Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

11 novembre 2014

J09: Sélestat - Aix: Malheur au vaincu...

 

Après les fortes émotions de la 8e journée de D1 qui a vu Paris tomber face à Dunkerque, Nantes s’incliner contre Chambéry ou encore Montpellier faire nul à Cesson-Rennes ainsi qu'Istres remporter son premier match de la saison, le calme reviendra-t-il lors de la 9e journée de D1 pour les favoris ? Possible mais rien n'est jamais sûr...

Sélestat aix

Malheur au vaincu. Dans ce duel déjà décisif dans la course au maintien, celui qui prendra le meilleur mettra un sacré coup au moral du battu. Car Alsaciens et Provençaux comptent le même nombre de points (4) et son donc ex-aequo en bas du classement, occupant les 12e et 13e places. Rompus à ce genre de matchs couperets depuis des années, les Violets, qui joueront par ailleurs à domicile, auront un léger avantage même s’ils restent sur 2 défaites de rang (face à Dunkerque et Saint-Raphaël). Néanmoins, ils ont prouvé, à Nîmes (J06), adversaire plus à leur portée, qu’ils avaient du répondant. Avec un bon Kappelin dans les cages, un Gudjonsson en forme et un ensemble au diapason, cela peut clairement poser des soucis au PAUC qui n’a plus gagné depuis la 2e journée… Entre temps, les hommes de Noka Serdarusic ont fait 2 nuls (Cesson-Rennes et Tremblay) sans être flamboyants. Les Sudistes comptabilisent notamment plus de 10 pertes de balles par match en moyenne (85 depuis le début de la saison), soit le 2e moins bon total après Chambéry (100). A trop rendre des munitions à leurs adversaires, ils se font donc régulièrement punir. Ils devront donc être plus économes et précis pour l’emporter. Avec la 9e défense de D1 (234 buts encaissés), ils peuvent faire quelque chose.

 Les autres matchs
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse      
Chambéry Dunkerque      
Toulouse Nantes      
Nîmes Cesson      
Istres Paris      
Montpellier Créteil      
St Raphael Tremblay      

Source Lnh

Posté par fredgo à 19:54 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

J9: Avant Sélestat- Aix; La voie de “Marco”

marc-wiltberger-retrouve-le-parfum-du-haut-niveau-sur-le-banc-d-aix-en-provence-photo-sylvain-sauvage-pauc-handball

Il est de retour dans le circuit. Marc Wiltberger, adjoint de la légende Serdarusic à Aix-en-Provence, et à Sélestat demain, s’est (re)lancé dans la carrière d’entraîneur. Le Strasbourgeois le sent, il est fait pour ça. Et il savoure cette opportunité de pouvoir le prouver.

Cela faisait un moment qu’il espérait replonger dans le grand bain. Cela faisait un moment aussi qu’il pensait que le train était peut-être passé. Et puis tout a basculé cet été. Jusqu’à cette « opportunité que je n’attendais plus ».

« Je n’avais pas fait une croix sur une carrière d’entraîneur au plus haut niveau, mais je savais que ça passerait par un coup du destin », explique Marc Wiltberger.

Petit retour en arrière. Depuis sa fin de sa carrière de joueur, en 2004, l’Alsacien avait gardé un pied dans le hand. Mais sans jusque-là atteindre les sommets tutoyés lors de sa précédente vie, quand il brillait en D1 (meilleur buteur du championnat en 1992-1993) ou avec le maillot bleu sur les épaules (241 buts en 148 sélections, médaillé de bronze aux Mondiaux en 1997).

Il y avait bien eu quelques belles saisons du côté de Bouillargues, entre 2006 et 2010, en D2 féminine, puis plus récemment avec les -18 ans de Nîmes (vice-champion de France en 2013).

