Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

24 février 2012

Vu côté de Saintes: Se faire plaisir...

  1747~franck-maurice-se-faire-plaisir    

          Samedi soir l'Us Saintes Handball reçoit un gros morceau, Sélestat (formation de l'élite) pour le compte du 6ème tour de la coupe de France, un match parfait pour se relancer après une lourde défaite face à Semur-en-Auxois le weekend passé (42-26, NDLR). Les Saintais espèrent avant tout se faire plaisir sur le terrain du Grand Coudret comme nous l'explique leur coach Franck Maurice dans un entretien.

Avec quelles ambitions allez-vous entrer sur le terrain face à Sélestat samedi soir ?
On entrera sur le terrain avec une ambition très simple : se faire plaisir. On a besoin de retrouver le sourire, de l'envie, de l'intensité. C'est un match dans lequel on a rien à perdre. Cette compétition va nous permettre d'affronter une équipe au niveau largement supérieur au notre, ça tombe au bon moment après une deuxième mi-temps complétement raté à Semur il faut en profiter pour se relancer.

C'est une grosse affiche, as-tu peur que l'enjeu et l'adversaire tétanisent tes joueurs ?
Non je n'ai pas cette appréhension là. Les gars adorent ce genre de match, ils sont impatients. Dans ce genre de rendez-vous la seule chose qui me préoccupe c'est le niveau de l'adversaire. On sait que c'est une très bonne équipe, ils sont bien installés en LNH après être montés de Pro D2 l'année dernière. Je pense qu'ils ont encore progressé, on veut donc pouvoir mesurer le chemin qu'il reste à parcourir entre une équipe de milieu de tableau en Pro D2 comme nous et une LNH. On va pouvoir se jauger.

Vous sortez d'une lourde défaite à Semur-en-Auxois (défaite 42-26, NDLR) alors que vous étiez sur une bonne dynamique, n'as-tu pas peur que cela coupe votre élan ?
C'est pour ça que cette coupe de France est la bienvenue. Si on avait enchainé avec le championnat je ne sais pas comment on aurait réagi. Là on est sans pression, on va jouer plus pour le plaisir qu'autre chose. Notre seule ambition sera de redevenir nous même et peut être nous relancer. Ça peut nous mettre sur quelque chose d'intéressant selon notre prestation. Il faut qu'on apprenne de nos erreurs comme à Semur où on est totalement passé à côté en deuxième mi-temps. Il faut qu'on arrête de faire deux pas en avant, un pas en arrière ça ne sert à rien. On doit se mettre dans une optique de continuité, avec la même intensité qu'on met aux entrainements et il faudrait faire perdurer ça au-delà d'un match de gala comme celui de samedi.

Cette saison, on sent qu'il ne suffirait pas de grand chose pour que Saintes s'installe véritablement dans le Top 5, qu'en penses-tu ?
Comme je le dis dans mon blog, il ne nous manque pas grand chose mais presque l'essentiel. Les quatre équipes qui sont au-dessus de nous ont plus de maturité. C'est là dessus, dans l'investissement au quotidien qu'il faut que l'on progresse.

Que manque-t-il à l'équipe ?
De la maturité, de la régularité. Il faut qu'on se rende compte que notre niveau de jeu est en-dessous de ce que l'on imagine mais que si on est tous à fond on peut sublimer ce niveau de jeu. Le pire serait de terminer la saison 7èmes ou 8èmes à 2 points de la 5ème place avec des regrets, si près, alors que si jamais on termine 6èmes en ayant tout tenté, là on aura rien à regretter.

Sur le plan extra-sportif, Saintes connait quelques difficultés surtout financières avec des retards de paiements des salaires des joueurs, qu'en est-il aujourd'hui ?
Même dans les moments compliqués les garçons ont toujours été super investis mais je n'ai plus envie de m'exprimer sur le sujet, j'ai envie de parler de sport. Je comprends les difficultés de chacun, des joueurs et des dirigeants quoi doivent monter un projet financier sans faire n'importe quoi. Ce n'est pas facile pour eux non plus. Je crois que tout le monde travaille dans le même sens et je pense que les moments les plus compliqués sont derrière nous. Chacun doit en tirer les enseignements nécessaires.

