Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

30 mai 2013

Résultat de la 25ème journée: Sélestat 27-21 Ivry; un final en beauté ...

 

michal-salami-auteur-de-trois-buts-a-contribue-au-9-e-succes-de-la-saison-des-selestadiens-photo-dna-jean-paul-kayser

Comme l’an passé (c’était contre Tremblay), Sélestat a achevé sa saison à domicile par une victoire. Ivry n’a pas résisté à l’envie des coéquipiers de Valentin Aman qui reprennent la 8e place.

L’heure était à la fête, hier à Sélestat. On a bien sûr célébré le maintien des Violets en D1 pour cet ultime match à domicile de la saison, mais également la montée en D2 de l’ATH, dont les joueuses étaient présentes au CSI pour l’occasion.

On a aussi salué une dernière fois Valentin Aman. Le jeune pivot a ainsi reçu une belle ovation de la part du public sélestadien lors de la présentation des équipes. Le futur joueur de Pontault-Combault aura sans doute apprécié, tout comme il gardera en mémoire la banderole brandie par ses coéquipiers avant le coup d’envoi : « Merci pour tout Val et bonne route ! »

Sélestat ira défendre sa 8e place à Aix-en-Provence jeudi

Le temps des célébrations passé, les coéquipiers de Yuriy Petrenko ont montré dès les premières minutes que le maintien ne les avait pas rassasiés. Salami montrait la voie (1-0, 2e ), imité quelques instants plus tard par Pesic (2-0, 4e ). Et si Diego Simonet égalisait pour Ivry (2-2, 7e ), le Sélestat Alsace Handball reprenait vite les commandes, porté une défense intraitable et un Fulop étincelant (6-3, 14e ).

Un nouveau rapproché francilien n’entravait pas la marche en avant des joueurs de Jean-Luc Le Gall (9-7, 23e ). Podsiadlo et Salami relançaient la machine violette, l’ailier gauche polonais réussissant même, dans un angle fermé, une superbe roucoulette pour lober Chapon, le gardien ivryen (12-8 à la 26e puis 13-9 à la pause).

Le début de seconde période allait assommer les joueurs de Pascal Léandri. Le 5-0 alsacien propulsait les Sélestadiens vers leur 9e succès de la saison (18-9, 36e ). Et si l’attaque violette se déréglait pendant quelques minutes (aucun but entre la 41e et la 48e ), Ivry restait loin derrière (22-15, 49e ). Sélestat filait vers une victoire logique et une 8e place qu’il s’agira de défendre, jeudi prochain à Aix-en-Provence.

 

 

Image1

« C’est bien de finir à la maison par une victoire, apprécie Frédéric Beauregard, l’arrière gauche sélestadien. Ça fait aussi plaisir de voir que l’on n’a pas lâché. Maintenant, ce serait super de gagner à Aix pour terminer à la 8e place et clôturer la saison de la meilleure des façons. »

De son côté, Valentin Aman est parti, comme il le souhaitait, sur une victoire pour son dernier match au CSI avec le maillot violet et sous les acclamations du public. « C’est super…, souffle le pivot alsacien. Je remercie les supporters et mes coéquipiers. Je souhaite le meilleur au club pour la suite. »

La réciproque est également vraie…

Source Dna

Posté par fredgo à 12:16 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2013

Présentation de la 25ème journée: Sélestat - Ivry ; La dernière soirée sélestadienne de Valentin Aman

           

lentin-aman-a-davantage-vibre-aux-performances-de-son-equipe-depuis-le-banc-plutot-que-sur-le-terrain-ou-son-temps-de-jeu-etait-compte-photo-sebastien-riotto

        Le maintien assuré, le SAHB va s’appliquer ce soir (20 h 30) face à Ivry pour sa dernière soirée à domicile à obtenir le meilleur classement possible alors que son pivot, Valentin Aman, disputera son dernier match sous le maillot sélestadien.

    Le moment sera forcément particulier pour ce natif de la région plongé, avant l’âge de sa majorité, dans le grand tourbillon du sport professionnel. C’était le 13 décembre 2008. Cinq mois à peine après avoir fêté ses 17 ans, Valentin Aman est apparu pour la première fois dans le groupe sélestadien. L’avenir semblait alors radieux pour ce membre de l’équipe de France espoir, tout frais sorti de la pouponnière sélestadienne.

