Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

02 novembre 2015

Résumé J9: Dijon nouveau leader, ça se resserre derrière...

Les Bourguignons ont dominé Billère dans le match au sommet de cette 9e journée de Handball ProD2, et profitent de la défaite de Besançon pour prendre les commandes du championnat. Avec 3 points d’avance sur… le 10e, Istres.

Nancy d'un souffle

Toutes les photos de Frédé Clic-Clac ici (coté Sélestadien)

Toutes les photos de Frédé Clic-Clac ici (coté Nancéen)

La ProD2 s’annonçait dense. C’est le moins que l’on puisse dire après neuf journées, alors qu’une première petite trêve va permettre aux acteurs de recharger les batteries. Un tiers du championnat s’est donc joué, et le leader, Dijon, avec le 10e, Istres, ne sont séparés que par trois petits points au classement ! Les Dijonnais n’ont pas manqué leur rendez-vous juste avant la coupure, puisqu’ils ont battu Billère grâce à une partie maîtrisée de bout en bout. Ancien dauphin, le BHB recule de quatre places, dépassé par son adversaire du soir, mais aussi par Pontault-Combault, Cherbourg et Nancy, qui ont tous gagné ce week-end et s’installent dans le Top 5. Sélestat et Istres, les deux relégués de LNH, se partagent la 9e place avec un bilan presque à l’équilibre (5 victoires, 4 défaites), devant Massy (11e), qui s’est éloigné de la zone rouge grâce à son succès à Limoges, et peut toujours regarder vers le haut.

GRAND NANCY ASPTT HB 28–27 SELESTAT ALSACE HB
REVOIR LE MATCH EN VIDÉO
Mais qui pourra arrêter Nancy ? Sélestat y a bien cru quand, après avoir compté 7 unités de retard à la pause (18-11), Thibaud VALENTIN a remis les deux équipes à égalité à moins de quatre minutes de la fin (26-26). Dans la foulée, Rudy SERI place même les Alsaciens en tête (26-27) avec 90 secondes à jouer. Mathias SOLTANE égalise sur penalty 20 secondes plus tard, Nicolas POTTEAU effectue un arrêt déterminant et Simon MAYAYO transperce la défense sélestadienne sur le buzzer pour une victoire lorraine. C'est le sixième succès de rang pour Nancy, qui intègre désormais le Top 5.

Statistiques :
Nancy : Mathias SOLTANE (8/9 dt 3/3 pen), Martin PETIOT (5/10), Simon MAYAYO (5/10), Nicolas POTTEAU (14/39 arrêts dt ¼ pen)  Sélestat : Kosta SAVIC (7/12 dt 1/1 pen), Thomas GAUDIN (5/7), Florent JOLI (5/7 dt ¾ pen)

Classement :
Nancy    5e (21 pts ; +1)
Sélestat 9e (19 pts ; +12)

L’info en plus : Avec six succès de rang, Nancy égale la meilleure série de la saison, réussie auparavant par Besançon (six succès entre la 1e et la 6e journée).

Stéphane PLANTIN, entraîneur de Nancy : « Cela fait plaisir d’enchaîner une telle série, c’est évident. Je suis heureux pour les joueurs au regard de la physionomie du match, face à une équipe difficile à jouer. La prise en stricte nous a posé des problèmes mais on a réussi à gérer la fin de match qui aurait pu basculer de leur côté. Comme toutes les équipes, nous sommes fatigués et cette petite trêve va nous faire du bien. »

Christian GAUDIN, entraîneur de Sélestat : « Il y eu deux mi-temps distinctes. Nous sommes passés au travers de notre entame. Au retour des vestiaires, on a mieux repris pour revenir dans la partie. Finalement, nous avons payé nos efforts et Nancy est passé devant. Les jeunes champions du monde dans notre effectif ont du talent, c’est indéniable, mais ils doivent progresser dans la gestion des ballons en fin de match.Ils ont encore beaucoup à apprendre. »

Voir les autres matchs sur FFHB

Tous les matchs
Saran 29-28 Valence
Dijon 33-28 Billère
Cherbourg 29-21 Angers
Pontault-Comba. 34-31 Besançon
Limoges 24-26 Massy
Istres 27-30 Mulhouse
Nancy 28-27 Sélestat

Classement après 9 journées

Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Pla ce
1 Dijon 22 9 6 2 1 257 250 +2  
- Besançon 22 9 6 2 1 247 243   -1
3 Pontault-Combau. 21 9 6 3 0 264 247 +1  
4 Nancy 21 9 6 3 0 245 244 +2  
5 Cherbourg 21 9 6 3 0 261 240   -1
6 Billère 21 9 6 3 0 260 247   -5
7 Saran 20 9 5 3 1 265 252 +2  
- Mulhouse 20 9 5 3 1 260 251 +1  
9 Sélestat 19 9 5 4 0 234 222   -4
10 Istres 19 9 5 4 0 259 258   -1
11 Massy 15 9 3 6 0 238 246 +1  
12 Limoges 13 9 2 7 0 254 262   -1
13 Valence 9 9 0 9 0 236 270   =
- Angers 9 9 0 9 0 224 272   =

 

Posté par fredgo à 21:43 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 octobre 2015

J9 : Nancy 28-27 Sélestat: Un espoir trop fugace ...

simon-mayayo-a-douche-les-espoirs-de-yoann-eudaric-(a-gauche)-et-selestat-a-la-derniere-seconde-les-violets-avaient-pourtant-su-se-relever-d-une-premiereSélestat avait l’occasion, au moins provisoirement, de rejoindre Besançon en tête du championnat. Malgré un incroyable finish alsacien, c’est Nancy qui a prolongé, sur le fil, sa belle série (28-27).