Source Sport17.fr

Posté par fredgo à 12:20 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 février 2012

Présentation des 8° de finale de la Coupe de France

      Saintes

          Semaine de pause dans les championnats français avec de haut en bas un week-end consacré à la coupe de France aussi bien féminine que masculine. Pendant que les départementaux et régionaux auront Bercy qui brille au fond des yeux, la LNH et les deux rescapés de Pro D2, Saintes et Billère ainsi que le dernier irréductible de la N1 Belfort seront sur le pont toute la semaine pour décrocher un ticket pour les quarts de finale, avant dernière étape avant la journée, devenue magique en une édition, de Bercy le 15 avril prochain

 

SAINTESvs  SAHB

 

Saintes (D2) - Sélestat (D1)
Samedi 25/02/2012

 

    selestat_flo 

        Alors la place du petit poucet pour Saintes ? Pourquoi pas ! Saintes a déjà fait de sacrés parcours en Coupe de France et un des plus beaux était justement passé par une victoire sur Sélestat à la maison ou même stade de la compétition. Mais à l’époque les Alsaciens jouaient leur peau en D1 et les hommes de François Berthier ne s’étaient pas présentés avec toutes leurs armes en Charente. Là, le SAHB est solidement implanté en championnat, les absents, car il y en a depuis un moment, ont été très bien secondés par la classe jeune alsacienne et la défaite sur le fil à Créteil a de quoi énerver un peu les hommes de Jean Luc Legall. Reste la problématique Saintes… Capables de tout comme des plus beaux exploits ou d’en prendre 16 à Semur les Maritimes sont à la croisée des chemins aussi en coupe qu’en championnat. Et tout cela va sentir l’Alsace pendant un moment. Face à Sélestat d’abord en coupe puis face à Mulhouse la semaine suivante en championnat. Autant commencer les cours d’assimil alsacien en vitesse en Coupe de France.

A lire, les autres présentations...

Les autres matchs:

Les autres rencontres:
Mercredi 22/02:     Paris (D1) - Chambéry (D1)
Samedi 25/02:      Istres (D1) - Tremblay (D1) 
Dimanche 26/02:   Créteil (D1) - Ivry (D1)
Vendredi 24/02:    Nîmes (D1) - Cesson (D1)
Mercredi 22/02:    Montpellier (D1) - Belfort (N1) 
Vendredi 24/02:    Dunkerque (D1) - Nantes (D1)
Samedi 25/02:       Billère(D2) - Saint-Raphaël (D1).Source Handzone

Source Handzone.

Posté par fredgo à 12:57 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 janvier 2012

Tirage Coupe de France: Sélestat ira en terre Saintes

3171-PT-2993-GD-tirage

      Le tirage au sort des 8e de finales de la Coupe de France a été effectué hier soir lors de la rencontre de préparation à l'Euro entre la France et la Norvège. De belles affiches en perspective avec un match choc entre Dunkerque et Nantes. Quant à nos violets, ils iront en terre charentaise défier Saintes.

       Le tirage au sort a été effectué jeudi soir à Bercy par deux vice-championnes du monde : Amélie Goudjo et Mariama Signaté à la mi-temps du match entre la France et la Norvège (28-24).  Dunkerque, le tenant du titre, recevra Nantes pour une affiche de choc. En tout, cinq rencontres entre équipes de l’élite sont programmées : Dunkerque - Nantes; Créteil - Ivry; Paris – Chambéry, Istres – Tremblay, et Nîmes – Cesson.

     Nos voisins Belfortains (N1), petit poucet de la compétition, auront la chance et la lourde tache de recevoir Montpellier. Notre ancien violet, Johann Tschirret pourra à nouveau se frotter aux champions de France. La dernière fois qu'ils les avait rencontré et marqué un but, c'etait le 22 octobre 2008 à Montpellier. 

     Nos violets rencontreront Saintes (D2). Même si le tirage n'a pas été lourd de consequence, Sélestat devra se mefier de ce déplacement qui pourrait être plus piegeux qu'il n'y parrait. Notre ancien violet, Robin Foubert, fraichement arrivé à Saintes aura à coeur de defier ses anciens co-équipiers.   

Les rencontres auront lieu le week-end du 25 et 26 février 2012.