« Ça me plaisait beaucoup, poursuit le Strasbourgeois à propos de cette dernière expérience. Mais je n’avais pas un vrai contrat de travail, c’était précaire, et à 45 ans, c’est pénible… »

« Travailler avec Noka Serdarusic, je n’en rêvais même pas ! »

Alors l’ancien arrière gauche avait accueilli avec beaucoup d’entrain ses deux premières pistes de l’été. « J’aurais pu entrer dans le giron fédéral au Pôle Espoirs masculin de Poitiers. Ça m’aurait plu. »

Il aurait pu s’asseoir sur le banc du PSG, dans le rôle d’adjoint de l’Allemand Martin Schwalb, contacté cet été par le club parisien. Mais la crise cardiaque de son ancien coéquipier puis entraîneur à Wallau-Massenheim (de 1996 à 1999) a mis fin à ce projet.

C’est finalement la troisième piste, sans doute la moins attendue, qui a été la bonne. Fin août, Aix-en-Provence le contacte pour seconder Noka Serdarusic, légende du jeu à sept (onze fois champion d’Allemagne, triple vainqueur de la Coupe EHF et vainqueur d’une Ligue des champions avec Kiel). « Travailler avec lui, je n’en rêvais même pas !, lance “Marco”. On s’est vu et au bout d’une demi-heure, c’était parti… »

La « première mission » de Marc Wiltberger, c’est d’être… traducteur (Noka Serdarusic ne parle pas français et le duo communique en allemand). Mais pas seulement.

« Noka m’a dit : “Tu es entraîneur comme moi”. Il y a des adaptations à faire, mais c’est facile de travailler avec les meilleurs. »

En passe de valider ses diplômes pour coacher au plus haut niveau, le joueur formé au défunt Racing Club de Strasbourg apprend aussi sur le terrain au contact d’un des plus grands techniciens de l’histoire.

« Je me sens à ma place »

Et il entend forcément tirer le meilleur de cette collaboration. « Sur le plan tactique, je n’ai que des confirmations, avance le champion de France 1995 avec Montpellier. Mais je profite de sa grande expérience du très haut niveau. Noka a un recul, un sang-froid que je n’ai pas encore. J’apprends sur le management, la gestion des moments-clés. »

Demain, Marc Wiltberger sera de retour à Sélestat, pour un match aussi très important pour les Aixois, qui, comme les Violets, ne décollent pas au classement. « J’ai déjà vécu ce genre de retour quand j’étais joueur, c’est toujours mieux quand on gagne », sourit l’ancien Violet (1999-2001).

Il se fait un plaisir de retrouver sa famille basée en Alsace, « la famille sélestadienne », des amis aussi comme Alain Voyer (l’ancien journaliste chargé de la rubrique handball aux DNA, ndlr). « Il était à l’origine de ma venue. Je lui avais promis un jour que je jouerais à Sélestat. C’est aussi la première fois que je vais revenir ici sans Germain Spatz (l’ancien président du club, décédé en 2011, ndlr) dans la salle. Mais je suis sûr qu’il nous regardera », confie-t-il avec émotion.

Après plusieurs années à chercher sa voie, Marc Wiltberger l’a trouvée. « Ces premiers mois à Aix me confirment que je suis fait pour ça, que je suis capable d’entraîner au plus haut niveau. Je me sens dans mon élément, légitime, à ma place. Reste maintenant à le prouver. » Comptez sur lui pour aller au bout de ce défi…

Posté par fredgo à 08:26 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juin 2014

Sélestat dévoile sa préparation éstivale 2014

 

         Avec un remaniement de l'effectif de plus de la moitié, nos violets vont avoir un programme chargé pour aborder la 21ème saison en LNH. L'ambition sera de faire au moins aussi bien que l'année passée. Ils reprendront l'entraînement le 21 juillet prochain.reprise

         Cette préparation estivale sera sans aucun doute plus difficile que les dernières saisons car l'effectif devra dans un premier temps se découvrir, tant sportivement mais également humainement. Les hommes de Jean-Luc LEGALL débuteront par une mise en jambe en Centre Alsace jusqu'à fin juillet. S'en suivra un premier match le 1er août au CSI contre le Japon.

