Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

09 novembre 2015

32ème Coupe de France: ESSAHB - Sélestat pour un derby 100% Bas-Rhinois ...

La FFHB a procédé ce matin au tirage au sort géographique des 32èmes de finale de Coupe de France avec l’entrée de tous les clubs de ProD2. Nos violets du Sélestat Alsace Handball iront affronter l'Eurométropole Strasbourg Schiltigheim Alsace HandBall (ESSAHB)  pour un beau derby Bas-Rhinois le samedi 28 novembre au Complexe Sportif de la Rotonde.

ESSAHB - SAHB

Ce sera l'occasion de revoir bon nombres d'anciens violets comme l'inusable Arnaud Freppel qui a passé 13 saisons au club, mais aussi le gardien Maxime Duchène, des anciens de la réserve comme Anthony Abbey, Yannick Ludwig, Regis Matzinger, sans oublier le staff avec Bruno Boesch et Greg Denain , joueur à Sélestat de 1998 à 2003. Bref , il y aura de belles accolades en dehors du terrain...

Les derby Alsaciens:  Strasbourg Schiltigheim AHB (N1) – Sélestat Alsace HB (D2) Belfort AUHB (N1)                        – Mulhouse Handball Sud Alsace (D2)

Les autres matchs

Entre N2 et D2:
Lille Métropole HBC Villeneuve d’Ascq (N2) – Pontault-Combault (D2)
Saint-Nazaire Handball (N2) – Limoges Hand 87 (D2)

Entre N1 et D2:
Pau Nousty Sports (N1) – Billère Handball Pau Pyrénées (D2)
Caen Handball (N1) – USM Saran HB (D2)
Cercle Paul Bert Rennes HB (N1) – Angers Noyant HBC (D2)
ESM Gonfreville l’Orcher (N1) – JS Cherbourg Manche HB (D2)
Métropole Rouen Normandie Handball (N1) – Massy Essonne Handball (D2)
Handball Club Gien Loiret (N1) – Grand Nancy ASPTT HB (D2)
HBC Semur-en-Auxois (N1) – Grand Besançon Doubs Handball (D2)
Villeurbanne HB Association (N1) – Dijon Bourgogne Handball (D2)
Montélimar Cruas HB (N1) – Valence Handball (D2)
H. Bagnols Gard Rhodanien (N1) – Istres Ouest Provence HB (D2)
Montélimar Cruas HB (N1) – Valence Handball (D2)
H. Bagnols Gard Rhodanien (N1) – Istres Ouest Provence HB (D2)

Entre N2 et N1: Bruges 33 Handball (N2) – ROC Aveyron HB (N1)
Compiègne HBC (N2) – SMV Vernon Saint-Marcel (N1)
AS Monaco Handball (N2) – Cavigal Nice Sports Handball (N1)

Entre N1 entre eux:
Grenoble SMH GUC (N1) – Villefranche Handball Beaujolais (N1)

Les matchs se dérouleront lors du week-end du 28/29 novembre.

Posté par fredgo à 20:31 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 juin 2015

Des News de nos anciens: Frepp's et Maxime Duchêne prolongent à l'ESSAHB

    l’ESSAHB, qui rejouera à nouveau en N1 la saison prochaine, vient de prolonger les contrats de deux anciens violets.

Maxime Duchêne prolongent

       Arrivé la saison dernière à Strasbourg, Arnaud Freppel poursuivra sa belle carrière sous le maillot bleu de l’ESSAHB.

      Maxime Duchêne, gardien malicieux, voit également son contrat prolongé d'un an.

 

 

23 mai 2014

Joyeux anniversaire Maxime

Le 8ème Rugiss' Hand souhaite un

Duchene max

qui fête ses 22 ans.

Bon route pour la suite de ta carrière

Posté par fredgo à 12:45 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 septembre 2013

DUCHENE Maxime

 

Violet pendant 3 saisons de 2011 à 2014

Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

France
Né le: 23/05/1992
A:
Taille: 180 cm
Poids: 81kg (2012)

Poste: Gardien
Numéro: -

Palmarès :
2008: Chamion de France -18ans avec Sélestat.