SAINTESvs  SAHB

Saintes (D2) - Sélestat (D1)

Les autres rencontres:
Paris (D1) - Chambéry (D1)
Tremblay (D1) - Istres (D1)
Créteil (D1) - Ivry (D1)
Cesson (D1) - Nîmes (D1)
Belfort (N1) - Montpellier (D1)
Dunkerque (D1) - Nantes (D1)
Billère(D2) - Saint-Raphaël (D1).

Posté par fredgo à 12:24 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 décembre 2011

Cdf: les résultats des 16èmes. Seul Belfort crée la surprise !

     1688100-2278415

      Voici les résultats complets du 5ème tour de la Coupe de France. La logique a été respecté dans la majorité des matchs (non sans mal pour certains). Exit la coupe de France pour Toulouse qui c'est incliné en Bearn par l'équipe championne d'automne de pro D2, Billère.

     La belle surprise vient de l'est de la France, à Belfort exactement, où un fort vent à balayé les mulhousiens trop inconstants pour pouvoir l'emporter. Les Belfortains seront donc les petits poucets des 8ème de finale de la coupe de France 2012. 

  • Aix en Provence (Pro D2) – Nimes (LNH)25-28
  • Villeurbanne (N1) – Montpellier (LNH)22-36
  • Dijon (Pro D2) – Chambéry (LNH)25-37
  • Massy (Pro D2) – Tremblay-en-France (LNH)35-36
  • Vernon-Saint-Marcel (Pro D2) – Créteil (LNH)27-41
  • Nanterre (Pro D2) – Paris (LNH)25-42
  • Bordeaux (N1) – Saintes (Pro D2)27-28
  • Billière (Pro D2)Toulouse (LNH) 32-31 (T.A.B.)
  • Cherbourg (N1) – Cesson (LNH)24-36
  • Angers (Pro D2) – Nantes (LNH)23-32
  • Chartres-Mainvilliers (Pro D2) - Ivry (LNH)27-37
  • Amiens (N2) – Dunkerque (LNH)23-32
  • Belfort (N1)Mulhouse (Pro D2) 28-26
  • Cernay-Wattwiller (N1) – Selestat (LNH)23-42
  • Montélimar (N2) – Istres (LNH)20-23
  • Ajaccio (N2) – Saint Raphael (LNH) 20-32

Le prochain tour de la Coupe de France aura lieu le weekend des 25 et 26 février.

Posté par fredgo à 12:44 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Cdf, résultat Cernay 23-42 SAHB: Sélestat à fait le boulot!

           Face à une équipe de Cernay/Wattwiller (N1) remaniée, Sélestat (D1) a logiquement obtenu sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, hier soir dans le Haut-Rhin (42-23). Les deux clubs peuvent désormais se concentrer sur le championnat, leur objectif majeur.

Frédéric Beauregard et les Sélestadiens ont logiquement éliminé une équipe cernéenne trop amoindrie et décroché leur qualification pour les 8 es de finale de la Coupe de France. Photo DNA – sebastien bozon

    

Cernay 23/42   SAHB

Cernay Wattwiller / Sélestat Alsace Handball

    C’était en quelque sorte écrit. Dan Simonet ne l’avait pas caché, la Coupe de France constituait tout sauf une priorité. Et en laissant plusieurs cadres au repos (Kolonics, Christnacher, Bloch, Meyer et Winterberg), l’entraîneur cernéen, par la force des choses, avait mis fin au suspense avant même le début de la rencontre.
    Lanterne rouge de Nationale 1, Cernay/Wattwiller pensait surtout au déplacement à Montpellier, samedi, déjà très important pour le maintien.
    Et face à une équipe de Sélestat presque au complet, les coéquipiers de David Schneider auront résisté une mi-temps. « Le résultat est logique, c’est ce à quoi je m’attendais », explique Dan Simonet sans regrets.
    Freppel, impeccable sur son aile droite, plaçait très vite les Violets devant (2-4, 5 e). Leiterer puis F. Schneider égalisaient à deux reprises (7-7, 13 e). Une accélération sélestadienne et les pensionnaires de LNH s’échappaient (8-14, 23 e).
    Fulop causait bien des tourments aux Cernéens, qui relevaient quelque peu la tête en fin de première période (10-14, 26 e, 12-17 à la pause). « On a tenu une mi-temps, lance le coach haut-rhinois. Mais quand on a intégré les jeunes, certains ont bien joué, d’autres se sont mis la pression. »

