Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

09 avril 2014

21ème journée : Passages à niveau, attention danger...

fernan530_melody

Six matches ce mercredi, l’affiche télévisée ce jeudi, la 21ème journée de D1 peut encore réserver son lot de surprises. L’équipe de Dunkerque supportera-t-elle la pression du leader ? Celles de Montpellier et de Paris referont-elles leur retard ? Qui terminera 4ème ? Qui sera condamné en Pro D2 ? Autant de questions qui restent en suspens.

Dunkerque ferait un très beau champion de France ! Certes ! Mais il reste six journées à disputer et malgré les 3 points d’avance....

Nîmes - Sélestat
Pour Nîmes (9è, 15pts) et Sélestat (11è, 13pts), la  question du maintien sera sur toutes les lèvres. Les deux formations aux accents bien différents traînent le même handicap. Leur parcours en LNH est trop irrégulier. Deux victoires à peine lors des dix derniers matches. Les Alsaciens se distinguent en étant toujours qualifiés pour les quarts de finale de la coupe de France. Dimanche, ils accueilleront Dijon. 

Les autres matchs pour le maintien

Aix - Dijon
A Dijon (14è, 7pts), va-t-on enfin se réveiller et profiter du déplacement à Aix en Provence (10è, 14pts) pour renouer avec le succès ? Un mot absent du vocabulaire bourguignon depuis quelques mois, la dernière victoire (en LNH) remontant...

Ivry - Tremblay
A découvrir (ICI) la présentation de Ivry (13è, 9pts) - Tremblay (12è, 11pts) à travers l'interview de Romuald Kollé, la dernière trouvaille des Val-de-Marnais.

Les autres matchs pour le haut de tableau:

St Raphael - Chambery
Entre St Raphaël et Chambéry, il sera inutile de se regarder en chiens de faïence pour s'apercevoir que le retard accumulé en championnat pour...

Montpellier - Toulouse
Montpellier
se déplace à Toulouse et pour la circonstance, Patrice Canayer dispose d'un effectif au complet. L'avantage pour les Héraultais ...

PSG-Nantes
PSG-Nantes
est devenu une sorte d'attraction, le "H" étant l'an passé, la bête noire des futurs champions de France. La série est en cours puisque encore cette saison, à l'aller,...

Le classement avant la 21ème journée:

Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But -    
1 Dunkerque 33 20 16 3 1 516 457    
2 Montpellier 30 20 15 3 2 647 545    
- Paris 30 20 14 4 2 619 564    
4 Toulouse 27 20 13 6 1 565 539    
5 Nantes 27 20 13 6 1 561 514    
6 Cesson 23 20 10 7 3 550 549    
7 St Raphael 20 20 10 10 0 570 591    
8 Chambéry 19 20 9 10 1 586 581    
9 Nîmes 15 20 7 12 1 535 545    
10 Aix en Provence 14 20 6 12 2 506 553    
11 Sélestat 13 20 5 12 3 545 597  
12 Tremblay 11 20 4 13 3 511 576    
13 Ivry 9 20 3 14 3 506 541  
14 Dijon 7 20 3 16 1 477 542  

Source Handzone

Posté par fredgo à 12:37 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 mars 2014

Sélestat 27-28 Toulouse: Trop cruelle, cette fin !

frederic-beauregard-(au-centre)-a-vecu-une-soiree-mouvementee-photo-dna-franck-delhomme

Le SAHB ne s’est pas laissé impressionner par Toulouse. En menant pendant la grande partie du match, la victoire lui tendait les bras, mais quelques imperfections et une dernière ligne droite aussi animée que malheureuse le laisse à un but.

Une tuile ne tombe jamais seule : à la liste des blessés du SAHB avant ce match contre Toulouse s’est ajouté Obrad Ivezic. L’entorse au poignet n’a cependant pas empêché le gardien de tenir sa place au but, mais sans doute avec l’appréhension de prendre une mauvaise balle.

Au bout du compte, il sera l’un des meilleurs joueurs de la soirée. Après l’ouverture du score par Jung en pivot, c’est du pied qu’Ivezic stoppe la première tentative de Fernandez, l’ennemi numéro 1. Rien de mieux pour la confiance.

Les éléments sont contraires aux intérêts du SAHB à la reprise

Lorsque l’international marque après un échec initial, c’est sur penalty, la balle touchant cependant le bras du gardien sélestadien. Les deux équipes se tiendront tout au long de cette première mi-temps.