On aime d’abord le sport pour les émotions qu’il peut procurer. Pour les improbables retournements de situation qu’il nous offre parfois. À la pause, conclue sur le score de 18-11 en faveur de Nancy, qui, sincèrement, aurait misé sur le fait que Sélestat serait encore en course pour la victoire dans le money-time ?

Pas grand monde. Peut-être même pas la quarantaine de supporters violets qui avait fait le déplacement en Lorraine. Et pourtant, après le but de Seri à la 59e , les joueurs de Christian Gaudin avaient pris les devants au score pour la première fois dans cette rencontre (26-27).

L’espoir, après le désespoir, avait gagné les rangs alsaciens. Celui de signer, grâce à cet incroyable finish, comme à Saran, comme à Pontault-Combault, un quatrième succès de rang. Cet espoir s’est malheureusement éteint aussi vite qu’il était apparu.

Plombés par une première période catastrophique

Lire l'article completSoltane a d’abord égalisé, sur penalty (27-27, 59e ). Savic a ensuite trouvé Potteau, le gardien lorrain, sur son chemin. Nancy avait le ballon de la victoire. Et c’est Mayayo, au buzzer, qui s’est chargé de prolonger l’euphorie de son équipe, qui a décroché hier sa 6e victoire consécutive pour s’installer sur les sommets de la Pro D2.C’est exactement ce qu’ambitionnait Sélestat. Les Violets pouvaient rejoindre Besançon en tête du classement. Auraient-ils été effrayés par cette pourtant belle perspective ? Toujours est-il que la première période de Beauregard et consorts s’est avérée catastrophique.Un chiffre, un seul, suffit pour le prouver. Sélestat a encaissé la bagatelle de 18 buts, autant que contre Dijon, à peine moins que face à Istres (21) une semaine plus tôt. C’est peu dire que l’on n’a pas reconnu ces Violets. C’est peu dire qu’ils avaient laissé leur défense en Alsace
Forcément, quand on laisse les portes ouvertes, le risque est grand. Surtout contre cette équipe lorraine en pleine confiance, surtout face à des finisseurs du calibre de Soltane, l’ailier droit formé à… Sélestat (6 sur 6 en première période).

Des Sélestadiens transfigurés

Ce retard semblait abyssal. Mais les murs du vestiaire sélestadien ont certainement dû trembler. Et les joueurs de Christian Gaudin sont revenus transfigurés.

Cela ne s’est pas tout de suite traduit au tableau d’affichage. Parce que Sélestat gâchait plusieurs opportunités de revenir à quatre longueurs (19-14, 36e ). Et Nancy semblait reparti de plus belle (21-14, 39e ). Ce n’était qu’une impression. Le 4-0 alsacien initié par Savic et conclu par T. Gaudin relançait tout (21-18, 43e ). Mais pas au point de faire trembler les Lorrains (26-23, 54e ).

La défense avait cependant enfin retrouvé toute sa solidité, Meyer se montrait décisif, comme sur cet arrêt face à Muller, seul à six mètres (26-26, 58e ). Cette rencontre allait se jouer sur un coup de dés. Mais cette fois, ça n’est pas passé côté violet.

Sélestat, hier, a une nouvelle fois su trouver des ressources pour (presque) inverser une situation longtemps inextricable. Mais sa série de victoires a pris fin. L’occasion de s’installer tout en haut du championnat s’est envolée.

Elle se représentera sans doute très vite. Mais la prochaine fois, il faudra se souvenir qu’il est plus difficile de gagner un match de handball quand on ne joue que trente minutes…

Source Dna

Posté par fredgo à 21:09 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2015

Présentation de la 8ème journée; Valence et Angers ne veulent pas lâcher ... Sélestat sous les 25 ?

Toujours sans succès cette saison, les deux derniers de ProD2 s'accrochent, en attendant des jours meilleurs. Sans pression à l'extérieur, ils veulent surtout « prendre du plaisir » avant la trêve. Et pourquoi pas se décoincer, enfin.

Ne rien laisser passer

Plus les journées passent, et plus cela va devenir difficile. Huit matchs joués, huit défaites, et voilà que Valence, 13e, et Angers, 14e, se voient distancés par les autres équipes qui devraient se retrouver à la lutte pour le maintien avec eux. Les clubs drômois et angevins comptent déjà deux victoires de retard sur le duo composé par Limoges et Massy – les deux équipes s'affrontent samedi – et vont vite devoir lancer l'opération remontée au classement. En l'état actuel des choses, ils doivent déjà tourner au rythme d'une victoire tous les deux matchs pour espérer finir au-dessus de la zone rouge. Mais l'heure n'est pas encore aux calculs, promettent les acteurs concernés. « La pression ? Quelle pression peut-on ressentir après huit défaites ? Il faut au moins retrouver du plaisir », clame Romain NEBOIS, le capitaine valentinois. C'est ce que ses hommes vont tenter de faire à Saran. Comme les Angevins à Cherbourg, cité toujours imprenable depuis le début de saison.