« Les joueurs n’ont pas pris le match à la légère »

    Et c’est une véritable avalanche de contre-attaques qui s’abattait sur le CWH dès la reprise (13-22, 36 e, puis 19-35, 50 e). Dans le sillage d’un Fulop infranchissable, Sélestat prenait le large vers une victoire annoncée (23-42).
    A trois jours d’un déplacement périlleux à Dunkerque, le SAHB n’a pas trop puisé dans ses réserves.
    « Les joueurs n’ont pas pris le match à la légère, souligne Jean-Luc Le Gall, l’entraîneur violet. Les deux équipes peuvent être satisfaites. Il n’y a pas eu de blessés, chacun a pu faire tourner son effectif, et si ce n’était pas le match de l’année, c’était quand même une rencontre de qualité pour le public. »
    Sélestat sera ainsi au rendez-vous des huitièmes de finale, le dernier week-end de février. « La priorité est de jouer à domicile, indique Jean-Luc Le Gall. Je préférerais aussi que l’on joue contre un ‘’gros’’. La Coupe de France n’est pas notre principal objectif, donc autant se confronter à ce qui se fait de mieux. On verra bien le tirage au sort… »
    Avec seize équipes encore en lice, la probabilité n’est pas énorme. Mais tous les Violets rêvent déjà d’une affiche contre Chambéry ou Montpellier.

Salle Thierry Omeyer. 650 spectateurs.
Mi-temps : 12-17.
Arbitres : MM. D. et T. Carmaux.

CERNAY/WATTWILLER : Behra (1-30 e puis 50-60 e, 6 arrêts dont 1 pen.) et Garcia (31-50 e, 3 arrêts) au but. Wendling 1/3, H. Rietsch 3/4, Boeglin 1/1, Keupp 0/1, Leiterer 2/7, Muller 1/8 dont 0/1 pen., Chekireb, F. Soehnlen 1/4, F. Schneider 2/5, A. Dentz 4/13, Simonet 1/3, D. Schneider (cap.) 6/14 dont 1/2 pen. Entraîneur: Dan Simonet, assisté de Serge Beyer.

SÉLESTAT :
Aux buts : Fulop (60’, 25 arrêts dont 2 pen.) et Ivezic.
Les joueurs: Jung (cap.) 10/13, Petrenko 2/3 dont 0/1 pen., Pesic 6/8 dont 3/4 pen, Podsiadlo 3/8 dont 0/1 pen., Beauregard 6/8, Matzinger 2/2, Freppel 4/4, Aman 5/7, Pintor 0/2, Rechal 1/1, Eymann 2/3, C. Omeyer. Entraîneur: Jean-Luc Le Gall, assisté de Thierry Demangeon.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:23 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 décembre 2011

Cdf : Présentation Cernay - Sélestat

       affiche%20coupe%2014122011_small

      Avant de pouvoir profiter de la longue trêve internationale de janvier, le SAHB va devoir se déplacer à trois reprises en sept jours. A Dunkerque et Paris pour boucler le championnat et, avant cela, à Cernay pour son entrée en Coupe de France.

.

.

.

.

.

CernayVs   SAHB

Cernay Wattwiller / Sélestat Alsace Handball

(N2) / (D2)

      get

       Les Sélestadiens vont passer beaucoup de temps sur la route ces prochains jours. Car le calendrier leur propose un menu aussi copieux d’une soirée de réveillon. Avec comme hors d’œuvre un 16 e de finale de la Coupe de France ce soir à Cernay, trois jours avant un copieux plat de résistance à Dunkerque et un dessert de choix, un passage dans la capitale, pour un match contre un adversaire direct pour conclure le cycle aller, mercredi prochain.

