Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

05 septembre 2015

(1re journée) : Sélestat – Massy (25-20): Une entame réussie

Tout n’a pas été parfait et on sent que ces Violets peuvent jouer encore bien mieux, notamment en attaque. Mais Sélestat n’a pas raté ses débuts en championnat, hier à domicile contre Massy, 3e de D2 la saison dernière (25-20).

tous-les-selestadiens-meme-la-mascotte-etaient-enfin-heureux-hier-soir-photo-dna-franck-delhomme

Il y avait tellement longtemps que les vestiaires du CSI n’avaient plus résonné de cris de joie. « Pour un ancien comme moi qui a vécu la saison dernière, ça fait du bien de gagner, surtout à domicile », souriait Olivier Jung.

« Un peu crispés en début de match »

Rendez-vous compte : Sélestat, la saison passée en D1, n’avait décroché que deux victoires au CSI. Et depuis le 1er janvier 2015, les joueurs de Christian Gaudin ne s’étaient imposés qu’à deux reprises en match officiel.

Contre Saran, alors en N1, début février en Coupe de France, puis face à Tremblay en championnat début avril. Alors bien sûr, ce n’est qu’une victoire, qu’une petite marche dans l’opération remontée en LNH, mais hier, elle suffisait amplement au bonheur sélestadien.

Les fantômes de la saison dernière étaient peut-être encore dans les têtes juste avant de monter sur le terrain.

Les Violets ont eu le mérite de rapidement les chasser. « Il y avait un peu de stress avant la rencontre, confie le pivot alsacien. Nous étions un peu crispés en début de match. » Car si Meyer détournait le premier tir de Sarr, si Joli, sur contre-attaque, débloquait le compteur (1-0, 2e ), l’entame n’était pas franchement idéale.

Massy, porté par son gardien Perisic (7 arrêts dans les dix premières minutes), profitait du manque d’efficacité sélestadien (3 sur 12 au tir à la 13e ) pour prendre les devants (3-5, 13e ).

Le temps-mort de Christian Gaudin allait s’avérer du plus bel effet. Six minutes plus loin, Sélestat avait inscrit six buts (9-5).

Enfin lancés, les Violets allaient cependant voir revenir les Franciliens (10-9, 22e ). Mais l’entrée en jeu du jeune Valentin (19 ans) allait booster les siens.

Le demi-centre inscrivait les trois derniers buts sélestadiens en première période pour permettre à Meyer et consorts d’atteindre la pause avec un confortable matelas (14-9).

Une marge de progression évidente

Les coéquipiers de Frédéric Beauregard (qui a quitté très vite le CSI après le match pour rejoindre à la maternité sa compagne, qui allait donner naissance à leur deuxième enfant) n’ont ensuite jamais été inquiétés en deuxième période.

Prenant six buts d’avance (18-12, 40e ), laissant revenir Massy à trois longueurs (18-15, 44e ), mais gardant toujours la mainmise sur les débats (22-16 à la 52e , 25-20 au final).

Que retenir de cette première journée ? Sélestat, même sans briller, a d’abord recommencé à gagner. La défense violette, avec un duo de gardiens performant, fait déjà preuve de la solidité indispensable dans cette Pro D2.

Les joueurs de Christian Gaudin ont surtout fait preuve d’enthousiasme, d’implication.

Olivier Jung a apprécié. « Le groupe est rajeuni, il y a un super état d’esprit. Ça change d’avant. Mais on ne va pas s’enflammer sur un match », souligne le pivot alsacien. Car tout n’a pas été parfait. La réussite au tir est encore à soigner.

« On manque aussi de fluidité en attaque placée. Mais on travaille, on va dans le bon sens. »

Sélestat peut sans aucun doute élever son niveau de jeu. Jusqu’à devenir le patron du championnat ? Seul l’avenir le dira. En tout cas, face au 3e de D2 la saison passée, les Violets ont envoyé un premier message. Mais il faudra déjà confirmer, la semaine prochaine chez le promu Saran, surprenant vainqueur à Istres, l’autre relégué de D1.