      Le 4 aout, nos violets prendront la route pour un séjour en Slovénie avec plusieurs rencontres à la clé (Gorenje, Maribor, Aix et Celje). 

      De retour dans l'Hexagone, Sélestat enchaînera plusieurs matches en Suisse, en lorraine mais aussi au CSi.

Programme complet de la préparation de Sélestat:

21 juillet
Reprise

1er Aout

vs
Sélestat – Japon
CSI à 18h

Du 4 au 8 août :

Slovénie
Stage en Slovénie avec 4 oppositions

   vs  
Gorenje   -  Sélestat
(D1 Slovénie, 2è saison 2013/14)

vs    
Maribor - Sélestat
(D1 Slovénie, 3è saison 2013/14)
vs
Aix - Sélestat
(D1 LNH, 9è saison 2013/14)

 vs
Celje - Sélestat
(D1 Slovénie, 1er saison 2013/14)

15 Aout

vs wackerlogo
Sélestat – Wacker Thune
(D1 Suisse, 5è saison 2013/14) 
au CSI 
19h

20 Aout :
 vs
Dunkerque - Sélestat
(D1 France 1er saison 2013/14) 
à Maubeuge (57)
20h

22 Aout :
 vs
Kadetten Schaffhausen - Sélestat
(D1 Suisse, 2è saison 2013/14) 
à Schaffhausen (Sui)
20h

23 Aout :
 vs
Winterthur - Sélestat 
(D1 Suisse, 1er saison 2013/14) 
15h

27 Aout :

vs
Sélestat – Pontault
(D2 France, 12è saison 2013/14)  
au CSI
17h

30 Aout

vs
Tremblay - Sélestat
(D1 France, 12è saison 2013/14) 
à Algrange (57)

5 Septembre :

vs
Sélestat - Mulhouse
(D2 France, 12è saison 2013/14) 
au CSi

Mais avant tout cela !

     Bonne vacances à tous

24 février 2014

Après Aix 28-28 Sélestat: Pas de petits profits ...

point-par-point-yuriy-petrenko-et-selestat-gagnent-du-terrain-sur-leurs-concurrents-photo-archives-dna-franck-delhomme

Sélestat n’a toujours gagné depuis le début du cycle retour. Ce qui n’empêche pas les Violets de prendre des points et de l’avance sur leurs concurrents.

« Il n’y a pas de petit profit. » L’adage sied actuellement à merveille aux Sélestadiens. Le point glané face au PSG constituait un bonus inespéré. Celui récolté vendredi sur le parquet d’Aix-en-Provence brille peut-être moins, mais il se révélera sans doute tout aussi précieux.

« On peut dire qu’on a gagné un point »

« Un point, c’est toujours mieux que zéro », sourit ainsi le demi-centre Yuriy Petrenko, résolument positif.

On aurait pourtant pu croire que les Violets nourriraient de légitimes regrets. N’est-ce pas lui, en bon capitaine, qui semblait avoir propulsé Sélestat vers la victoire après son quatrième but (24-25, 57e ) ?

Quelques secondes plus tard, après la contre-attaque de Guynel Pintor, le succès tendait réellement les bras aux Alsaciens (24-26, 57e ). Et puis deux balles perdues ont anéanti l’avantage des joueurs de Jean-Luc Le Gall (27-26, 59e ).

Certaines décisions arbitrales restent encore en travers de la gorge des coéquipiers de Yuriy Petrenko. « On est déçus car on a eu des décisions défavorables dans les trois dernières minutes », souffle le demi-centre, également conscient que son équipe aurait dû mieux conserver le ballon sur les deux actions en question.