GRAND NANCY ASPTT HBSELESTAT ALSACE HB
vendredi 30 octobre à 20h30

Classement général :Nancy 8e (18 pts ; 0) / Sélestat 5e (18 pts ; +13)

Attaque :
Nancy     (217 buts – 9e)
Sélestat (207 buts - 13e)

Défense :
Nancy    (217 buts – 5e)
Sélestat (194 buts - 1er)

Meilleurs buteurs :
Nancy  Mathias SOLTANE (45 buts) 
Sélestat Florent JOLI       (33 buts)

Gardiens :
Nancy Nicolas POTTEAU (72 arrêts)
Sélestat Julien MEYER   (75 arrêts)

Cinq derniers résultats : Nancy : VVVVV / Sélestat : DDVVV

Les enjeux  : Qui, entre les deux équipes en forme de cette Pro D2, va prolonger sa série de victoires ? Fort de cinq victoires de rang, Nancy est remonté au classement, et entend confirmer face à l'une des belles équipes de ce Championnat, Sélestat, très solide en défense depuis un bon mois. Un excellent test pour les deux formations.

Mathias SOLTANE, ailier droit de Nancy : « Quand on enchaîne cinq victoires, on a envie de croire aux play-offs. On va passer un gros test, on est à domicile donc il faut avoir de l’ambition, on est obligé de gagner. Face à un ancien pensionnaire de LNH, ce sera super intéressant. Ils sont bien eux aussi, donc c'est parfait. On espère continuer ce qu’on fait. »

Frédéric BEAUREGARD, capitaine de Sélestat : « Nancy est encore un gros test. On sait que notre attaque n'est pas encore performante, donc on doit prendre moins de 25 buts en défense. Le but, c'est de les contenir en-dessous, et on pourra peut)être faire quelque-chose. On ne va pas là-bas en se disant qu'on est tranquille parce qu'on a gagné trois matchs. »

Voir les autres matchs sur FFHB ici

Equipe Receveuse Equipe Visiteuse      
Saran (9è) Valence (13è)   30/10  
Dijon (3è) Billère (2è)   31/10  
Cherbourg (6è) Angers (14è)   30/10  
Pontault-Combault (4è) Besançon (1er)   30/10  
Limoges (11è) Massy (12è)   31/10  
Istres (8è) Mulhouse (10è)   31/10  
Nancy (7è) Sélestat (5è)   30/10  

Posté par fredgo à 20:59 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 juin 2015

Les adversaires de la saison 2015/2016

Descendu de LNH  

ISTRES PROVENCE HB

Association loi 1901.
Création du club : 1970
Site internet : www.istreshandball.com
Facebook : Istres Provence Handball
Twitter : @IstresHB
-
Palmarès
  • Championnat D1 Masculin depuis 1995/1996 (17 participation(s))
    • Meilleur résultat : 6ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 2ème
    • 3 fois deuxième en 2013/2014, 1997/1998, 1994/1995
  • Coupe EHF Hommes depuis 2009/2010 (1 participation(s))
    • Meilleur résultat : Huitièmes de finale en 2009/2010
  • France - Coupe de la Ligue depuis 2001/2002
    • Meilleur résultat : 1er
    • 1 fois premier en 2008/2009
    • 1 fois troisième en 2003/2004
  • Coupe de France depuis 1998/1999 (14 participation(s))
    • Meilleur résultat : Demi-finales en 2011/2012
--

Restent en Pro D2

MULHOUSE HB SUD ALSACE

Association loi 1901.
Création du club : 2007
Site internet : www.mhsa.fr
Facebook : MHSA (Mulhouse Handball Sud Alsace)
Twitter : @Mulhousehandball
Palmarès
  • Championnat D1 Masculin depuis 1991/1992 (1 participation(s))
    • Meilleur résultat : 11ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 3ème
    • 4 fois troisième en 2014/2015, 2012/2013, 2011/2012, 2010/2011
  • Coupe de France depuis 1991/1992 (9 participation(s))
    • Meilleur résultat : Demi-finales en 2010/2011

--

MASSY ESSONNE HB

Association loi 1901.
Création du club : 1962 
Site internet : www.mehb.fr
Facebook : Massy Essonne Handball
Twitter : @MEHB_officiel
Palmarès
  • Championnat D1 Masculin depuis 1993/1994 (4 participation(s))
    • Meilleur résultat : 6ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 1er
    • 1 fois premier en 1992/1993
    • 1 fois deuxième en 2014/2015
    • 2 fois troisième en 1995/1996, 1994/1995
  • Coupe de France depuis 1994/1995 (8 participation(s))
    • Meilleur résultat : Demi-finales en 1997/1998

