Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

24 mai 2013

Des nouvelles de nos anciens violets: Antoine Gutfreund signe son premier contrat pro à Montpellier

     

Antoine Gutfreund

      Sans faire de bruit, Antoine Gutfreund (violet lors de la saison 2009/10) s’est fait une place cette saison au sein du grand Montpellier Handball. L’arrière/ailier droit de 20 ans, passé par la Robertsau et Sélestat, vient de signer son premier contrat pro pour trois saisons au sein du MAHB. 

     L’affaire des paris n’aura pas eu des conséquences négatives pour tout le monde. Au sein d’un effectif montpelliérain remanié, les jeunes du centre de formation ont vu leurs responsabilités accrues, et Antoine n’a pas été le dernier à en profiter. Auteur d'une belle saison, avec 21 buts à son actif, le voilà officiellement dans le grand bain avec, on le lui souhaite, la meilleure réussite possible.

     *Patrice Canayer réagit : "On est très satisfait de la progression d'Antoine Gutfreund pendant cette saison. C'est un joueur qui peut jouer au poste d'ailier mais aussi au poste d'arrière. On lui souhaite de commencer sa carrière de la bonne manière avec peut être un titre de Coupe de France à la clé ! Je souhaitais également en profiter pour rendre hommage au staff technique, à Fabrice Grasset et à Frederic Anquetil, qui fait un très beau travail toute l'année avec le centre de formation. C'est grâce à eux si nous avons un centre de cette qualité" 

   *Antoine Gutfreund de son côté est heureux : " Je voudrais remercier les dirigeants du club pour m'avoir fait confiance et me donner cette chance incroyable de défendre les couleurs de Montpellier ces 3 prochaines saisons. Cette proposition de contrat est pour moi la récompense de mes 3 années de travail au sein du centre de formation. A moi désormais de véhiculer les valeurs du club de la meilleure des façons" 

*Extraits de Handneuws 

Posté par fredgo à 12:35 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2013

Avant Montpellier – Sélestat, Antoine Gutfreund, l’éclosion attendue

antoine-gutfreund-a-su-saisir-sa-chance-pour-briller-sur-l-aile-droite-de-montpellier-photo-maxppp

Sans faire de bruit, Antoine Gutfreund s’est fait une place cette saison au sein du grand Montpellier. L’arrière/ailier droit de 20 ans, passé par la Robertsau et Sélestat, s’est confié avant son week-end alsacien.

L’affaire des paris n’aura pas eu des conséquences négatives pour tout le monde. Au sein d’un effectif montpelliérain remanié, les jeunes du club ont vu leurs responsabilités accrues, et l’Alsacien Antoine Gutfreund n’a pas été le dernier à en profiter.

« Cela nous a aussi affectés », commence par expliquer l’international juniors, conscient que “l’affaire” a constitué pour lui une opportunité inattendue. « Mais il fallait prendre tout cela comme un bien. Mine de rien, c’était notre chance… »

Le Strasbourgeois ne l’a pas laissée passer, profitant également des blessures, notamment celle du Slovène Dragan Gajic, pour s’illustrer avec brio sur l’aile droite montpelliéraine. « Avec les autres jeunes, on voulait montrer qu’on pouvait faire le boulot et que Montpellier, ce n’est pas seulement les stars. L’effectif était amoindri. J’ai pu m’affirmer, avoir du temps de jeu. »

« Je traverse une bonne période. Il ne faut pas que ça s’arrête »

Depuis le début de la phase retour, Antoine Gutfreund rentabilise au maximum les minutes offertes par son entraîneur Patrice Canayer (16 sur 19 au tir en sept matches de championnat, sans compter quelques apparitions remarquées en Ligue des champions).

Davantage à l’aile, lui qui peut également évoluer sur le poste d’arrière droit. « Je prends ce qui vient. Pour le moment, les opportunités sont à l’aile. Mais je peux jouer sur les deux postes et je pense que c’est un avantage pour la suite de ma carrière », indique le jeune joueur de 20 ans, en attente de nouvelles de son club au sujet d’un premier contrat pro.