Club actuel : Drapeau de la France ESSAHB Strasbourg (N1)

Saison 2014/2015 :Drapeau : France ESSAHB (13ème Por D2) Relegué
Saison 2013/2014 :Drapeau : France Sélestat (N1 + LNH)

Saison 2012/2013 :Drapeau : France Sélestat (N1 + LNH)
Saison 2011/2012 :Drapeau : France Sélestat (N2 + LNH)
Saison 2010/2011 :Drapeau : France Sélestat (N2)
Formé au centre de formation de Sélestat

Ses saisons en Violet:

Saison 2013/2014 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 5
Arrêts sur tir: 0/1
Arrêts sur penalty
: 0/1
Total arrêts
: 0
2 minutes
: 0

La première accolade sera pour MaxSaison 2012/2013 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 2
Arrêts sur tir: 0
Arrêts sur penalty
: 0
Total arrêts
: 0
2 minutes
: 0

Saison 2011/2012 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 1
Arrêts sur tir: 0
Arrêts sur penalty: 0
Total arrêts: 0
2 minutes: 0
1er Match officiel: Le 30 Octobre 2011, 7ème journée, Sélestat 27-33 Montpellier

Reaction d'Issam Tej (Montpellier) au soir du match:
« Je savais que le match serait difficile dans une telle ambiance. Mais ça m’a fait plaisir de revoir tous mes amis. Et le petit Duchêne, que j’entraînais chez les -12 ans à Sélestat ! »

Posté par fredgo à 00:11 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 mai 2013

Joyeux anniversaire Maxime

Le 8ème Rugiss' Hand souhaite un

Max

qui fête ses 21 ans.

Posté par fredgo à 12:24 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 novembre 2012

10ème journée: Sélestat 32 - 23 Billère, Contrat rempli

 

dans-une-posture-acrobatique-olivier-jung-a-contribue-a-la-large-victoire-de-selestat-photo-dna

Sélestat n’a pas tremblé, hier face à Billère. Les Violets ont logiquement dominé la lanterne rouge, au terme  d’un match plutôt maîtrisé (32-23). Leur parcours vers le maintien n’affiche pour l’heure aucune sortie de route.

« On a fait ce qu’il fallait. » En une phrase, Yuriy Petrenko a résumé la performance sélestadienne, hier face à Billère. Le Sélestat Alsace Handball n’avait pas le droit à l’erreur contre le promu béarnais, en grande souffrance depuis le début de la saison (neuf défaites en autant de journées). Le mot d’ordre était simple : victoire obligatoire !

Le succès d’Aix-en-Provence, l’autre relégable, vendredi, sur le parquet de Cesson, ajoutait à cette obligation. Il fallait conserver trois points d’avance sur les Provençaux, que les Alsaciens recevront le 15 décembre au CSI. Les joueurs de Jean-Luc Le Gall ont une nouvelle fois bien négocié l’un de ces rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte. « Nous avons fait un bon match, nous avons été plus forts que Billère », ne pouvait que constater le capitaine violet.

Même un début de match hésitant n’a pas fait naître la moindre inquiétude dans les rangs violets. Billère profitait ainsi de quelques échecs sélestadiens pour creuser un premier écart (0-3, 5 e’). «On ne marquait pas, mais on avait les situations. On savait que cela allait venir », souligne Yuriy Petrenko. Beretta, sur penalty, débloquait le compteur (1-3, 6 e’), et Sélestat rattrapait rapidement son retard, en dépit du deuxième but consécutif de Ragot (2-5, 8 e’).

Beretta, toujours sur penalty, initiait un 4-0 conclu par le capitaine Petrenko. Les Sélestadiens viraient en tête (6-5, 12 e’) et ils n’allaient plus jamais lâcher la direction des opérations. Si Souid égalisait, une nouvelle vague violette faisait boire la tasse aux joueurs d’Arnaud Villedieu (12-6, 20 e’). La réaction billéroise était réelle (15-11, 28 e’), mais Sélestat finissait fort (18-11 à la pause).

Le scénario n’allait pas s’inverser en seconde période. Jung, excellent au relais de Pesic – blessé après seulement 15 minutes de jeu –, donnait ainsi dix longueurs d’avance à son équipe (24-14, 38 e’). L’écart grimpait jusqu’à +13 (27-14, 42 e’), avant un relâchement presque inévitable dans les rangs sélestadiens. Billère inscrivait cinq buts consécutifs (27-19, 49 e’), mais la marge des coéquipiers de Podsiadlo était suffisante pour se diriger vers un succès aussi précieux qu’espéré (32-23).