Le chemin vers la D1 est encore long. Mais les premiers jalons sont posés.

Source Dna

Posté par fredgo à 10:17 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2015

L'équipe du SAHB 2015/2016 et ses joueurs

L'équipe 1 en Pro D2

sahb_poster_09_2015

Debout en haut de gauche à droite :

Christian GAUDIN (Entraineur); Thierry FLEURIVAL (N°22),  Rudy SERI (N°4) ,  Olivier JUNG (N°6) , Florent JOLI (N°21), Jérémy SARGENTRON (N°16) , Grégory MARTIN (N°2)Frédéric BEAUREGARD (N°9),  Igor VUJIC (N°17), Julien MEYER (N°31) , Thomas GAUDIN (N°75) , Yoann EUDARIC (N°23) , Kosta SAVIC (N°35) , Claude KARCHER (Entraineur Adj)

En médaillon

Yanis LENNE (N°32)

L'équipe II (la réserve) en N2

SAHB II 2015 2016

 

 

JUNG Olivier

Violet depuis la saison 2009/2010
9ème saison en violet
Formé à Sélestat

Olivier Jung

 

Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

Franco/Canadienne

Surnom: Chinois, Jaune, Doudou

Né le: 13/02/1990
A: Ancienne Lorette, Quebec (Canada) 

Taille: 184 cm
Poids: 85kg

Poste: Pivot
Numéro: 3

;

;

;

;

;

Palmarès : /

Joue actuellement : Drapeau de la France Sélestat (Pro D2)

Saison 2014/2015 :Drapeau : France Sélestat (13ème LNH)
Saison 2013/2014 :Drapeau : France Sélestat (11ème LNH)

Saison 2012/2013 :Drapeau de la France Sélestat (8ème LNH)
Saison 2011/2012 :Drapeau de la France Sélestat (7ème LNH)
Saison 2010/2011 :Drapeau de la France Sélestat (2ème Pro D2)
Saison 2009/2010 :Drapeau de la France Sélestat (5ème D2)
Saison 2008/2009 :Drapeau de la France Sélestat (14 ème LNH)
Saison 2007/2008 :Drapeau de la France Sélestat (11ème LNH)
Centre de formation du SAHB à partir de 2004
Saison 2002/2004 :Drapeau de la France US Altkirch (-16, -18ans)

Nbre de matchs joué en violet*: 134 matchs**
Nbres de buts marqués: 236

Moyennes de buts marqués par matchs: 1.76
* hors matchs coupe de france et de la Ligue
** Stats arrêtées à juin 2014


Ses saisons en Violet:

Saison 2013/2014 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 25
Buts sur tir: 67 (65.7%) 
Buts sur penalty: 0
Total buts: 67
2 minutes
:
8

A lire aussi : Olivier Jung, le plaisir retrouvé (22/11/13)

Saison 2012/2013 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 25
Buts sur tir: 42 (63.6%) 
Buts sur penalty: 0
Total buts: 42
2 minutes
:
7

Saison 2011/2012 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 13
Buts sur tir: 28 (71.8
%) 
Buts sur penalty: 0
Total buts: 28
2 minutes
:
3

Olivier JungSaison 2010/2011 : Sélestat (Pro D2)
Nombre de rencontres: 20
Buts sur tir: 37 (63.8%)
Buts sur penalty: 0
Total buts: 37
2 minutes
:
10

Saison 2009/2010 : Sélestat (D2)
Nombre de rencontres: 22
Buts sur tir: 47 (65%)
Buts sur penalty: 0
Total buts: 47
2 minutes
:
15
Rouge:1

Saison 2008/2009 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 15
Buts sur tir: 12 (50%) 
Buts sur penalty: 0
Total buts: 12
2 minutes
:
0

Jung olivierSaison 2007/2008: Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 14
Buts sur tir: 3 (50%)
Buts sur penalty: 0
Total buts: 3
2 minutes
:
1

A lire également: Olivier se dévoile...

