Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

16 janvier 2013

Maya (François Berthier) signe au Quatar

 

Berthier F Source Handzone

Depuis son départ du Paris Handball en mai 2012, François Berthier recherchait une nouvelle destination : la chose est désormais acquise avec une nouvelle aventure à vivre en 2013 en faveur d'un club Qatari. L'ancien coach de Sélestat, aujourd'hui âgé de 47 ans, s'est engagé avec El Jaish, un des clubs de Doha, la capitale du petit Etat situé dans le golfe Persique.

      L'information, relevée dans la Nouvelle République du Centre-Ouest, mentionne un contrat de plusieurs mois d'ici à la fin de cette saison, soit juin 2013. L'ancien technicien du feu St Cyr Touraine Handball (de 2008 à 2011) découvre un nouveau championnat, une opportunité pour lui de se "remettre dans le circuit" après 6 mois d'inactivité. Rappelons que le Qatar, qui participe actuellement aux Championnats du Monde en Espagne, organisera en 2015 le Mondial Masculin de Handball.

Handzone

Posté par fredgo à 17:31 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 décembre 2011

François Berthier: Sélestat montre qu'elle a du cœur.

François Berthier découvre la vie parisienne

     Berthier 07 

       Il n'est pas dit que François Berthier apprécie l'opéra-bouffe d'Offenbach, La Vie Parisienne. Toutefois, depuis cet été, à la tête du Paris Handball, l'ancien joueur et coach de Sélestat découvre les attentions supplémentaires que suscite l'équipe de la capitale. « C'est sûr que c'est un club que l'on regarde un peu plus, qui a plus de visibilité, qui crée peut-être un peu de jalousie. Sur Paris, il y a toujours quelque chose à dire. Et on en dit tellement que c'est amplifié et transformé », remarque Berthier. Demain, c'est la première fois qu'il affrontera le SA-HB en D1 depuis son départ en 2008. Il n'est pas étonné par le parcours du promu bas-rhinois dans l'élite, actuel neuvième. « Je suis surtout surpris de la densité du championnat. Sélestat s'en sort mieux que d'autres! L'équipe montre qu'elle a du cœur. Mais que ce soit Sélestat ou Tartempion, ça ne change rien, avec Paris, tous les matchs sont prenables », affirme Berthier. C'est ça aussi la vie parisienne, Paris doit toujours finir devant les autres.

Source 20minutes.fr 

Posté par fredgo à 12:21 - 05b) La phrase du jour - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 août 2009

Volet 12/14 : Saint Cyr Tourraine HB

Saint_Cyr_sur_Loire

Sa ville:La_Maison_Boheme_St_Cyr_sur_Loire_France_37130
Saint-Cyr-sur-Loire est une commune située dans le département d'Indre-et-Loire. Cette petite ville dortoir fait partie l'agglomération de Tours. Ses habitants sont appelés les Saint-Cyriens, Saint-Cyriennes.
Quelques personnalités connues y ont vécu. Anatole France y est mort, dans sa propriété de La Béchellerie, ainsi que Prosper d'Épinay. Honoré de Balzac; c'est dans cette localité où il avait été mis en nourrice et que Balzac situe La Grenadière, publié en 1842 dans les Scènes de la vie privée. La propriété éponyme existait réellement, il y séjourna lui-même avec Madame de Berny en 1830. Le père du romancier était d'ailleurs propriétaire d'une ferme toute proche.

Population à Saint Cyr: 16 000 habitants
Agglomération comprise: près de 300 000 habitants.

Son club, son histoire:
Le Réveil Sportif Saint-Cyr Touraine Handball est un club basé à Saint-Cyr-sur-Loire dans la banlieue de Tours. Son histoire a réellement débuté il y a quelques années puisque le SCT évolue dans le Championnat de D2 seulement depuis la saison 2006-2007. Son seul titre, il l'a acquis lors de la saison 2005/2006 avec le titre de champion de France de N1.
Les plus belles pages de l'histoire du club sont en cours d'écriture... avec Maya (François Berthier) comme rédacteur en chef.

