Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

11 juin 2015

Transfert: Laszlo Fulop prend la direction de Cherbourg

 

Avec le départ d’Obrad Ivezic pour Tremblay, le JS Cherbourg était en quête d’un remplaçant pour tenir ses buts la saison prochaine. 

Fulop-Sélestat-2

    Et c’est une nouvelle fois du côté de Sélestat que les dirigeants normands ont trouvé leur bonheur, avec Laszlo Fulop. Demi-finaliste des Play-Offs d’accession à la LNH pour sa première saison en Pro D2, le JSC se veut ambitieux pour l’avenir, et le recrutement du portier hongrois en est la parfaite illustration. Avec plus de 100 matchs à son actif dans l’élite, Laszlo Fulopva apporter toute son expérience du haut niveau aux Mauves. Il aura la lourde tâche de compenser le départ d’Ivezic qui a réalisé une excellente saison dans les cages cherbourgeoise. Dans l’ombre de Richard Kappelin au SAHB, le portier de 37 ans va tenter de se relancer du côté de Cherbourg. Il s’est engagé pour trois saisons avec la formation de Sébastien Leriche.

Source Handnews

Tous les supporters violets lui souhaitent bonne route.

Posté par fredgo à 19:36 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 mars 2014

Obrad Ivezic s'en va mais continue sa carrière en france...

  

obrad-ivezic

   Obrad Ivezic, gardien de but de 32 ans, sera dans les rangs de la JS Cherbourg pour la saison 2014-2015, et cela même si l'équipe ne monte pas en Pro D2.

  2015. L'équipe, qu'elle parvienne à monter en Pro D2 ou non, aura dans ses cages un gardien de LNH, le Serbe Obrad Ivezic.

   Ce joueur de 32 ans est actuellement titulaire à Sélestat, en D1, avec 15 à 20 arrêts par match. "C'est une assurance tout risque pour assurer la stabilité de l'équipe", commente André Baude. "Il est possible que nous ayons une évolution de niveau, il faut s'y préparer. Les meilleures affaires se font au début du marché."

La formation des gardiens

Le président assure pour autant que le club "n'a pas cassé sa tirelire. Certes, il ne va pas jouer au SMIC, mais ce n'est pas un gros salaire. Obrad a accepté de venir car c'est un contrat de 4 ans, avec un cadre de vie et des possibilités de reconversion". Le club s'intéresse aussi à l'expérience du gardien de but pour peaufiner la formation à ce poste dans le Nord-Cotentin.

Quant à l'avenir dans le club des deux gardiens de la JSC, Sébastien Le Goff et Simon Dalmont, rien n'est encore décidé. "J'apprécie qu'ils aient réagi à cette annonce de façon aussi positive, qui s'ajoute aux bons signaux envoyés tant à Nanterre pour Sébastien que contre Gonfreville pour Simon" indique pour le moment le président.

BONUS AUDIO : André Baude nous en dit plus sur le recrutement d'Obrad Izevic

Source Tandence Ouest.

 

Posté par fredgo à 21:34 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mars 2014

8ème de finale CdF: Tremblay 27-29 Sélestat; Comme d'habitude...

 

Ils ont joué à se faire peur. Mais comme d’habitude, les Violets ont battu Tremblay (27-29 t.a.b.). Et Sélestat, pour la première fois depuis 2008, sera au rendez-vous des quarts de finale de la Coupe de France.

obrad-ivezic-encore-impeccable-hier-soir-photo-dna-franck-delhomme

Les Violets aiment faire mentir les dictons. « Plus une série dure, plus elle se rapproche de la fin », dit-on. Pas pour Sélestat, pas contre Tremblay. Voilà maintenant plus de deux ans que les joueurs de Jean-Luc Le Gall n’ont plus perdu contre le club francilien.

Hier, ils ont ajouté une septième victoire consécutive, se qualifiant du même coup pour les quarts de finale de la Coupe de France. Mais les coéquipiers de Yuriy Petrenko ont tremblé jusqu’au bout. Ils avaient pourtant le match en main à la 58e (21-25). Ils ont alors perdu le fil, pour jouer leur qualification à la loterie des tirs au but.

