pascal CANDAU a constitué l’association « 14 » (N° du maillot que portait Maxime).

Soutenue désormais par la Ligue Nationale de Handball, « 14 » a pour objectifs de promouvoir et d’organiser des actions visant à informer le grand public sur les moyens préventifs existants contre le phénomène de « mort subite » chez le sportif (plus de 1300 décès annuels) et d’encourager tous les moyens susceptibles d’assister la recherche médicale sur ce sujet.

Depuis sa création en septembre 2009, l’association « 14 » est soutenue officiellement par le Ministère des Sports, le Ministère de la Santé, le Ministère de l’Education Nationale et le Comité National Sportif Olympique Français.

affiche70x105« Le Sport absolument mais pas n’importe comment ! » Promouvoir les 10 règles d’or est un enjeu soutenu par l’ensemble du mouvement sportif Français dont Nikola Karabatic et Allison Pineau pour le Handball, Olivier Giroud pour le Football ou encore Imanol Harinordoquy pour le Rugby….


Le SAHB comme les autres clubs de D1 se mobilisent également pour l’association « 14 » !

Réparties sur plusieurs journées du Championnat (J21 à J25), plusieurs actions de soutien seront mises en places par les clubs : installation de la banderole des 10 règles d’or et d’affiches dans les salles, annonce speaker, coup
d’envoi spécial…

Pour le SAHB ce sera le 28 avril lors du match Sélestat - Nantes, et vous pourrez notamment repartir avec les 10 règles d'or 

Plus d'info sur l'association et les 10 règles d'or ICI

Source SAHB

Le 8ème Rugiss'Hand Partenaire de l'association « 14 »

 

A lire aussi : Karabatic et Giroud se mobilisent contre la mort subite dans le sport

   Samedi, Piermario Morosini, joueur de Livourne (D2 italienne), s’effondre sur la pelouse, victime d’un arrêt cardiaque. Il n’a pas survécu. Un mois après l’accident similaire de Fabrice Muamba dans le championnat anglais, les morts subites dans le sport ravivent les inquiétudes.

    "Ce ne sont pas des faits divers dus au surentraînement. Tout le monde est concerné !", martèle Pascal Candau. En 2009, il a fondé Association "14", à la suite de la mort de son fils. En France, il recense ...

Source Midi libre

Posté par fredgo à 12:51 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2012

Hugo Bolénor: nous racontes... son aventure en Russie

      Equipe de France

       Deux espoirs du club de handball de Sélestat (N2) sont partis au début du mois d'avril avec l'équipe de France des moins de 19 ans en Russie. L'objectif était simple pour Hugo Bolenor et Guillaume Huck: se qualifier pour les championnat d'europe .

L'équipe de France avec nos deux violets:
Hugo Bolénor N°12, Guillaume Huck N°4.

bolenor 

Hugo revient sur l'évenement et nous raconte sont périple.

 

 

 

Du 25 mars au 27 mars
Nous avions un stage de préparation à Massy durant 4 jours, avec un match d'entraînement contre Massy (D2). Je dirais: histoire de remettre les affinités du terrain en place et de revoir notre plan de jeu.
Mercredi 28 mars 2012
Nous avons décollé pour Moscou, puis nous sommes allés à Krasnodar, lieu des qualifications, à mille deux cents kilomètres de la capitale. 
Jeudi 29 mars 2012
Jeudi, nous avons fait un petit footing suivi d'un entraînement dans la salle de Krasnodar.

Vendredi 30 mars 2012
Lieu: Krasnodar (Russie)

France 29 - 26 Bielorussie
1er premier match des qualifications, la Biélorussie !
Un adversaire pas trop connu, mais un minimum analysé par la vidéo. Sa force, c'est sa grosse base arrière et un arrière gauche tireur.
Le début du match était très intense, les deux équipes étaient très motivées. La 2è mi-temps était semblable à la 1ère, mais en fin de match, la volonté de notre équipe a prit le dessus ! Score final 29-26 !

Samedi 31 mars 2012
Lieu: Krasnodar (Russie)

France 34 - 18 Macédoine
Le lendemain nous avons joué la Macédoine, sûrement l'adversaire le plus faible du groupe, avec de jeunes joueurs.
On a su les respecter et avons tenu tout le match une grande longueur d'avance, score final 34-18. C'est d'ailleurs le même écart au score (+16) que celui infligé par les russes la veille.
On rentrait donc à l'hôtel plus serein mais la qualification n'était pas encore en poche car les Biélorusses avait battu les Russes juste après notre match. Il fallait donc gagner ou perdre de moins de 4 buts (en raison du goal-avérage particulier) pour ''finir le travail'' et être dans les deux premiers synonyme de qualif.

Dimanche 1er avril
Lieu: Krasnodar (Russie)
France 25 - 28 Russie
     Grosse ambiance dans la salle avec environ 1200 spectateurs, et surtout des chants Russes.
   Le début de match était mauvais pour nous. Mené de plus sept un moment de la 1ère mi-temps, nous n'avons pas coulé et perdions de cinq buts à la mi-temps.
     Il fallait être surmotivé pour chercher la qualif' et c'est aussi notre force d'équipe; sur le banc comme sur le terrain on ne lâche rien! Une grosse pression en fin de match et une défaite avec un score réduit puisque nous perdons finalement 25-28. On a eu chaud mais on s'est qualifié !!!

L' objectif est donc atteint, mais il va falloir bien bosser d'ici juillet* pour pouvoir prétendre au podium !

Encore de très fortes émotions et un très grand plaisir de jouer sous le maillot de l'équipe de France ! 

A bientôt !

Merci à toi Hugo, bonne fin de saison sous les couleurs violettes.

*Du 12/07 au 22/07/2012 : Championnat d'Europe en Autriche
Tirage au sort du groupe France : Suede islande et allemagne !

Frédéric

 

Posté par fredgo à 12:41 - 05) Interviews - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 avril 2012

La LNH soutient l’association « 14 »

 

68005244_p

Présent depuis sa création au côté de Pascal CANDAU, le Saint-Raphaël Var Handball sera le premier club professionnel à s’engager dans la campagne de promotion de l’ASSOCIATION 14 conduite par la Ligue Nationale de Handball.

 

A ce titre,  ce Vendredi 20 Avril 2012 les « 10 règles d’or » reproduites sur une bâche installée dans le Palais des Sports JF Krakowksi seront dévoilées par Chloé CANDAU.

Chloé  donnera également le coup d’envoi de la rencontre de la 21ème journée de Championnat de D1 : SRVHB – CRETEIL, qui lancera par la même occasion le dispositif de soutien mis en place par la LNH.

Dans la continuité… Après avoir accueilli la conférence de presse organisée en septembre 2009 pour présenter l’Association 14, le SRVHB a toujours soutenu toutes les démarches de Pascal CANDAU. En novembre 2011, ce dernier est d’ailleurs venu au Palais des Congrès de Saint-Raphaël pour une Conférence sur le thème : « comment lutter contre le phénomène de la mort subite dans la pratique sportive ? ».

Vendredi soir, ce sera une nouvelle étape pour l’Association 14 à Saint-Raphaël. Dans le public, le club de VENCE, où Maxime a fait ses débuts, sera également présent pour participer à cette soirée dédiée à l’Association 14 qui milite au quotidien pour prévenir les risques de mort subite chez les sportifs.

Toutes les infos sur le site de l'Association 14 en cliquant sur le logo en haut à droite.

Source LNH et provenant du Saint Raphael HB

Le 8ème Rugiss'Hand partenaire de l'association 14

Posté par fredgo à 20:57 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,