À 17 ans chez les pros

Ce grand saut ressemblait à un rêve pour cet enfant de la balle qui a marché dès l’âge de 7 ans sur les traces d’un papa handballeur à Illkirch. Ce gosse à la crinière blonde n’était pas encore totalement façonné pour les rudes joutes de l’élite, mais les perspectives étaient prometteuses. Comme ses premières statistiques qui lui offraient un pourcentage de 87 % de réussite (7 buts pour 8 tirs) à la fin de ses neuf premières apparitions au sein de l’équipe professionnelle. Avec un impressionnant sans faute (4/4) lors d’un match à Chambéry.

Ce brusque passage de la réserve qui évoluait alors en Nationale 2 à la Ligue Nationale, il s’en souvient comme si c’était hier, alors qu’il date de plus de quatre ans déjà. « J’ai encore les images de mon premier match en D1 dans ma tête. Et elles le resteront pour toujours. C’est à Tremblay que tout a commencé. J’étais entré en jeu au cours des cinq dernières minutes. »

Et le premier but est tombé au bout du troisième match. Contre Ivry, l’adversaire de ce soir. « Je n’ai pas oublié la passe que Michal Salami m’a faite pour que je puisse envoyer le ballon au fond. » Il découvrait un nouveau monde et devenait acteur d’une idée qui avait germé dans sa tête lorsqu’il s’asseyait dans les gradins du vieux Cosec de Sélestat. « C’est vers 14 ans que j’ai eu envie de faire carrière dans le handball. »

Mais quatre ans plus tard, il doit déchanter. L’espoir d’être un élément majeur sous le maillot violet s’effiloche au fil de matches passés sur le banc sans entrer en jeu. Troisième pivot derrière Djordje Pesic et Olivier Jung, il voit son temps de jeu réduire. Malgré ses efforts pour exister aux entraînements, on ne lui accorde plus que quelques minutes par ci ou par là. Valentin essaye de les exploiter au maximum avec 28 buts pour 40 tirs (70 %) la saison dernière et 13 sur 17 (76 %) cette année.

« Il s’est toujours battu malgré un faible temps de jeu et a toujours fait les efforts qu’il fallait, même lorsqu’il jouait en équipe réserve , reconnaît volontiers son entraîneur Jean-Luc Le Gall. Mais chez nous il était bloqué. En allant à Pontault-Combault où la concurrence est moindre, il fait un choix intelligent. C’est le bon moment pour lui. Il pourra s’épanouir en ayant davantage de temps de jeu. »

Une chance à saisir

Valentin va donc devoir tirer un trait sur une aventure qu’il aurait aimé poursuivre dans sa région et dans un club où il a vécu de grands moments. « Le public et principalement les supporteurs qui effectuent presque tous les déplacements sont vraiment formidables. Ils vont me manquer, comme beaucoup de mes coéquipiers. Mais c’est ainsi. Il fallait que je trouve un moyen de pouvoir m’exprimer. Pontault-Combault me l’a proposé. C’est une chance que je dois saisir. On m’a confié un rôle majeur dans l’équipe puisque nous serons deux pivots de 91. » Mais avant cela, il a encore deux matches à disputer sous les couleurs violettes en LNH. Dont ce dernier à domicile ce soir contre Ivry. Des adieux qu’il aimerait réussir avant de passer à autre chose.

SÉLESTAT - IVRY ce soir à 20 h 30 au Centre Sportif Intercommunal (CSI).
Salle Germain Spatz.
Arbitres : MM. Mourad Bounouara et Richard Thobie.

Sélestat AHB : 12. Ivezic et 69. Fulop dans les buts. 3. Jung, 5. Petrenko ( cap. ), 6. Pesic, 8. Podsiadlo, 9. Beauregard, 11. Freppel, 13. Aman, 15. Pintor, 17. Salami, 18. Rechal, 20. François-Marie, 68. Eymann. Entraîneur : Le Gall.