Son premier match en LNH: 08/09/2007, Journée 1, Sélestat29-29 Toulouse
Son premier but en LNH: 20/10/2007, Journée 6, Paris 31-28 Sélestat

Posté par fredgo à 18:00 - 02b) Les joueurs de la I et II - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 février 2015

Joyeux anniversaire Olivier

Le 8eme Rugiss' Hand souhaite un 

Anniv Jung

 qui fête ses 26 ans.

Posté par fredgo à 00:17 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 octobre 2014

Ils partent en sélection nationale

1491i_3_s_lectionn_s
Cristian Radu Ghita notre N° 13 jouera quant à lui 2 matchs contre le kosovo

1 match en roumanie le 29/10 et 1 second au kosovo le 1/11

Ces matchs correspondent à la 1ère phase de qualification pour l’euro 2018

--

Olivier Jung le N° 3 violet participera au camp d’entraînement de l’équipe Nationale senior masculine de handball du Canada qui se déroulera du 24 octobre au 1er novembre 2014 à Mexico.

Ce camp fait partie du processus de sélection des joueurs qui représenteront le Canada à la prestigieuse compétition des Jeux Pan Américains qui auront lieu du 12 au 24 Juillet 2015 à Toronto au Canada.

--

Enfin, Snorri Gudjonsson le N° 10 du SAHB jouera 2 matchs de qualification pour l’Euro 2016 qui aura lieu en Pologne 

1 match contre Israël le 29/10 et 1 contre le Monténégro le 2/11

Source SAHB

Posté par fredgo à 10:10 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 août 2014

Sélestat 26-23 Pontault-Combautl, Un succes laborieux

olivier-jung-veut-retenir-le-positif-photo-dna

Sélestat disputait hier son 8e match de préparation. Les Violets, trop souvent en échec au tir, ont dû s’employer pour dominer Pontault-Combault (D2). Menés d’une longueur à la pause (8-9), puis de quatre buts à la 40e (13-17), les joueurs de Jean-Luc Le Gall ont inversé la vapeur à la faveur d’une bonne séquence défensive (aucun but encaissé entre la 43e et la 53e ), qui leur a permis de prendre les devants au score (19-18, 50e ) pour ne plus jamais les lâcher (26-23 au final).

26/23

Un succès certes laborieux, mais bienvenu, après deux défaites de rang contre Dunkerque et les Suisses de Winterthur. Olivier Jung, de retour au jeu après une blessure à l’épaule, voulait retenir le positif. « On n’a pas baissé les bras, on a su se remobiliser malgré les échecs. On voulait mettre plus d’intensité que lors de nos deux derniers matches, on y est parvenu sur la fin » souffle le pivot, néanmoins bien conscient qu’il faudra en faire beaucoup plus, samedi à Algrange, pour espérer prendre le meilleur sur Tremblay (D1).

Source Dna par Simon Giavannini

 

Posté par fredgo à 12:38 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 février 2014

Joyeux anniversaire Olivier

Le 8eme Rugiss' Hand souhaite un 

Anniv Jung

 qui fête ses 26 ans.

Posté par fredgo à 00:00 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2014

14ème journée: Dunkerque- Sélestat; La bonne surprise ?

olivier-jung-et-selestat-n-ont-encore-jamais-gagne-a-dunkerque-photo-dna-jean-paul-kaiser

Ce championnat est riche en surprises. Sélestat entend être celle de cette 14e journée. Et décrocher une première victoire sur le parquet de Dunkerque.

Cela fait bientôt deux mois que Sélestat a mis la D1 de côté, après un déplacement à Cesson (29-26) mi-décembre pour conclure la phase aller.

L’Euro victorieux des Bleus (on ne se lasse pas de le répéter) est passé par là et si les Violets ont “meublé” cette trêve avec six matches amicaux, le démon de la compétition commençait sérieusement à les titiller.

