Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

17 octobre 2015

Vu du côté de Pontault: Sélestat, un sacré Client ...

Après leur défaite de Massy, les Pontellois s’attaquent de nouveau à un gros morceau puisqu’ils reçoivent Sélestat samedi. Pour battre l’ancien pensionnaire de LNH, ils devront réussir un grand match dans leur salle.

Aman V Pontault-Combault 2015

Après un démarrage poussif et trois défaites en cinq rencontres, les hommes de Christian Gaudin semblent avoir lancé leur saison contre Dijon. Nets vainqueurs (27-18) samedi dernier, ils viennent de réaliser un gros coup en dominant l'équipe de Jackson Richardson ! Relégués de LNH cette saison, ils font bien sûr partie des favoris et ont pour objectif de rejoindre assez vite l’élite. S’appuyant sur des joueurs expérimentés (Jung, Martin, Beauregard, Joli) et sur deux jeunes champions du monde des moins de 21 ans (Meyer, Seri), les Alsaciens sont armés pour relever ce beau défi. La tâche sera donc difficile pour les Pontellois, mais pas impossible non plus. Les partenaires de Vincent Moreno ont monté de très belles choses en ce début de championnat et ce n’est sûrement pas la défaite de Massy qui va tout remettre en cause. Ils ne sont pas seconds par hasard. Ils ont prouvé à plusieurs reprises que leur collectif tenait la route, en défense et en attaque. Contre Sélestat, l'ancien club de Valentin Aman, ils voudront rester invaincus dans leur salle et repartir sur une nouvelle série. Pour atteindre leur objectif, ils devront prendre l'ascendant sur Julien Meyer et Jérémie Sargenton, leur ancien équipier, qui viennent de réaliser 21 arrêts contre Dijon ! Chaque match a sa vérité et rien n'est jamais écrit d'avance dans ce championnat de Pro D2. Il faudra en tenir compte samedi au moment de fouler le parquet de Boisramé.

Ce sera sans aucun doute l'un des gros rendez-vous de l'année et le public aura de nouveau un grand rôle à jouer pour aider les siens à obtenir leur sixième victoire.

Source PCHB

Posté par fredgo à 01:19 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 août 2014

Sélestat 26-23 Pontault-Combautl, Un succes laborieux

olivier-jung-veut-retenir-le-positif-photo-dna

Sélestat disputait hier son 8e match de préparation. Les Violets, trop souvent en échec au tir, ont dû s’employer pour dominer Pontault-Combault (D2). Menés d’une longueur à la pause (8-9), puis de quatre buts à la 40e (13-17), les joueurs de Jean-Luc Le Gall ont inversé la vapeur à la faveur d’une bonne séquence défensive (aucun but encaissé entre la 43e et la 53e ), qui leur a permis de prendre les devants au score (19-18, 50e ) pour ne plus jamais les lâcher (26-23 au final).

26/23

Un succès certes laborieux, mais bienvenu, après deux défaites de rang contre Dunkerque et les Suisses de Winterthur. Olivier Jung, de retour au jeu après une blessure à l’épaule, voulait retenir le positif. « On n’a pas baissé les bras, on a su se remobiliser malgré les échecs. On voulait mettre plus d’intensité que lors de nos deux derniers matches, on y est parvenu sur la fin » souffle le pivot, néanmoins bien conscient qu’il faudra en faire beaucoup plus, samedi à Algrange, pour espérer prendre le meilleur sur Tremblay (D1).

Source Dna par Simon Giavannini

 

Posté par fredgo à 12:38 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 août 2014

Match de prépa: Sélestat - Pontault combault

 

Valentin aman

      Après deux revers la semaine passée (face à Dunkerque et Winterthur), et même si le résultat reste “secondaire” en préparation, Sélestat voudra renouer avec la victoire, ce soir contre Pontault-Combault. « À domicile, face à une équipe de D2, on ne peut pas mettre de côté le résultat », indique ainsi Jean-Luc Le Gall.

vs
Sélestat – Pontault
(D2 France, 12è saison 2013/14)  
au CSI
17h

 

       « L’objectif de la “prépa” reste de mettre en place le projet de jeu », rappelle tout de même le coach violet. Et les Sélestadiens n’en dévieront pas face aux Franciliens. Si Olivier Jung et Rudy Seri seront de retour ce soir, Cristian Radu Ghita, Kevin Beretta et Djordje Pesic (le pivot devrait revenir au jeu samedi contre Tremblay) feront défaut.