US Ivry : 16. Chapon ( cap. ) et 24. Gervelas dans les buts. 4. Loupadiere, 5. S. Simonet, 6. D. Simonet, 7. Lorgeré, 10. Dominikovic, 17. Indjic, 20. Sulc, 25. Bataille, 27. Staigre, 76. Smajilajic, 77. Darras, 91. Zirn. Entr. : Leandri.

Source L'Alsace par Christian Weibel

Posté par fredgo à 12:12 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 mai 2013

Vu du côté d'Ivry: Dans la salle Germain Spatz, il y aura un vrai combat !..

      Ce mercredi les Rouge et Noir se déplacent à Sélestat pour le compte de la 25e journée. Visant la 8e place, ils veulent remporter leurs 2 derniers matchs.

    758-13_05_28SimonetS 

      Vainqueurs d’une courte tête des Alsaciens au match aller (26-25), les Ivryens se rendront dans l’Est avec une ambition réelle pour ce dernier déplacement de la saison. En effet, les hommes de Pascal Léandri peuvent encore passer devant Toulouse (opposé à Paris puis Cesson-Rennes) au classement et terminer à la 8e place. Et si l’aspect sportif immédiat est évidemment important, l’objectif sera aussi de préparer dès maintenant la saison prochaine. « On va commencer à travailler pour nos déplacement de l’année prochaine » détaille Pascal Léandri, le coach maison. « On va se mettre dans des conditions qui doivent nous permettre de prendre des points. Même si le contexte est différent car les deux équipes sont maintenues. »

   Sur le papier, si Ivry s’est incliné lors de la dernière journée face à Nantes et que Sélestat l’a emporté contre Créteil, les dynamiques étaient encore opposées il y a à peine une semaine. « Ils ont vécu une période difficile où ils ont enchaîné pas mal de défaite » analyse le technicien val-de-marnais, « mais ça sera un match très ouvert. Nous, on va produire du jeu, comme on le fait depuis le début de saison, mais l’avantage du terrain devrait les aider. On essayera de corriger le tir de ce qui n’a pas fonctionné contre Nantes. Notamment notre efficacité aux tirs. A l’extérieur, il faut être rentable dans ce secteur. »

     Côté joueur, la même équipe devrait être alignée ce mercredi puisque Wissem Bousnina et Fabien Ruiz Margaria sont encore ménagés. Les habituels cadres seront donc attendus dans ce match à la mesure des hommes du président Albertini. Il le faudra car « Sélestat est une équipe homogène avec une belle cohésion » dixit Léandri. « Des joueurs comme Petrenko qui fait bien jouer les autres, François-Marie qui est atypique sur la base arrière droite, Podsiadlo qui pèse ou encore Pesic qui fait mal à l’intérieur, peuvent peser sur les débats. »

Tout est dit. Dans la salle Germain Spatz, pas aisée à prendre, il y aura un vrai combat !

Source Ivry HB

Posté par fredgo à 21:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 novembre 2012

SAHB confidentiel : IVRY - SAHB

 

Posté par fredgo à 12:13 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 novembre 2012

Après Ivry: Sélestat a une semaine pour corriger le tir

malgre-ses-7-buts-inscrits-a-ivry-pawel-podsiadlo-peut-faire-la-grimace-car-le-sahb-est-passe-tout

 

    Il n’a pas manqué grand-chose au SAHB pour réaliser une bonne opération à Ivry d’où les Alsaciens sont finalement repartis avec une défaite sur le plus petit des écarts (26-25). Une réaction s’impose en fin de semaine contre la lanterne rouge.

Jean-Luc le Gall l’avait dit avant le match qui opposait son équipe à Ivry : les deux équipes sont tellement proches l’une de l’autre que la confrontation serait serrée. L’entraîneur des Violets ne s’est pas trompé puisque les faits lui ont donné raison samedi soir sur les bords de la Seine.

Malheureusement pour lui, son équipe est restée à quai pour un but de moins (26-25). Au lendemain de sa formidable leçon d’efficacité contre Montpellier, elle aurait, avec un peu plus de réussite, pu matérialiser sa bonne passe actuelle en gagnant deux à quatre places au classement.

