Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

25 octobre 2014

Ils partent en sélection nationale

1491i_3_s_lectionn_s
Cristian Radu Ghita notre N° 13 jouera quant à lui 2 matchs contre le kosovo

1 match en roumanie le 29/10 et 1 second au kosovo le 1/11

Ces matchs correspondent à la 1ère phase de qualification pour l’euro 2018

--

Olivier Jung le N° 3 violet participera au camp d’entraînement de l’équipe Nationale senior masculine de handball du Canada qui se déroulera du 24 octobre au 1er novembre 2014 à Mexico.

Ce camp fait partie du processus de sélection des joueurs qui représenteront le Canada à la prestigieuse compétition des Jeux Pan Américains qui auront lieu du 12 au 24 Juillet 2015 à Toronto au Canada.

--

Enfin, Snorri Gudjonsson le N° 10 du SAHB jouera 2 matchs de qualification pour l’Euro 2016 qui aura lieu en Pologne 

1 match contre Israël le 29/10 et 1 contre le Monténégro le 2/11

Source SAHB

Posté par fredgo à 10:10 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 octobre 2014

J7: Sélestat – Dunkerque; La confiance en plus ...

l-arriere-droit-cristian-radu-ghita-comme-selestat-semble-monter-en-puissance-photos-dna-franck-delhomme

Sélestat défie ce soir Dunkerque, le champion de France en titre. Avec une confiance reboostée par son dernier succès à Nîmes et l’appui d’un CSI à guichets fermés.

Ses débuts ont ressemblé à ceux de sa nouvelle équipe. Comme Sélestat, Cristian Radu Ghita a mis du temps pour trouver la bonne carburation. Mais le jeune arrière droit (23 ans) peut avancer quelques circonstances atténuantes.

« Je ne pensais pas que ce serait aussi difficile », souffle le Roumain. Il faut dire que deux blessures (au talon puis à la main) ont freiné son intégration durant la préparation. « Je voulais donner le meilleur de moi-même, mais je ne pouvais pas. »

« Je devais changer quelque chose »

C’était aussi la toute première fois qu’il franchissait les frontières de son pays, après avoir brillé avec le Stiinta Municipal Dedeman Bacau, le club de sa ville natale (trois fois vice-champion de Roumanie, 7e meilleur buteur du championnat la saison passée avec 139 réalisations).

« J’arrivais à la fin de mon contrat et je voulais jouer à l’étranger », explique-t-il. L’international roumain a choisi Sélestat, où il se « sent bien ». « C’est une super chance pour moi. » Mais avec autant de changements, sur le terrain comme en dehors, il fallait nécessairement attendre un peu pour voir le meilleur Cristian Radu Ghita.

Ce n’était pas une question de talent, ni de niveau, même si la LNH est évidemment plus relevée que la D1 roumaine. « J’ai déjà joué avec ou contre de très bons joueurs, en équipe nationale ou en Coupe d’Europe », avance l’arrière droit, demi-finaliste de la Challenge Cup en 2011 (34 buts inscrits dans la compétition, dont 14 lors de la double confrontation en demi-finale face au club slovène de Koper, futur vainqueur).

Et sa saison, comme celle de Sélestat, a véritablement commencé la semaine passée à Nîmes, où le Violet s’est montré inspiré (4 buts). « Je n’avais pas montré mon meilleur niveau jusqu’à maintenant. Je n’étais pas trop en confiance. Je devais changer quelque chose. »

« On peut battre Dunkerque »

Dans le Gard, l’arrière droit n’a pas hésité à prendre sa chance de (très) loin, à faire parler son sens du jeu (trois passes décisives). « Ça va chaque jour un peu mieux, estime le Roumain. J’en ai fini avec les blessures, je connais aussi davantage mes coéquipiers. »

Cristian Radu Ghita se sent désormais prêt à « aider au maximum l’équipe ». Au point de faire tomber le champion de France en titre ?