Lors de cette séance toujours incertaine, Pesic trouvait la barre transversale sur la première tentative alsacienne. Mais Ivezic, une nouvelle fois énorme après des prestations déjà majuscules contre le PSG et Aix, remettait les compteurs à zéro en détournant le tir de Bingo. Podsiadlo, François-Marie et Vujovic prenaient, avec réussite, leurs responsabilités.

Venait alors le tour de Ternel, qui trouvait la transversale. Freppel avait donc l’occasion de mettre fin au suspense. L’ailier droit envoyait Sélestat en quart de finale. Une première depuis 2008.

Si les deux clubs se concentrent prioritairement, et c’est logique, sur le championnat, ils n’ont pas pris ce 8e de finale à la légère.

« Ce sont des bons moments à partager »

Ivezic détournait les trois premiers tirs tremblaysiens et Sélestat prenait le meilleur départ (1-4, 9e ). Tremblay recollait (4-4 à la 16e ) et inversait même la tendance face à des Violets soudainement muets en attaque (6-5, 19e ).

Jung entamait son sans-faute au tir et les Violets reprenaient les commandes (8-9, 27e ). Et Vujovic, d’un missile en pleine lucarne, les faisait virer en tête à la pause (10-11).

Le match restait accroché en début de seconde période (14-14, 38e ). Les esprits s’échauffaient, Pintor voyait rouge (40e ) et Sélestat perdait le fil (18-15, 45e ). La fin de la belle série contre Tremblay semblait se profiler. Mais Petrenko relançait la machine.

Quatre minutes plus loin, les Alsaciens étaient revenus au contact (18-18, 49e ). Le capitaine insistait pour (re) donner l’avantage (18-19, 50e ).

François-Marie préservait l’avance sélestadienne (20-21, 54e ), Jung l’accentuait pour dessiner le succès (21-25, 58e ). Mais le ballon semblait subitement brûler les mains violettes. Tremblay s’accrochait à ses faibles espoirs et Bataille égalisait à la dernière seconde (25-25). Avant une séance de tirs au but souriante.

« On s’est relâché un peu trop tôt, explique Olivier Jung, pivot-ailier gauche efficace hier. Le scénario était un peu bizarre, d’habitude c’est nous qui égalisons à la fin ! Mais ça s’est bien fini… Le plus important sera de battre Tremblay en championnat, mais ça fait toujours plaisir de continuer notre route dans cette compétition. Ce sont des bons moments à partager. »

Sélestat est en quart de finale. Reste maintenant à attendre le tirage, en espérant qu’il soit favorable, pour rêver de prolonger plus loin l’aventure.

Source Dna

Posté par fredgo à 09:08 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2013

Résultat 11eme journée: Ivry 26-28 Sélestat; A points nommés...

entre-dans-les-buts-apres-la-pause-obrad-ivezic-a-joue-un-role-important-dans-la-victoire-de-selestat-hier-grace-a-de-nombreux-arrets-decisifs

En retard à la pause, les Sélestadiens ont mis le bleu de chauffe en seconde période pour retourner la situation en leur faveur sur le parquet de la lanterne rouge Ivry (26-28). Le SAHB se replace dans des eaux plus calmes, à la 11e place.

Cette victoire, qui semblait les fuir à la mi-temps de ce rendez-vous entre deux équipes en quête de points, les Violets sont allés la chercher avec les tripes. Ils auraient pu tout aussi bien craquer face à la furia ivryenne qui avait fondu sur eux au cours des dix dernières minutes de la première période. Mais c’est l’inverse qui s’est produit. Et c’est surtout une équipe déterminée qui est sortie des vestiaires pour se remettre dans le bon sens et prendre l’ascendant sur son adversaire.