Car avec le point du nul, Sélestat aurait rejoint Saint-Raphaël et Toulouse à la 9 e place, tandis qu’une victoire lui aurait permis de rattraper Ivry et de rejoindre Tremblay à la 7 e place. Mais c’est bien à la 11 e place que pointe l’équipe bas-rhinoise au terme de cette 9 e journée de LNH. « Il n’y a pas, à proprement parler, de frustration au sortir de ce match », estime cependant Jean-Luc Le Gall.

« Car si l’équipe arrive à maintenir le niveau d’implication dont elle a fait preuve à Ivry, si elle garde le même état d’esprit, il n’y a pas de raison à ce qu’elle ne gagne pas les matches qu’elle doit gagner. J’avais souhaité qu’on valide nos progrès entrevus lors des dernières semaines en étant capables d’enchaîner avec un résultat positif. C’est dommage. Mais cette courte défaite ne doit pas nous faire oublier que nous sommes sur la bonne voie. Même si ce n’est pas encore suffisant. »

Une foule de détails qui tuent

Quand il manque un but au décompte final, on a souvent tendance à le chercher dans les statistiques. D’autant qu’on peut tout leur faire dire. Prenez, par exemple, les arrêts de gardiens. Une donnée d’autant plus importante dans un match au score peu élevé. Les dix parades des deux gardiens sélestadiens paraissent ainsi bien maigres par rapport aux 18 de François-Xavier Chapon, le capitaine ivryen. Mais pour l’entraîneur du SAHB, ce n’est pas l’unique raison de ce court échec. « Même si le nombre d’arrêts est déséquilibré, ce n’est pas là que le bât blesse. C’est certes un peu maigre mais nos deux gardiens nous ont déjà rendu tellement de services depuis le début de la saison qu’il ne faut pas en faire les responsables de la défaite. C’est plutôt un ensemble de détails que nous n’avons pas su gérer. »

Il y a notamment ces trois penaltys manqués qui coûtent cher dans la balance et, surtout, ce ratio entre le nombre de buts et le nombre de tirs, bien faible de 50 %. « On aurait pu faire mieux en nous montrant plus performants aux shoots », constate le coach sélestadien. « Au début du match, notamment, lorsqu’on a eu tendance à tirer un peu trop vite. J’avais dit que les deux clés du match seraient le mental et la gestion des détails. Sur le premier point, il n’y a rien à dire. La défense était bien en place. La preuve, on ne prend que 26 buts. En revanche, c’est cette somme de détails – une égalisation manquée dans le dernier quart d’heure ou encore deux buts encaissés sur jeu passif – qui fait qu’on est resté à la porte d’un bon résultat. »

Ses joueurs devront remettre ça, dès samedi prochain, lors de la réception de Billère. Face à la lanterne rouge qui n’a pas encore grignoté le plus petit point, Sélestat est, cette fois, dans l’obligation de s’imposer. Les joueurs ont une semaine pour corriger le tir.

Posté par fredgo à 12:20 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2012

Résumé de la 09ème journée: Paris a eu chaud, St Raphaël balayé

 

 

IVRY 27/26SAHB 2010

 