La défense agressive de Sélestat fait de son mieux pour contenir les assauts toulousains (3-4), avec le risque de concéder des jets à 7 m.

Devant, Sélestat éprouve les pires difficultés à passer au centre de la défense, où Zvijev et Osmajic forment un mur très haut. Perez de Vargas Moreno n’effectue son premier arrêt qu’à la 12e ’. Grâce aux décalages, et à trois buts consécutifs de Beauregard, le score bascule à nouveau en faveur des Violets.

François-Marie est aussi efficace deux fois (7-6), mais ses trois tirs à la hanche suivants échoueront ensuite sur le gardien.

Sélestat avait aussi raté deux occasions, en contre, de prendre deux buts d’avance. Et le cadre était aussi frappé trois ou quatre fois.

Le compteur de Toulouse augmente grâce à la vitesse des remontées de balle et aux penalties de Fernandez (4 réussites sur ses 7 buts en 30 minutes). À 9-9, Ivezic empêche Ilic de donner un but d’avance aux visiteurs.

Beauregard est chaud et Vujovic, qui a remplacé Petrenko au poste de demi-centre, accroît la marge (11-9).

Si Fernandez égalise à 12 partout, c’est cependant François-Marie qui marque le dernier but, en perçant aux 6 m pour tirer entre les jambes de Pardin qui avait pris place dans la cage quatre minutes avant.

Les éléments sont contraires aux intérêts du SAHB à la reprise (14-15) mais Salami, sur deux penalties et un tir de l’aile, et Ivezic, qui fait douter les tireurs toulousains, le remettent dans le bon sens de la marche (17-15).

La tension monte d’un cran lorsque Freppel, qui vient de lui marquer un but, et Pardin s’accrochent : leurs coéquipiers auront beaucoup de mal à les calmer, avant qu’ils ne se fassent exclure tous les deux.

Fernandez grignote (19-18), mais Beauregard lui répond, et Sélestat garde deux buts de mieux.

Ce sera encore le cas cinq minutes plus tard (22-20, 48e ’), mais Toulouse reste toujours au contact avant d’égaliser à 23 partout par Ilic. François-Marie et Vujovic échouent successivement sur Perez, et Andjelkovic plonge le SAHB dans le doute (23-24).

Pas pour longtemps, même si Salami expédie un penalty sur la barre. Les événements se précipitent alors : 26-25 – et une standing ovation méritée pour la prestation d’Ivezic – à 1’45 de la fin, Fernandez qui égalise puis Andjelkovic qui donne l’avantage (26-27), deux temps morts dans les trente dernières secondes, Sélestat qui choisit de sortir son gardien pour jouer en surnombre dans le champ.

Réserve pour une faute technique d’arbitrage

Tactique au demeurant gagnante avec un but de François-Marie à 9 m : 27-27. Malheureusement, le repli est défaillant. Sur le rapide engagement adverse, Beauregard bouscule un peu sèchement Chelle sur l’aile et prend un carton rouge.

Et c’est même une double peine : face au tireur de penalty attitré Fernandez, le “gardien” Pesic n’avait aucune chance…

Le SAHB a cependant déposé une réserve pour une faute technique d’arbitrage dans cette dernière séquence. À suivre…

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 10:17 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 octobre 2013

Avant Toulouse - Sélestat; Un fenix renaissant

jerome-fernandez-fer-de-lance-d-une-equipe-toulousaine-en-plein-renouveau-photo-archives-dna-franck-delhomme

Après une saison 2012-2013 aussi difficile que décevante, Toulouse, prochain adversaire de Sélestat, a retrouvé le sourire. Jérôme Fernandez, son capitaine emblématique, explique les raisons du renouveau de cet ambitieux Fenix.

Ce n’est encore qu’un frémissement, un souffle nouveau qui demande bien sûr confirmation.

Mais le Fenix renaît à l’ambition après une saison 2012-2013 à oublier, entre problèmes financiers (suite au départ surprise de l’ancien président Patrick Salles) et résultats décevants (11e de LNH).

« On a repris en sentant que le club allait bien »

L’arrivée de Philippe Dallard à la présidence a remis de l’ordre dans la maison toulousaine. « Il a œuvré pour mettre le club sur les bons rails financièrement », souligne Jérôme Fernandez. Et Toulouse a démarré cette saison sans aucune épée de Damoclès au-dessus de la tête.