Mais si cette première période s’est terminée en eau de boudin, son entame a été très bien négociée par Yuriy Petrenko et ses partenaires. Durant les vingt premières minutes, ils ont toujours mené au score, visiblement déterminés à mettre sous pression un adversaire qui courait après une troisième victoire à domicile. Mais Sélestat n’était pas cette proie idéale.

Malgré un déficit de gabarit, les attaquants sélestadiens s’engouffraient dans les rares brèches que laissait une défense qui justifiait son statut d’une des plus hermétiques de la LNH. Pesic était efficace au pivot et Salami envoyait ses penalties au fond de la cage de Chapon qui a pourtant évité à ses coéquipiers d’être davantage distancés (3-5, 11e , puis 5-7, 17e ).

Si bien qu’il a suffi d’une première salve val-de-marnaise, sous la forme d’un 3-0 en trois minutes, pour qu’Ivry passe pour la première fois de la soirée en tête (8-7) à la 20e minute. Sélestat s’en est rapidement remis (8-9, 23e ) avant de prendre la foudre dans les dernières minutes de ce premier acte. Tandis que Chapon et la défense d’Ivry devenaient hermétiques, ses attaquants trouvaient la cible quasiment à chaque fois. Et ce, même en infériorité numérique. Au point de passer un 5-0 qui envoyait Sélestat dans les cordes (13-9) à l’approche de la mi-temps.

Fin de match irrespirable

Mais le repos faisait du bien aux Violets tout comme la rentrée d’Ivezic dans les buts. Le gardien serbe du SAHB a tout de suite réussi des arrêts qui ont semé le doute dans les esprits d’en face et qui ont surtout permis aux siens de placer des attaques fructueuses. Durant les dix premières minutes de cette deuxième partie de match, les Ivryens n’ont pu inscrire qu’un seul but contre six pour Sélestat (14-16, 40e ). Le rapport de force s’est encore inversé en faveur des Violets où Beauregard a contribué à redonner du tonus à son attaque.

Rien n’était encore fait. Et le match devenait alors irrespirable. Ivry parvenait même à repasser devant par deux fois (21-20, puis 22-21). Mais les dernières minutes allaient tourner en faveur des Alsaciens, bien décidés à ne pas lâcher le morceau. Un nouveau 3-0 les mettait sur la bonne voie (22-24, 54e ). Malgré la résistance d’Ivry (25-26, 57e ), les Sélestadiens tenaient le bon bout et une victoire très précieuse. Précieuse au classement, mais aussi dans les têtes, comme l’attestait leur sarabande au coup de sifflet final, devant la trentaine de supporters venue les soutenir.

Le détail: ici

Source journal L'Alsace

Posté par fredgo à 11:02 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 octobre 2013

4ème journée: Tremblay 24-31 Sélestat; La balade violette

sans-titre

Solide en défense et efficace en attaque, le SAHB a enchaîné positivement.

Victorieux au C.S.I. de ces mêmes Tremblaysiens 72 heures plus tôt (29-27) en Coupe de la Ligue, les Sélestadiens, parfaitement soutenus de la voix par une cinquantaine de supporters, ont d’abord connu quelques difficultés face aux attaques locales.

Tandis que François-Marie, Petrenko et Beretta échouaient successivement au tir, Drouhin et Tuzolana lançaient les Banlieusards parisiens (2-0, 2’53). Podsiadlo et François-Marie rétablissaient la parité (3-3, 5’15). Chouiref donna aux Franciliens un avantage qui devait déjà être le dernier du match (5-4, 8’28).

« On a construit notre victoire sur une grosse défense et un grand gardien», avouera Jean Luc Le Gall, après la rencontre. Difficile de mieux résumer la suite des évènements que ne le fit l’entraîneur sélestadien car Podsiadlo, Pintor et Beauregard dressèrent alors une muraille devant un Obrad Ivezic des très grands soirs. Une muraille sur laquelle les attaques locales vinrent régulièrement se briser.

