Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

19 janvier 2011

Présentation tournoi 2011: Friesenheim

TSG Friesenheim

(Allemagne D1)

Friesensheim


Équipe de TSG Friesenheim
Équipe d'Allemagne jouant en 1ere division
Actuellement classés 16eme/ 18
Équipe appelée : Les hiboux (Die Eulen)
1ere participation au tournoi

Son histoire:Friesenheim_s

 La genèse du club démarre en 1881. C'est l'association de plusieurs sports dont la gymnastique et le handball qui sortent à cette époque du lot. En 1954, lors d'une assemblée, elle prend son nom actuel de TSG Friesenheim. Au fur et à mesure des années, le club monte marches après marches pour enfin se retrouver en deuxième division en 1995. Pas plus tard que l'année passée, soit quinze ans plus tard, le TSG écrira l'une de ses plus belle page de l'histoire du club en montant en 1ere division pour côtoyer les plus grands comme Kiel au mois de décembre dernier.

Les Principaux titres:

  • 1995 Montée en 2eme division Allemande région sud.
  • 2001 à 2003 - 3 fois 3eme en division 2 région sud. 
  • 2009 Vice-champion d'Allemagne 2eme division région sud. Ne passera pas les barrages pour accéder en D1.
  • 2010 Champion d'Allemagne 2eme ligue, notre D2.

Image2Pourquoi les joueurs de handball de TSG Friesenheim portent-ils le surnom de ''Hiboux" ?

       L'abréviation, «Le hibou» est basé sur un vieux récit au début du 20ème siècle. Un citoyen de la ville, nommé Rochus, marchait dans la rue en pleine nuit, sans doute pas tout à fait sobre. Il passa devant l'église et son regard fut attiré sur le clocher de l'église d'où sortait des étincelles... selon lui ! Il alerta tout le village et les pompiers ont constaté que le présumé étincelles étaient les yeux d'un hibou. Les citoyens adoptèrent le nouvel habitant. C'est ainsi que, depuis ce temps là, les habitants de Friesenheim ont une relation étroite avec les hiboux.  Depuis on peu trouver de-ci, de-là des répliques de hiboux sur les fenêtres des maisons. On fête le carnaval de Friesenheim sous le nom du volatile.
        Le symbole du club était naturellement trouvé. Dès 1988 un dirigeant du club proposa le surnom des «hiboux» pour véhiculer l'image du club. Les joueurs du TSG Ludwigshafen-Friesenheim l'adoptèrent de suite et perdure depuis...

Franck

Il fut un temps ''hibou'', il est resté chouette : On ne pouvait pas terminer la présentation de l'équipe sans faire un clin d'œil à notre ex-portier Francis Franck qui porta trois années durant les couleurs du TSG. Trois années où il aura fortement contribué à faire grandir le club. Il quittera Friesenhein en  juin 2003 pour rejoindre la France et le SCS et ainsi débuter  une  grande histoire d 'amour avec ses supporters Sélestadiens. 

Rugiss' Man


Posté par fredgo à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 septembre 2010

FRANCK Francis

Violet pendant 6 saisons:
  de 2009/2011
  de 2004/2007

Franck Francis

 

 Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

France

Né le: 17/03/1970
A: St Avold

Taille: 193 cm
Poids: 86kg

Poste: Gardien
Numéro: 1

Sélections en équipe de France : 56  
Palmarès :
Médaillé de bronze au championnat du monde 1997 au Japon
Au 01/01/2013: Est classé 29ème meilleur gardien depuis la création de la LNH 452 arrêts (32%)
Saison 2008/2009: Elu meilleur gardien de D2 avec Mulhouse

Fin de carrière pro à 41ans 
Saison 2010/2011 : Sélestat (Pro D2) 
Saison 2009/2010 : Sélestat  (D2)
Saison 2008/2009 : Mulhouse (D2)
Saison 2007/2008 : Mulhouse (D2)
Saison 2006/2007 : Sélestat (Lnh)
Saison 2005/2006 : Sélestat (Lnh) 
Saison 2004/2005 : Sélestat (Lnh)
Saison 2003/2004 : Sélestat (Lnh)
                           Friesenheim (D1 All)
Saison 1999/2000: PSG Asnière (D1)
Saison 1998/1999: PSG Asnière (D1)
Saison 1997/1998: PSG Asnière (D1)
Saison 1996/1997: US Créteil (D1)
                             Pontault Combault
                             USM Gagny
                             St Brice
                             Metz                             
                       

Le violet il a fierement porté, violet il restera !

Merci Francis