« On a repris en sentant que le club allait bien, que le projet était bon », ajoute l’arrière gauche, revenu dans son premier club pro (1997-1999) il y a deux ans après avoir tout gagné avec les plus grands clubs d’Europe (Montpellier, Barcelone, Ciudad Real, Kiel).

Outre cette nécessaire stabilité retrouvée en coulisses, le début de saison réussi du Fenix (7e de LNH, 3v, 1n, 2d) s’explique également par un recrutement intelligent.

« Le club avait décidé de renouveler l’effectif et d’amener de la jeunesse et du talent », indique Jérôme Fernandez. Osmajic, Ilic, Montoro et Perez de Vargas sont ainsi venus renforcer un groupe déjà riche de quelques pointures : Fernandez évidemment, Andjelkovic, Zvizej, Porte ou Pardin.

« En plus d’être des joueurs talentueux, ce sont des mecs bien. On ne s’est pas trompé sur le plan humain. Le groupe vit bien, travaille dur, personne ne triche », apprécie le capitaine toulousain. Et forcément dans pareil cas, l’alchimie n’a pas tardé à se faire.

Au point d’accrocher le PSG lors de la première journée (29-29) ou de s’imposer à Chambéry la semaine dernière (30-31). « On a l’impression d’être sur le bon chemin, estime “Fernand”. On sent aussi que les autres clubs nous prennent au sérieux. C’est vraiment très encourageant pour la suite. »

Se rapprocher du Top 6

L’homme aux 1388 buts en équipe de France (et ce n’est pas fini !) ne veut pas brûler les étapes, mais ne cherche pas non plus à masquer ses ambitions. « Notre objectif principal, c’est de grandir et de progresser le plus vite possible. »

Plus concrètement, Toulouse veut « finir dans la première partie de tableau » et pourquoi pas se rapprocher de la 5e ou de la 6e place, synonymes de qualification européenne. « Ce serait fantastique pour le développement du club. »

Le Fenix peut compter pour cela sur un Jérôme Fernandez toujours fringant à 36 printemps. L’arrière gauche, mieux entouré cette année, n’a plus à porter seul Toulouse sur ses (larges) épaules.

« C’est une très bonne chose pour moi. Cette saison, le danger peut venir de partout. Cela va me permettre de durer et d’être performant », souffle-t-il, sans négliger pour autant son rôle de conseiller auprès de ses jeunes coéquipiers.

Jérôme Fernandez n’a pas manqué de remarquer qu’en cas de victoire contre les Violets (et de résultats favorables dans les autres rencontres), Toulouse pourrait s’emparer de la 4e place du championnat avant la trêve internationale.

C’est donc un match charnière qui attend le Fenix. Un match difficile aussi selon le capitaine toulousain, qui se souvient encore des deux victoires alsaciennes sur les bords de la Garonne ces deux dernières saisons (27-28, 31-32).

« Sélestat nous pose beaucoup de problèmes »

« Sélestat est une équipe qui nous pose beaucoup de problèmes, explique “Fernand”. Elle avait mérité ses deux victoires chez nous, elle avait joué juste et proposé un handball de qualité. On s’attend à un match compliqué. »

Le double champion olympique sait également que les coéquipiers de Yuriy Petrenko seront animés d’un fort sentiment de revanche après leur lourde défaite contre Montpellier.

« Les Sélestadiens vont venir pour faire un résultat. Nous savons qu’ils en sont capables. On n’aura aucune chance de gagner si on ne se montre pas performant. »

Toulouse l’est plutôt actuellement et entend « rester invaincu cette saison à domicile ». Les Violets devront rayonner pour prolonger leur belle série dans la Ville Rose.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:47 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 août 2013

Volet 06/14 : Fenix Toulouse Handball

 Fenix_Toulouse
Fenix Toulouse Handball

Sa ville:

 

Toulouse

     Toulouse (en occitan Tolosa) est une commune du Sud-Ouest de la France, chef-lieu du département de la Haute-Garonne et de la région Midi-Pyrénées.
   
Avec 439 553 habitants, elle est la quatrième commune la plus peuplée de France. 
   Ville à l'architecture caractéristique, Toulouse est surnommée la « ville rose » en raison de la couleur du matériau de construction traditionnel local, la brique de terre cuite.
     Berceau de la firme Airbus, Toulouse est une technopole européenne qui regroupe de nombreuses industries de pointe en matière d'aéronautique, d'informatique et de spatial, ainsi que de nombreux instituts de recherche.
    C'est également une ville étudiante, la quatrième de France en 2007-2008 avec environ 93 000 étudiants, dotée d'équipements culturels de prestige.
   La ville est classée Grands sites de Midi-Pyrénées et selon L'Express, Toulouse était la ville la plus dynamique de France en 2009.