Le scénario ne pourra de toute façon pas être réécrit. Et à l’heure d’analyser ce résultat, le capitaine violet ne se départissait pas de son sourire. « On peut dire que l’on a gagné un point. C’est nous qui avons égalisé en toute fin de match. Et au final, ce match nul est relativement logique. »

S’il se montre volontiers positif, Yuriy Petrenko n’en oublie pas d’être lucide. Il sait que Sélestat a raté sa première période contre le Pays d’Aix. Il sait que son équipe a égaré beaucoup trop de ballons durant ces trente premières minutes (sept, contre seulement six face au PSG sur l’ensemble du match). « Mais même en jouant ainsi, on est resté tout près au score (12-11 à la pause). »

La défense aixoise, articulée autour du duo Karabatic-Courtois, ne leur avait pas vraiment permis de trouver de solutions dans un axe central cadenassé. « C’était difficile de faire circuler la balle. Mais on a su adapter notre jeu pour trouver des solutions ailleurs, notamment sur les ailes (11 sur 13 pour le duo Freppel-Salami). »

Une dynamique entretenue

Surtout, l’exploit face au Paris Saint-Germain n’est pas resté lettre morte et Sélestat a continué sa moisson en Provence. Yuriy Petrenko est évidemment le premier à s’en réjouir.

« Un ou deux, c’est important de prendre des points, souligne le capitaine. Ce qui l’est encore davantage, c’est de proposer un jeu de qualité. C’est comme ça que les points viennent. »

C’est ainsi qu’il faudra en faire rentrer lors des deux prochains rendez-vous en championnat au CSI, contre Ivry (le 8 mars) et Tremblay (le 22). Pour que tous ces petits profits se transforment en grand maintien.

Posté par fredgo à 09:52 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 février 2014

16ème journée: Aix - Sélestat: Aix, c’est quand même du solide

Une semaine après son exploit face au PSG, Sélestat renoue avec le championnat, face au Pays d’Aix. Le nul contre Paris ne lui garantit pas une victoire. Sauf à rééditer une performance du même acabit.

jordan-francois-marie-et-selestat-veulent-recuperer-les-deux-points-perdus-lors-du-match-aller-photo-archives-dna-franck-delhomme

L’émotion restera, pour toujours. Mais parce que le championnat ne s’est pas arrêté à cette sublime soirée contre le PSG, il faut désormais ranger cet exploit dans la boîte à (jolis) souvenirs et continuer à regarder devant soi.

Les Sélestadiens en sont les premiers conscients. « Si on veut obtenir quelque chose à Aix-en-Provence, il faut oublier Paris », souffle ainsi Frédéric Beauregard. Car avoir tenu tête à Hansen et consorts ne garantit en rien aux Violets un succès, ce soir au Val de l’Arc.

« L’euphorie est retombée, mais on a engrangé de la confiance »

C’est tout le charme de la compétition. Chaque journée comporte sa vérité, son lot de surprises. « Aix-en-Provence, c’est un autre match, répète l’arrière gauche martiniquais. Il faut même se dire qu’il sera encore plus compliqué. Contre le Paris Saint-Germain, on n’avait pas la même pression. »

Ce soir, dans la cité de Cézanne, Sélestat replonge dans “son” championnat, celui où l’exigence de résultat est plus importante, à plus forte raison quand l’adversaire fraie dans les mêmes eaux (les Aixois comptent également onze points).

« Paris, un match référence en terme d’envie »

Contre Paris, un résultat positif était secrètement espéré, tout juste susurré du bout des lèvres. À l’aube de cette 16e journée, la tonalité a changé.

« On veut gagner à Aix, indique ainsi Frédéric Beauregard. Et dans le meilleur des mondes avec deux buts d’écart (les Violets s’étaient inclinés 30-31 à l’aller). Bon, une victoire d’un but, on prend aussi… »

Mais parce que les joueurs du sorcier “Noka” Serdarusic ont eux aussi besoin de points (deux défaites en autant de matches depuis le début du cycle retour), parce que le Val de l’Arc sera plein, parce que le talent ne manque pas dans les rangs aixois, Sélestat devra livrer « un match encore meilleur que celui réalisé contre le PSG », aux dires de son entraîneur Jean-Luc Le Gall.