« Les matches amicaux, c’est bien, mais on avait vraiment envie de reprendre »

« Enfin ! », sourit Olivier Jung. Le pivot sélestadien, comme tous ses coéquipiers, attendait avec impatience de renouer avec le championnat. « Les matches amicaux, c’est bien, mais on avait vraiment envie de reprendre. »

Ces matches amicaux, justement, ont permis aux Alsaciens de se préparer, pas forcément de se situer. « C’est difficile de tirer des enseignements d’une “prépa”, de savoir si on est au top. Nous sommes un peu dans le flou après cette longue trêve. On va devoir vite se remettre en mode compétition », avance Olivier Jung.

Surtout que l’adversaire, Dunkerque, aura pour objectif de recoller au PSG en tête de la LNH. Pour l’entame de la phase retour, le calendrier n’a pas été très clément avec les joueurs de Jean-Luc Le Gall (Dunkerque, donc, puis le PSG mercredi au CSI). « Il faut de toute façon affronter ces deux équipes », élude le pivot.

Cette deuxième partie de saison, les coéquipiers de Yuriy Petrenko veulent l’aborder avec ambition. Parce que tous les points sont évidemment bons à prendre. Parce que personne, dans cette D1, n’est à l’abri de rien. « On sait que tout le monde peut battre tout le monde », rappelle Olivier Jung.

« Une seule ambition »

Sélestat n’a jamais gagné à Dunkerque ? Qu’importe ! « On sera peut-être la surprise du week-end, veut croire le pivot. Nous savons ce dont nous sommes capables. Et on va dans le Nord avec une seule ambition : pour gagner. »

Les Violets devront exploiter l’éventuelle fatigue des coéquipiers de Baptiste Butto. Les Nordistes sont ainsi revenus vendredi d’un long déplacement en Pologne, avec une élimination de la Ligue des champions dans leurs valises.

« On aura peut-être la fraîcheur physique pour nous, estime Olivier Jung. Mais les Dunkerquois ont pour eux d’être déjà dans le rythme de la compétition, entre le Final Four de la Coupe de la Ligue et la Ligue des champions. »

La saison passée, le Sélestat Alsace Handball était passé vraiment tout près d’un succès dans le Nord (24-23). « On se débrouille souvent bien face à Dunkerque. » Ce soir au Stade de Flandres, les Violets veulent voir la pièce tomber de leur côté, pour lancer idéalement un cycle retour décisif.

« On rentre dans le vif du sujet pour le maintien, souffle avec enthousiasme Olivier Jung. Chaque match va devenir de plus en plus important et les erreurs ne sont plus trop permises durant la deuxième partie de saison. »

Les belles surprises, elles, seront au contraire accueillies les bras ouverts.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:35 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2014

Prolongations: Fred Beauregard et Olivier Jung restent violets

Jung-selestat3

   En fin de contrat avec le SAHB, Frédéric Beauregard et Olivier Jung ont prolongé leur bail en Alsace respectivement pour deux et trois saisons. Une bonne nouvelle pour le Sélestat alors qu’une grande partie de son effectif arrive en fin de contrat.

Si Pawel Podsiadlo a choisi de quitter l’Alsace à la fin de saison pour prendre la direction de Nîmes, l’arrière gauche Frédéric Beauregard et le pivot formé au club Olivier Jung porteront bien le maillot Violet l’année prochaine. Jean-Luc Le Gall pourra ainsi compter sur deux éléments importants dans son effectif. Une stabilité nécessaire à l’heure où les départs pourraient s’enchainer.

Sept joueurs restent en effet en fin de contrat : Salami, Pintor, Ivezic, Freppel, Rechal, Pesic et Petrenko qui possède une option pour prolonger son bail d’un an à Sélestat. Les prochaines semaines devraient permettre d’y voir plus clair sur les contours de l’effectif 2014-2015.

Source Handnews.

