Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

08 mars 2013

Avant Sélestat - Chambery; Les mots de “Gino”

 

guillaume-gille-et-chambery-n-ont-pas-renonce-a-la-qualification-pour-la-ligue-des-champions-photo-maxppp

De retour à Chambéry après une longue et fructueuse aventure en Bundesliga, Guillaume Gille a retrouvé un championnat de France en pleine ascension. Pour son plus grand plaisir.

Il est revenu boucler la boucle là où tout a commencé. En renouant le fil avec Chambéry l’été dernier – comme son frère Bertrand –, Guillaume Gille a retrouvé, outre l’autre membre de la fratrie, Benjamin, le club de ses débuts, celui de ses premiers succès (champion de France en 2001). Un club qui n’a cessé de grandir alors que lui brillait avec Hambourg (champion d’Allemagne en 2011, vainqueur de la Coupe des Coupes en 2007).

« Chambéry s’est fait un nom au niveau européen »

« J’ai tout de même reconnu Chambéry, souffle “Gino”. Mais c’est sûr que le club a connu des mutations importantes, notamment l’arrivée de la nouvelle salle. Chambéry s’est fait un nom au niveau européen. Beaucoup d’équipes ont appris à placer la ville sur une carte. C’est top ! »

Depuis son départ en 2002 pour Hambourg et la puissante Bundesliga, la LNH a elle aussi accéléré sa croissance. Et le double champion olympique et champion du monde (308 sélections et 678 buts sous le maillot bleu entre 1996 et 2012) n’a pas tardé à s’en apercevoir.

« Ce n’est pas comparable, estime le demi-centre chambérien. Le championnat est extrêmement disputé et continue d’être tiré vers le haut. L’engouement pour le hand ne cesse d’augmenter. Il y a beaucoup d’équipes de grande valeur, beaucoup de grands noms. Et le niveau a considérablement évolué. On s’en rend compte chaque week-end. »

Le match nul arraché par les Violets lors du match aller en est une preuve significative (35-35). Guillaume Gille n’a pas oublié cette contre-performance. « Cette rencontre nous reste en travers de la gorge. Sélestat n’a pas du tout volé son point, mais on n’avait pas su plier le match au moment où on avait largement le contrôle, se souvient celui qui reviendra en Alsace cet été avec le club savoyard pour l’EuroTournoi. Nous sommes conscients de la qualité de cette équipe et nous savons que nous devrons faire un match plein pour gagner. »

« Pas encore l’heure des bilans »

Car Chambéry, 4e à quatre points du 2e , Montpellier, n’a pas renoncé à une qualification pour la Ligue des champions. Cela constituerait un joli lot de consolation dans une saison « sur courant alternatif ». Finalistes du Trophée des champions – battus par Dunkerque –, demi-finalistes de la Coupe de la Ligue, éliminés sans gloire dès la phase de poules de cette fameuse Ligue des champions (2 v, 8 d), les coéquipiers de “Gino” ont parfois déçu.

« On a dû faire avec beaucoup de facteurs qui ne facilitent pas la régularité et la performance, notamment les blessures. Mais on ne se cache pas derrière ça. Nous avions et nous avons les capacités pour obtenir de meilleurs résultats. »

Guillaume Gille, fidèle à lui-même, ne sera pas le premier à abdiquer. « On va se bagarrer pour rattraper notre retard. Derrière Paris, le championnat est très ouvert (Chambéry est également qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France, ndlr). Ce n’est pas encore l’heure des bilans… »

Source Dna

Posté par fredgo à 12:13 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,