Son palmarès:j26r_sahb_cc
2006
: Champions de France N1
Meilleur résultat: 3ème cette saison en D2

Sa saison dernière: 3ème/14 en D2

Ses transferts:
Les départs: Sasha Dragic, Cédric Pandaure (arrêt), Ibrahim Baradji, Jule Becquet.
Les arrivées : Jonathane JulvecourtJulvecourt (Vernon), Thomas Haegeli (Metz), Modestas Bakaïtis (Esp.), Michal Baran (Sélestat)

Joueurs clefs: José Hernandez Pola (meilleur arr gauche D2), Gérard Beliandjou (meilleur défenseur D2), Michal Baran (Meilleur passeur LNH)

Ses ambitions: PLAN APOLLO
Certes, Saint-Cyr n’a rien du centre spatial Kennedy !... Toutefois, si l’état major saint-cyrien (C.Bouhour, F.Berthier, F.Mallet) ne travaille pas à la NASA, il a concocté son plan « Apollo ». Avec l’espoir de voir sa bande de spationautes prendre le bon envol et fouler les parquets de la L.N.H. Ce qui serait « un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour le handball tourangeau !... » (handzone)
Voilà, les choses sont dite clairement et il faudra faire avec Saint-Cyr qui se positionne comme l'un des prétendant au Saint Graal. Le SCT ne manque pas d'argument et voudra prouver ses ambitions dès le premier match contre Sélestat, ce qui sera sans nul doute l'affiche de la 1ère journée.

Poster2

Salutions à Maya et Michal Baran (Ex SAHB)

Site du club: http://www.saintcyrtourainehandball.frwww.saintcyrtourainehandball.fr/
Ses supporters : /

Sa salle:
Complexe Sportif de la Béchellerie
Gymnase Louis Stanichit
Saint Cyr
(400 places)

Rencontres:
Match aller: 1ère journée 13/09/09 Saint-Cyr / Sélestat
Match retour: 14ème journée 31/01/2010 Sélestat / Saint-Cyr

Posté par fredgo à 23:31 - 20) La saison 2009/10 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mars 2009

Micro-Violet avec Maya*

j26r_sahb_ccAu vu de l'authentique exploit réalisé par son équipe qui vient de faire tomber les Nimois 24-22 en coupe de France, j'ai décidé d'avancer de quelques heures la parution du Micro-violet avec François Berthier

*C'est deux jours avant son match de Coupe de France contre Nîmes que François Berthier a bien voulu  nous donner de ses nouvelles. Maya se prête au jeux du Micro-violet et nous raconte un morceau de sa nouvelle aventure en Tourraine avec le club de Saint Cyr (pensionnaire de la D2).

Violet :Salut Maya, voilà bientôt 7 mois que tu as changé d’horizon : comment s’est passée ton intégration à Saint Cyr ?

                    Bien, très très bien même. Un nouveau club, très bien organisé avec des gens intéressants qui ont de suite su me mettre dans de bonnes dispositions humaines et sportives. Cela m’a rappelé le « défunt » SCS d’antan, une structure familiale avec des gens qui vont tous dans le même sens sans à priori aucun et sans la volonté de profiter.

                    Une grande bouffée d’oxygène

Violet :As-tu trouvé rapidement tes repères ?
De suite. Je suis entré dans le moule, les gens ont tout fait pour m’accompagner et m’aider. Avec les joueurs que je connaissais pas ou très peu le courant par rapport aux objectifs tout aura été sur des roulettes, beaucoup d’envie et de travail dans la bonne humeur qui règne ici depuis fin juillet. Même dans les moments de doute et de mauvais résultats, l’équipe et moi-même auront été soutenus, ça change un peu…La communication au sein du SCT est terriblement efficace et cette ambiance me va à merveille.

Violet : L’agglomération de Tours (St Cyr) compte 300 000 habitants. Vivre dans une  grande ville ne te dérange pas ?
Attention Tours est une grande ville certes, mais j’ai vécu 15 ans à Strasbourg ! Ici c’est très sympa avec énormément de choses à voir tout autour. J’en ai d’ailleurs profité pour me refaire une santé sur l’histoire de France en visitant pas mal de châteaux magnifiques. Le centre de la France possède plein d’atouts pour le tourisme. Les gens y sont formidables, la vie facile et un climat plus doux. Je profite de ces ligne afin de dire à tous de venir visiter, découvrir des vins méconnus pour certains mais tellement bons, l’océan n’est qu’à 2 heures et avec le train c’est facile… à vous de voir !

Violet : Et ce qui te manque le plus ? Sans doute ta petite famille… ?
      