--

JS CHERBOURG MANCHE HB

Association loi 1901.
Création du club : 1969 
Site internet : www.jscherbourg.fr
Facebook : JS Cherbourg Manche HB
Twitter : @JSCherbourg
Palmarès
  • Championnat D2 Masculin depuis 2014/2015 (2 participation(s))
    • Meilleur résultat : Demi-finales en 2014/2015
  • Coupe de France depuis 2011/2012 (3 participation(s))
    • Meilleur résultat : Seizièmes de finale en 2014/2015

--

GRAND NANCY ASPTT

 

Association loi 1901.
Création du club : 2009
Site internet : www.grandnancyasptthb.com
Facebook : Grand Nancy ASPTT HB (Officiel)
Twitter : @GNASPTTHB

  

Palmarès

  • Championnat D1 Masculin depuis 2001/2002 (1 participation(s))
    • Meilleur résultat : 9ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 2ème
    • 1 fois deuxième en 1987/1988
    • 1 fois troisième en 1989/1990
  • Coupe de France depuis 2004/2005 (5 participation(s))
    • Meilleur résultat : Huitièmes de finale en 2010/2011

 --

BILLÈRE HB PAU PYRÉNÉES

Association loi 1901.
Création du club : 1949
Site internet : www.bhb64.fr
Facebook
: Billère Handball
Twitter : @bhb_64

Palmarès

  • Championnat D1 Masculin depuis 2012/2013 (1 participation(s))
    • Meilleur résultat : 14ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 2ème
    • 1 fois deuxième en 2011/2012
  • France - Coupe de la Ligue depuis 2012/2013 (1 participation(s))
    • Meilleur résultat : 1er tour en 2012/2013
  • Coupe de France depuis 1994/1995 (12 participation(s))
    • Meilleur résultat : Quarts de finale en 2013/2014

--

DIJON BOURGOGNE HB

 

SASP.
Création du club : 1992
Site internet : www.dbhb.org
Facebook : DBHB - Dijon Bourgogne Handball
Twitter : @DBHB_Officiel

Palmarès

  • Championnat D1 Masculin depuis 1952/1953
    • Meilleur résultat : 1er
    • 1 fois premier en 1972/1973
    • 4 fois deuxième en 1980/1981, 1978/1979, 1977/1978, 1969/1970
    • 3 fois troisième en 1976/1977, 1975/1976, 1966/1967
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 2ème
    • 2 fois deuxième en 2012/2013, 2008/2009
    • 1 fois troisième en 2007/2008
  • France - Coupe de la Ligue depuis 2009/2010 (3 participation(s))
    • Meilleur résultat : 1er tour en 2013/2014
  • Coupe de France depuis 1997/1998 (8 participation(s))
    • Meilleur résultat : Demi-finales en 2013/2014

--

 ANGERS NOYANT HBC

Association loi 1901. Création du club : 1988
Site internet : www.angersnoyant.fr
Facebook
: Angers-Noyant Hbc
Twitter : @angersnoyanthbc

Palmarès

  • Championnat D1 Masculin depuis 2000/2001 (6 participation(s))
    • Meilleur résultat : 10ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 2ème
    • 1 fois deuxième en 1999/2000
  • Coupe de France depuis 1994/1995 (11 participation(s))
    • Meilleur résultat : Demi-finales en 2004/2005

--

GRAND BESANCON DOUBS HB 

Association loi 1901.
Création du club : 1970
Site internet : www.esbm-handball.org
Facebook
: Entente Sportive Bisontine Masculine
Twitter : @esbmhandball

Palmarès

  • Championnat D1 Masculin depuis 1996/1997 (1 participation(s))
    • Meilleur résultat : 13ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 1er
    • 1 fois premier en 1995/1996
    • 2 fois troisième en 1998/1999, 1997/1998
  • Coupe de France depuis 1994/1995 (9 participation(s))
    • Meilleur résultat : Huitièmes de finale en 2014/2015

--

VALENCE HB

Association loi 1901.
Création du club : 1988
Site internet : www.valencehandball.fr
Facebook
: FAN DU VALENCE HANDBALL
Twitter
: @valencehandball

Palmarès

  • Championnat D2 Masculin depuis 2012/2013 (4 participation(s))
    • Meilleur résultat : 7ème pour : Championnat D2 Masculin - Saison Régulière
  • Coupe de France depuis 1999/2000 (9 participation(s))
    • Meilleur résultat : Huitièmes de finale en 2001/2002

--

UMS PONTAULT COMBAULT HANDBALL

Association loi 1901.
Création du club : 1968
Site internet : www.pontault-handball.com
Facebook : Pontault-Combault HB
Twitter : @handpontault 

Palmarès

  • Championnat D1 Masculin depuis 1994/1995 (11 participation(s))
    • Meilleur résultat : 4ème
  • Championnat D2 Masculin depuis 1985/1986
    • Meilleur résultat : 1er
    • 2 fois premier en 2004/2005, 1993/1994
    • 1 fois deuxième en 2002/2003
    • 2 fois troisième en 2009/2010, 2001/2002
  • France - Coupe de la Ligue depuis 2005/2006 (1 participation(s))
    • Meilleur résultat : Quarts de finale en 2005/2006
  • Coupe de France depuis 1994/1995 (14 participation(s))
    • Meilleur résultat : Demi-finales en 2005/2006

 