Une marge dont a profité le jeune Maxime Duchêne, appelé à épauler Obrad Ivezic dans le but sélestadien (Laszlo Fulop, malade, était forfait).

Le match a été transformé en “formalité” espérée

Le gardien de la réserve signait un arrêt dès son entrée en jeu à la 55 e’(trois au total). « J’avais déjà joué en D1 face à Montpellier, la saison dernière au Rhenus. C’était beau. Mais là, c’était à Sélestat, chez moi. Je fais aussi mes premiers arrêts en D1. C’est une belle soirée… »

Parce qu’ils se sont montrés sérieux et appliqués, les Sélestadiens ont transformé le match face à Billère en “formalité” espérée. Les joueurs de Jean-Luc Le Gall ont su éviter le piège contre une équipe qui jouait déjà l’une de ses dernières cartes. Ce n’est encore qu’anecdotique, mais Sélestat, grâce à ce troisième succès de la saison, gagne une place au classement pour s’installer au 10 e rang. Pourvu que ça dure…

Source Dna

Posté par fredgo à 08:20 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juin 2012

Trophée Jean-André : Djordje Pesic sur la plus haute marche

le pivot Sélestadien Djordje Pesic Photo Dna Franck Delhomme

     Le Sélestadien Djordje Pesic et Aline Varinot, la capitaine de l’ATH, ont rallié tous les suffrages. Désignés meilleurs joueurs de la saison, ils succèdent à leurs coéquipiers Frédéric Beauregard et Sophie Marangé.

     C’est un moment attendu par toute la famille du handball alsacien, un rituel presque immuable, lancé en 1983 par Jean André, ardent défenseur de la petite balle ronde. Djordje Pesic et Aline Varinot, choisis, sans que cela ne prête réellement à discussion, par les entraîneurs et les journalistes traitant du handball en Alsace, inscrivent donc leur nom au palmarès de cette 26 e édition.

La régularité de Sébastien Gallotte

      Il fait assurément un beau lauréat, tant ses performances ont compté dans le maintien sélestadien en D1. Le Serbe Djordje Pesic s’est très vite imposé dans un championnat de France qu’il découvrait cette saison. Joueur le plus adroit de LNH (71 buts sur 89 tirs, 79,8% de réussite), l’ancien de l’Étoile Rouge de Belgrade s’inscrit dans la lignée des grands pivots ayant porté le maillot violet.

     Le Sélestadien devance Sébastien Gallotte (ex violet), une nouvelle fois brillant sur l’aide droite du MHSA. Troisième meilleur buteur de Pro D2 (142 réalisations), efficace et régulier, il n’est pas pour rien dans le superbe parcours de Mulhousiens ayant raté de peu la montée en LNH.

     Le gardien mulhousien Slavisa Stojinovic et le demi-centre sélestadien Yuriy Petrenko, véritable chef d’orchestre du jeu violet, complètent le podium.

     ...

David Schneider toujours là !

      David Schneider a réussi son pari et son titre de meilleur joueur parmi les Alsaciens évoluant en N1 ou N2 ne souffre d’aucune contestation. À 35 ans, l’ancien joueur emblématique de ...

     ... le demi-centre Mathieu Desbois aura éclairé la saison morose de Strasbourg/Schiltigheim. Buteur prolifique, le Normand a largement contribué au maintien de la jeune Entente en N1. Décisif dans le but de la réserve sélestadienne, Maxime Duchêne mérite sa place sur le podium.

Selvaggio au plus haut, le doublé pour Gilbert

     Vincent Gilbert décroche, ...

    Le titre de meilleur entraîneur revient à Thierry Demangeon, qui a participé en tant qu’adjoint de Jean-Luc Le Gall au maintien du SAHB en LNH, menant également les jeunes de la réserve violette vers une historique montée en N1.

    Parce qu’il faut bien penser à demain, Xavier Rechal (Sélestat) et Alexandra-Ioana Florean (Kingersheim) ont été élus espoirs de l’année. L’arrière/ailier droit violet (19 ans) et l’arrière gauche (17 ans) ont laissé éclater un talent qui ne demande qu’à être confirmé au plus haut niveau. Ils symbolisent, avec tant d’autres, l’avenir et la bonne santé du handball alsacien.

     Voir l'Article complet ici

Source Dna.