Au prix d’un 0-4 (doublé de Podsiadlo, Petrenko et François-Marie), les Violets prirent les clés du camion et, ne les lâchèrent plus. Tandis qu’Ivezic écœurait les tireurs locaux, Salami et Freppel permirent aux Bas Rhinois de rejoindre les vestiaires nantis de trois longueurs. Un avantage qui aurait pu être plus grand encore si Gajic n’avait lui aussi fait bonne garde (7 arrêts avant la pause).

Le retour sur le parquet s’avéra idyllique pour des Sélestadiens dont la prestation était quasi parfaite. Six minutes sans encaisser de but, 4 parades d’Obrad Ivezic et un 0-5 qui portait la marque à 10-18 (37e ).

Stéphane Imbratta eut beau poser deux temps morts lors des 10 minutes initiales, ses hommes ne trouvaient pas la solution et semblaient perdus face à l’impeccable organisation alsacienne. Un jet de 7 mètres de Salami et une réalisation de Freppel, trouvé au pivot par Petrenko, amplifièrent l’écart (12-20, 40’30). Tremblay ne réagissait que timidement par Tuzolana et Drouhin. Un nouveau 0-3 permit aux Violets de franchir la barre des 10 buts d’avance (14-25, 44’44), grâce à Salami, Jung et Podsiadlo. Sorti du banc local, le Brésilien Nantes Campos fit parler son bras (17-26, 48e puis, 18-26, après la contre-attaque de Boughanmi).

Le SAHB s’appliqua dès lors à gérer au mieux. Ivezic était toujours bien présent. Le bras de Beauregard et Jung redonnèrent à nouveau + 10 aux Bas Rhinois (20-30, 57e ). L’affaire désormais pliée, les Sélestadiens se relâchèrent légèrement sur la fin, permettant à Tremblay de gommer une partie de son handicap (24-30, 59’30), avant qu’Olivier Jung ne mette un point final à une prestation violette que les supporters alsaciens ne demandent qu’à voir rejouer.

par à Tremblay, APL
Source Dna

 

Posté par fredgo à 08:12 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 octobre 2013

1/4 de finale coupe de Ligue: Sélestat 29-27 Tremblay; Le retour violet

dans-l-emballage-final-ils-ont-renverse-une-situation-compromise-la-joie-est-d-autant-plus-intense-photo-dna-franck-delhomme

À la faveur d’un superbe retour dans les dix dernières minutes, hier soir face à Tremblay, Sélestat s’est qualifié, comme la saison passée et aux dépens du même adversaire, pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

La belle série se poursuit. Cela fait maintenant deux ans, jour pour jour, que Sélestat n’a plus perdu contre Tremblay. Yuriy Petrenko et ses coéquipiers ont prolongé cette invincibilité hier, se qualifiant pour les quarts de finale d’une compétition dans laquelle ils s’étaient invités au Final Four la saison dernière.

Ivezic et Fulop font le boulot

À treize minutes de la fin, l’affaire semblait pourtant mal embarquée (21-24, 47e ’). Les Tremblaysiens, sans doute motivés par l’idée d’aller chercher un succès pour leur capitaine Rémi Salou, gravement blessé au genou en fin de première période et évacué par les pompiers, avaient ainsi pris le contrôle des opérations à la 41e ’(19-20), eux qui n’avaient fait que courir après le score auparavant.

«Notre première période était plutôt maîtrisée», analysait Jean-Luc Le Gall, le coach sélestadien. Concernés en défense, appliqués en attaque et portés par un excellent Ivezic dans le but, les Violets menaient fort logiquement les débats (10-5, 17e ’). Tremblay, toujours à la recherche de son premier succès cette saison, répliquait (12-11 à la 28e ’ puis 14-12 à la pause), privant les coéquipiers d’Olivier Jung d’une avance plus confortable.

Eymann donnait de la continuité à l’allant violet. L’arrière droit inscrivait deux buts somptueux (un missile à onze mètres suivi d’un lob) et Sélestat continuait de faire la course en tête (17-15, 36e ’). Mais la défense alsacienne perdait alors de sa superbe, l’attaque patinait et les Franciliens faisaient le break (20-23 à la 43e ’puis 21-24 à la 47e ’).