« J’ai la chance d’aligner les bonnes performances, apprécie-t-il. Je pense avoir satisfait les attentes du coach. Je traverse une bonne période. Il ne faut pas que ça s’arrête. »

Si les circonstances ont certes favorisé son éclosion, c’est aussi et surtout grâce à son talent que l’Alsacien s’est frayé un chemin parmi les étoiles montpelliéraines.

« C’est dans la continuité de ma progression, estime-t-il. Je suis dans ma troisième et dernière année de contrat avec le centre de formation et la saison passée, j’ai été blessé pendant presque huit mois. Venir à Montpellier m’a beaucoup apporté. J’avais à cœur d’avoir ma chance, de montrer que je pouvais avoir ma place ici. »

La venue de Sélestat sera une nouvelle opportunité de le prouver. Un club qu’il connaît bien pour y avoir fait ses premiers pas en D2 en 2009-2010, à tout juste 17 ans. « J’étais avec plusieurs joueurs au Pôle Espoirs de Strasbourg. Je n’ai joué qu’un an à Sélestat, mais ça reste un club où je suis passé. Et c’est quand même un sentiment particulier que de l’affronter. »

Doubles retrouvailles

Le week-end sera même entièrement Alsacien pour Antoine Gutfreund, qui devrait retrouver un autre de ses anciens clubs le lendemain du match contre les Violets. Samedi, l’Entente Strasbourg/Schiltigheim (N1) débarque dans l’Hérault pour défier la réserve montpelliéraine. « J’ai débuté le hand à la Robertsau. C’est mon club de cœur. J’ai aussi très envie de jouer cette rencontre. J’ai beaucoup de potes là-bas. »

Une double occasion de montrer à ses amis sa métamorphose depuis son départ de l’Alsace il y a presque trois ans, alors qu’il n’était qu’un espoir. L’heure de la confirmation semble venue pour Antoine Gutfreund.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:28 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 novembre 2012

Avant Montpellier: Antoine Gutfreund, l’autre Alsacien du MAHB

     

passe-par-la-robertsau-et-selestat-antoine-gutfreund-retrouve-sa-terre-natale-dimanche-sous-le-mail

Aux côtés de Mickaël Robin, le gardien de Montpellier, Antoine Gutfreund sera l’autre ancien de Sélestat à croiser la route de son précédent club, demain à Strasbourg.

      Si le retour de Nikola Karabatic sur les parquets du championnat de France, après une parenthèse d’un mois pour les raisons que tout le monde sait, sera l’attraction du choc de dimanche entre Sélestat et Montpellier à Strasbourg, ce match constituera aussi une reprise pour Antoine Gutfreund. L’ailier droit de Montpellier est le premier ravi de faire partie des 14 joueurs retenus par Patrice Canayer.  « S’il y a bien un déplacement qui me tient à cœur, c’est celui de Sélestat. Surtout au Rhenus, la salle de mes rêves lorsque j’assistais à l’EuroTournoi pour voir les stars. C’est un honneur de pouvoir fouler ce parquet. Ça me donne encore plus l’envie de m’arracher ». L’ancien stagiaire du SAHB formé à La Robertsau y retrouvera sa famille et ses amis. Mais il sera surtout là pour aider son club à poursuivre son redressement, si l’opportunité lui en est donnée.  « J’ai repris l’entraînement lundi après avoir passé trois semaines à soigner une entorse de la cheville gauche contractée contre Hambourg. » Passer en quelques semaines de la Nationale 1 avec la réserve à ce qui se fait de mieux en Europe n’est pas une mince affaire. Mais le jeune gaucher, qui vient à peine de fêter ses 20 ans, mord à pleines dents dans les quelques minutes qu’on lui donne. Parce qu’il lui faut aussi faire son trou dans un environnement ultra concurrentiel d’autant qu’il vit sa dernière année au centre de formation du champion de France.  « Mes apparitions en équipe une en LNH ou en Ligue des Champions me permettent de gagner en maturité. Il faut que je fasse mes preuves et que je saisisse les opportunités qui se présentent comme lorsqu’il faut pallier une blessure ou des absences en raison de cette histoire de paris. »