Le complémentaire compère de Jordan François-Marie sur le poste d’arrière droit y croit. « La victoire à Nîmes a renforcé notre confiance. Nous devons continuer sur cette lancée. On a montré que l’on est capable de bien jouer. On peut battre Dunkerque. »

Et après son intéressante performance contre l’Usam, Cristian Radu Ghita veut lui aussi confirmer à domicile. « C’est important pour moi de faire un bon match devant le public sélestadien, pour me donner encore plus de confiance. »

Face à la deuxième meilleure défense de LNH, Sélestat aura sans aucun doute besoin de son bras gauche pour faire sauter le verrou dunkerquois…

Source Dna

Posté par fredgo à 12:18 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 septembre 2014

J02 : Sélestat- Istres : Devant leurs responsabilités ...

determination-indispensable-pour-radu-cristian-ghita-(a-g-)-et-ses-coequipiers-photo-dna-christophe-maillard

C’est une autre équipe battue lors de la journée d’ouverture, Istres, que le SAHB affronte ce soir (20h). Victoire indispensable face au promu, et adversaire direct, pour ne pas s’engluer dans la fin du classement.

    Car elle est restée en travers de la gorge de pas mal de monde, et suscite des interrogations, cette lourde défaite de dix buts à Créteil : 41-31 et la dernière place comme conséquence directe. Pas grave, sans doute, au pied d’un long escalier mais il ne faudrait pas rater la deuxième marche.

Le collectif de Sélestat a été modifié en profondeur cette année, et Jean-Luc Le Gall est encore à la recherche des meilleurs systèmes, et bien sûr d’une cohésion d’équipe, pour se mettre au niveau de la concurrence.

Et l’équipe provençale fait partie des rivaux identifiés. « Comme nous, ils devront prendre des points à l’extérieur. Et je pense que ce ne sera même pas suffisant de gagner contre les adversaires directs. »

Même raisonnement, sans doute, chez des Istréens logiquement écartés du peloton de tête de ce début de course par Montpellier (26-32). Le travail, aux postes de finition, de Massot-Pellet, Derot et Gérard s’est révélé insuffisant et il faut remettre l’ouvrage sur le métier pour quitter l’avant-dernière place.

L’entraîneur du SAHB sait qu’il faut se faire pardonner ce faux pas initial. « Nous sommes dans l’état d’esprit d’une équipe qui est passée complètement au travers. Ce second match est donc un rendez-vous très important où chacun doit faire face à ses responsabilités. »

Les Violets n’ont pas été ménagés aux entraînements de la semaine. Et ils ne cachent pas une grosse détermination à retomber sur leurs pieds. Igor Vujic, qui souffre toujours de sa déchirure musculaire à la hanche, sera le seul absent sur la feuille de match. Il sera remplacé numériquement par Guillaume Huck ou Kévin Beretta.

Rigueur en défense exigée cette fois. « Mais à Créteil, il manquait un peu de tout, estime le technicien sélestadien. On a aussi raté des tirs qui nous auraient permis de rester dans le match. C’était une faillite collective. »

Un hymne à inaugurer

Prêts pour un second départ (une seconde chance ?), et il s’agit de ne pas le rater. « On ne peut pas se permettre de réitérer la même prestation qu’à Créteil. La victoire contre Istres est impérative, on a les clés. » Ne reste qu’à convertir les bonnes intentions pour rejoindre la bonne spirale.

« La pression ne va peut-être pas nous aider », redoute Le Gall. La musique peut-elle la faire tomber ? Car c’est sur le rythme du groupe sélestadien de celtic-folk-rock The Moorings que la présentation des équipes est prévue.

Un hymne d’ouverture dynamique qui devrait transcender les Sélestadiens dont la semaine est chargée : la Coupe de la Ligue à Nantes s’enchaînera dès samedi.

Source DNA

Posté par fredgo à 12:19 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 septembre 2014

Journée 1: Créteil - Sélestat; Cette fois, ça compte !

cristian-radu-ghita-et-selestat-defient-creteil-ce-soir-pour-la-premiere-de-leurs-vingt-six-representations-en-championnat-photo-dna-michel-kurst

Le Sélestat Alsace Handball version 2014-2015 s’élance ce soir dans “l’enfer” de la D1. Contre Créteil, un promu qui n’en a que le nom, les Violets voudront montrer, déjà, tout le potentiel qu’on veut bien leur prêter. C’est parti pour neuf mois que les Sélestadiens espèrent beaux, tout simplement.