      Cyril Dumoulin avait illuminé le Phare de Chambéry face à Dunkerque jeudi, son collègue gardien François-Xavier Chapon (et ses 18 arrêts) a été le grand artisan du succès d'Ivry face à Sélestat (26-25). Un succès comme l'indique le tableau d'affichage acquis à l'arrachée par des Val-de-Marnais pourtant bien en place dès l'entame de la rencontre (7-2 à la 12ème). Ce contrôle tout terrain, les joueurs de Pascal Léandri vont le garder pendant près de 52 minutes? Entre temps, Sélestat va même changer sa base arrière et dans le sillage du duo Podsiadlo / François-Marie (7 et 6 buts) refaire surface au tableau d'affichage (24-25 à la 54ème). Jusque-là, Ivry avait été imperturbable grâce notamment à la gâchette de Jérémy Darras (6/6) et au culot de Cédric Loupadière et Xavier Lorgeré (4 buts chacun). Et puis comme ils en ont pris souvent l'habitude, les Rossoneri se sont fait peur dans le money-time, les hommes de Jean-Luc Le Gall se rappelant que la saison passée, dans de pareilles circonstances à Delaune, ils avaient arraché le match nul. A 26-24 pour Ivry à moins de quatre minutes du buzzer, tout était possible mais une perte de balle de Podsiadlo, combinée à une ultime parade du portier maison, anéantissait les espoirs sélestadiens. Le but de Kévin Beretta peu avant que ne retentisse la sirène n'inversera pas la tendance. "Après une série de 3 matches où on n'avait pris qu'un point, reconnaissait François-Xavier Chapon, il fallait se relancer. Au début, on a bien neutralisé leurs tireurs de loin mais contre Sélestat, il ne faut jamais rien lâcher. C'est ce qu'on a fait. On veut rester collé aux équipes du haut de tableau, c'est important avant les échéances qui nous attendent." Le prochain rendez-vous est ni plus, ni moins, programmé samedi à Coubertin face à Paris. "On ira sans pression, avoue le gardien ivryen. Il faut prendre du plaisir dans ce type de match et montrer aussi ce qu'on vaut. Le PSG ne fait pas partie des adversaires directs, tout le monde s'attend à ce qu'on perde." Après son coup de chaud face à Créteil, Paris va préparer cette rencontre le plus minutieusement possible. Thierry Perreux, l'adjoint de Philippe Gardent était d'ailleurs ce samedi, dans les tribunes de Delaune.
SOurce Handzone

Posté par fredgo à 18:38 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Ivry 26-25 Sélestat; Cruelle défaite sélestadienne

malgre-les-six-buts-de-jordan-francois-marie-selestat-a-termine-a-une-longueur-d-ivry-hier-soir

Les handballeurs de Sélestat n’ont jamais réussi à combler leur retard à Ivry-sur-Seine, hier soir, et s’inclinent sur la plus petite des marges (26-25).

Les joueurs du Sélestat Handball (SAHB) ont chuté hier soir (26-25) sur le terrain de l’US Ivry. Hormis lors de l’ouverture du score, signée Frédéric Beauregard, ils ont été menés au score durant tout le match. Dommage car, jusqu’au bout, le club alsacien a entretenu l’espoir d’arracher l’égalisation. Un peu comme il y a une semaine, lorsqu’il avait obtenu in extremis un match nul à la maison contre Montpellier (30-30), champion de France en titre.

Venus en nombre à Ivry-sur-Seine, dans un gymnase Auguste-Delaune plein jusqu’aux cintres, les supporters sélestadiens ont sans cesse battu la cadence à l’aide de tambours. Sur le parquet, en revanche, leurs protégés ont eu du mal à entamer la partie. La preuve avec ce ballon bêtement perdu qui a permis à Ivry de marquer sur contre-attaque, à l’autre bout du terrain, en tout début de jeu. A ce moment-là, les Alsaciens comptaient cinq buts de retard (7-2, 13 e minute).

Mais en deuxième mi-temps, ils ont affiché de belles ressources. A la 45 e, grâce à notamment aux entrées en jeu d’un Jordan François-Marie souvent inspiré, l’écart a fondu à seulement un but (19-18). Quelques secondes plus tard, si le Sélestadien Kevin Beretta avait eu plus de réussite, Sélestat aurait même recollé au score… Seulement voilà, il a buté sur le gardien et capitaine d’Ivry-sur-Seine, François-Xavier Chapon, doté d’une sacrée baraka hier soir.

Qu’à cela ne tienne, jamais décontenancée malgré plusieurs jets de 7 mètres loupés, la formation alsacienne a accentué la pression dans le dernier quart d’heure. A vingt secondes du coup de sifflet final, une fois de plus, elle réduisait encore la marge (26-25, 59 e). Mais à l’arrivée, Ivry a su préserver l’avance engrangée au départ…

Résultat des courses, à l’issue de ce match, le Sélestat Handball pointe du coup à la 11 e place du championnat (sur 14), à quatre points de l’US Ivry (7 e). Pour la bande de Jean-Luc Le Gall, il s’agira de se rassurer dans une semaine avec la réception de Billère. Un adversaire plus que prenable : avec neuf défaites en autant de rencontres, ce promu tout droit venu d’Aquitaine végète toujours dans les abîmes de la D1.