Paris n’est, hélas, déjà qu’un souvenir. Mais pour qu’il reste beau, cet exploit doit être suivi d’effets. « Il ne faut pas que ce match nul contre le Paris Saint-Germain ne serve à rien », souligne Frédéric Beauregard. Ce point-là n’est plus à prendre, mais la dynamique qui peut en naître doit absolument être préservée.

« L’euphorie est évidemment retombée, admet “Bobo”, mais on a engrangé de la confiance. Aix-en-Provence, c’est quand même du solide, on a pu le constater lors du match aller, mais on sait qu’on peut faire de belles choses. »

Autrement dit : une sixième victoire en championnat, ce soir sur le parquet aixois, est attendue pour récupérer « les deux points perdus à l’aller à domicile » (dixit Jean-Luc Le Gall).

La combativité, la détermination et la solidarité affichées contre le PSG devront encore accompagner les coéquipiers de Yuriy Petrenko en Provence. « Paris, c’est un match référence en terme d’envie, estime l’arrière gauche. Tout le monde avait la volonté d’aider son coéquipier en défense. On doit la conserver. On doit garder cette envie. »

Le bourreau des Violets, Vasilakis, n’est plus là

Une prestation collective de cet acabit et le retour en Alsace, samedi, ne manquera pas d’être souriant. « J’ai confiance, avance Frédéric Beauregard. Tout le monde dans le groupe sait que c’est un rendez-vous important. »

Pour les plus superstitieux, il n’est pas inutile de préciser que le bourreau des Violets, le Grec Vasilakis (11 buts la saison passée avec Toulouse, 9 avec Aix lors du match aller), ne sera pas là. Tous les espoirs sont donc permis…

Posté par fredgo à 12:43 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2014

16ème journée:

 

16ème

Cette 16ème journée en D.1 masculine peut encore réserver quelques surprises. Dunkerque, le PSG et Montpellier, les trois premiers ne sont pas à l'abri d'une mauvaise surprise. Les Héraultais par exemple, seront opposés à Tremblay en léger mieux depuis son succès face à St Raphaël. Etat des lieux de l'équipe francilienne avec Romain Ternel, son demi-centre. 

     Quand un mec bien fait son autocritique et dresse un constat sans concession du bilan plutôt mitigé de son équipe après 15 journées de championnat, on prend plaisir à l'écouter. Romain Ternel (notre photo de tête) n’est pas du style à se lamenter sur son sort et reconnait ...

Pays d'Aix - Sélestat 

   Pour la 1ère sortie à domicile de Noka Serdarusic sur le banc provençal, Pays d'Aix espère renouer avec un succès qui le fuit depuis la mi-décembre. Pas évident, lorsque le technicien germano-croate dispose d'un effectif amoindri qui vient de perdre l'arrière gauche Boris Becirovic. Le Slovène va devoir se faire opérer de la cheville et son indisponibilité est annoncée par le club, jusqu'à la fin de la saison. Autre contrariété de taille, Sélestat, l'adversaire du jour vient de réaliser une belle performance en tenant en échec le PSG. Le match nul arraché à la toute dernière seconde en Alsace, a redynamisé toute l'équipe. Sur leur lancée, Olivier Jung (notre photo) et ses partenaires ont un bon coup à jouer.

Pronostic : Sélestat

Date et Heure :
Le 21/02/2014 A 20:30:00
Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS
AIX EN PROVENCE

Les matchs:

Paris Toulouse   Mercredi 19/02  
Montpellier Tremblay   Mercredi 19/02  
Dijon Chambéry   Mercredi 19/02  
Dunkerque Nîmes   Mercredi 19/02  
St Raphael Nantes   Samedi 22/02  
Aix en Provence Sélestat   Vendredi 21/02  
Ivry Cesson   Jeudi 20/02  

Source Handzone

Posté par fredgo à 12:45 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 novembre 2013

Résumé de la 10ème journée: Sélestat devra vite rebondir...