C’est le grand moment, celui que tout le monde attend, les joueurs et les entraîneurs bien sûr, mais aussi tout le public violet. Ce soir, cette D1 toujours plus relevée et excitante reprend enfin ses droits. Et pour la 21e fois, Sélestat fait partie du casting. Avec l’envie de ne pas se contenter d’un simple rôle de figurant.

« Le moment où se révèlent les caractères »

« On peut faire de belles et grandes choses avec cette équipe, lance son entraîneur Jean-Luc Le Gall. Il y a un vrai potentiel. » Celui-ci s’est certes exprimé avec irrégularité durant la préparation. Mais ce potentiel existe, indéniablement, et c’est là le plus important.

Ce soir, les compteurs seront remis à zéro, les enseignements de la préparation seront déjà battus en brèche à l’aune de la compétition. « La compétition, c’est autre chose, avance ainsi le technicien sélestadien. C’est le moment où se révèlent les caractères. »

Ce soir, à Créteil, on va avoir un premier aperçu du caractère de ces Violets new-look (sept nouveaux joueurs sont arrivés cet été). « On va passer du virtuel à la réalité », image Jean-Luc Le Gall pour décrire l’impatience qui habite ses troupes.

Les raisons ne manquent pas pour attaquer, déjà, ce championnat sur les chapeaux de roue. Certains auront certainement à cœur de réussir leur première dans l’Hexagone (Gudjonsson, Vujic, Ghita, Kappelin). D’autres voudront se rappeler au bon souvenir de la D1 (F. Joli, Clementia, Fleurival). Tous entendront débuter cette nouvelle aventure collective avec éclat.

« Ce sera la première sortie en compétition officielle pour ce groupe, ses premiers repères dans ce contexte. Nous n’avons pas d’histoire commune », rappelle Jean-Luc Le Gall.

Créteil sera donc le premier des vingt-six chapitres de la saison. Avec autant de changements parmi les personnages, il faut inévitablement s’attendre, en préambule, à quelques ratures. Mais Frédéric Beauregard et sa bande devront s’employer à les rendre minimes.

« Il faudra compenser notre manque de repères collectifs sur le plan tactique par davantage d’implication, de vigilance, de solidarité », souligne le coach violet.

En quête de points, déjà

Il le faudra parce que le calendrier a déjà réservé aux Alsaciens un premier déplacement corsé. Créteil est certes un promu, mais il n’en a que le nom. Créteil, c’est surtout un club majeur dans le paysage du handball français, « une équipe rodée aux joutes de la D1 ».

Créteil, c’est aussi cette saison un recrutement plutôt consistant, avec des joueurs « d’envergure internationale » (Ristovski, Toromanovic, Csepreghi, Siakam, Malinovic). Et un excellent défenseur que Sélestat connaît très bien puisqu’il l’a formé (Guynel Pintor).

Mais puisque cette fois, enfin, ça compte, puisque « ce sont les résultats qui amènent la confiance », les coéquipiers de Jordan François-Marie seront, cela va sans dire, « à la recherche de leurs premiers points ».

L’aventure ne fait que commencer…

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:35 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 septembre 2014

L'équipe du SAHB 2014/2015 et ses joueurs

  L'équipe 1 en LNH

sahb_equipe_2014

 En haut de G à D: Jimmy DUCHENE (Responsable Logistique)Samuel CLEMENTIA (N°27)Djordje PESIC (N°6) – Christian GHITA (N°13) – Jordan FRANCOIS MARIE (N°20) - Olivier JUNG (N°3) - Christian OMEYER (Directeur Sportif)

Au milieu de G à D : Laszlo FULOP (N°69) - Stevan VUJOVIC (N°23) - Rudy SERI (N°4) -  Igor VUJIC (N°17)Thierry FLEURIVAL (N°22)Frédéric BEAUREGARD (N°9) Richard KAPELLIN (N°1) – 

En bas de G à DSnorry Stein GUDJONSSON (N°10) – Florent JOLI (N°21) Jean-Luc LE GALL (Entraîneur) –– Vincent MOMPER (Président du SAHB) - Thierry DEMANGEON (Entraîneur Adjoint) – Guillaume HUCK (N°5)Kévin BERETTA (N°7)

L'équipe 2 (la réserve) en nationale1

 

SAHB II

 En haut de G à D: Thierry DEMANGEON (Entraineur), LE GAY Louis (N°16), Nicolas SCHNEIDER (N°6), David RICHERT (N°9), Vincent STANGRET (N°?), Antony ABBEY (N°15), Rudi SERY (N°4), Yanis LENNE (N°8), Julien MEYER (N°1), Claude WILLMANN, Fred BLUM (Entr Adjoint).