Population à Toulouse: 440 000 habitants

Son club, son histoire:
        Seul représentant du hand masculin de haut niveau dans le grand sud-ouest, le TOULOUSE HANDBALL se défend par ailleurs d’être le premier club de l’agglomération toulousaine de sport de salle.
        Derrière les intouchables Stade Toulousain et TFC, le TOULOUSE HANDBALL offre à ses partenaires un environnement économique convivial à taille humaine, fruit d’une riche histoire...
Résolument ancré dans l’histoire et l’économie locale depuis sa création, le handball fit son apparition grâce aux établissements aéronautiques toulousains en 1964 sous l’appellation ASEAT.
Par la suite, le club s’est successivement nommé Stade Toulousain, Sporting Toulouse 31 puis Spacer’s avant de devenir le Toulouse Union Handball en 2004. Le virage professionnel a définitivement été pris en 2006 avec la création d’une Société Anonyme Sportive Professionnelle (SASP) s’appelant le Toulouse Handball.
         Evoluant parmi l’élite du handball hexagonal depuis 1995, le club a su se forger au cours de son histoire un solide palmarès :
- Champion de France Nationale 2 (1982, 1991)
- Vainqueur de la Coupe de France (1998)
- Finaliste de la Coupe de France (1999)
- Participations en coupe d’Europe (1999, 2004)

        Depuis le 16 juin 2011, le club a changé de nom et se nomme désormais le Fenix (dérivation du Phoenix qui s'écrit Fénis en occitan ) Toulouse handball. Les couleurs seront désormais le bleu clair et orange.

Son palmarès:
Champion de France :
Champion : -
Meilleure place : 3eme (1997/1998)

Coupe de France
Vainqueur : 1998
Finaliste : 1999
Coupe de la Ligue
Vainqueur : -
Meilleure place: Quart de finale (2010/2011)

 

toulouse_carl

Sa saison dernière:
11e place au classement Lnh, 20 points
8 victoires, 4 nuls, 14 défaites
Buts marqués : 757 (4e attaque)
Buts encaissés : 787 (13e défense)

Ses transferts:
Les départs: Karaboué (arrêt), S. Puig-Asbert (?), A. Ayed (Etoile du Sahel, Tun.), M. Célestin (Bacau, Rou.), X. Moreau (Angers, prêt), Y. Cham (?), A. Vasilakis (Aix)
Les arrivées :G. Perez Vargas (Gardien, 22ans, Granollers, Esp.) A. Montoro (Arr Gauche, 23ans, Barcelone, prêt) N. Ilic (Ailier Gauche, 23ans, RK Partizan Belgrade, Ser) V. Osmajic (Arr Gauche, 33ans, Cimos Koper, Slov.)

Joueurs clefs: J Fernandez ( Arr gauche Int), M Zvizej (Pivot),

Anciens violets jouant à Toulouse:  aucun

Meilleur Eval de la saison passée:  Jerome Fernandez (Eval 11.1, 5ème LNH)

Meilleur buteur de la saison passée: Jerome Fernandez (138 buts, 4ème meilleur buteur LNH)

Ses ambitions:    
      Passé près de la faillite il y a un an, suite au départ surprise de l’actionnaire majoritaire Patrick Salles, le Fenix de Toulouse aborde la saison avec plus de sérénité. Le budget, en hausse de 9% permet au président Phillipe Dallard de voir l'avenir avec plus d'optimisme. De ce fait, et pour couper avec une équipe en soufrance depuis quelques temps, quelques joueurs cadres n'ont pas été reconduits. Doudou Karaboué, le gardien qu'on ne présente plus, mais aussi Anouar Ayed, 1er buteur à passer la barre des mille buts en Lnh en 2012, qui aura joué près de dix dans la ville rose. Pour les remplacer, Toulouse a fait appel à quatre étrangers dont un prêté par Barcelone. L'arrière gauche Angel Montoro, sera ainsi le premier prêt issu du nouveau partenariat avec le club de Barcelone mis en place par Jerome Fernandez...