       

DSC_6628

Nantes et Chambéry ont fait les frais de leur déplacement respectif à Toulouse et à Nîmes. Les scénarii ont été différents mais les deux vainqueurs font une bonne opération au classement. Dunkerque et le PSG n'ont pas joué, Montpellier, St Raphaël et Cesson sont passés entre les gouttes. En s'inclinant à domicile face à Aix, Sélestat passe une mauvaise soirée. Ivry fait du surplace à la dernière place.

Sélestat 30-31 Aix en Provence

Malgré les neuf réalisations de Jordan François-Marie et les 20 arrêts de ses gardiens (17 pour Fulop, 3 pour Ivezic), Sélestat réalise une bien mauvaise opération en s'inclinant à domicile (30-31) face à Aix, un adversaire direct pour le maintien. Dans le sillage d'un Alexandros Vasilakis des grands soirs (9 buts) et d'un Pierre Marche très opportuniste (le pivot inscrira les deux derniers buts aixois), les partenaires de Yohann Ploquin (notre photo) n'ont rien lâché. Les Alsaciens auraient pu espérer arracher le match nul si après une parade d'Obrad Ivezic, Frédéric Beauregard n'avait pas perdu le ballon.

Tous les matchs de la 10ème journée:

 

Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date  
Dunkerque Paris   5/12  
Cesson Ivry 24 21    
Nîmes Chambéry 34 29    
St Raphael Dijon 26 18    
Sélestat Aix en Provence 30 31    
Toulouse Nantes 31 27    
Tremblay Montpellier 27 35    

 

 

Le classement après 10 journées:

 

Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - (Places)  
1 Paris 17 9 8 0 1 298 261 (-) -1match 
2 Montpellier 15 10 7 2 1 334 277 (+1)  
- Dunkerque 15 9 7 1 1 235 213 (-1) -1match
4 Toulouse 13 10 6 3 1 280 264 (-)  
5 Nantes 10 10 5 5 0 278 266 (-)  
6 Cesson 10 10 4 4 2 269 279 (+1)  
7 St Raphael 10 10 5 5 0 283 288 (+1)  
8 Nîmes 9 10 4 5 1 271 277 (+1)  
9 Chambéry 9 10 4 5 1 304 303 (-3)  
10 Aix en Provence 9 10 4 5 1 255 277 (-)  
11 Sélestat 6 10 3 7 0 277 304 (-)  
12 Dijon 6 10 3 7 0 239 259 (-)  
13 Tremblay 5 10 2 7 1 257 291 (-)  
14 Ivry 4 10 2 8 0 243 264 (-)  

 

Source Handzone

Source Photo: Strasbourg Photos

Posté par fredgo à 12:35 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2013

Après Sélestat 30-31 Aix; Sélestat s’est compliqué la vie et doit vite rebondir

En laissant filer un joker à domicile face à Aix, un concurrent direct pour le maintien (30-31), le SAHB s’est mis dans le dur à l’approche de la dernière ligne droite du cycle aller.

oup-de-sifflet-final-mais-les-violets-ont-une-semaine-pour-se-remettre-en-question-avant-un-match-charniere-chez-la-lanterne-rouge-ivryenne-photo-denis-werwer

Autant la superbe prestation fournie dix jours plus tôt n’a pas donné des ailes aux Sélestadiens, autant leur défaite par un petit but d’écart, c’est-à-dire trois fois rien, samedi contre Aix (30-31), ne doit pas devenir un boulet aux pieds. Certes, les conséquences de ce revers contre un adversaire à leur portée sont lourdes puisque les Violets sont plus que jamais sous la menace des relégables. 11es en compagnie de Dijon, ils n’ont pas pu creuser l’écart sur Tremblay qui les talonne à un point, ni sur Ivry qui ferme la marche, deux unités derrière l’équipe alsacienne.