Fulop, l’homme qui ne perd jamais devant Tremblay, relançait alors son équipe grâce à six arrêts en l’espace de dix minutes. Pesic redonnait l’avantage aux siens (25-24, 55e ’). Mais si Tremblay égalisait (26-26, 57e ’), Salami ne tremblait pas sur penalty (28-27, 59e ’) et Eymann parachevait la belle réaction des Violets (29-27).

«On a eu une baisse de régime en seconde période, soulignait Quentin Eymann. Mais on n’a rien lâché. Même si c’est une victoire à l’arraché, on va se rendre à Tremblay plus sereins, samedi en championnat. Personnellement, après trois rencontres durant lesquelles je n’étais pas trop en confiance, ce match me fait du bien.»

Sélestat est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (tout le monde espère le disputer à domicile), a évité une 3e défaite consécutive après les revers contre Nantes et Dunkerque et s’est rassuré avant les rapides retrouvailles avec les Tremblaysiens.

«Je suis très satisfait de la réaction des joueurs, appréciait Jean-Luc Le Gall. On sait que l’on peut revenir, même en comptant trois buts de retard. Globalement, nous avons été plus rigoureux dans le jeu.» L’entraîneur sélestadien sait cependant que la 2e manche, samedi dans le 93, sera tout aussi compliquée. «Tremblay est une belle équipe, mais ses tireurs n’étaient pas en réussite. Ils pourront l’être samedi, c’est ce que je redoute.»

En attendant de résoudre cet éventuel problème, Sélestat a renoué le fil de sa belle histoire en Coupe de la Ligue. Et c’est tant mieux.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:10 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 septembre 2013

L'équipe du SAHB 2013/2014 et ses joueurs

L'équipe 1 en LNH

Sélestat 2013 2014

En haut de G à D: Jimmy DUCHENE (Responsable Logistique)Arnaud FREPPEL (N°11)Djordje PESIC (N°6) – Xavier RECHAL (N°19) – Jordan FRANCOIS MARIE (N°20) - Christian OMEYER (Directeur Sportif)

Au milieu de G à D : Laszlo FULOP (N°69) - Stevan VUJOVIC (N°23) - Frédéric BEAUREGARD (N°9) Quentin EYMANN (68) - Guynel PINTOR (N°15) –  Pawel PODSIADLO (N°8) -  Obrad IVEZIC (N°12)  Kévin BERETTA (N°7)

En bas de G à DOlivier JUNG (N°3)(Capitaine) Michal SALAMI (N°17) – Thierry DEMANGEON (Entraîneur Adjoint) – Vincent MOMPER (Président du SAHB) – Jean-Luc LE GALL (Entraîneur)Yuriy PETRENKO (N°5)Kévin BERETTA (N°7)

L'équipe 2 (la réserve) en nationale1

 

2013_formation_sahb_710

Debouts de gauche à droite : Blum Frédéric, Stangret Vincent(N°7), Richert David(N°9), Lenne Yannis(N°-), Stroh Valentin(N°17), Griesmar Yann(N°6), Reri Rudy (N°13), Willmann Claude, Demangeon Thierry (Ent)

Accroupis de gauche à droite : Huck Guillaume(), Meyer Julien(N°1), Rechal Xavier(N°8), Abbey Anthony(N°3), Weber Paul(N°2), Schneider Nicolas(N°14), Batt Arnaud(N°4), Duchene Maxime(N°2), Trindade William.