Bien évidemment ma famille me manque, Céline et mes 3 enfants me manquent énormément même s’ils sont  présents durant les vacances scolaires. Le téléphone c’est bien beau, être ensemble c’est mieux. Mes amis, les vrais dont une partie est venue en novembre passer 3 jours mémorables, d’autres en janvier et qui ont laissé une image extraordinaire au SCT et qui ont compris le pourquoi de ma satisfaction d’être ici. D’ailleurs ils aimeraient revenir tellement l’accueil aura été génial, aucun soucis !

Violet : Reviens-tu régulièrement à Sélestat ?
          
Je reviens dès que possible à Sélestat car j’y ai ma famille et mes amis. En fait je suis beaucoup dans le train ! Le club aura compris dès le début ma volonté de rentrer souvent revoir Céline et ma famille, je lui en suis reconnaissant car quel bonheur d’être avec les gens qu’on aime.

Violet : Pour toi jouer à Mulhouse, Belfort ou Nancy, ce sont presque des matchs à  domiciles… (sic)
          
Et oui cela fait bizarre de partir la veille pour Mulhouse, mais à l’inverse Saintes n’est qu’à 2 heures…Pour le fait de jouer à domicile, il ne faut pas exagérer, certes à Mulhouse beaucoup d’amis sont venus nous voir nous imposer, quel bonheur de partager ce succès, et à Belfort c’était ma famille. Au-delà de ça, le nombre de kilomètres reste à faire que l’on soit ici ou ailleurs.

Violet : Malgré cela, trouves tu un créneau pour visiter la Touraine qui est aussi une très belle région ?
            
Comme je l’ai écrit plus haut, cette région est totalement bluffante. J’avoue n’y avoir auparavant jamais fait attention, mais ici le touriste est roi, il n’y a qu’à voir le nombre incroyable de japonais et autres étrangers en ville et dans les visites de châteaux. Pour la gastronomie, moins riche qu’en Alsace,  on se régale également avec les rillons ou autres St Jacques accompagnées d’un superbe vins de Loire (à vos guides…)

b3dadf0528Violet : Parlons un peu du club de Saint Cyr. Commençons par faire connaissance avec le public. Est-il passionné par le Hand ?
        
Le SCT possède une nouvelle salle de1200 places inaugurée il ya 14 mois à peine. Elle est chaleureuse et se remplie match après match un peu plus aux vues de nos résultats positifs 1000 personnes pour Vernon et désormais on risque de faire le plein à chaque fois. Pour l’anecdote, 450 personne pour un match amical face à Paris !

                      Il y a un groupe de supporters extraordinaire, qui fait les déplacements les plus courts et qui a un pot d’après match fantastique dans lequel tout le monde prends un plaisir énorme, et ce quelque soit le score du match. Nourriture locale, vins locaux et même tartes flambées il y a peu…Du grand bonheur après les rencontres du partage et de la communion avec tous les acteurs de la soirée. Ils sont adorables, comme tous les supporters et nous supportent quoi qu’il advienne.

Violet :Le hand n’est il pas trop ‘’noyé’’ par les autres sports populaires comme le foot, le volley ou bien le hockey ?
        
Le handball est un sport relativement neuf à Tours et son agglomération. Même s’il n’y a que la Loire et la « Tranchée » entre ces 2 villes, le club travaille en sachant que le foot (D2), le volley et le hockey (D1) ne sont pas des concurrents. J’ai eu l’occasion d’aller au hockey, le volley et le foot ont des horaires incompatibles, mais cette ville est sportive et la place y est garantie pour tous. Le hand devient de plus en plus reconnu, même si à côté de l’Alsace il y a encore de la marge.

Violet : Connaissent ils ton surnom de Maya ?
             
Et bien oui, mais ici tout le monde m’appelle François, (voir Bertoche pour les fous), pas un nouveau surnom, simplement mon prénom !

Violet : A présent parlons du club, vous êtes 4ème de D2 à 2pts de la montée en LNH. Dans vos esprits, vous y pensez ?
    