    Une affaire qui a réduit à néant les chances de Montpellier d’empocher un quinzième titre de champion de France, mais qui n’a pas terni l’ambiance au sein de l’équipe alors que trois joueurs suspectés ont repris l’entraînement.  « Franchement, c’est pareil qu’avant, je n’ai senti aucun changement cette semaine à l’entraînement. On aurait pu s’attendre à des messes basses dans les vestiaires mais cela n’a pas été le cas. Maintenant au niveau du jeu, il va falloir retrouver des automatismes. » Sélestat essuiera les plâtres dimanche.

Source L'Alsace

Posté par fredgo à 14:39 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2010

« Une autre dimension ! »

 Depuis quelques mois, les événements se sont enchaînés pour le Strasbourgeois Antoine Gutfreund : son bac ES en poche, les premiers Jeux olympiques de la jeunesse avec l'équipe de France cet été à Singapour, et puis... ses premiers pas au centre de formation de Montpellier.

        Antoine Gutfreund, ici lors des Jeux méditerranéens avec l'équipe de France, souhaite se faire sa place à Montpellier, le plus grand club français. (-)

         Antoine Gutfreund est le premier à le reconnaître : Montpellier « c'est une autre dimension », avec un suivi individuel des joueurs et surtout des exigences beaucoup plus poussées, notamment au niveau du physique.
        « C'est encore plus professionnel qu'avant, insiste le Strasbourgeois. On a quatre séances de physique par semaine. Pour moi, ça change, car à Sélestat j'étais encore en Terminale. Donc, je n'avais pas autant le temps de faire des exercices. »

« D'être en jeu avec Guigou, Karabatic... c'est énorme ! »

      Et puis Montpellier, c'est aussi l'occasion de côtoyer de grands joueurs professionnels. Ce qu'il a pu vivre l'espace de quelques minutes dès la première journée de championnat face à Cesson.
« Patrice Canayer (le coach du MAHB, ndlr) m'a dit de m'entraîner avec eux la veille et c'est venu précipitamment. J'étais très honoré, savoure le Bas-Rhinois. D'être en jeu avec Guigou, Karabatic... c'est énorme ! » Même si ses statistiques ont mis en avant l'ampleur du travail qu'il lui reste à réaliser. « La salle pleine, ce n'est pas facile à gérer, et de faire zéro sur deux aux tirs, ça m'a montré que j'ai encore du boulot. »

Le Bac avant Montpellier

           Imprégné de la passion de sa mère depuis son plus jeune âge, Antoine Gutfreund n'a jamais cessé sa progression depuis la signature de sa toute première licence à la Robertsau, à seulement six ans.
          Après dix années passées à l'ASL, il décline le projet de Patrice Canayer, en 2009, pour intégrer Sélestat avec la possibilité de jouer quelques matches en D2 et surtout de pouvoir passer son Bac en Alsace.
           Diplôme en poche, l'opportunité d'intégrer le centre de formation héraultais était plus difficile à refuser. Antoine Gutfreund s'est laissé séduire et s'est inscrit dans une formation STAPS à Montpellier, qui propose un aménagement pour concilier études et centre de formation.

« Pas toujours facile d'être loin de chez soi » 

         « Ce n'est pas toujours facile d'être loin de chez soi, admet-il. Mais je n'ai pas du tout eu de problème d'intégration. J'avais déjà des amis au centre de formation et plusieurs joueurs recrutés étaient en équipe de France. »
        « Et puis la N1 (championnat dans lequel évolue la réserve, ndlr) me correspond bien en ce moment. La D2, c'était encore un peu trop haut pour moi, donc j'ai trouvé plus intéressant d'avoir du temps du jeu. Il y a peu de concurrence à mon poste d'arrière droit. J'aimerais bien, déjà, prendre une place importante au sein de l'équipe réserve et devenir un pilier. »
        Antoine Gutfreund ne cache pas ses ambitions et son envie de progresser pour continuer son ascension et vivre des expériences enrichissantes comme celle des Jeux olympiques de la jeunesse cet été avec l'équipe de France à Singapour, d'où il est rentré médaillé.