Classement estimé: Entre la 7ème et 10ème place 
   
Site du club: http://www.toulousehandball.com/site/

D1 Toulouse FenixSes supporters: Les occitants

Sa Mascotte : Fenix

Sa salle:(4200 places)
Palais Des Sports André Brouat
3, Rue Pierre Laplace
31000 Toulouse

Distance de Sélestat: 924 km (9h00 de trajet)

Rencontres:
Match aller:     7ème journée  26/10/13 Toulouse / Sélestat
Match retour: 20ème journée  29/03/14   Sélestat / Toulouse

Dernière rencontre :
Saison 2012/13, le 13/04/13
Championnat LNH, 20eme journée
Sélestat 28-35 Toulouse

Posté par fredgo à 00:38 - 02d) Nos adversaires de la saison - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 décembre 2012

Présentation de la 13ème journée: jamais deux sans trois pour Sélestat ?

 

La rencontre se fera t'elle avec ou sans Fernandez

Ce mercredi débutera la 13e journée de D1 qui terminera la phase aller du championnat version 2012-2013. 6 matchs sont programmés avant le choc de jeudi et un clasico très attendu entre Montpellier et Chambéry.

.

 

 
Fenix_ToulousevsSAHB 

            Toulouse – Sélestat

Séparés par une place au classement, Toulouse et Sélestat ont fait un début de saison très proche même si les Alsaciens dégagent globalement plus de sérénité ces derniers temps que leurs hôtes du soir. Pour autant, les Haut-Garonnais développent actuellement un handball dont l’efficacité est certaine. Ils ont certes perdu face à Saint-Raphaël lors de la dernière journée, mais ce n’était que d’un but et ont pris 3 points lors des deux matchs précédents. Et quand on sait que Jérôme Fernandez revient progressivement, il y a fort à parier que Jean-Luc Le Gall et ses hommes seront sur leurs gardes au moment de revenir dans un Palais des Sports. Là où ils s’étaient inclinés en demi-finale de la Coupe de la Ligue, il y a 10 jours. Les repères pris, Jordan François-Marie et les siens seront peut-être plus tranchants. Ce qui est sûr, c’est qu’une partie acharnée attend les participants.

Tremblay – Paris sur Sport+
Et si Tremblay (en photo) était la première équipe à faire tomber Paris ? Au regard du classement, beaucoup d’amateurs de hand pourraient douter d’une telle affirmation. Mais sur le terrain, ...

Ivry – Cesson-Rennes
A Ivry (11e avec 10 points) et Cesson-Rennes (8e avec 11 points), en ce moment, on ne peut pas dire que l’on a le plein de confiance. Car de part et d’autre on reste sur 3 défaites ...

Saint-Raphaël – Billère
Depuis la 7e journée, Saint-Raphaël semble avoir trouvé un bon petit rythme de croisière avec, en 6 rencontres de championnat, une seule défaite à déplorer. Du coup, les hommes de Christian Gaudin ...

Aix – Dunkerque
Auréolé de son titre de joueur du mois de novembre, l’Aixois Mickaël Illes confiait hier que cette réception de Dunkerque ne serait pas des plus simples mais qu’après la déception connue à Sélestat la semaine passée, lui et ses partenaires ...

Nantes – Créteil
Vraiment costauds face à Paris à Coubertin lors de la dernière journée malgré la défaite, les Nantais veulent, après leur déception en Coupe de la Ligue d’il y a 10 jours, bien finir ...

Source Lnh

Posté par fredgo à 12:17 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2012

La phrase du jour: Sélestat, un poison pour Nantes

 

57709_big

Jérôme Fernandez: "Une Coupe de la Ligue sans favori"

Qui inscrira cette année, son nom au palmarès de la coupe de la Ligue ? Chambéry, Dunkerque, Nantes et Sélestat sont tous candidats à la succession de Montpellier. Pour le capitaine de l’équipe de France Jérôme Fernandez, aucun favori ne se dégage de ces finalités organisées, « chez lui » à Toulouse.

....

Les Alsaciens sont les petits poucets…
          Sélestat est présenté comme le petit poucet mais si j’étais Nantes et les autres,  je m’en méfierai. C’est une équipe qui joue bien au ballon, qui a tendance à faire de bons matches contre les gros et gagner contre les équipes de leur niveau. Ils ne sont pas là par hasard et ils risquent d’être un poison pour Nantes.
.
.
Lire la suite de l'article sur handzone

 

Posté par fredgo à 17:05 - 05b) La phrase du jour - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 août 2012

Volet 08/14 : Toulouse

 Fenix_Toulouse
Fenix Toulouse Handball

Sa ville:

Toulouse_Omnibus_1881

     Toulouse (en occitan Tolosa) est une commune du Sud-Ouest de la France, chef-lieu du département de la Haute-Garonne et de la région Midi-Pyrénées.
   