Sont montés de la N1

LIMOGES HB 87


Association loi 1901.
Création du club : 2005
Site internet : www.lh87.fr
Facebook :  LIMOGES HAND

Palmarès

  • Championnat D2 Masculin depuis 2014/2015 (2 participation(s))
    • Meilleur résultat : 2ème pour : Championnat D2 Masculin - Play Downs en 2015
  • Coupe de France depuis 2012/2013 (2 participation(s))
    • Meilleur résultat : Seizièmes de finale en 2012/2013

 --

SARAN HB

Association loi 1901.
Création du club : 1973
Site internet : www.saran-hb.fr
Facebook : USM Saran Handball
Twitter : @USM_Saran_HB

Palmarès

  • Championnat D2 Masculin depuis 2014/2015 (2 participation(s))
    • Meilleur résultat : 3ème pour : Championnat D2 Masculin - Play Downs en 2015
  • Coupe de France depuis 2001/2002 (4 participation(s))
    • Meilleur resultat : Huitièmes de finale en 2001/2002

 

 

 

 

18 janvier 2015

Amical 1er Test Match: Sélestat 38–28 Nancy

frederic-beauregard-(6-buts)-a-ete-l-un-des-moteurs-de-selestat-hier-soir-contre-nancy-photo-dna-franck-delhomme

Sélestat a logiquement, et plutôt facilement, pris le dessus sur Nancy (D2), hier pour le premier de ses trois matches amicaux durant la trêve (38-28). Il va maintenant falloir confirmer face à une adversité plus corsée.

On passera rapidement sur l’entame de match, à l’avantage des Nancéiens (0-2, 3e ). «Après deux semaines comme celles-là (les Violets ont essentiellement effectué du travail physique depuis la reprise de l’entraînement le 5 janvier, ndlr) , ce n’est pas évident d’être tout de suite en alerte », souligne Frédéric Beauregard.

+10 par Vujovic

Mais le capitaine sélestadien et ses coéquipiers ont vite su se reprendre. Et deux buts d’un Beretta plutôt saignant hier remettaient les compteurs à zéro (2-2, 4e ), Pesic se chargeant dans la foulée de faire passer les siens devant au tableau d’affichage (3-2).

Nancy n’allait plus jamais mener au score, mais les Lorrains allaient encore s’accrocher quelques instants, essentiellement grâce au bras de Jonsson (7-7, 11e ).

Si la défense alsacienne offrait quelques espaces, son homologue adverse laissait des trous béants et Vujovic et consorts ne rataient rien, ou presque, en attaque.

Mais il fallait attendre la 20e (14-12) pour voir réellement les joueurs de Jean-Luc Le Gall prendre le large (22-15 à la pause).

L’issue de la rencontre semblait connue (cela n’avait qu’un intérêt relatif hier). Mais Sélestat continuait de réciter un handball plutôt séduisant offensivement, Vujovic donnant ainsi dix longueurs d’avance à la 46e (30-20). L’écart ne bougeait pas et Sélestat réussissait logiquement sa première sortie en 2015 (38-28).

«Prendre pleinement conscience de notre potentiel »

« L’objectif, sur ce match, était d’être propre, de soigner le repli défensif », souffle Frédéric Beauregard. Il a été globalement atteint. Mais les Violets, s’ils savent marquer des buts, en concèdent encore trop.

«On doit resserrer la défense, confirme l’arrière gauche alsacien. Maintenant, pour la deuxième partie de saison, j’espère que l’on va prendre pleinement conscience de notre potentiel. »

Il faudra confirmer ces bonnes dispositions, et même sans aucun doute encore relever le curseur, vendredi prochain contre Chambéry (4e de D1). Un match où l’arrière gauche croate Igor Vujic, malade hier et blessé lors de la phase aller, devrait faire son retour au jeu.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 18:39 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2014

le-jeune-ailier-droit-xavier-rechal-s-est-illustre-en-seconde-periode-photo-dna-franck-delhomme

Selestat a dominé Nancy (Pro D2) sur le fil, hier. Les Violets ont encore quatre semaines pour monter en puissance avant la reprise du championnat.C’était un match de reprise et il ne fallait évidemment pas en attendre monts et merveilles.

« C’était bien, mais par intermittence », analysait Jean-Luc Le Gall, le coach violet, après le court succès de son équipe face à une « belle équipe » de Nancy, bien meilleure que son classement ne l’indique (11e de Pro D2).

C’est peu dire que Sélestat n’a pas brillé par sa constance, hier contre les Lorrains. Il ne pouvait cependant guère en être autrement, les coéquipiers de Yuriy Petrenko devant digérer l’intense travail physique effectué depuis la reprise de l’entraînement, lundi.

Les Sélestadiens ont ainsi mis quelques minutes à retrouver le (bon) rythme. Quinze pour être précis, le temps pour Nancy de prendre les commandes (0-2 à la 4e puis 6-9 à la 14e ).

Salami, efficace sur son aile gauche, Pesic et Podsiadlo remettaient les pendules à l’heure (9-9, 17e ). Le Nancéien Kratovic repoussait une nouvelle fois les Alsaciens (9-11, 18e ), avant que les joueurs de Jean-Luc Le Gall ne fassent parler leur supériorité (13-13 à la 27e puis 16-15 à la pause).

« Tout le monde a pu montrer des choses »

Le début de seconde période voyait les Violets prolonger leur élan. Podsiadlo et Rechal inscrivaient les six premiers buts de leur équipe pour donner trois longueurs d’avance à Sélestat (20-17, 36e ).

François-Marie et Jung les imitaient et à un quart d’heure de la fin, Nancy semblait dépassé (25-19). Et puis Sélestat s’est mis à bafouiller son handball, à égarer quelques ballons. Des aubaines que les Lorrains n’ont pas manqué d’exploiter pour égaliser (25-25, 52e ), puis mener au score (25-26, 53e ).

Beauregard mettait fin à l’éclipse, donnait l’avantage à son équipe à 50 secondes de la fin (30-29) après un dernier rapproché des Nancéiens, tandis que Fulop détournait la dernière tentative de Mayayo.

« Tout le monde a joué, tout le monde a pu montrer des choses, appréciait Jean-Luc Le Gall. On a vu que quand on était dans le rythme, surtout en défense, on pouvait être performant. Mais cette intensité ne s’est manifestée que par intermittence. On doit maintenant trouver de la régularité, tourner sur courant continu. Nous avons quatre semaines devant nous (Sélestat reprendra le championnat le 9 février à Dunkerque, ndlr) , ça va venir. »

Prochain rendez-vous mercredi, contre Pontault-Combault (12e de Pro D2).

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:32 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 janvier 2014

Match de prépa: Sélestat - Nancy (au CSi ce soir 19h); Un peu moins flou...

jung-(a-gauche)-et-frederic-beauregard-(a-droite)-ont-prolonge-leur-contrat-avec-selestat-quid-de-guynel-pintor-(au-centre)-photo-archives-dna-franck-delhomme

Sélestat, qui bascule ce soir contre Nancy sur la deuxième partie de saison, a avancé sur son futur visage avec les récentes prolongations de Beauregard et Jung.

Janvier, dans le petit monde du handball, n’est pas seulement synonyme de (longue) trêve internationale. C’est aussi et souvent durant le premier mois de l’année que nombre de transferts ou de prolongations de contrat fleurissent.

C’est ainsi en janvier que Sélestat avait annoncé, l’année passée, les prolongations de contrat de Jordan François-Marie, Laszlo Fulop et Pawel Podsiadlo. 2014 n’a pas échappé à la règle : Olivier Jung (3 ans) et Frédéric Beauregard (2 ans) ont rempilé cette semaine avec le club violet.

« Pourquoi j’ai repris du foie gras pendant les fêtes ? »

« Je serais parti s’il avait fallu partir, explique Olivier Jung (25 ans). Mais mon premier choix était de rester à Sélestat. » Le club et le joueur sont tombés d’accord sur un nouveau contrat de trois ans. « Je joue en D1, dans ma région, près de ma famille et de mes amis », poursuit le pivot, désormais « libéré » quant à son avenir.

Le choix de Frédéric Beauregard (29 ans) s’est révélé plus compliqué. Cesson lui a longtemps fait les yeux doux et malgré un contrat plus avantageux en Bretagne, c’est à Sélestat, où il est devenu un joueur de D1, que l’arrière gauche va poursuivre sa carrière.

« La décision a été difficile à prendre, mais je suis content de rester ici. C’est le choix du cœur », souffle “Bobo”.

Frédéric Beauregard a privilégié la stabilité, sportive et familiale, lui qui porte le maillot violet depuis 2009. « J’ai retrouvé du temps de jeu cette saison. J’espère encore en grappiller davantage et apporter à l’équipe. »

Avec ces deux prolongations, Sélestat a levé une partie du flou concernant ses contours de la saison prochaine. Car sept autres joueurs sont en fin de contrat (Michal Salami, Guynel Pintor, Arnaud Freppel, Xavier Rechal, Obrad Ivezic, Djordje Pesic, Yuriy Petrenko, ce dernier bénéficie d’une option pour prolonger d’une saison supplémentaire).

Entre ceux qui ne seront pas conservés par le club et ceux qui ne souhaitent pas y rester (comme Pawel Podsiadlo, qui s’est engagé avec Nîmes), c’est une évidence, il va y avoir du mouvement au sein de l’effectif violet.

En attendant, les Sélestadiens ont repris le chemin de l’entraînement (ils renoueront avec le championnat le 9 février à Dunkerque). Il s’agit, dans un premier temps, de se remettre à flot physiquement.

« Lors des séances de course, tu te dis : “Pourquoi j’ai repris du foie gras pendant les fêtes ?” », sourit Olivier Jung. « Les jambes sont encore un peu lourdes, mais ça va revenir », ajoute Frédéric Beauregard.

Contre Nancy (11e de Pro D2), les Violets commenceront à réveiller leurs automatismes mis en sommeil durant les fêtes. « On va redécouvrir le handball, s’amuse encore Olivier Jung. On va retrouver des repères et le rythme d’un match. »

Les choses sérieuses recommencent…

Source Dna

Posté par fredgo à 12:42 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 février 2013

Résumé des 16° de finale de la Coupe de France Masculine.

83376809_p

Deux de chute pour la LNH ! Saint Raphaël et Ivry n’ont pas survécu aux 16° de finale de la Coupe de France. Une surprise, presque pas tant la Pro D2 montre années après années dans ses confrontations avec l’élite nationale que ses pensionnaires sont toujours compliqués à jouer. D’ailleurs en y regardant de près, cette fameuse Pro D2 place ses quatre premiers au classement actuel en 8° de finale et ce n’est surement pas un hasard.

Pour le reste, logique et tranquillité, les gros se sont fait plaisir et surtout ont fait plaisir aux très nombreux spectateurs venus les acclamer face aux locaux. Ils étaient largement plus de 3000 à Angers pour applaudir les stars du Paris Handball. Un Jean Bouin plein comme un œuf a frémi pendant 30 minute en voyant Michal Baran servir du caviar slovaque à la pelle à un Yoann Eudaric en plein euphorie face à la défense centrale parisienne. Mais le « calme » de la pause a permis aux Parisiens de retrouver leurs esprits et de mettre l’accélération nécessaire dès leur retour des vestiaires pour gommer ce premier acte assez douteux. Dans la même veine, Chambéry, Dunkerque et Montpellier ont fait honneur à leur rang de cadors de la LNH, Sélestat a géré chez son voisin nancéen, Tremblay a fait un petit tour de banlieue rapide en écrasant Asnières sur ses terres, Billère a fermé la baraque face à des Limougeauds tenace mais gaspilleurs et Monaco a baissé pavillon après ses exploits des tours précédents face à une équipe d’Aix qui a pu aligner sa recrue star, Nikola Karabatic pour la première fois. En bref, beaucoup de bonheur sur tous les terrains...

Source Handzone

Les clubs qualifiés:
LNH: 12 clubs
Sélestat, Cesson, Nantes, Dunkerque, Montpellier, Tremblay, Creteil, Toulouse, Chambery, Aix en Provence, Paris, Billère
Pro D2: 4 clubs
Massy, Nimes, Mulhouse, Dijon.

-------------

Les résultats :

Aucune division d'écart:
D2 - D2
- Massy (ProD2)      37-36   Chartres Métropole (ProD2)

1 division d'écart:
Pro D2 - LNH:
- Nîmes (ProD2)      33-29   St Raphaël (LNH)
- Nancy (ProD2)       27-32   Sélestat (LNH)
- Gonfreville (ProD2) 28-33   Cesson Rennes (LNH)
- Vernon (ProD2)     28-33   Nantes (LNH)
- Valence (ProD2)    27-36   Montpellier (LNH)
- Angers (ProD2)     27–39   PSG Handball (LNH)
- Dijon (ProD2)       29-25   Ivry (LNH)
N1 - Pro D2:
- St Ouen (N1)       22-29   Mulhouse (ProD2)

2 divisions d'écart
N1 - LNH:
- USM Saran HB (N1) 20-36   Dunkerque HB (LNH)
- Gien Loiret (N1)      31-34   Toulouse HB (LNH)

3 divisions d'écart
N2 - LNH:

- US St Egreve HB (N2) 27-40   Chambéry Savoie HB (LNH) 
- Longvic (N2)             28-30   Créteil (LNH)
- Limoges (N2)            19-27   Billere (LNH)
- Asnières (N2)           19-30   Tremblay-en-France (LNH)

4 divisions d'écart
N3 - LNH:
- Monaco (N3)            21-36   Pays d'Aix (LNH)

Posté par fredgo à 12:24 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2013

Résultat CdF: Nancy 27-32 Sélestat; Le SAHB jamais inquiété à Nancy

 

jordan-francois-marie-et-les-selestadiens-ont-assure-l-essentiel-pour-leur-match-de-reprise-hier-so

 

Pour son entrée en lice en Coupe de France, Sélestat n’a connu aucun problème hier soir pour prendre le dessus sur Nancy (D2) et se qualifier pour les 8 es de finale.

Les cinq buts d’écart (27-32) au décompte final sont en trompe-l’œil. Car les Sélestadiens ont bien plus largement dominé les débats que ne le laisse paraître le score au coup de sifflet final, hier soir à Nancy.

Les Alsaciens ont compté jusqu’à dix buts de plus que les Nancéiens au début de la seconde période (11-21) et en avaient encore huit (21-29) à dix minutes de la fin.

La fin du match était donc anecdotique. Elle a surtout permis à Nancy de terminer en trombe sur un 6-1 et de quitter le terrain la tête haute. Le sort du match était joué depuis longtemps.

« Il s’est produit un coupable mais aussi légitime relâchement dans le dernier quart d’heure. Nancy a profité de ce coup de mou pour se rapprocher, regrette Jordan François-Marie, qui avait prolongé la veille son bail avec Sélestat pour deux saisons supplémentaires. Mais, franchement, on n’a jamais eu peur. On a bien fait le travail et obtenu ce qu’on était venu chercher : la qualification. » Il n’a fallu qu’une dizaine de minutes aux Sélestadiens pour s’installer dans le match et prendre la mesure de leur adversaire.

Ivezic dissuasif

Aidés par trois arrêts de leur gardien Nicolas Potteau durant les premières escarmouches, les Lorrains ont toujours gardé une longueur d’avance après l’ouverture du score par Kratovic. Jusqu’à ce que le SAHB mette pour la première fois le nez à la fenêtre pour mener 4-5 à la 10 e minute sur le troisième but de Pawel Podsiadlo. Le grand arrière polonais était d’ailleurs l’initiateur de l’envolée alsacienne dans la suite de la première période en inscrivant quasiment la moitié des buts de son équipe (8 sur 19).

Grâce à une défense solide et un Obrad Ivezic dissuasif (11 arrêts pour le Serbe durant sa demi-heure dans la cage), Sélestat creusait peu à peu l’écart (6-9 à la 15 e, 7-13 à la 20 e et déjà 9-18 à la 28 e). Le suspense était d’ores et déjà évaporé. Ne restait plus qu’à savoir quel serait l’écart final.

Il a donc culminé à onze unités (11-21) après la reprise. Jean-Luc Le Gall a ensuite fait tourner son effectif qui, dans un premier temps, a bien su gérer son avance (19-28, 46 e). Mais les tirs étaient de moins en moins précis et les pertes de balle bien plus fréquentes (trois en première période contre huit en deuxième).

De quoi réveiller Nancy qui revenait petit à petit à trois buts du SAHB (27-30, 58 e) au terme d’un 8-2 en faveur des Lorrains. Il suffisait d’un temps mort de Jean-Luc Le Gall, de quelques arrêts de Fulop et de deux buts des deux meilleurs buteurs sélestadiens (Podsiadlo et François-Marie) pour remettre les choses dans le bon ordre.

Posté par fredgo à 12:09 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Vu du côté de Nancy : « Il ne faut pas avoir de regrets »

jacek-jedrzejewski-pris-dans-la-tenaille-alsacienne

Surclassé en première période par une impressionnante équipe de Sélestat le GNAHB s’est battu avec ses arguments et une bonne dose de fierté, hier soir. Les Nancéiens quittent la Coupe avec les honneurs

    Vandœuvre. La plupart des joueurs de Sélestat sur le parquet, ce jeudi soir, étaient encore bien jeunes à l’époque des faits. Et ils sont sans doute peu nombreux à avoir relevé l’antique anecdote. L’histoire, elle, se souvient que la plus belle campagne du SAHB en Coupe de France - conclue par une finale perdue contre l’immense OM Vitrolles (26-21) - avait débuté par un 1/16 e de finale victorieux face à… Nancy. On jouait alors la saison 1994-1995.
    Ce matin, la route est encore longue pour les hommes de Jean-Luc Le Gall, dans la quête d’un exploit renouvelé. Mais hier soir, aux Nations, les successeurs de Thierry Omeyer et compagnie ont déjà commencé à imiter leurs « ancêtres », en venant à bout d’une valeureuse équipe de Nancy. Une équipe du GNAHB qui aura tenu la dragée haute à son adversaire de gala durant les dix premières minutes de la rencontre, comme sur la majeure partie de la deuxième période. Sans plus de regret…
     Hier, le demi-finaliste de la dernière Coupe de la Ligue, avec son impressionnante base arrière, possédait une certaine marge de manœuvre, dans laquelle on ne l’a pas vu souvent grignoter. Mais surtout une puissance de feu qui a rapidement fait la différence au premier écart de conduite lorrain.
    Avec deux jolis contres d’entrée, et une insistance défensive payante, les hommes de Thierry Thoni avaient pourtant réalisé l’entame idéale. Avant de sombrer devant la furia alsacienne et ses armes de torture : le bras monstrueux de Pawel Podsiadlo (12/17) ou le pragmatisme de Jordan François-Marie (5/7), élu récemment meilleur joueur de LNH du mois de décembre.
   Avec, de surcroît, un Ivezic du feu de dieu (13 arrêts en première mi-temps) dans leurs cages, les Alsaciens s’envolaient littéralement à l’entame du premier quart d’heure (6-9 ; 14’).

Lagrange, le grand jeu

    Reculant défensivement, Nancy ne se trouvait plus sur ses attaques placées, incapable d’emballer le match (7-13 ; 19’) et de nourrir son jeu du grain de folie souvent salvateur dans ce type d’occasions.
   À la pause (11-19), les églises du canton auraient d’ailleurs pu sonner l’hallali sans un Vincent Lagrange irréprochable dans les cages lorraines !
   Avec un différentiel de moins neuf (12-21) creusé dès la reprise, l’addition commençait d’ailleurs à être salée. Avant que Senjin Kratovic et les siens ne produisent un effort salutaire et de circonstance. Eux qui auront eu l’immense mérite de ne pas se résigner !
   Revenus à trois buts (27-30 ; 57’) de leurs adversaires, Max Fortemps - capitaine ressuscité - et les Lorrains parvenaient même à instiller un impensable suspens en toute fin de partie. En vain… enfin pas tout à fait !
   Car si le GNAHB est bel et bien sorti de la Coupe de France - tombé contre plus fort que lui -, au moins n’a-t-il pas donné l’impression d’avoir laissé passer son tour !

François VADOT

Source L'est Républiquains

Posté par fredgo à 12:00 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,