« Inoubliable ! »

      « Une médaille de bronze, c'est toujours important. Mais on avait vraiment une équipe pour être champions. Perdre d'un but en demi-finale, c'est dommage, regrette-t-il. Après, sur le plan humain, c'est énorme. Avec une délégation de 3 600 athlètes et le contexte Singapour : inoubliable ! »
En lice toute cette semaine au tournoi Pierre Tiby avec les jeunes espoirs français, Antoine Gutfreund a assis sa place de titulaire au cours des trois dernières années. Ambitieux, il ne devrait pas manquer de se faire remarquer à Montpellier.

Thomas Bourgois
Source DNA.

Posté par fredgo à 07:15 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 septembre 2009

GUTFREUND Antoine

Violet pendant 1 saison:  de 2009/2010

20122013_antoine_gutfreund

Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

France

Né le: 05/10/1992
A: Strasbourg ?

Taille: 196 cm
Poids: 87kg

Poste: Arrière droit 
Numéro: 11

 

 

Sélections en équipe de France : -21ans plusieurs sélections 
1ere selection dec 2007: Suisse France

Palmarès: /

Joue actuellement: Drapeau : France  Dijon (Pro D2)

Saison 2013/2014 : Drapeau : France  Montpellier (3ème Lnh+ N1)
Saison 2012/2013 : Drapeau : France Montpellier (3ème Lnh+N1)
Saison 2011/2012Drapeau : France Montpellier (1er Lnh+N1) 
Saison 2010/2011Drapeau : France Montpellier (N1) 
Saison 2009/2010 : Drapeau : France Sélestat  (D2)
Saison 2008/2009 : Drapeau : France La Robertsau (N1)                                                                                 

 

Ses stats à suivre ...

Gutfreund Antoine

 Antoine sous le maillot violet (N°11)

A lire également: Une autre dimension...

et aussi: Micro Violet ''Antoine se présente au violets...''

Posté par fredgo à 21:38 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 juin 2009

Micro violet avec Antoine Gutfreund..

Entre les révisions des examens et le hand, Antoine nous offre un petit moment de

plaisir avec un nouveau mico-violet.

Les violets : Bonjour Antoine, tout d’abord, tous les ‘’violets’’ te souhaitent la bienvenue au sein de l’équipe du SAHB. . gutfreund_antoine

Les violets : Peux-tu en deux mots nous donner ton parcours sportif ?
Antoine : Le hand est en moi depuis toujours puisque c'est ma mère qui m'a donné sa passion, je passais déjà toute mon enfance à La Robertsau. J'ai pris ma première licence chez les verts à 6 ans et j'ai toujours joué dans ce club. Je suis rentré au pole de Strasbourg en 4eme et étais en sélection du Bas-Rhin ou encore en équipe d'Alsace. Les violets : Quel souvenir garderas-tu de la Robertsau ?

Antoine : La Robertsau sera toujours le club de mon coeur puisque j'y ai passé vraiment toute ma jeunesse. J'en garde un très bon souvenir, je pense à tous mes coéquipiers qui sont surtout des bons amis et avec qui j'ai partagé de très bons moments. Ma dernière année en N1 m'a permis de mettre un pied dans le tout autre monde qui est celui des seniors.

Les violets : Tu ne vas pas venir seul puisque Fred (Beauregard) t’accompagne, peux-tu nous dire un mot sur lui ?

Antoine : "Bobo" est un super joueur et maintenant ami. J'ai beaucoup progressé à son contact. De plus, c'est lui qui me ramène après chaque entraînement, ce qui nous a permis de nous rapprocher, d'ailleurs je commence à écouter de la musique antillaise (rires)!

Les violets : Te voilà un nouveau joueur ‘’violet’’, pourquoi as-tu choisi le club du SAHB plutôt qu’un autre ?

Antoine : J’ai choisi le SAHB parce que le projet de la saison prochaine me parait très intéressant. La possibilité d'être au contact de professionnels et de jouer en D2 a beaucoup joué sur mon choix

Les violets :Quels sont tes objectifs perso en venant à Sélestat ?