« Ce serait bien sûr plus simple si tout le monde était là, mais on fait avec. Et les entraînements sont tout de même de qualité », assure Jean-Luc Le Gall, pas inquiet après les deux dernières sorties de son équipe. « C’est assez classique d’avoir des moments délicats durant la “prépa”. Mais nous ne sommes pas en retard. »

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:02 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 janvier 2014

Match de Prépa: Sélestat - Pontault Combault, des retrouvailles attendues

valentin-aman-a-trouve-a-pontault-le-temps-de-jeu-qui-lui-faisait-defaut-en-alsace-photo-ums-pontault-combault-daniel-david

Valentin Aman se faisait une joie d’affronter son ancien club. Le pivot de Pontault, formé à Sélestat, ne sera pas sur le terrain en raison d’une blessure au genou. Mais il a tout de même fait le déplacement en Alsace.

« Je n’aurais raté ça pour rien au monde… » Valentin Aman s’imaginait plutôt retrouver Sélestat en match officiel, « en Coupe de France par exemple ».
Mais le jeune pivot alsacien (22 ans) attendait tout de même cette confrontation face à son ancienne équipe avec une certaine impatience.
Une blessure au genou – « une entorse, mais j’ai cru sur le coup que les ligaments croisés étaient touchés » –, samedi dernier contre Caen (N1), est venue “gâcher” les retrouvailles avec son club formateur. « Ça fait ch… Je voulais trop jouer ce match, souffle-t-il. Ça me tenait vraiment à cœur. »

« Je reviens voir tout le monde »

Valentin Aman n’a pas oublié que c’est à Sélestat qu’il a vécu certaines de ses plus belles émotions sportives (le titre champion de France des moins de 18 ans en 2008) et qu’il a découvert le haut niveau.
« J’ai gardé beaucoup de contacts avec les joueurs. On s’appelle souvent. » Pour toutes ces raisons, l’enfant d’Illkirch, même blessé, a tenu à faire le déplacement. « Je reviens voir tout le monde », sourit-il.
Ce soir au CSI, Pontault cherchera, comme Sélestat, à parfaire ses automatismes avant la reprise du championnat. « Je devrais être rétabli pour le match à Nancy (le 24 janvier) », précise le pivot.
Comme Sélestat, Pontault jouera gros lors de cette deuxième partie de saison. Car les joueurs de William Holder n’ont pas vraiment brillé lors de la phase aller (13es de Pro D2, 2 v, 1 n, 8 d).

« Pas à notre place »

« On a vraiment une très belle équipe, mais après une bonne “prépa”, on a un peu perdu notre handball, explique Valentin Aman. On n’est pas à notre place. Je ferai tout pour que le club ne tombe pas en N1. »
Car si Pontault n’a pas encore trouvé la bonne carburation, l’Alsacien ne regrette pas d’avoir quitté l’Alsace.
« Je me sens un peu comme un étudiant qui part pour la première fois de chez lui, s’amuse “Val”. Mais je me suis rapidement adapté à la vie parisienne. Mes coéquipiers m’ont vite intégré. Et puis, j’ai trouvé le temps de jeu que j’espérais (29 buts en 11 matches, ndlr). »
Valentin Aman est venu garnir, avec succès, la colonie des anciens Sélestadiens qui brillent un peu partout en France.

Sélestat - Pontault Combault, Salle du CSI à 19h30

Source Dna

Posté par fredgo à 12:40 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 juillet 2013

Joyeux anniversaire Valentin

87666783_o

Aujourd'hui,

nous fêtons l'anniversaire d'un ancien violet: Valentin Aman

Il fête aujourd'hui ses 23ans...

 

 

   Val vient de quitter le club après avoir foulé plus de cinq ans les parquets du Cosec et du Csi. Dès la semaine prochaine, une nouvelle expérience débute pour lui au sein du club de Pontault-Combault en Po D2.

Joyeux anniversaire Valentin

Posté par fredgo à 00:27 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2013

Résultat de la 25ème journée: Sélestat 27-21 Ivry; un final en beauté ...

 

michal-salami-auteur-de-trois-buts-a-contribue-au-9-e-succes-de-la-saison-des-selestadiens-photo-dna-jean-paul-kayser

Comme l’an passé (c’était contre Tremblay), Sélestat a achevé sa saison à domicile par une victoire. Ivry n’a pas résisté à l’envie des coéquipiers de Valentin Aman qui reprennent la 8e place.