En bas de G à D :HUCK Guillaume (N°3), Gaby NYEMBO (N°4), Paul Betrtrand WEBER (N°2), William TRINDADE (N°17), IDOUX Bao (N°5), THIBAULT (N°07), Virgil WAGENTRUZ (N°19), Lucas WEISS (N°10).

04 septembre 2014

GHITA Christian

Violet pendant 1 saison de 2014 à 2015

 

Ghita Radu Cristian

 

Nationalité:

 

Roumanie

Né le:  22/11/1990
A:  ? (Roumanie)

Surnom: ??

Taille: 1.88 m
Poids: 90kg (2014)

Poste: Arrière droit
Numéro: 13

;

;

;

;

;

Palmarès :
Saison 2013/2014 :         Demi-finaliste coupe EHF perdu face avec Bacau 
                              ROU Vice-Champion de Roumanie avec Bacau
Saison 2012/2013 : ROU Vice-Champion de Roumanie avec Bacau
Saison 2011/2012 : ROU Vice-Champion de Roumanie avec Bacau

Joue actuellement :
  Baia Mare ROU (Rou)

Saison 2014/2015 :  Drapeau : France    Sélestat (13ème Lnh)
Saison 2013/2014 : ROU Bacau (3ème D1 Rou)
Saison 2012/2013 : ROU Bacau (2ème D1 Rou)
Saison 2011/2012 : ROU Bacau (2ème D1 Rou)
Saison 2010/2011 : ROU Bacau (6ème D1 Rou)
Formé à Bacau
Nbre de matchs joué en violet*: -- matchs**

-27 x

Posté par fredgo à 09:39 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mai 2014

Recrues: Le Roumain Cristian Radu Ghita à Sélestat

Après Vujic, Joli, Clementia, Gudjonsson et Kappelin, Sélestat a officialisé la venue d’une sixième recrue. L’arrière droit roumain Cristian Radu Ghita sera Violet.

le-roumain-cristian-radu-ghita-(ici-avec-bacau-en-coupe-ehf-face-a-magdebourg)-partagera-le-poste-d-arriere-droit-avec-jordan-francois-marie-photo-maxppp

La colonne départs était déjà bien garnie (Pintor, Salami, Podsiadlo, Freppel, Ivezic, Rechal, Petrenko, sans compter Celica, le joker médical prêté par Cesson en fin de saison).

Celle des arrivées, malgré les cinq premières recrues déjà officialisées (Kappelin, Clementia, Gudjonsson, Joli et Vujic), était encore déficitaire.

« Un joueur complet, pas seulement un shooteur »

Cristian Radu Ghita est venu quelque peu la rééquilibrer hier puisque le jeune arrière droit roumain (23 ans) s’est engagé pour une saison, plus une autre en option.

On ne surprendra personne en disant que Sélestat ne fait pas partie des riches en LNH. Et que par conséquent, le club alsacien doit recruter “malin”.

Ce pourrait être le cas avec l’arrière droit roumain. « C’est un jeune joueur, avec un potentiel important », explique ainsi Christian Omeyer, le directeur sportif sélestadien.

C’est au Stiinta Municipal Dedeman Bacau, le club de sa ville natale, que Cristian Radu Ghita (1,89 m, 92 kg) a effectué toutes ses classes. Au point de devenir un élément important de la sélection nationale, qui tentera prochainement, face à la Suède, de décrocher son billet pour le Mondial 2015 au Qatar.

En Roumanie, l’arrière droit a déjà largement fait ses preuves : vice-champion en 2012, 2013 et 2014 (à chaque fois derrière Constanta), trois fois finaliste de la Coupe nationale les mêmes années.