Le palmarès 2012

Division 1 – Division 2
1er:  Djordje Pesic (Sélestat Alsace Handball, pivot) ; 2. Sébastien Gallotte (Mulhouse Handball Sud Alsace, ailier droit) ; 3ème Yuriy Petrenko (SAHB, demi-centre) et Slavisa Stojinovic (MHSA, gardien)

Nationale 1 – Nationale 2
1. David Schneider (Cernay/Wattwiller, demi-centre) ; 2. Mathieu Desbois (Entente Strasbourg/Schiltigheim, demi-centre) ; 3. Maxime Duchêne (SAHB II, gardien). Cités : Gabor Kolonics (Cernay/Wattwiller, gardien), Nicolas Bischoff (ASCA Wittelsheim, arrière gauche), Louis Leguay (ESSAHB, gardien).

Nationale 3
1. Vincent Gilbert (Haguenau, ailier droit) ; 2. Sébastien Carozza (Colmar, pivot) ; 3. Thomas Krieger (Plobsheim, ailier gauche) et Xavier Greyenbuhl (ESSAHB II, arrière gauche). Cités : Laurent Lauter (MSW, arrière gauche), David Tritsch (Coteaux Mulhouse, arrière gauche)

Espoir
Masculin
Xavier Rechal (SAHB, arrière/ailier droit)

Source Dna

Posté par fredgo à 12:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 novembre 2011

Maxime Duchêne a vécu un rêve éveillé !

impressionne_un_premier_temps_survolte_une_fois_entre_sur_le_parquet_du_rhenus_maxime_duchene_a_vePasser des salles désertes de la Nationale 2 au hall Rhenus plein à craquer face à Montpellier, c’est l’incroyable aventure qui est arrivée dimanche au jeune gardien de Sélestat, Maxime Duchêne.

« Mercredi dernier, j’étais dans mon salon lorsque j’ai eu un appel de Thierry Demangeon pour m’annoncer que je devais m’entraîner avec la une. L’adjoint de Jean-Luc Le Gall m’a dit que j’allais certainement être aligné contre Montpellier. Sur le coup j’étais super content mais, à vrai dire, je ne réalisais pas vraiment ce qui m’arrivait. C’est au fur et à mesure de la semaine que je me suis dit : ‘’Tu vas jouer au Rhenus, à Strasbourg, devant 5500 spectateurs contre la meilleure équipe de France‘’. » Maxime Duchêne, qui a fêté ses 19 ans en mai dernier, n’a pas eu le temps de gamberger, ni de véritablement réaliser ce qui lui arrivait. Lui qui garde habituellement les cages de l’équipe réserve de Sélestat, quatre niveaux plus bas, n’a eu que trois jours pour se mettre en condition pour ce grand jour. Une date qu’il n’oubliera certainement jamais.

« Un truc de fou »Maxime_Duch_ne

     Car c’est le dimanche 30 octobre qu’il a réalisé le rêve de sa vie : disputer un match de Ligue Nationale. Et pas n’importe lequel. Contre l’équipe mythique des deux dernières décennies. Celle qui fait rêver tous les gosses qui aiment le handball. Celle où se trouvent les vedettes des parquets français et quelques-uns des meilleurs internationaux étrangers. « C’est un truc de fou ! Disputer son premier match chez les pros face à Montpellier et devant une foule record de 5500 personnes, c’est simplement énorme. J’ai dû me pincer pour m’apercevoir que je ne rêvais pas… »
     C’est la raison pour laquelle il a profité de tous les instants de cette journée si particulière pour goûter son plaisir. Pour vibrer au rythme des encouragements du public.
     Porteur du numéro un, c’est lui qui est entré le premier sur le terrain au moment de la présentation individuelle des joueurs. On a alors vu Max sortir des vestiaires et rejoindre le rond central en faisant des bons de cabris. « Je suis toujours comme ça. J’étais à fond dedans. Quand on est sorti du terrain après l’échauffement, la salle n’était pas pleine. Mais dix minutes plus tard, elle était bourrée. Sentir autant de monde t’encourager, ça donne une énergie incroyable. J’étais survolté. »