Antoine : Mes objectifs sont de gagner ma place dans l'équipe fanion et pourquoi pas de viser une place de titulaire! Mais mon objectif principal est de faire de mon mieux pour apporter à l'équipe pour aller le plus loin possible la saison prochaine.

Les violets :Que connais tu du club phare Alsacien ?

Antoine : Je connais assez bien Sélestat puisque la moitié des joueurs du pôle espoir y jouent. Je joue contre eux depuis maintenant 10 ans, Sélestat a toujours été le rival de la Robertsau (rires)! Je suis déjà venu souvent au Cosec pour les soutenir puisque mon meilleur ami Arthur joue là-bas.

Les violets : À partir du mois d’octobre, nous allons jouer dans une toute nouvelle salle. As-tu pu y jeter un coup d’œil en venant ces derniers jours et quelles impressions cela te donne ? Faudra remplir la salle…

Antoine : Oui j'ai vu quelques photos de la nouvelle salle! Le fait de jouer dans une énorme salle est très motivant pour un joueur et je ne doute pas qu'elle sera pleine à craquer.

Les violets : Parlons un peu de ton parcours en équipe de France, ta première sélection remonte à quand ?

Antoine : Ma première sélection en équipe de France remonte à décembre 2007 à Zurich, lors des Franco-Suisse. Au début je ne réalisais pas trop à quel point c'est énorme, c'est seulement avec du recul que j'ai compris la chance que j'avais.

Les violets :Tu prends l’expérience chez les Bleuet comme un bonus ou plus comme un passage obligé pour être encore meilleur ?

Antoine : Je considère ça comme un bonus puisque depuis que je fais des stages j'ai beaucoup progressé et acquis de l'expérience. Mais lorsque l'on fait des stages, on retient aussi les moments énormes que tu vis avec tes potes, tu vis quelque chose de grand.

Les violets :Ton dernier titre remonte à avril lors de la coupe latine, quel effet ça fait d’entendre la Marseillaise ?

Antoine : Notre dernier titre mais aussi mon premier remonte bien à la coupe latine. Cela fait toujours plaisir c'est sûr, mais nous n'avions pas tellement de mérite puisque les autres nations étaient plus jeunes que nous. Nous attendions cette compétition avec impatience pour nous venger des espagnols; nous avions perdu contre eux en finale des jeux méditerranéens en Tunisie.n86100469871_8406

           Mais je ne peux pas évoquer l'équipe de France sans avoir une énorme pensée pour Maxime CANDAU, un de mes coéquipiers en sélection mais surtout ami, décédé il y a une semaine sous le maillot bleu. (le 30mai dernier, Maxime, joueur et capitaine de l'équipe de France de handball '92 a fait un arrêt cardiaque lors du match face à Besançon et est décédé quelques jours après)

Les violets :En deux mots pour conclure, ton souhait pour la saison 2009/2010 ?

Antoine : La saison 2009/2010 est une nouvelle étape pour moi, je vais vivre dans une toute autre dimension, maintenant c'est à moi de prouver que je mérite de faire partie de l'aventure. En tout cas je ferais tout ce que je pourrai pour y arriver! 

Les violets :Et bien merci pour ce petit entretien que tous les supporters vont apprécier.

Antoine : Alors à dans deux mois sous mes nouvelles couleurs!

Les violets :Au plaisir.

Fred pour les violets.

Posté par fredgo à 11:52 - 05) Interviews - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mai 2009

Le SAHB se met au Vert !

Le cru SAHB 2009/2010 se précise avec la venue d'un nouveau joueur.
.gutfreund_antoine

Le jeune Antoine GUTFREUND venu de la Robertsau (né le 05/10/1992, 1m90, 80 kg, gaucher) fera partie de l'effectif sélestadien pour la saison 2009/2010.
Grand espoir français (membre de l'équipe de France 92-93),
il évoluera sur le flanc droit.

Source du SAHB

Posté par fredgo à 21:06 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,