    Si le match de coupe de ce soir n’est pas le plus important de cette trilogie, il ne sera pas galvaudé pour autant par l’équipe qui en sera clairement le favori. Non pas que cette compétition figure parmi les objectifs des Bas-Rhinois cette saison, mais parce qu’il n’est pas dans leur habitude de prendre une rencontre à la légère. Même si elle n’est pas idéalement située. « Quand on s’engage dans une compétition il faut la jouer à fond », estime Jean-Luc Le Gall. Il n’est donc pas question de l’aborder sur la pointe des pieds. « Nous serons en configuration pour gagner avec notre équipe habituelle à l’exception de Kevin Beretta qui soigne une gastro et qui sera remplacé numériquement par Xavier Rechal. »

    Vainqueurs des deux précédentes confrontations avec Cernay lorsqu’ils évoluaient en Division 2, les Sélestadiens ne devraient pas avoir trop de soucis pour passer une troisième fois. D’autant que leur adversaire annonce faire l’impasse. « Si les circonstances tournent en notre faveur, j’en profiterai pour faire tourner l’effectif, prévient l’entraîneur du SAHB. Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi Cernay n’a pas voulu accéder à notre demande d’avancer ce match à mardi alors qu’il n’y attache aucune importance. Cela aurait permis aux deux équipes de disposer d’une journée de récupération en plus. »

     Déjà privé de trois joueurs (Salami, François-Marie et Ostarcevic) Sélestat devra surtout s’en tirer sans pépin physique. Sinon, les prochaines échéances en championnat risquent d’être encore plus compliquées. Quentin Eymann qui a fait toutes ses classes à Cernay, en profitera pour revoir la famille et les connaissances et donner un aperçu de ses progrès, lui qui reste sur une sortie très convaincante contre Istres. « Même si le match de Dunkerque est plus important à nos yeux, il faudra faire respecter la hiérarchie. »

CERNAY - SÉLESTAT ce soir à 20h
à la salle Thierry Omeyer.
Arbitres : MM. Didier et Thierry Carmaux.

Sélestat :
Au but: 12. Ivezic et 69. Fulop 
Les joueurs:  3. Jung (cap.), 5. Petrenko, 6. Pesic, 8. Podsiadlo, 9. Beauregard, 10. Matzinger, 11. Freppel, 13. Aman, 15. Pintor, 18. Rechal, 19. Eymann, 76. Omeyer.
Entr. : JL. Le Gall.

Cernay :
Au but: Behra et Garcia
Les joueurs:  F. et D. Schneider, Soehnlen, Wendling, Dentz, Muller, J. Simonet, Boeglin, Chekireb, Leiterer, H. Rietsch, Keupp.
Entraîneur : Dan Simonet.
Absents : Meyer, Bloch, Wintenberg, Kolonics (choix de l’entraîneur), Christnacher (blessé)

Source L'Alsace
par Christian Weibel

Posté par fredgo à 12:26 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 décembre 2011

16e de finales de la Coupe de France: Présentation

        2486-PT-11_03_17CoupeFrance

        Après les qualifications de Montpellier et Nîmes la semaine passée, les 16e de finales de la Coupe de France se poursuivent mardi et mercredi avec l’entrée en lice du reste des clubs de D1.

      La Coupe de France réserve toujours son lot de surprises. Néanmoins, à l’heure d’affronter des équipes de niveau inférieur, les formations de l’élite espèrent ne pas tomber dans la facilitée afin de valider leur ticket pour les huitièmes de finale. Parmi les rencontres de mardi, plusieurs chocs entre clubs de LNH et de division 2 sont au programme. Créteil et Chambéry iront ainsi défier Vernon Saint-Marcel et Dijon. Les Bourguignons, fraichement redescendus à l’étage inférieur, souhaiteront se rappeler au bon souvenir de la D1 face aux Savoyards, récents demi-finalistes de la Coupe de la Ligue. Par ailleurs, deux derbys franciliens seront à l’affiche. Paris se présentera chez son voisin Nanterre avec l’ambition d’oublier ses résultats mitigés en championnat, tandis que Tremblay (en photo) défiera Massy Essonne. affiche%20coupe%2014122011_small
       Mercredi, les duels s’annoncent tout aussi passionnants. En déplacement à Billere, Toulouse se sait en danger. Les partenaires de Jérôme Fernandez devront rester concentrés jusqu’au bout s’ils souhaitent faire tomber l’actuel leader de D2. Demi-finaliste malheureux, Nantes tentera de se consoler à Angers. Une rencontre particulière pour Ahmed Hadjali passé par le « H » lors de la saison 2009-2010 et désormais buteur attitré des Angevins. De son côté, Dunkerque, le tenant du titre, partira largement favori contre Amiens, pensionnaire de National 2. Invaincus depuis huit rencontres, les Nordistes devraient profiter de cette rencontre pour faire tourner leur effectif dans l’optique des deux dernières sorties en championnat face à Sélestat puis Toulouse. Enfin, Saint-Raphaël rendra visite aux Corses d’Ajaccio. Une formation qui a posé énormément de problèmes à la réserve du club en octobre dernier. Les joueurs de Christian Gaudin devront donc impérativement se remettre au travail après un week-end nantais de très grande qualité.