Et puisque la prochaine journée leur propose un voyage chez la lanterne rouge, Yuriy Petrenko et les siens se sont mis une pression qu’ils auraient pu s’éviter en prenant le dessus sur Aix-en-Provence.

Mais puisque les circonstances en ont voulu autrement, ils devront faire le dos rond, éviter de trop ruminer ce faux pas à domicile qui ne leur ressemble guère et repartir de l’avant. Il leur reste trois échéances avant la trêve hivernale qui marque la fin du cycle aller. Ce premier déplacement dans la banlieue parisienne, samedi prochain, avant deux matches à négocier en quatre jours, juste avant les fêtes : la réception de Chambéry au Rhenus, le dimanche 15 décembre, et un dernier voyage en terre hostile à Cesson, le mercredi 18.

L’épreuve de vérité à Ivry

Pour éviter de ruminer pendant les sept semaines de trêve et la terrible reprise en février qui leur offrira un programme européen avec, tour à tour, les deux équipes françaises de la Ligue des Champions (à Dunkerque et contre Paris), il faudra absolument rebondir le plus rapidement possible. Sans quoi, la suite serait des plus compliquées.

Si le SAHB a perdu samedi une bonne occasion de se replacer dans des eaux plus calmes, il n’a pas perdu la possibilité de virer à mi-saison dans les mêmes temps que lors des deux dernières saisons. Un sans-faute avant la trêve leur permettrait de compter 12 points. Autant qu’en 2011 et un de moins que l’an dernier.

L’épreuve de vérité aura lieu la semaine prochaine à Ivry. Il faudra se rendre sur les bords de la Seine avec un moral de guerrier à l’image de leur adversaire de samedi. L’an dernier, les Sélestadiens s’y étaient inclinés d’un but alors que deux ans plus tôt, ils y avaient mathématiquement assuré leur maintien en obtenant le nul dans le petit gymnase Auguste Delaune.

Ils devront surtout être plus agressifs ou attentifs en défense puisque c’est dans ce domaine qu’ils ont le plus péché samedi face à Aix. Car cette défaite, aussi rageante qu’elle puisse être, n’est pas le fruit d’un match raté ou d’une mauvaise sortie. Non, les Sélestadiens sont tombés sur plus coriaces qu’eux. Autant les Dijonnais et les Nîmois ont été des proies faciles, autant les Aixois ont joué les durs à cuire.

Des détails à corriger

Les Violets ont simplement payé cher leur incapacité à stopper ce diable de Vasilakis qui a réussi ses meilleurs scores de l’année au CSI. Le gaucher grec qui avait déjà marqué 11 buts en avril dernier avec Toulouse, a récidivé ce week-end sous le maillot d’Aix ! Ils ont aussi été trop souvent surpris par le jeu rapide de leur adversaire qui a inscrit une quantité de buts quelques secondes à peine après en avoir encaissé un.

En corrigeant ces détails, le SAHB peut croire en son étoile. Les mines dépitées des joueurs au coup de gong ont montré qu’ils avaient pris un coup sur la tête. À eux de faire en sorte qu’il les rende encore plus forts la semaine prochaine. Le défi est dans leurs cordes. Jusqu’à présent, les Sélestadiens ont toujours su répondre lorsqu’ils étaient au pied du mur.

Source journal L'Alsace

Posté par fredgo à 12:27 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2013

Résultat 10ème journée: Sélestat 30-31 Aix; le faux pas de Sélestat

les-sept-buts-de-pawel-podsiadlo-n-ont-pas-suffi-hier-soir-a-selestat-pour-battre-une-efficace-equipe-provencale-photo-denis-werwer

Pour sa dernière sortie de l’année au CSI, le Sélestat AHB a commis un faux pas en concédant une défaite malvenue face à Aix qui a su saisir sa chance au terme d’un rude combat (30-31).