Le bonjour d’Issam TejMax_Duch_ne_et_I_Tej

      À la 13 e minute, alors que son équipe mène 6-4, le titulaire Obrad Ivezic lui cède sa place dans la cage pour s’opposer à un penalty de Kavticnik. Maxime Duchêne surgit alors du banc pour entrer sur le terrain. L’ancien de Kiel arme une frappe qui s’en vient mourir sur l’angle du poteau. Une clameur immense monte des travées du Rhenus tandis que l’intrépide gamin savoure sa joie en regagnant le banc et en agitant les bras pour demander encore plus de bruit à la foule. « J’étais sur la trajectoire mais je n’ai pas touché le ballon », précise l’intéressé puisque le doute subsistait sur sa première action de jeu. « Je n’ai pas été surpris d’entrer en jeu, c’était prévu. Obrad Ivezic m’avait dit qu’il me laisserait rentrer pour le premier penalty. C’est quelqu’un qui me pousse sans cesse pour que je progresse. Il me recadre quand ça ne va pas et m’applaudit d’autres fois. On s’est connu l’été précédent quand j’ai participé à la préparation de l’équipe une alors en D2. »
     Maxime a l’avantage d’être connu de tous les joueurs du club et même de quelques-uns de ses adversaires puisqu’il est le fils de Jimmy, l’intendant qui suit l’équipe une depuis de nombreuses saisons. Certains l’ont vu grandir comme Issam Tej qui était son entraîneur dans l’équipe des moins de 12 ans de Sélestat. Le pivot montpelliérain l’a d’ailleurs félicité après le match, quelques minutes après lui avoir montré le chemin qu’il reste à parcourir en lui marquant le 33 e but visiteur.

Source L'Alsace

Posté par fredgo à 12:29 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 octobre 2011

Après Montpellier : Ils ont dit ...

Patrice Canayer (entraîneur de Montpellier) : « En première mi-temps, on ne jouait qu’à trois ou quatre et si on continuait comme ça, on pouvait perdre le match. Dans le vestiaire, on a dû remettre quelques têtes en place pour la seconde mi-temps. Et à la fin, j’ai même dû calmer un peu les choses pour qu’on arrête de gambader partout. L’ambiance au Rhénus était formidable, ça m’a rappelé l’Eurotournoi. Si seulement vous arriviez à pousser le basket dehors pour que le hand se fasse une place… »  

Patrice Canayer

Frédéric Beauregard (Sélestat) : « On ne peut pas être satisfait d’une défaite. Mais quand même, chapeau bas à l’équipe pour son état d’esprit. Maintenant, ce qu’il nous faut, ce n’est pas de beaux matches avec zéro point au bout, c’est une belle performance ».

La première accolade sera pour MaxJean-Luc Le Gall (coach de Sélestat) : « J’ai fait du mauvais coaching. Je voulais sortir Ivezic et lancer Duchêne au but à la 55 e. Mais j’ai un peu tardé et Ivezic s’est blessé à la 57 e ! »

Issam Tej (Montpellier) : « Je savais que le match serait difficile dans une telle ambiance. Mais ça m’a fait plaisir de revoir tous mes amis. Et le petit Duchêne, que j’entraînais chez les -12 ans à Sélestat ! »

William Accambray (Montpellier) : « Nous avons l’habitude de rencontrer des clubs survoltés dans de grosses ambiances. Mais Sélestat est vraiment une belle équipe. Et un public de connaisseurs comme il y en a un ici, on n’en trouve pas non plus dans toutes les salles. Ça fait plaisir d’être applaudi quand on fait un beau geste, même quand on est dans l’équipe adverse »

Source L'Alsace

--------------------

Olivier Jung

« On ne peut pas être content d’avoir perdu, confie le capitaine sélestadien, mais c’est tout de même une satisfaction d’être parvenu à tenir plus longtemps que d’autres équipes face à Montpellier. »

Yuri PetrenkoYuri Petrenko

« On a tout donné, on a joué à 100% de nos possibilités actuelles, estime le meneur de jeu du SAHB. On s’incline face à plus fort, mais on peut être fiers de nous, de ce qu’on a montré. »

Patrice Canayer

« Ce match a été difficile parce qu’il arrive au terme d’un mois d’octobre éprouvant  (neuf rencontres), lâche l’entraîneur montpelliérain. Mais aussi parce que Sélestat est une équipe de qualité, vaillante, qui nous a emmenés dans un match d’une grande intensité. Je tiens à la féliciter, tout comme à rendre hommage à ceux qui ont fait que ce match se soit déroulé au Rhenus. Cela prouve que l’Alsace mérite un grand club. J’espère qu’un après-midi comme celui-là ne restera pas sans lendemain. »