  Au début de saison on ne savait pas trop quoi penser, et notre série de 4 défaites consécutives en octobre qui nous avait propulsée de la 1ère à la 12ème place. Donc une remise en question a été effectuée, les dirigeants ont été supers positifs, beaucoup d’encouragements, aucun tiraillement et la sérénité est revenue pour aujourd’hui être en haut de tableau en jouant de mieux en mieux et pouvoir entrevoir les portes de l’élite. Mais ce championnat est très très compliqué, la D2 est un véritable supplice pour celui qui se croit le plus fort, la remise en cause permanente. Il y a 26 chocs, et là je ne rigole pas, suffit de voir là où les sois-disants gros ont mordu la poussière pour comprendre. Pour le SCT, il n’a jamais été aussi proche de la LNH et si cela devait se produire, il est prêt. Il nous reste 9 matchs pour y parvenir, depuis novembre nous n’avons perdu qu’une fois (dans des conditions particulières) et le groupe en veut encore. Avec Jérôme mon adjoint, on y travaille. La montée en LNH n’est pas encore une réalité mais si on gagne tous nos matchs on y accédera. Beaucoup de « taf » en perspective.

Violet : C’est tout de même un sacré coup, car Saint Cyr n’était pas sur de rester en D2 en fin de saison dernière. (Classé 13ème et 1er reléguable sauvé par rétrogradation en N3 de Villefranche)
       
Lorsque j’ai signé, je savais que le club serait maintenu. Aujourd’hui le SCT sait d’où il vient et la force des dirigeants aura été de faire les choses correctement afin que tous se responsabilisent sur les erreurs passées afin de ne pas les rééditer. C’est aujourd’hui chose faite, mais le plus dur est à venir.

Violet : Petite cerise sur le gâteau, votre parcours se poursuit en 1/8 de finale de Coupe de France contre un pensionnaire de la LNH, Nîmes…

                        Ce mardi* on reçoit Nîmes en 1/8ème de final. Le club n’était jamais parvenu à ce stade de la compétition est veut profiter pleinement de cette « cerise ». Nîmes viendra pour se qualifier et nous vendrons probablement chèrement notre peau même si le championnat reste le principal objectif. En matchs amicaux nous avons déjà joué Tremblay, Ivry, Paris 2 fois, Aurillac, Créteil et Istres, on continue notre apprentissage du haut niveau !

                      Pour jouer Nîmes il nous faudra être « nous », jouer ensemble et on verra, même si leur victoire probante aux dépens de Dunkerque leur donne un petit avantage. Mais pas de stress.

                     Le club désire en faire une fête du handball, qu’elle soit belle même si jouer Pontault vendredi demeure notre réalité dans notre volonté de montée.

Violet : Pour toi la coupe ; c’est un plus pour acquérir de l’expérience ou bien plus une belle aventure humaine, un peu comme celle vécue l’année dernière avec le SA-HB ? (Le SA-HB ira jusqu’en demi échouant à trois petits buts de Paris)

                   La coupe cette saison est un bonus, la possibilité de faire des matchs officiels en janvier et de prendre avant tout du plaisir en espérant toujours un tirage correct . La saison dernière pour l’équipe et moi cela avait été merveilleux sportivement dans un contexte à l’intérieur du club peu favorable à une belle aventure humaine entre le club et moi, juste entre Bébert, Henry, Jacques, Jimmy, les 2 Alain, les kinés, les joueurs et moi. Pour le reste, non je ne vois pas d’humanité particulière.

     Violet : Comment définis tu ton équipe actuelle ?

                  Mon groupe est actuellement sur une dynamique qui m’inspire beaucoup de choses. Avec des joueurs pas forcément moins talentueux que ceux de la LNH, mais surtout bien plus valeureux, j’ai retrouvé ce qu’il y avait au SCS avant. Le maillot, la victoire ensemble et pas de problématique inhérente à la seule volonté du professionnalisme, du nombrilisme à l’intérieur d’un groupe. La D2, c’est ça, des joueurs du cru, des autres à la recherche du bonheur avant tout, d’autres qui travaillent en plus et qui lorsqu’ils sont sur le terrain sont là pas pour leur égo, mais pour partager une histoire. C’est le discours que j’ai toujours aimé entendre et propager, les vieux et les jeunes de mon groupe abondent dans ce sens. Mon équipe est celle d’un club, son histoire actuelle est celle du SCT avant tout même si certains paraissent plus talentueux que d’autres, l’ambiance nivelle très bien les choses.