Dans le tableau de marche idéal, la réception d’Aix-en-Provence devait être synonyme de victoire pour Sélestat. Surtout à l’occasion de sa dernière sortie chez lui au CSI, les prochaines réceptions étant prévues au Rhenus. Mais les choses ont tourné différemment, hier, puisque les Provençaux ont finalement tiré les marrons du feu en l’emportant d’une courte tête (30-31).

Dans cette soirée particulièrement animée et au terme d’une grosse débauche d’énergie de la part des deux équipes, Sélestat s’est donc retrouvé le bec dans l’eau.

La faute à pas grand-chose. Comme c’est toujours le cas quand le score est aussi serré. Quelques détails. Un tir qui manque sa cible d’un poil, un poteau qui repousse un but qu’on croyait tout cuit, une parade du gardien sur une contre-attaque ou sur une occasion aux six mètres.

Car dans le jeu, Sélestat a été plutôt propre, hier soir, ne gâchant en fin de compte que très peu de ballons (quatre en première période, un de plus en deuxième). Ses gardiens ont fait le job puisque Fulop termine à 17 arrêts en 55 minutes alors qu’Ivezic a bloqué les deux premiers penaltys sur les quatre où il officiait. Ses arrières ont été plutôt efficaces avec 9 réalisations pour un percutant François-Marie et 7 du côté gauche pour son compère Podsiadlo.

C’est d’ailleurs grâce au travail de sape de son gaucher, Jordan François-Marie, que le SAHB est rentré aux vestiaires avec un avantage de deux buts (18-16). Auteur de 7 buts au cours des 30 premières minutes, il a donné le change à son homologue d’en face, Alexandros Vasilakis. L’attaquant grec, qui avait déjà fait tant de mal à Sélestat l’an dernier lorsqu’il portait les couleurs de Toulouse, a fini la soirée avec exactement les mêmes statistiques qu’en avril dernier quand il avait jeté un froid dans la salle bas-rhinoise.

Aix au finish

Les défenseurs étaient donc prévenus, mais ils n’ont rien pu faire pour stopper ce diable de buteur qui « allume » à qui mieux. Ses 11 buts en 19 tentatives ont joué un grand rôle dans le succès du Pays d’Aix.

Tout comme la qualité de la défense des Provençaux qui a magnifiquement manœuvré durant toute la rencontre. La muraille aixoise avait pourtant donné des signes de fatigue dans les dernières minutes du premier acte, alors que le PAUC avait pris trois longueurs d’avance (10-13, 21e ). Lorsque le SAHB a appuyé sur l’accélérateur, les neuf dernières minutes de la première minute ont tourné à l’avalanche pour Sélestat crédité de 8 buts contre seulement trois pour son adversaire (18-16).

Mais le match s’est à nouveau équilibré pour rendre sa deuxième partie pratiquement irrespirable. On notera neuf égalités au cours des trente dernières minutes. Un chassé-croisé qui aurait pu se terminer en faveur de Sélestat qui menait 24-22 dans le dernier quart d’heure. Mais les Aixois étaient venus pour faire un coup et ne s’en sont pas privés. Ploquin, solide dans sa cage, lançait de rapides montées de balle qui surprenaient la défense alsacienne (25-26, 52e ). Aix avait chaque fois un coup d’avance dans les dernières minutes. Sélestat a même eu la balle du nul en main à deux occasions, mais n’a pas pu sauver les meubles en s’emmêlant les pinceaux.

Source journal L'Alsace

Posté par fredgo à 12:35 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2013

Vu du côté d'Aix: Aix veut « Faire une perf à Sélestat » et les enfoncer un peu plus...

   A quelques heures d’affronter Sélestat samedi, Vincent Vially a souligné l’importance de ce déplacement en Alsace face à un concurrent direct au maintien. Pour l’ailier droit du PAUC, l'objectif est clair:  « Faire une perf à Sélestat » et de les enfoncer un peu plus... 

 

Source Pays d'Aix

Posté par fredgo à 18:24 - 02e) Vu par nos adversaires... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,