Sélestat :
Ivezic (3 arrêts) et Fulop (7 arrêts) dans les buts.
Petrenko (cap., 2/3), Pesic (4/4), Beretta (2/5), Podsiadlo (7/12), Beauregard (1/3), Freppel (2/2), Aman, Pintor, Salami (1/4), Rechal (0/1), François-Marie (6/12), Eymann (0-4).
Ent : Le Gall.

Source L'Alsace

Posté par fredgo à 18:19 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 novembre 2012

Résultat 9ème journée: Ivry 26-25 Sélestat

2012-11-17_9e_journee_de_d1_matchs_de_samedi

Restant sur 3 matchs sans victoire face à de grosses cylindrées, les Rouge et Noir d'Ondrej Sulc (4 buts, en photo) n’envisageaient rien d’autre qu’un succès face à Sélestat pour se relancer dans le haut de tableau. Si bien que dès l’entame, les intentions annoncées avant la confrontation -Sélestat étant pour Pascal Léandri « un match prioritaire »- se traduisaient sur le terrain par une rudesse défensive qui déroutait tout de suite les velléités alsaciennes (7-2 à la 13’). Ce net avantage pris, Ivry allait alors le conserver un bon moment. Au moins jusqu’à la mi-temps d’abord (15-11 à la 30’) grâce à quelques contres mais surtout un jeu posé tranquille et un François-Xavier Chapon impérial dans ses cages (18 arrêts) puis pendant le début du second acte (19-16 à la 42’). Ensuite l’avance allait progressivement s’effriter (19-18 à la 45’) laissant aux visiteurs la possibilité d’espérer mais jamais de réussir à passer devant. Ivry trouvant toujours un artilleur pour se remettre dans le bon sens et conclure avec maîtrise cette partie.

Source Lnh

Classement de Sélestat : 11ème avec 6pts
                       Voir le classement en détail

Posté par fredgo à 23:49 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Présentation de la 09ème journée: Du bonus en terre francilienne ?

kevin-beretta-et-sa-rage-de-vaincre-seront-tres-utiles-ce-soir-a-ivry-pour-tenter-d-y-chercher-un-re

A Ivry où il n’est jamais simple de s’imposer,  le SAHB essayera,  ce soir à 20 h,  de fructifier son récent nul contre Montpellier.

« Après un résultat comme celui contre Montpellier, le plus dur sera de confirmer. Ivry va encore plus se méfier et tenter de nous faire déjouer. On va essayer de faire bonne figure, après on verra. » Kevin Beretta, le jeune ailier du SAHB, a raison de se méfier d’un adversaire qui compte, certes, deux points de plus que son équipe, mais qui tire dans la même catégorie que Sélestat.

« L’an dernier sur 120 minutes, seul un but nous séparait, » rappelle d’ailleurs joliment Jean-Luc Le Gall. Les Violets l’avaient emporté à l’aller (22-21) et partagé les points au retour (29-29).  « C’est une équipe qui nous ressemble, estime l’entraîneur.  Elle n’a pratiquement pas changé ses joueurs ce qui lui confère équilibre et stabilité. Elle est sur une bonne dynamique depuis l’an dernier. » L’USI a notamment pris dans ses filets Dunkerque et Saint-Raphaël, contraints au nul à Delaune et n’a perdu que d’un but à Chambéry.

« Prendre des points là-bas, ce serait vraiment du bonus. Mais pourquoi pas puisque les clubs parisiens ne nous réussissent pas trop mal, à part le PSG », lance Kevin Beretta. Obligée, depuis plus d’un mois, de composer avec une cheville gauche douloureuse, la révélation de la saison dernière rêvait d’un meilleur début de saison sur le plan personnel.  « J’essaie de travailler mon gros point faible qui est l’efficacité au tir. Je suis actuellement à 50 %, ce qui est insuffisant. » Cela ne l’empêche pourtant pas d’être devenu un élément important d’un collectif qui brille par son homogénéité.  « On est tous en progrès en s’adaptant à cette nouvelle LNH où pratiquement chaque équipe peut battre l’autre. On est désormais plus efficace en fin de match ce qui prouve qu’on a gagné en maturité parce que l’an dernier on en a laissé échapper certains dans les dernières minutes », conclut Beretta. L’an dernier, au lendemain du match contre Montpellier, le SAHB était allé gagner à Toulouse. S’il récidive ce soir à Ivry, il ferait une excellente opération.