Le programme
Mardi 13 décembre
Massy Essonne (D2) – Tremblay (LNH) 
Girondins Bordeaux (N1) – Saintes (D2) 
Vernon Saint-Marcel (D2) – Créteil (LNH) 
Nanterre (D2) – Paris (LNH) 
Dijon (D2) – Chambéry (LNH) 

Mercredi 14 décembre
Cherbourg (N1) – Cesson (LNH) 
Angers Noyant (D2) – Nantes (LNH) 
Mainvilliers Chartres (D2) – Ivry (LNH) 
Amiens (N2) – Dunkerque (LNH) 
Belfort (N1) – Mulhouse (D2)
Billere (D2) – Toulouse (LNH) 
Cernay (N1) – Sélestat (LNH) 
Montélimar (N2) – Istres (LNH) 

Source LNH

Posté par fredgo à 12:46 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mars 2011

Vite lu : Exploit Bordeaux sort St Raphael

        C'est un authentique exploit qu'a réalisé Bordeaux (N1) hier soir en éliminant Saint Raphael (Lnh) de la coupe de France 2011. Et si mon coeur est violet, il ne peux pas oublier ses origines bordelaises et à voulu marquer le coup en consacrant cet article aux girondins, lui qui voudrait tant voir ses deux clubs de coeur de retour en Lnh. Qui sait... !?

------------------------------

Bordeaux crée l'exploit contre Saint Raphael
Les Girondins se sont qualifiés aux tirs aux buts au terme d'un match héroïque.

       2759641_3906035

        Bordeaux a une équipe de hand, une grande, une vraie. Une équipe capable de rivaliser sur un match avec les grosses cylindrées du hand français et de bouter ces derniers hors de la Coupe de France aux tirs au but.

       Un exploit, un vrai dans une ambiance indescriptible. Pourtant sérieux, concentrés et appliqués, les Varois débutent fort cette partie en menant déjà de 3 buts après trois minutes 0-3. Une tendance qui se confirme 1-5, 5e. Quelque peu empruntés au début, les Girondins tentent alors plus mais butent systématiquement sur l'ancien gardien bordelais Djukanovic. Une entame qui douche un peu l'enthousiasme du nombreux public bordelais. Des Girondins impuissants devant la vitesse d'exécution des 4e de la LNH qui confisquent le ballon. Mais les Girondins, enfin dans leur match passé la phase de découverte de cette équipe refait peu à peu surface et rentrent les ballons dans le but 7-10, 14e. Et le public de se réveiller et de croire à nouveau en son équipe. Un espoir de courte durée car en équipe expérimentée, rompue aux joutes de l'élite, Saint-Raphaël reprend ses aises au score 8-14, 21e. Le rythme baisse alors d'un cran. Mais courageusement les Bordelais restent au contact 10-14, 23e puis 12-16, 28e. Et atteignent la pause sur ce score.

         Au retour des vestiaires, les Bordelais par deux coups de semonce de Gatineaux et Lacroix reviennent à trois buts 15-18, 32e et se prennent à rêver à nouveau. Et continuent à bousculer les Varois 16-18, 34e, en maintenant la pression. Déjà un exploit en soi pour les petits poucets qui commencent à croire en l'exploit.

Les gardiens assurent

       Mais sans s'affoler, les Azuréens gèrent leur courte avance et posent la main sur le ballon 24-26, 48e. Pas suffisant pour empêcher les Girondins de revenir à un but grâce aux arrêts de Reynaud et à l'adresse de Lacroix (25-26, 50e). Plus qu'un but à remonter. Le public gronde, encourage à tue-tête ses joueurs qui égalisent par Laqui (28-28, 53e) et prennent l'avantage par Ervacanin 29-28, 54e. 