L’heure était à la fête, hier à Sélestat. On a bien sûr célébré le maintien des Violets en D1 pour cet ultime match à domicile de la saison, mais également la montée en D2 de l’ATH, dont les joueuses étaient présentes au CSI pour l’occasion.

On a aussi salué une dernière fois Valentin Aman. Le jeune pivot a ainsi reçu une belle ovation de la part du public sélestadien lors de la présentation des équipes. Le futur joueur de Pontault-Combault aura sans doute apprécié, tout comme il gardera en mémoire la banderole brandie par ses coéquipiers avant le coup d’envoi : « Merci pour tout Val et bonne route ! »

Sélestat ira défendre sa 8e place à Aix-en-Provence jeudi

Le temps des célébrations passé, les coéquipiers de Yuriy Petrenko ont montré dès les premières minutes que le maintien ne les avait pas rassasiés. Salami montrait la voie (1-0, 2e ), imité quelques instants plus tard par Pesic (2-0, 4e ). Et si Diego Simonet égalisait pour Ivry (2-2, 7e ), le Sélestat Alsace Handball reprenait vite les commandes, porté une défense intraitable et un Fulop étincelant (6-3, 14e ).

Un nouveau rapproché francilien n’entravait pas la marche en avant des joueurs de Jean-Luc Le Gall (9-7, 23e ). Podsiadlo et Salami relançaient la machine violette, l’ailier gauche polonais réussissant même, dans un angle fermé, une superbe roucoulette pour lober Chapon, le gardien ivryen (12-8 à la 26e puis 13-9 à la pause).

Le début de seconde période allait assommer les joueurs de Pascal Léandri. Le 5-0 alsacien propulsait les Sélestadiens vers leur 9e succès de la saison (18-9, 36e ). Et si l’attaque violette se déréglait pendant quelques minutes (aucun but entre la 41e et la 48e ), Ivry restait loin derrière (22-15, 49e ). Sélestat filait vers une victoire logique et une 8e place qu’il s’agira de défendre, jeudi prochain à Aix-en-Provence.

 

 

Image1

« C’est bien de finir à la maison par une victoire, apprécie Frédéric Beauregard, l’arrière gauche sélestadien. Ça fait aussi plaisir de voir que l’on n’a pas lâché. Maintenant, ce serait super de gagner à Aix pour terminer à la 8e place et clôturer la saison de la meilleure des façons. »

De son côté, Valentin Aman est parti, comme il le souhaitait, sur une victoire pour son dernier match au CSI avec le maillot violet et sous les acclamations du public. « C’est super…, souffle le pivot alsacien. Je remercie les supporters et mes coéquipiers. Je souhaite le meilleur au club pour la suite. »

La réciproque est également vraie…

Source Dna

Posté par fredgo à 12:16 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2013

Présentation de la 25ème journée: Sélestat - Ivry ; La dernière soirée sélestadienne de Valentin Aman

           

lentin-aman-a-davantage-vibre-aux-performances-de-son-equipe-depuis-le-banc-plutot-que-sur-le-terrain-ou-son-temps-de-jeu-etait-compte-photo-sebastien-riotto

        Le maintien assuré, le SAHB va s’appliquer ce soir (20 h 30) face à Ivry pour sa dernière soirée à domicile à obtenir le meilleur classement possible alors que son pivot, Valentin Aman, disputera son dernier match sous le maillot sélestadien.

    Le moment sera forcément particulier pour ce natif de la région plongé, avant l’âge de sa majorité, dans le grand tourbillon du sport professionnel. C’était le 13 décembre 2008. Cinq mois à peine après avoir fêté ses 17 ans, Valentin Aman est apparu pour la première fois dans le groupe sélestadien. L’avenir semblait alors radieux pour ce membre de l’équipe de France espoir, tout frais sorti de la pouponnière sélestadienne.

À 17 ans chez les pros

Ce grand saut ressemblait à un rêve pour cet enfant de la balle qui a marché dès l’âge de 7 ans sur les traces d’un papa handballeur à Illkirch. Ce gosse à la crinière blonde n’était pas encore totalement façonné pour les rudes joutes de l’élite, mais les perspectives étaient prometteuses. Comme ses premières statistiques qui lui offraient un pourcentage de 87 % de réussite (7 buts pour 8 tirs) à la fin de ses neuf premières apparitions au sein de l’équipe professionnelle. Avec un impressionnant sans faute (4/4) lors d’un match à Chambéry.