Posté par fredgo à 12:37 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 novembre 2013

Avant Sélestat-Aix : Olivier Jung, le plaisir retrouvé

-photographe-aux-dernieres-nouvelles-d-alsace-a-decroche-la-2-e-place-du-dernier-concours-interregional-grand-est-de-l-ujsf-photo-archives-dna-franck-delhomme

Olivier Jung (25 ans) est venu tardivement au handball, simplement « pour s’amuser ». Le pivot sélestadien est aujourd’hui un joueur de D1 et l’un des hommes en forme côté violet.

Olivier Jung s’est souvent laissé guider par le plaisir. Son parcours n’a pas manqué de lui donner raison jusqu’à présent. C’est justement parce qu’il n’en prenait plus au basket, le premier sport qu’il a pratiqué, que l’Alsacien a bifurqué vers le handball, à l’âge de 14 ans.

« Je jouais à Altkirch, explique Olivier Jung. J’avais été sélectionné en équipe d’Alsace. Mais j’en avais un peu marre. » Et c’est pour « s’amuser et suivre (s)es potes » qu’il a choisi une autre balle ronde, plus petite celle-là.

« Je ne captais rien au début ! »

Ensuite, tout est vraiment allé très vite pour lui. Douze mois à peine s’écoulent avant de le voir intégrer l’équipe d’Alsace, puis l’équipe de France et enfin le Pôle Espoirs de Strasbourg où Philippe Schlatter l’installe au poste de pivot.

« Je ne captais rien au début quand on me demandait d’attaquer un intervalle ! », sourit le Sélestadien. Olivier Jung écoute, applique et se révèle, en dépit d’aspirations alors très loin d’être tournées vers le haut niveau.

« Je n’avais pas d’ambition au départ. Je voulais juste m’amuser et j’ai toujours essayé de garder cette philosophie », lance le pivot au gabarit atypique (1,84 m, 91 kg), ce qui ne l’empêche pas de se frotter efficacement à plus costaud. « Je suis venu au handball pour me “bagarrer”. Ce que je préfère, c’est la défense. »

Ses qualités se chargent d’attirer l’attention. En 2004, deux ans seulement après avoir touché son premier ballon de hand, c’est le grand saut. Bruno Boesch, responsable du centre de formation de Sélestat à l’époque, lui fait intégrer la pouponnière violette.

« Je ne savais même pas que Sélestat jouait au plus haut niveau, je n’avais encore jamais vu un match de D1 », avoue Olivier Jung, le sourire éternellement accroché aux lèvres.

Son insouciance le mènera jusqu’en D1, découverte lors de la saison 2007-2008, et à l’équipe de France juniors, aux côtés de William Accambray ou Xavier Barachet.

« Je suis toujours là »

Le plaisir, toujours, s’était fait plus rare ces deux dernières saisons en raison d’un temps de jeu très réduit. « J’étais content grâce aux bons résultats de l’équipe, mais personnellement, c’était frustrant. »

Olivier Jung savoure donc pleinement son début de saison réussi. Jean-Luc Le Gall, l’entraîneur, lui fait confiance et son joueur la lui rend bien (25 sur 34 au tir, 4e joueur le plus adroit de LNH derrière Gajic, Honrubia et Tej). « Je fais le “taf”, évoque-t-il humblement. Je n’ai rien lâché et je suis content de voir que ça paie. Je suis aussi en fin de contrat et c’est bien de pouvoir prouver que je suis toujours là. »

Le Sélestadien savoure, mais sans excès, sa bonne passe actuelle. « Je profite et je ne me pose pas trop de questions, car je sais que tout peut changer du jour au lendemain. Ce n’est pas fini. Je ne peux pas me reposer sur ce que j’ai fait. »

Aujourd’hui, le handball est devenu un peu plus qu’un amusement pour Olivier Jung. S’il n’a jamais abandonné son leitmotiv, le Sélestadien sait aussi se montrer « sérieux », surtout à l’approche de cette 10e journée face à Aix-en-Provence. « C’est un match important. »

Comme toujours, Olivier Jung donnera tout, sans calculer, pour « faire gagner l’équipe ».

Source Dna

Posté par fredgo à 12:44 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,