Violet : Eh bien, notre entrevue touche bientôt à sa fin.
Nous te souhaitons tous une bonne fin de saison en commençant par un bon match de Coupe et une bonne fin de championnat avec toute la réussite possible.

Violet : Souhaites-tu passer un message, rajouter quelque chose, passer un coucou particulier ?

                      Malgré une fin bizarre, triste, rocambolesque, décevante humainement par la faute de quelques personnes désireuses d’avoir un rôle et qui se sont fait passer en premier au lieu de réfléchir un peu, je suis déçu des résultats actuels du club de Sélestat et cela m’embête de le voir dans cette situation délicate. Pour avoir été l’un de ceux qui ont fait du cosec un endroit de haut niveau j’aurais par-dessus tout voulu que les résultats soient positifs. J’entretiens des relations avec pas mal d’amis encore au club et eux aussi savent que mon attachement n’est pas vain. Avec certains anciens nous avons tout fait pour ce club et je lui souhaite de s’en sortir. Pour le club de supporters, même si vos mots ont été cruels et infantiles contre Pontault, continuez votre œuvre et merci pour cet entretien.

Violet : De la part de tous les supporters Violets, nous te disons merci pour cet entretien.

A bientôt.

Merci Maya

Posté par fredgo à 22:52 - 20) La saison 2008/09 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 septembre 2007

BERTHIER François (Maya)

Violet pendant 14 saisons 1984 à 1998.
Entraîneur pendant 7 saisons de 2001 à 2008.

 

berthier

 

Surnom : Maya

Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

France

Né le: 17/03/1965
A: Montbelliard (25)

Taille: 181 cm
Poids: 88 kg (1998)

Poste: Pivot
Numéro: 6

 

Francois Berthier

Palmarès :
Saison 1984/1985: Vice Champion de France (N1 actuelle). Accède à la Division 2 (actuelle).
   Montée historique pour Sélestat qui accède pour la 1ere fois à la D2
Saison 1989/1990: Vice Champion de France (D2 actuelle). Accède à la Division 1 (LNH actuelle)
   Montée historique pour Sélestat qui accède pour la 1ere fois à la D1.
1991: Vainqueur jeux de l'avenir (comme entraîneur)
1995: Finaliste coupe Falcony (ex champ cadet) (comme entraîneur)
Saison 1994/1995: Finaliste coupe de France avec Sélestat.
Saison 2008/2009: Vice-Champion de France D2 avec St-Cyr Touraine (comme entraîneur)


François BerthierCarrière entraîneur:
Saison janv 13 à juin 13 : El Jaish Doha (Quatar)
Saison 2011/2012: Paris (Lnh)
Saison 2010/2011: Saint-Cyr Touraine (Lnh)
Saison 2009/2010: Saint-Cyr Touraine (Lnh)
Saison 2008/2009: Saint-Cyr Touraine (D2)
Saison 2007/2008: Sélestat (LNH)
Saison 2006/2007: Sélestat (LNH)
Saison 2005/2006: Sélestat (LNH)
Saison 2004/2005: Sélestat (LNH)
Saison 2003/2004: Sélestat (D1)
Saison 2002/2003: Sélestat (D1)
Saison 2001/2002: Sélestat (D1)
Saison 2000/2001: Sélestat II (N2)
Saison 1999/2000: Sélestat II (N2)

Image1

 

Francois Berthier

Carrière sportive:
Retraite sportive à l'âge de 33 ans.

Saison 1997/1998 : Sélestat (D1)
Saison 1996/1997 : Sélestat (D2)
Saison 1995/1996 : Sélestat (D1)
Saison 1994/1995 : Sélestat (D1)
Saison 1993/1994 : Sélestat (D1)
Saison 1992/1993 : Sélestat (D2)
Saison 1991/1992 : Sélestat (D1)
Saison 1990/1991 : Sélestat (D1)
Saison 1989/1990 : Sélestat (D2)
Saison 1988/1989 : Sélestat (D2)
Saison 1987/1988 : Sélestat (D2)
Saison 1986/1987 : Sélestat (D2)
Saison 1985/1986 : Sélestat (D2)
Saison 1984/1985 : Sélestat (N1)
Saison 1983/1984 : Belfort   (N3)
Saison 1982/1983 : Belfort   (N3)
Débute au HBC Séloncourt
 (25)

Posté par fredgo à 12:57 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,