Avec 439 553 habitants, elle est la quatrième commune la plus peuplée de France. 
   Ville à l'architecture caractéristique, Toulouse est surnommée la « ville rose » en raison de la couleur du matériau de construction traditionnel local, la brique de terre cuite.
     Berceau de la firme Airbus, Toulouse est une technopole européenne qui regroupe de nombreuses industries de pointe en matière d'aéronautique, d'informatique et de spatial, ainsi que de nombreux instituts de recherche.
    C'est également une ville étudiante, la quatrième de France en 2007-2008 avec environ 93 000 étudiants, dotée d'équipements culturels de prestige.
   La ville est classée Grands sites de Midi-Pyrénées et selon L'Express, Toulouse était la ville la plus dynamique de France en 2009.

Population à Toulouse: 440 000 habitants

Son club, son histoire:
        Seul représentant du hand masculin de haut niveau dans le grand sud-ouest, le TOULOUSE HANDBALL se défend par ailleurs d’être le premier club de l’agglomération toulousaine de sport de salle.
        Derrière les intouchables Stade Toulousain et TFC, le TOULOUSE HANDBALL offre à ses partenaires un environnement économique convivial à taille humaine, fruit d’une riche histoire...
Résolument ancré dans l’histoire et l’économie locale depuis sa création, le handball fit son apparition grâce aux établissements aéronautiques toulousains en 1964 sous l’appellation ASEAT.
Par la suite, le club s’est successivement nommé Stade Toulousain, Sporting Toulouse 31 puis Spacer’s avant de devenir le Toulouse Union Handball en 2004. Le virage professionnel a définitivement été pris en 2006 avec la création d’une Société Anonyme Sportive Professionnelle (SASP) s’appelant le Toulouse Handball.
         Evoluant parmi l’élite du handball hexagonal depuis 1995, le club a su se forger au cours de son histoire un solide palmarès :
- Champion de France Nationale 2 (1982, 1991)
- Vainqueur de la Coupe de France (1998)
- Finaliste de la Coupe de France (1999)
- Participations en coupe d’Europe (1999, 2004)

De nombreux joueurs de l’équipe de France A ont porté les couleurs de Toulouse :
Philippe DEBUREAU : Médaillé de bronze au JO de Barcelone 1992
Frédéric PEREZ : Médaillé de bronze au JO de Barcelone 1992
Jérôme FERNANDEZ : Champion du monde 2001 et 2009 et Champion d’Europe 2006 et 2010, Champion Olympique 2008
Bruno MARTINI : Double Champion du monde 1995 et 2001
Stéphane PLANTIN : Champion du monde 2001
Christophe KEMPE : Champion d’Europe 2006, Champion Olympique 2008, Champion du Monde 2009
Yohann PLOQUIN : Champion d’Europe 2006
Cédric SORHAINDO : Champion du Monde 2009, Champion d'Europe 2010
Daouda KARABOUE : Champion du Monde 2009, Champion d'Europe 2006 et 2010, Champion Olympique en 2008
 Claude ONESTA a évolué comme joueur puis comme entraîneur du Toulouse handball avant de rejoindre la direction de l’équipe de France.

        Depuis le 16 juin 2011, le club a changé de nom et se nomme désormais le Fenix (dérivation du Phoenix qui s'écrit Fénis en occitan ) Toulouse handball. Les couleurs seront désormais le bleu clair et orange.

Son palmarès:
Champion de France :
Champion : -
Meilleure place : 3eme saison 1997/1998

Coupe de France
Vainqueur : 1998
Finaliste : 1999
Coupe de la Ligue
Vainqueur : -
Meilleure place: Quart de finale 2010/2011

Sa saison dernière:
6e place au classement, 24 points
11 victoires, 2 nuls, 13 défaites
Buts marqués : 718 (7e)
Buts encaissés : 730 (10e)

Ses transferts:
Les départsJ. Roby (Limoges)
Les arrivées : R. Feliho (Nantes) M. Zvizej (Silkeborg)

Joueurs clefs: J Fernandez ( Arr gauche Int), D Karaboue (Gardien Int.), Anouar Ayed (Ailier Gauche), Miha Zvizej (pivot)...