Mais le futur Sélestadien s’est aussi fait remarquer sur la scène européenne. Cristian Radu Ghita avait ainsi atteint le dernier carré de la Challenge Cup en 2011, où Bacau avait été éliminé par le RK Cimos Koper, futur vainqueur de la compétition. Il avait inscrit 34 buts, dont 14 lors de la double confrontation face au club slovène en demi-finale.

La saison passée, c’est en Coupe EHF que le Roumain s’est illustré : 52 buts en dix matches, dont 6 et 8 réalisations lors des doubles confrontations face à des équipes du calibre de Nantes et Magdebourg.

Cette saison, le parcours de Bacau en Coupe EHF s’est arrêté assez vite, mais Ghita a eu le temps d’inscrire 18 buts en quatre rencontres.

Le recrutement n’est sans doute pas terminé

Quand on sait qu’il a terminé 7e meilleur buteur du dernier championnat roumain (139 réalisations), on a déjà une idée de ses qualités. « Mais c’est un joueur complet, pas seulement un shooteur », indique Christian Omeyer.

Le jeune international aura donc une saison pour « s’adapter à la LNH et montrer ce dont il est capable », avant d’envisager la poursuite de son aventure en Alsace.

« Il voulait jouer dans un championnat reconnu en Europe, ajoute le directeur sportif violet. De notre côté, on souhaitait équilibrer le poste d’arrière droit. »

Car avec l’arrivée de Cristian Radu Ghita, Sélestat se retrouve désormais avec trois arrières droit sous contrat. Jordan François-Marie étant le numéro 1 dans la hiérarchie, l’avenir de Quentin Eymann (23 ans)*, assez peu utilisé cette saison mais encore lié pour un an avec le club sélestadien, s’inscrit-il encore en Violet ? Rien n’est moins sûr… Et l’Alsacien pourrait bien quitter son club formateur pour trouver ailleurs davantage de temps de jeu.

Après Kappelin, Gudjonsson, Joli, Clementia, Vujic et désormais Ghita, y aura-t-il d’autres nouvelles têtes ? Oui, a priori. Pas de folie à attendre, mais sans doute une septième recrue pour pallier le départ de Guynel Pintor (Créteil). Le prochain renfort aura donc un profil plutôt défensif.

Les Violets seront alors en ordre de marche pour attaquer la 21e saison du club en D1.

Source Dna par par Simon Giovannini.

* Quentin Eymann quitte le club pour les Girondins de Bordeaux.
(Source Handnews du 27/05/14)

Posté par fredgo à 11:58 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mai 2014

Recrutement: Cristian Radu Ghita signe à Sélestat

     

Cristian Radu Ghita

La sixième recrue de Sélestat sera Cristian Radu Ghita, l’arrière droit roumain de Bacau. A 24 ans, celui-ci devrait tenter sa première expérience à l’étranger pour les deux prochaines saisons avec le club alsacien, après avoir joué toute sa jeune carrière à Bacau, club avec lequel il a fini meilleur buteur cette saison et qui a confirmé lui-même l’information sur son site internet, à l’issue du dernier match de championnat.
       Apercu face à Nantes l’an dernier en Coupe EHF, il avait inscrit 26 buts la saison dernière dans la compétition. Mesurant 1m89 pour 92 kilos, il viendra renforcer un poste occupé cette saison par Jordan François-Marie, même si la décision de quitter son pays natal n’a pas été prise sans mal : « Je suis très triste de quitter Bacau. Mais j’ai toujours eu pour but de connaitre une expérience dans un championnat plus performant. J’espère que mon départ pour la France va me permettre de progresser, en tant que joueur et en tant que personne. Je n’oublierai jamais mes années à Bacau, elles ont été les plus belles de ma vie ».

     Après le Croate Igor Vujic, le Suédois Richard Kappelin et l’Islandais Snorri Gudjonsson, c’est donc la quatrième recrue étrangère pour le SAHB cette saison, auxquelles s’ajoutent Samuel Clémentia et Florent Joli.

Source Handneuws

Voir également l'info sur le site du Sélestat Alsace Handball

Bienvenu à Cristian Radu Ghita

Posté par fredgo à 12:21 - 05a) Vite lu... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,