Manque sur la photo : Greynenbuhl Xavier

04 septembre 2013

IVEZIć Obrad

Violet pendant 4 saisons de 2010 à 2014

Obrad Ivezic

Nationalité

20px-Flag_of_Serbia_svg

 Serbie

Né le: 12/08/1981
A: Novi Sad


Taille: 200 cm
Poids: 105kg (2012)

Poste: Gardien
Numéro: 12

Sélections : 55 sélections en équipe juniors de Serbie

 

Palmarès :           Champion d’Europe junior. 
Saison ?              : Vainqueur de la Coupe de Serbie avec Sintelon 
Saison 2007/2008: Champion de Roumanie avec Bucarest.
Saison 2007/2008: Vainqueur de la Coupe de Roumanie avec Bucarest.
Saison 2008/2009: Vainqueur de la Coupe de Roumanie avec Bucarest.
                             Premier tour de la Ligue des champions.avec Bucarest
Saison 2009/2010: Demi-finaliste de la Coupe des coupes avec Bucarest (Rou) 

portar

 

Joue actuellement : Drapeau de la France Tremblay (Lnh)

Saison 2014/2015 :Drapeau : France JS Cherbourg (3ème Pro D2)
Saison 2013/2014 :Drapeau : France Sélestat (11ème LNH)

Saison 2012/2013 :Drapeau de la France Sélestat (8ème LNH)
Saison 2011/2012 :Drapeau de la France Sélestat (7ème LNH)
Saison 2010/2011 :Drapeau de la France Sélestat (2ème Pro D2)
Saison 2009/2010 :Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest (5ème D1 Rou)
Saison 2008/2009 :Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest (Rou)
Saison 2007/2008 :Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest (Rou)
Saison 2006/2007 :Drapeau : Roumanie Poli Timisoara (Rou)
De la saison 1999 à 2003 Sintelon.

 

Obrad Ivezic

Ses saisons en Violet:

Saison 2013/2014 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres:
26
Arrêts sur tir: 222/657
Arrêts sur penalty: 11/51
Total arrêts: 233/708
Moyenne/match: 9.28
2 minutes: 0
13ème meilleur gardien sur la saison.
Meilleur gardien lors de la 20ème, 26ème journée.

Sa saison
: Extraordinaire, formidable, exemplaire, humble, gentil, il n'y a pas de mots suffisants pour définir l'homme qu'il est... Il va nous manquer ... Forcement...

Saison 2012/2013 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres:
26
Arrêts sur tir: 152/456
Arrêts sur penalty: 6/31
Total arrêts: 158/487
2 minutes: 0
17ème meilleur gardien sur la saison.
Meilleur gardien lors de la 3ème, 10ème journée.

Sa saison
: Il forme avec Laszlo Fulop un duo complémentaire. Auteur de très bon matchs...

Saison 2011/2012 : Sélestat (LNH)

Nombre de rencontres: 25
Arrêts sur tir: 201/542
Arrêts sur penalty: 9/39
Total arrêts: 210/581
2 minutes: 0
10ème meilleur gardien sur la saison.
Meilleur gardien lors de la 9ème, 13ème journée.

Sa saison: Très performant en D2 la saison précédente, s’est aisément mis au diapason de la LNH (201 arrêts en 25 matches).

Saison 2010/2011 : Sélestat (Pro D2)

Nombre de rencontres: 24
Arrêts sur tir: 266/706
Arrêts sur penalty: 20/71
Total arrêts: 286
2 minutes: 1
3ème meilleur gardien sur la saison.
4ème meilleur gardien au % arrêts.

Sa saison: Obrad s'est très vite adapté au groupe et a imposé son style. Le partage des buts avec son ami Nico Girardin a bien fonctionné faisant d'eux, sans doute, le meilleur duo de gardiens de la saison Pro D2

A lire ou à relire : Micro violet: Nico, mon grand ami !

Les deux gardiens de Sélestat, Obrad Ivezic et Nicolas Girardin, fonctionnent véritablement bras dessus, bras dessous. Photo Denis Werwer

 

Le violet il a fièrement porté, violet il restera !

Merci Obrad

Posté par fredgo à 00:11 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 août 2013

Joyeux anniversaire Obrad

Tous les supporters souhaitent un

Obrad

qui fête ses 32 ans

Posté par fredgo à 00:22 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 novembre 2012

SAHB Confidentiel : Sélestat - Billère avec Obrad et Olivier

 

Posté par fredgo à 07:02 - 06) Vidéos - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,