Anciens violets jouant à Toulouse:  Rock Feliho ( de 2000 à 2004)

Meilleur Eval de la saison passée Anouar Ayed (Eval 9.1, 9ème LNH)

Meilleur buteur de la saison passée: Jerome Fernandez (157 buts, 3ème LNH)

Ses ambitions:    
      On prend les même et on recommence.  Il faut dire que le parcours des fenix a globalement été bon surtout en fin de saison. Le club Toulousain a donc décidé de faire dans la continuité en ajoutant deux joueurs de poids avec la venue de l'ancien Sélestadien Rock Feliho et de l'international slovène Miha Zvizej. Deux joueurs destinés principalement à renforcer la défense du fénix pas toujours à son aise ces derniers temps.

Classement estimé: Entre la 6ème et 10ème place
   
Site du club: http://www.toulousehandball.com/site/

D1 Toulouse FenixSes supporters: Les occitants

Sa Mascotte : Fenix

Sa salle:(4200 places)
Palais Des Sports André Brouat
3, Rue Pierre Laplace
31000 Toulouse

Distance de Sélestat: 924 km ( 9h00 de trajet)

Rencontres:
Match aller:     8ème journée  12/11/11 Toulouse / Sélestat
Match retour: 14ème journée  04/02/12   Sélestat / Toulouse

Dernier rencontre: Championnat LNH le 14/02/09 : Sélestat 25 - 23 Toulouse

Posté par fredgo à 00:35 - 02d) Nos adversaires de la saison - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 février 2012

Avant Sélestat - Toulouse: Le retour du Fenix ?

Fernandez J       Après six semaines de coupure, calendrier international oblige, Toulouse espère démarrer son année bien mieux qu’il n’avait fini la précédente.

      En l’espace d’une semaine, avant Noël, les Haut-Garonnais avaient aligné une vilaine série de trois défaites consécutives.

     Tout avait – mal – commencé par une élimination en Coupe de France, au stade des 16 es de finale, aux dépens de Billère. Leader de la ProD2, l’équipe de Pyrénées-Atlantiques avait créé l’exploit dans sa salle (32-31).

Fernandez: «On vient à Sélestat au complet et avec beaucoup d’envie»

         Dans la foulée, le Fenix perdait gros en championnat sur le parquet d’un adversaire direct aux places du haut de tableau, en l’occurrence Saint-Raphaël. Le revers était d’autant plus cruel que Toulouse avait fait la course en tête le plus clair du temps, jusqu’à ce que ses nerfs ne lâchent sur la fin (31-30).
         Et pour couronner le tout, c’est Dunkerque qui est venu rafler la mise dans la ville rose, toujours avec un petit but d’écart (23-24), juste avant les fêtes, au moment où Sélestat régalait à Paris (24-31)…
        Voilà comment Toulouse se retrouve à égalité de points, à la sixième place, avec Cesson et les Alsaciens.
        « On vient à Sélestat au complet et avec beaucoup d’envie, dit Jérôme Fernandez, le capitaine de l’équipe de France. On sait que ça va être compliqué. Ils nous ont battus chez nous (27-28 le 11 novembre), ils ont réalisé un beau cycle aller. Le fait d’avoir réalisé de bons matches amicaux et prolongé trois joueurs (Pesic, Beretta et Podsiadlo, ndlr) leur ajoute certainement de la confiance et de la stabilité. Mais bon, on vient avec des ambitions. »
         Ces ambitions peuvent toutefois être contrariées par le manque de repères en raison de la longue absence des deux Bleus toulousains, Fernandez et Karaboué, rentrés tout penauds de leur Euro en Serbie.

Deuil familial

        Mais il ne s’agit là que d’aléas sportifs. Éploré par la douleur et le chagrin d’avoir perdu sa maman la semaine dernière, le capitaine de l’équipe de France vit des moments pénibles.
       La troupe de Joël Da Silva devra donc composer, samedi soir, avec ces coups du destin et la forme aléatoire de son “gros bras”. Au moins pourra-t-elle compter sur l’enthousiasme de son ailier gauche tunisien Anouar Ayed, revenu victorieux de la CAN-2012, un ticket pour les Jeux olympiques de Londres en poche.
       Elle pourra aussi se reposer sur sa dernière victoire acquise sans ses internationaux, contre Tremblay, en amical (29-27), pour se présenter à Sélestat avec quelques certitudes.
      Avant de recevoir deux fois de suite, – Tremblay, justement, puis Nantes –, les Toulousains seraient bien inspirés d’entamer la seconde partie de saison du bon pied.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:01 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 novembre 2011

Avant le match contre Toulouse: Jérome Frenadez ''Une boucle à boucler''

Le Sélestat Alsace Handball défie Toulouse, demain en Haute-Garonne. Il y retrouvera Jérôme Fernandez, un des monstres sacrés du handball français, le capitaine d’une équipe tricolore à son image.