IVRY – SÉLESTAT ce soir à 20 h
Gymnase Auguste Delaune.
Arbitres : MM. Anicet et Ferrandier.

Ivry : 16. Chapon (cap.) et Gervelas dans les buts. 4. Loupadiere, 5. S. Simonet, 6. D. Simonet, 7. Lorgeré, 10. Domonikovic, 17. Indjic, 18. Bousnina, 20. Sulc, 25. Bataille, 27. Staigre, 76. Smajilajic, 91. Zirn.  Ent : Leandri.

Sélestat : 12. Ivezic et 69. Fulop dans les buts. 3. Jung, 5. Petrenko (cap.), 6. Pesic, 7. Beretta, 8. Podsiadlo, 9. Beauregard, 11. Freppel, 13. Aman, 15.  Pintor, 17. Salami, 18. Rechal, 20. François-Marie, 68. Eymann.  Ent : Le Gall.


Source L'alsace par Christian Weibel

Posté par fredgo à 15:10 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Vu côté Ivry: l’équipe la plus difficile à manier du championnat.

    Nouveau beau match à domicile pour les Rouge et Noir ce samedi soir avec la réception de Sélestat. Une partie importante qui peut permettre de se relancer dans le haut de tableau.

615-12_11_16Leandri

     « C’est un des tournants de cette fin de première partie de saison. » Les mots sont lâchés, sans ambiguïté par le coach d’Ivry, Pascal Léandri, au moment d’évoquer la rencontre de cette 9e journée de D1. Pourquoi ? Tout simplement parce que face à cette équipe alsacienne « qui jouera gros aussi », les partenaires de François-Xavier Chapon ont l’occasion de faire un bon coup contre une équipe moins bien classée et qui leur réussit plutôt bien en LNH (6 victoires, 3 nuls et 1 défaite depuis 2005). Pour autant, Pascal Léandri reste vigilant et prévient : « Sélestat est pour moi l’équipe la plus difficile à manier du championnat. Ce groupe développe un niveau homogène et régulier avec très peu de temps faibles. Ils font très bien ce qu’ils savent faire. Ce qui fait qu’il faut être très régulièrement au dessus pour pouvoir gagner. Un peu comme lors des matchs de Coupe d’Europe où si tu as un coup de moins bien tu peux t’en prendre 3 ou 4 d’un coup. Ils ont de surcroît un bel esprit d’équipe avec à chaque fois, un joueur qui tire l’équipe vers le haut. Ils sont dangereux de partout. Et s’ils n’ont jamais gagné en LNH chez nous, je n’oublie surtout pas que la saison dernière, ils ont obtenu un bon nul avec quasiment la même composition. »

    Assurément Sélestat est une des équipes sûre de ce championnat puisque les hommes de Jean-Luc Le Gall se sont par ailleurs qualifiés pour le Final 4 de la Coupe de la Ligue. Mais Ivry a de sérieux arguments à faire valoir puisque les Val-de-Marnais possèdent la 2e défense de l’élite et ont démontré lors de leurs dernières sorties qu’ils étaient capables de rivaliser avec les meilleurs : « on était pas loin à chaque fois » enchaîne Pascal Léandri, « et cela doit nous servir sur ce match que l’on a coché sur notre calendrier face à un concurrent direct. Il faudra sortir notre meilleur match possible pour gagner, jouer avec plaisir car c’est dans cela que l’on peut s’épanouir. »

Avec un groupe quasi au complet même si « avec l’hiver, ça grince un peu plus, surtout après la semaine internationale », il y aura de quoi en prendre, du plaisir, à Delaune, surtout avec un public mobilisé derrière ses troupes. A ne pas manquer !

Source US Ivry

Posté par fredgo à 12:19 - 02e) Vu par nos adversaires... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,