       S'en suit alors un jeu chasseur-chassé où les Girondins mènent puis se font égaliser. Fin du match. Tirs au but direct. Et à ce petit jeu, Limousin et Gatineaux ne tremblent pas de même que les gardiens bordelais Ghoumal et Reynaud qui qualifient Bordeaux au terme d'une soirée magique. 

Source journal Le sud Ouest.

Posté par fredgo à 12:36 - 05a) Vite lu... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2011

Cdf 2011: 16eme de finales: Sélestat- mulhouse Acte II.

         

SAHBVSRTEmagicC_mhsa_logo_OK_new_web_02_jpg

SAHB/ Mulhouse HSA

Jung_O_2011

    Sept semaines après s'être affrontés en championnat (victoire 30-28 du SAHB), Sélestadiens et Mulhousiens se retrouvent, ce soir, pour le compte des 16es de finale de la Coupe de France.

              On passe d'une Coupe à l'autre. D'un Mondial - ayant permis à l'équipe de France d'ajouter une étoile à son maillot - à l'Hexagone.
Deux petits jours après le sacre des Bleus à Malmö, ce sont ainsi les 16es de finale de la Coupe de France que se disputeront ce soir et demain les 32 équipes toujours en course. Quelques heures après, mais aussi juste avant la reprise en championnat pour ce qui est des formations évoluant en D1 et en D2, ce qui n'arrange finalement pas grand monde.

« L'objectif numéro 1 reste le championnat »

      Sélestadiens et Mulhousiens, qui se retrouvent donc ce soir, ont ainsi plus la tête aux rencontres qu'ils livreront en fin de semaine face à Semur (SAHB) ou à Besançon (MHSA).
« On n'a pratiquement pas parlé entre nous de ce match de Coupe de France, confie ainsi Brahim Ighirri, l'entraîneur haut-rhinois. La Coupe de France c'est sympa, mais ce n'est pas un objectif. De toute façon, nous ne disposons pas de l'effectif suffisant pour jouer sur plusieurs tableaux. »
Même son de cloche du côté du CSI, Jean-Luc Le Gall précisant d'entrée que « l'objectif numéro 1 du club reste le championnat et une montée en LNH. Nous ne nous sommes fixés aucune obligation de résultat en Coupe de France, poursuit le coach sélestadien. Aucune obligation si ce n'est celle de jouer le jeu, d'y prendre du plaisir et de donner ce qu'il faut pour y parvenir ».

« Tout à gagner »

           Le but premier, pour les uns comme pour les autres, sera « de faire un bon match, de profiter de l'occasion pour bien préparer la reprise en championnat ».
          « La Coupe, ce n'est que du bonus, continue Jean-Luc Le Gall. On ne risque pas grand-chose, mais nous avons tout à gagner. Nous allons jouer un adversaire de qualité et passer ce tour pourrait nous valoir une belle affiche en 8e de finale. Et c'est toujours sympa de jouer un 8e, voire un quart de finale d'une Coupe de France. »
           Sans Ivezic, mais avec Omeyer, Huljina et Beauregard (absents la semaine dernière), le SAHB s'attachera à confirmer les bonnes dispositions entrevues vendredi face à Zurich. Le MHSA, privé de Boillaud (petite pointe aux ischios), voudra quant à lui se livrer à quelques ultimes réglages, sachant que les Mulhousiens « sortent d'une grosse préparation physique qui a marqué les bonhommes ».
           Reste que c'est un derby, qu'une place en 8e de finale de l'épreuve est en jeu. Et que, d'un côté comme de l'autre, on voudra marquer son territoire. En attendant l'acte III de ces Sélestat - Mulhouse prévu le 27 mai lors de la dernière journée de championnat.

Source Dna de A.V.

Les équipes

SÉLESTAT :
Au but : 1. Franck et 33. Girardin
Les joueurs: 2. Rechal, 3. Jung, 5. Aman, 6. Huljina, 8. Omeyer, 9. Beauregard, 10. Foubert, 11. Freppel, 15. Pintor, 17. Salami, 19. Eymann, 20. François-Marie, 27. Ostarcevic.
Entraîneur : Jean-Luc Le Gall.