 

Jérôme Fernandez, l’âme d’une équipe toulousaine qui rêve de renouer avec son passé. Photo afp 

 

      Neuf ans après l’avoir quitté, Jérôme Fernandez a retrouvé, au cours de la saison dernière, le championnat de France. Douze ans après en être parti, il a rejoint Toulouse.
      La boucle n’est pourtant pas bouclée pour ce jeune homme de 34 ans, toujours aussi plein d’envie malgré un palmarès long comme la route 66 (champion olympique, triple champion du monde, double champion d’Europe, double vainqueur de la Ligue des champions entre autres).

« Tout ce qui fait la vraie vie, l’amour, la famille »

      « Mon retour en France, je l’avais programmé dès après le Mondial en Croatie (2009), lâche le capitaine tricolore. Je venais de perdre mon papa et de ne pas avoir été présent, de ne pas l’avoir accompagné dans ses derniers instants, m’a énormément pesé. Dans la foulée, ma maman a appris qu’elle était atteinte d’un cancer.
      « Ces coups durs m’ont fait prendre conscience de plein de choses, de celles auxquelles on ne pense pas forcément quand on fait du sport de haut niveau. Je me suis rendu compte qu’il y avait le sport, justement, mais aussi tout ce qui fait la vraie vie. L’amour, la famille… »
       Passé dans quelques-uns des plus grands clubs (Montpellier, Barcelone, Ciudad Real et Kiel), le recordman des buts en équipe de France (pas loin de 1 300 !) a ainsi rejoint Toulouse pour se rapprocher des siens. Parce que, aussi, le projet de son premier club lui a plu. Parce que, enfin, l’envie est toujours et bien là.
      « Je n’ai vraiment pas l’impression d’avoir mon âge, continue Jérôme Fernandez. Je prends du plaisir à m’entraîner, à jouer, et je continuerai tant que j’en prendrai. Et tant que mon corps le voudra bien… »
       Visiblement, son corps le veut, le Fenix toulousain (nouvelle appellation du club garonnais) en profitant pleinement depuis le début de saison.
        « Nous avons eu un début de championnat délicat, mais tout se met petit à petit en place. Nous avons une équipe qui ressemble à quelque chose où expérience et jeunesse vont de pair. Nous prenons petit à petit confiance, nous jouons de mieux en mieux. Il reste énormément de travail pour arriver où nous le voulons, mais c’est finalement ça qui me plaît. »
         Actuellement 4 e au classement, la formation toulousaine peut rêver à quelques beaux lendemains. « Si nous battons Sélestat et que Saint-Raphaël s’incline face à Montpellier, nous monterons sur le podium. Qui aurait osé parier là-dessus il y a quelques semaines ? »

Quid du match de ce vendredi face au SAHB?
       « Nous avons tout intérêt à nous méfier. Les Alsaciens ont signé quelques gros résultats, même s’ils ont joué de malchance depuis l’entame du championnat. Ils déplorent des blessés et, pourtant, quand on voit ce qu’ils ont fait contre Montpellier, on se rend compte qu’ils ne manquent pas de ressources. »

Reste à se défaire du SAHB…

       « Vraiment, Sélestat mériterait de figurer dans le groupe des “six points” (celui du milieu de tableau, ndlr). Sur ce que j’ai vu, ils ne devraient pas connaître trop de problèmes pour décrocher leur maintien. »
      Un peu “violet” parce qu’il est, en équipe de France, le compagnon de chambre de Thierry Omeyer depuis plusieurs années, Jérôme Fernandez est surtout Toulousain jusqu’au bout des ongles.
       « On doit gagner ce match, parce qu’on veut confirmer nos derniers résultats (quatre succès en cinq matches), parce que Toulouse doit retrouver la place qui a été la sienne. »
        Parce que, aussi, le garçon, sous contrat jusqu’en 2015, s’est promis de… boucler la boucle. « Et elle ne le sera que quand j’aurai gagné un titre avec Toulouse, un second titre après le tout premier de ma carrière (la Coupe de France en 98)… »

Source Dna.

Posté par fredgo à 12:33 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,