Ce brusque passage de la réserve qui évoluait alors en Nationale 2 à la Ligue Nationale, il s’en souvient comme si c’était hier, alors qu’il date de plus de quatre ans déjà. « J’ai encore les images de mon premier match en D1 dans ma tête. Et elles le resteront pour toujours. C’est à Tremblay que tout a commencé. J’étais entré en jeu au cours des cinq dernières minutes. »

Et le premier but est tombé au bout du troisième match. Contre Ivry, l’adversaire de ce soir. « Je n’ai pas oublié la passe que Michal Salami m’a faite pour que je puisse envoyer le ballon au fond. » Il découvrait un nouveau monde et devenait acteur d’une idée qui avait germé dans sa tête lorsqu’il s’asseyait dans les gradins du vieux Cosec de Sélestat. « C’est vers 14 ans que j’ai eu envie de faire carrière dans le handball. »

Mais quatre ans plus tard, il doit déchanter. L’espoir d’être un élément majeur sous le maillot violet s’effiloche au fil de matches passés sur le banc sans entrer en jeu. Troisième pivot derrière Djordje Pesic et Olivier Jung, il voit son temps de jeu réduire. Malgré ses efforts pour exister aux entraînements, on ne lui accorde plus que quelques minutes par ci ou par là. Valentin essaye de les exploiter au maximum avec 28 buts pour 40 tirs (70 %) la saison dernière et 13 sur 17 (76 %) cette année.

« Il s’est toujours battu malgré un faible temps de jeu et a toujours fait les efforts qu’il fallait, même lorsqu’il jouait en équipe réserve , reconnaît volontiers son entraîneur Jean-Luc Le Gall. Mais chez nous il était bloqué. En allant à Pontault-Combault où la concurrence est moindre, il fait un choix intelligent. C’est le bon moment pour lui. Il pourra s’épanouir en ayant davantage de temps de jeu. »

Une chance à saisir

Valentin va donc devoir tirer un trait sur une aventure qu’il aurait aimé poursuivre dans sa région et dans un club où il a vécu de grands moments. « Le public et principalement les supporteurs qui effectuent presque tous les déplacements sont vraiment formidables. Ils vont me manquer, comme beaucoup de mes coéquipiers. Mais c’est ainsi. Il fallait que je trouve un moyen de pouvoir m’exprimer. Pontault-Combault me l’a proposé. C’est une chance que je dois saisir. On m’a confié un rôle majeur dans l’équipe puisque nous serons deux pivots de 91. » Mais avant cela, il a encore deux matches à disputer sous les couleurs violettes en LNH. Dont ce dernier à domicile ce soir contre Ivry. Des adieux qu’il aimerait réussir avant de passer à autre chose.

SÉLESTAT - IVRY ce soir à 20 h 30 au Centre Sportif Intercommunal (CSI).
Salle Germain Spatz.
Arbitres : MM. Mourad Bounouara et Richard Thobie.

Sélestat AHB : 12. Ivezic et 69. Fulop dans les buts. 3. Jung, 5. Petrenko ( cap. ), 6. Pesic, 8. Podsiadlo, 9. Beauregard, 11. Freppel, 13. Aman, 15. Pintor, 17. Salami, 18. Rechal, 20. François-Marie, 68. Eymann. Entraîneur : Le Gall.

US Ivry : 16. Chapon ( cap. ) et 24. Gervelas dans les buts. 4. Loupadiere, 5. S. Simonet, 6. D. Simonet, 7. Lorgeré, 10. Dominikovic, 17. Indjic, 20. Sulc, 25. Bataille, 27. Staigre, 76. Smajilajic, 77. Darras, 91. Zirn. Entr. : Leandri.

Source L'Alsace par Christian Weibel

Posté par fredgo à 12:12 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 janvier 2013

La relève de Sélestat déjà installé en LNH

               La Génération 90-91 de Sélestat Confirme tous les jours à haut niveau, notamment depuis cette seconde année en LNH qu’on annonce toujours comme la plus difficile.

Quentin Guynel ValentinA gauche de la photo
Quentin Eyman 
Née en 1991, 22 ans, 197M,
ARRIERE DROIT
Déjà 5 ans au plus haut niveau.

Au centre de la photo
Guynel Pintor
Née en 1990, 22 ans, 2.00 Mètres
DEFENSEUR – ARRIERE GAUCHE
Déjà 5 ans au plus haut niveau.
« Le meilleur défenseur de sa génération ».

A droite
Valentin Aman
Née en 1991, 22 ans, 1.86 Mètres
Pivot
Également 5 ans au plus haut niveau
« Pivot et défenseur hors-pair ».

Guynel PINTOR : « Travailler avec Mr ONESTA et Mr DINARD … ».
Guynel PINTOR : « Prendre le relais de Didier ? S’il me le permet pourquoi pas ?».

La relève de Sélestat déjà installé en LNH


    Hand-planet: Bonsoir à tous les trois, tout d’abord bravo pour votre année de confirmation, vous avez connu une ascension assez rapide en intégrant l’équipe professionnelle depuis plus de 5 ans et tout cela en ayant beaucoup de temps de jeu.

Valentin Aman (Pivot de Sélestat) :
Merci de nous inviter et nous en profitons pour vous souhaiter une bonne année 2013.
C’est vrai, nous avons eu la chance il y 5 ans (2008-2009) «l’année de la descente du club en pro d2 » d’être lancé dans le grand bain. Nous n’avons pas réussi à nous maintenir à l’époque mais on s’était promis de retrouver la LNH le plus vite possible. Le club a fait le pari de la formation et nous sommes remontés assez vite en LNH avec une saison fantastique aux cotés de Créteil en 2009-2010. Pintor, Eyman, Beretta, François marie et Jung notre capitaine actuel, on a vraiment la fibre club !! De plus, on forme réellement un vrai groupe avec nos coéquipiers les plus expérimentés. On vit pour la réussite du club !


Merci Valentin, une question pour vous 3 … Quelles sont vos objectifs à chacun ?

Guynel PINTOR :
   Je souhaite déjà une bonne année à tous les lecteurs d’Hand planet ainsi qu’aux supporters de Sélestat. A court terme mon objectif est d’assurer avec le groupe le maintien de Sélestat et continuer à prendre une place prépondérante dans cette équipe. Mon coach « LE GALL » me donne beaucoup de confiance et je souhaite pouvoir le lui rendre. Dans un second temps j’ai un rêve : c’est d’intégrer l'équipe de France A.

On a parlé de toi c’est vrai dans l’émission Les Spécialistes « CANAL +» comme un éventuel prétendant au poste de défenseur pour prendre le relais d’un certain Mr Didier Dinard. Qu’en penses-tu ?
   Ça sera un rêve qui se réalise, maintenant travailler avec Mr ONESTA et Mr DINARD propulserait ma carrière de professionnelle vers le plus haut niveau. J’ai vraiment envie de prendre le relais de Mr Dinard si cela peut m’être permis.

Valentin AMAN :
   Guynel à raison, l’objectif n°1 est de continuer à avoir des résultats pour assurer au plus vite notre maintien dans l’élite. En ce qui concerne ma situation personnelle, j’essaye de montrer à chaque entrainement que je mérite ma place dans le 7 de départ. La concurrence est rude à mon poste (PESIC, JUNG) mais je m’en tire pas mal, je ne lâche jamais rien !

On te compare souvent à Detrez de Chambéry cela est dû à quoi ?
 Le morphotype je pense, mais aussi le style de jeu en attaque, je dois encore améliorer ma masse musculaire (1.86 pour 95 kilo déjà bien affuté) et continuer à travailler pour m’améliorer au poste.

Quentin EYMAN :
    Dans l’immédiat je ne vais pas déroger à ce que disent mes coéquipiers à savoir le maintien du club. J’ai signé pour 3 ans en mai dernier, le club me fait donc confiance. Je souhaite sinon progresser d’avantage pour devenir un des meilleurs arrière droit du championnat de France.

Et l’équipe de France ?
Quentin: Ohh vous savez, on ne mérite que ce que l’on sème, à moi d’être performant pour y prétendre. Certains joueurs de ma génération commence à y rentrer « Mahé kentin notamment » c’est un rêve pour moi bien sûr.

Une bonne raison de croire que le futur du club Alsacien est assuré par ces potentiels futurs joueurs de l’équipe de France.

Hand planet vous souhaite bonne chance pour vos objectifs personnels et collectifs.

Source Hand Planet.

Posté par fredgo à 12:51 - 05) Interviews - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2012

L'équipe du SAHB 2012/2013 et ses joueurs

 L'équipe 1 en LNH

SAHB 2012 2013

En haut de G à D: Jimmy DUCHENE (Responsable Logistique)Michal SALAMI (N°17) Arnaud FREPPEL (N°11) – Djordje PESIC (N°6) – Kévin BERETTA (N°7) Christian OMEYER (Directeur Sportif)

Au milieu de G à D : Obrad IVEZIC (N°12) Guynel PINTOR (N°15) – Quentin EYMANN (68) - Frédéric BEAUREGARD (N°9) - Xavier RECHAL (N°18)Pawel PODSIADLO (N°8) - Laszlo FULOP (N°69)

En bas de G à DValentin AMAN (N°13) - Yuriy PETRENKO (N°5)Jean-Luc LE GALL (Entraîneur)Thierry DEMANGEON (Entraîneur Adjoint)Olivier JUNG (N°3)(Capitaine) Jordan FRANCOIS MARIE (N°20)

 

 L'équipe 2 (la réserve) en nationale1

 

equipe formation

3e rangée en haut de gauche à droite : Bolenor Hugo (12), Matzinger Régis (11), Stroh Valentin (17), Seri Rudy (13), Duchêne Maxime (1)
2e rangée :  Demangeon Thierry (Entraineur), Batt Arnaud (6) , Xavier Greynenbuhl (10) , Rupeire Julio (5), Blum Fred (Ent. Adjoint)
3e rangée : Richert David (9), Huck Guillaume (3), Weber Paul (2), Magnier Robin (7), Désormais Lucas (4).

AMAN Valentin

Violet pendant cinq saisons de 2008 à 2013 

20122013_valentin_aman

Nationalité: 

20px-Flag_of_France_svg

France

Né le: 26/07/1991
A:  

Taille: 186 cm
Poids: 93kg (2012)

Poste: Pivot
Numéro: 13

Palmarès :
2007/2008 : Champion de France -18

Nbre de matchs joué en violet*: 93 matchs
Nbres de buts marqués: 108*
Nbres de 2': 11 soit 1x2' tous les 10 matchs
* hors matchs coupe de france et de la Ligue

Stat arrêtées à Juillet 2014


Joue actuellement:   Drapeau : France Pontault-Combault (Pro D2)

Saison 2014/2015 :  Drapeau : France Pontault-Combault (12è Pro D2)
Saison 2013/2014 :  Drapeau : France Pontault-Combault (12è Pro D2)
Saison 2012/2013 :  Drapeau : France Sélestat (8ème LNH)
Saison 2011/2012 :  Drapeau : France Sélestat (7ème LNH)
Saison 2010/2011 :  Drapeau : France Sélestat (2ème Pro D2)
Saison 2009/2010 :  Drapeau : France Sélestat (5ème D2)
Saison 2008/2009 :  Drapeau : France Sélestat (14 LNH + N2)
Formé à Sélestat

Val Aman

Ses saisons en Violet:

Saison 2012/2013 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 15
Buts sur tir: 15/20
Buts sur penalty: 0
Total buts: 15 (169ème)
2 minutes: 5
Sa saison: Difficile de faire '' son trou '' lorsque l'on a une paire de pivot du calibre de Pesic et Jung. Son départ devenait du même coup forcement logique. Valentin aura des arguments à faire valoir dans son nouveau club de Pontault-Combault. Il aura sans aucun doutes plus de responsabilités.
Bonne route Valentin 

Saison 2011/2012 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 24
Buts sur tir: 26/40
Buts sur penalty: 0
Total buts: 26/40 (129ème)
2 minutes: 2
Sa saison: Dur de faire ''son trou'' lorsqu'on a un pivot ultra efficace comme Djordje Pesic. Pour autant, il a prouvé qu'il avait du répondant et un jeu de qualité en inscrivant 26 buts tout au long de la saison.

Saison 2010/2011 : Sélestat (Pro D2)
Nombre de rencontres: 19
Buts sur tir: 22
Buts sur penalty: 0/0
Total buts: 22
2 minutes: 1

Aman Valentin

Saison 2009/2010 : Sélestat (Pro D2)
Nombre de rencontres: 26
Buts sur tir: 36
Buts sur penalty: 0/0
Total buts: 39
2 minutes: 3

 

Saison 2008/2009 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 09
Buts sur tir: 7/10
Buts sur penalty: 0/0
Total buts: 7
2 minutes: 0

Son premier match en LNH: 13/12/2008, Journée 12, Tremblay 34-27 Sélestat
Son premier but en LNH: 28/02/2009, journée 16, Sélestat 31-31 Ivry

Itw à lire: Le SAHB et Valentin Aman, fiers de représenter l’Alsace

Le violet il a fierement porté, violet il restera !

Merci Valentin

 

Posté par fredgo à 00:18 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,