MULHOUSE :
Au but : 1. Stojinovic et 76. Lehmann
Les joueurs: 2. Martin, 3. Herbrecht, 4. Cherrier, 9. Ighirri, 10. D. Schneider, 11. Fessler, 13. Galotte, 26. Jean-Zéphirin, 56. Jeauneau.
Entraîneur : Brahim Ighirri.

Posté par fredgo à 12:23 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2011

Cdf 2011: 16eme de finales: La présentation des matchs.

    Coupe_de_France

       A l’occasion des 16eme de finales, la coupe de France reprend à nouveau ses droits et les équipes qualifiées pourront peaufiner leurs derniers réglages nécessaires avant la reprise du championnat de D1 et D2. Déjà dans le bain, les huit clubs de nationale encore qualifiés tacheront de passer un tour supplémentaire, histoire de rencontrer, pourquoi pas un des gros bras du championnat de France.

         Les objectifs de chacun seront bien différents suivant le niveau des équipes. Une chose est sûre, certains ‘’petits poucets’’ auront l’honneur de recevoir une équipe phare. Pour exemple, le petit club de Torcy (Nat.2) recevant Dunkerque, l’une des grosses pointures de la Lnh. Pour eux, la coupe sera déjà réussie puisque ce sera l’occasion d’une belle fête à domicile.

         Pour d’autres, principalement les clubs de D1, il s’agira de ne pas se faire surprendre par un plus petit que soit. La tâche ne sera pas facile pour Dijon se déplaçant à Nancy (D2), en net regain de forme. Ivry aura également fort à faire contre son voisin du département d’à coté : Créteil, actuels 2eme de la pro D2. Ce beau derby sentira fortement le parfum de la LNH…

       Autre derby, autre région en fête, notre chère Alsace. Sélestat reçoit à nouveau Mulhouse. Les deux clubs, qui ne se quittent plus, vont s’opposer cette fois pour le compte de la coupe de France. Reste plusieurs inconnues quant aux objectifs des deux groupes. Que se soit l’un ou l’autre, il se verraient bien passer un tour supplémentaire. Mais les objectifs finaux ne sont-ils pas ailleurs, voir identiques: celle de l’accession en LNH…

       Verdicts, mardi soir post-match. On connaîtra alors, vainqueurs et vaincus. On saura si un petit a créé la sensation ou si toutes les victoires ont été logiques... Mais des surprises, il y en a toujours et c'est ce qui fait le charme de la coupe de France...

Les 16 matches :

Aucune division d'écart
D2-D2
SELESTAT ALSACE HB (D2) / MULHOUSE HB SUD ALSACE (D2)
N1-N1

MAINVILLIERS CHARTRES HB (N1) / HAZEBROUCK HB 71 (N1) 

1 divisions d'écart
D2- LNH
US CRETEIL HB (D2) / US Ivry HB (Lnh)
PAYS D'AIX UC HB (D2) / Istres HB (Lnh)
ES NANTERRE HB (D2) / Paris handball (Lnh)
SMV VERNON (D2) /
Tremblay en france (Lnh)
NANCY HB (D2) / Dijon Bourgogne (Lnh)
VILLEURBANNE HB ASS. (
D2) / U
sam Nimes Gard (Lnh)
SAINTES US (D2) / HBC Nantes (Lnh)
BILLERE HB (D2)
/
Montpellier handball (Lnh)

2 divisions d'écart
N1- LNH
GIRONDINS BORDEAUX HBC (N1)
  /Saint-Cyr touraine (Lnh)
HBC LIBOURNE (N1) / Toulouse union handball (Lnh) 
VALENCE HB (N1)
/ Chambery savoie hb (Lnh)

3 divisions d'écart
N2- Lnh
STADE VALERIQUAIS HB (N2) / Oc Cesson HB (Lnh)
MONTELIMAR CRUAS HB (N2)
/ Saint Raphael var HB (Lnh) 
TORCY HB MARNE LA VALLEE (N2)
/ Dunkerque HB (Lnh)

Rugiss'man

Posté par fredgo à 12:54 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :