Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

04 avril 2011

Résumé de la 20eme journée de D2.

     Ostarcevic_O_nanterre_2010

  A 6 journées du dénouement, presque plus de suspense pour l’accession en LNH,  Créteil et Sélestat dans la douleur ayant assuré l’essentiel. Avec les défaites de Nancy et du Pays d’Aix, la 20ème journée profite aux 2 leaders alors que côté maintien, Angers est au plus mal et Billère respire.

.

.

.
.

NANTERRE    27/28 SAHB
ES Nanterre
  vs
  SAHB 

     Scénario à peu près similaire à Nanterre qui recevait le dauphin de Créteil, Sélestat. Les Alsaciens ont maîtrisé leur sujet pendant 50 minutes (18-26, 50ème) avant de subir le réveil de Nanterre et d'un Madi (8 buts) toujours aussi fringant à l'aube de sa 44ème année. Le SAHB va quand même prendre les 3 points, confortant ainsi sa 2ème place.

Source Handzone


Posté par fredgo à 18:22 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Après Nanterre, Sélestat reprend sa marche en avant !

            Après deux revers d’affilée, le Sélestat Alsace Handball a renoué avec le succès hier à Nanterre (27-28). La montée est plus que jamais en ligne de mire.

En tête de 10 buts à la 40 e minute, Michal Salami et Sélestat ont douté jusqu’au bout pour ne s’imposer que toute petite longueur à Nanterre (28-27). Mais l’essentiel est acquis. Archives Denis Werwer 

La réaction était attendue. Elle a bien eu lieu. Après deux défaites consécutives (à Nancy et face à Créteil), les Sélestadiens ont retrouvé le chemin de la victoire hier après-midi à Nanterre (27-28). Mais la balade a failli virer au cauchemar.

Même si tout n’a pas été parfait sur le parquet, ce succès permet au SAHB de conforter sa deuxième place, synonyme de montée en D1. Mieux, il retrouve, à six journées de la fin du championnat, un matelas confortable de cinq points d’avance sur Mulhouse (3 e) et Vernon (4 e). Une nouvelle qui ne fait ni chaud, ni froid à l’entraîneur du SAHB Jean-Luc Le Gall. « Depuis le début de saison, on n’a jamais fait attention à l’écart qu’il y avait avec nos poursuivants. Ce n’est pas aujourd’hui qu’on va commencer, souligne le coach sélestadien. Ce qui m’intéresse, c’est mon équipe. Il nous reste beaucoup de travail. »

Tout commence bien pour le Sélestat Alsace Handball. Dès l’entame, Olivier Jung et ses coéquipiers étouffent les Nanterriens. Offensivement et défensivement, le jeu des Sélestadiens est en place. Résultat, ils prennent très vite le large au tableau d’affichage (1-7, 10 e). Cette sortie en banlieue parisienne prend des allures de promenade de santé pour le SAHB. Obrad Ivezic multiplie les arrêts (9 en première période), Frédéric Beauregard et Vladimir Ostarcevic les buts - quatre chacun lors des trente premières minutes. « Tout était nickel, note Jean-Luc Le Gall, à l’issue de la rencontre. Je prenais du plaisir à voir jouer mon équipe. » Rien d’étonnant alors de voir le SAHB atteindre la pause avec huit longueurs d’avance sur le onzième de la Pro D2 (10-18). De quoi voir venir…

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre ne change pas. Les Sélestadiens vont même très vite atteindre la barre des dix buts d’avance grâce à Frédéric Beauregard et Arnaud Freppel (10-20, 33 e). Cet écart sera d’actualité jusqu’à la 40 e minute (12-22).

« Vingt dernières minutes pourries »

À partir de ce moment-là, la machine sélestadienne va totalement se dérégler : les passes n’arrivent plus à bon port, les tirs ne trouvent plus la cible ou sont stoppés par le gardien francilien Sébastien Le Goff (9 arrêts en seconde période), la défense offre des intervalles aux Nanterriens… Il y a le feu dans la maison bas-rhinoise. Nanterre revient à quatre longueurs (23-27, 55 e). Jean-Luc Le Gall demande un temps mort pour remotiver ses troupes. Michal Salami permet aux siens de souffler (23-28, 56 e). Pas longtemps. Les Franciliens infligent un 4-0 aux Sélestadiens et reviennent à une longueur (27-28). Il reste douze secondes à jouer. Le SAHB a la balle. Buzzer. Les Sélestadiens respirent… sans sourire. « On a fait le boulot, la victoire est là, avance Jean-Luc Le Gall. Mais on ne peut pas se satisfaire de ces vingt dernières minutes pourries, au cours desquelles on a connu une baisse de régime à la fois physique et mentale. Et je le répète, il nous reste encore beaucoup de travail. »

Source L'Alsace.

Le classement après 20 journées:

Journ_e_20

Posté par fredgo à 12:38 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 avril 2011

Présentation 20ème journée : Nanterre - SAHB

             Après avoir encaissé deux défaites consécutives, le SAHB, privé de Huljina, blessé, serait bien inspiré de renouer avec le succès cet après-midi du côté de Nanterre.
 
 NANTERRE    vs SAHB
ES Nanterre
  vs
  SAHB 
 Vlado Ostarcevic et ses coéquipiers doivent redresser la barre chez une équipe qu’ils avaient dominée à l’aller. Archives Denis Werwer

              Ceux qui ont vu les Sélestadiens atomiser Nanterre (40-25) au CSI lors du match aller doivent certainement penser que le second acte, tout à l’heure, ressemblera à une formalité. Ils feraient mieux de se méfier car le contexte a évolué depuis cette première rencontre. Nanterre a effectué des changements sur le banc et sur le parquet. Cette fois, c’est Boro Golic qui manage l’équipe, qui s’est offert un renfort de choix à l’intersaison en la personne de l’ancien de Sélestat, Yacin Bouakaz. Et puis, le promu n’est plus en plein marasme comme cela avait été le cas au match aller où il en était à sa quatrième défaite consécutive. Sélestat lui avait alors fait payer les pots cassés d’une première défaite à Créteil. Un peu plus de cinq mois plus tard, le SAHB sera dans le même état d’esprit, après avoir concédé pour la première fois de la saison deux revers d’affilée. Après avoir vécu une mauvaise soirée contre le leader cristolien qui a imposé sa force et mis quelque peu la pression sur les hommes de Jean-Luc Le Gall.

            « Nous avons travaillé toute la semaine pour nous remettre dans le bon sens et recommencer à faire ce que nous avons su faire depuis le début de la saison : battre des équipes qui sont derrière nous au classement, estime le coach sélestadien. Jusque-là, nous n’avons commis que peu d’erreurs si ce n’est un nul à Angers et deux défaites à Aix puis à Nancy. C’est surtout ce dernier déplacement qui me laisse le plus de regrets. Car l’équipe lorraine était à notre portée, ce qui n’était pas le cas de Créteil samedi dernier. Car si nous n’avons pas bien négocié ce match, Créteil a livré sa meilleure production de la saison contre nous. »

            Malheureusement pour Sélestat, Tom Huljina, l’un de ses plus valeureux guerriers contre le leader, ne sera pas de la partie en région parisienne. Le pivot croate a été victime d’une entorse de la cheville jeudi soir à l’entraînement, ce qui le prive du match d’aujourd’hui alors qu’il revenait très fort.

         Ses coéquipiers seront donc quitte de faire le boulot à sa place. Pour revenir dans des eaux plus calmes et regagner en sérénité. Car s’il n’y a pas le feu à la maison, un nouveau faux pas risquerait de mettre une dose de pression supplémentaire qu’il vaudrait mieux éviter. Un succès, au contraire, offrirait même cinq points d’avance sur le troisième. Olivier Jung et ses partenaires savent ce qu’il leur reste à faire.

NANTERRE – SÉLESTAT aujourd’hui à 16 h à Nanterre.
Arbitres : MM. Didier et Thierry Carmaux.

Sélestat :
Au but: 12. Ivezic et 33. Girardin.
Les joueurs: 2. Rechal, 3. Jung (cap.), 5. Aman, 8. Omeyer, 9. Beauregard, 10. Foubert, 11. Freppel, 15. Pintor, 17. Salami, 20. François-Marie, 27. Ostarcevic.
Entraîneur : Jean-Luc Le Gall

Christian Weibel
Source L'Alsace.

Les résultats des matches de la 20eme journée:

NANCY     24-26    Vernon

  Nancy (3eme) vs Vernon (5eme)  

      Nancy n'a pas seulement perdu le match au sommet de cette 20eme journée, elle perd sa place sur le podium mais surtout, elle perd sans doute les derniers espoirs de montée en LNH.

SAINTES       31-29   Aix_en_Provence

   Saintes                  Pays d'Aix (6eme) 

       Retour à la réalité pour les provençaux qui n'ont pu rivaliser contre les Saintais. Aix savait depuis longtemps que la montée n'était plus possible. Les joueurs s'étaient refixés comme objectif celui de monter sur la troisième marche du podium. Ils savent à présent que ce ne sera plus possible non plus.   

  Angers  31-34  MULHOUSE

 Angers                 Mulhouse (4eme) 

       En maitrisant parfaitement le match de bout en bout, les mulhousiens retrouvent leur bien, c'est à dire, la place sur la troisième marche du podium (partagé avec Vernon). Ils gagnent aussi en  confiance en vue de leur match de l'année contre Chambery pour le compte de la demi finale de coupe de France.

Posté par fredgo à 10:15 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2011

Présentation 20ème journée: Nanterre- SAHB

 

IMG_3448

 

        Si pour l'accession en LNH, c'est presque fait, en revanche pour le maintien, il n'y a encore rien de définitif. La 20ème journée ne devrait pas arranger les affaires des chercheurs de maintien...

.

.
.
.

   Nanterres      vs   SAHB
  ES Nanterre    vs        SAHB 

      Nanterre, équipe concernée par le maintien, reçoit Sélestat, autre gros morceau après Aix en Provence et avant Nancy, Créteil et Vernon. Les hommes de Golic ont bien fait d'aller gagner à Besançon (en match avancé de la 21ème journée). Parce que l'avenir proche s'annonce un tantinet compliqué, à commencer par celui de dimanche. Battu par Créteil, Sélestat a toujours son destin en main. Mais pour autant, le SAHB doit se rassurer et le pécule de 4 points d'avance sur Nancy ne doit pas être réduit à cause d'adversaires a priori d'un niveau inférieur. Sélestat est presque en LNH, Nanterre pourrait bien le constater à ses dépens.

Lieu :
MONT VALERIEN
10/22, rue de Suresnes 92000 NANTERRE
Date :
Le 03/04/2011 16h00

Les autres matches à suivre de très près:

Ce soir:

 

  NANCY     vs    Vernon

  Nancy (3eme) vs Vernon (5eme)  

        Les bas rhinois (nos violets) regarderont avec attention et intérêt le match pour le podium, un Nancy-Vernon décisif pour a minima la 3ème place. Toujours invaincus à domicile, les Nancéiens sont encore dans le coup. L'accession en LNH est probablement terminée mais Nancy se doit de concrétiser une très bonne saison en terminant le plus haut possible. Il n'aura pas manqué grand chose aux hommes de Thoni pour vraiment rivaliser avec les deux meilleurs. Plombé par un début de saison manqué (5 défaites consécutives à l'extérieur), Nancy s'est réveillée trop tard. Foin des regrets, il reste à confirmer une des meilleures années du club lorrain, et de se débarrasser d'un adversaire dangereux. Et proche. Vernon n'a pas fait de détail face à Billère. N'Guessan, Kalasauskas devant et Tabarand derrière ont assuré un succès facile et prometteur de podium. Un podium qu'il faudra aller chercher à Nancy. De quoi garantir un match enlevé entre normands et lorrains, adeptes du beau jeu et de l'engagement.

 

SAINTES       vs   Aix_en_Provence

   Saintes                  Pays d'Aix (6eme)   

        L'enjeu est moindre dans le dernier match présenté. Si Saintes n'a plus d'autres ambitions qu'une 6ème ou 7ème place, Aix en Provence peut encore viser le podium. Mais surtout ce Saintes-Aix vaudra par son côté derby, les 2 équipes n'ayant de cesse de se tirer la bourre depuis qu'elles se côtoient. Passés tout prés de la victoire à Semur, les charentais veulent confirmer leur retour en forme. Quant à eux les aixois ont dominé Nanterre, sans briller plus que ça. Nul doute que les hommes de Roussel sauront trouver la motivation nécessaire pour aller défier Saintes, un de leur cher meilleur ennemi.

 Source Handzone

Posté par fredgo à 19:36 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mars 2011

Vu côté nanterre: « Ce serait un exploit »

         Au sortir de deux revers (à Nancy et face à Créteil), le Sélestat Alsace Handball joue gros, ce dimanche, à Nanterre. Un succès lui permettrait de faire un pas de géant vers l’accession en D1. Mais les Alto-Sequanais, concernés, eux, par le maintien, ont également besoin de points

 

Yacinn Bouakaz (sous le maillot algérien face aux Allemands Preiss, Roggisch et Glandorf) retrouve Sélestat ce dimanche. Attention, danger ! (Photo Maxppp) Yacinn Bouakaz (sous le maillot algérien face aux Allemands Preiss, Roggisch et Glandorf) retrouve Sélestat ce dimanche. Attention, danger ! (Photo Maxppp)        Flash-back : au terme de la troisième journée de championnat, début octobre 2010, pas de Créteil ni de Sélestat aux avant-postes. Mais une surprenante équipe de Nanterre, nouvelle venue à ce niveau, créditée de trois succès. Avec la manière et grâce notamment à un Haraket (ancien Sélestadien) alors meilleur buteur du championnat.

Retour au présent. Dix défaites, trois nuls et deux petites victoires plus loin, la formation nanterrienne pointe à la 9 e place du classement, pas directement menacée, pas complètement sortie de l’auberge non plus.

« Dans l’absolu, il n’y a pas photo ! »

« Une victoire et un nul devraient suffire pour nous assurer le maintien, lâche Boro Golic, à la tête de l’ESN depuis novembre dernier. Et plus vite on aura engrangé les points qui nous manquent, mieux ce sera. »

Le plus vite débute bien évidemment ce week-end à l’occasion de la venue de Sélestat dans les Hauts-de-Seine. Et même si la tâche s’annonce plus que délicate, l’ancien entraîneur de Nîmes, Bordeaux et Saintes (où il a côtoyé Arnaud Freppel) se veut confiant.

« On ne rêve pas, mais quand même… Dans l’absolu, il n’y a pas photo. Les Alsaciens font partie des grands de cette Pro D2, de ceux qui, comme Créteil ou Nancy, ont plus d’arguments que les autres. Alors, c’est vrai, il nous faudra être à 120 % en même temps que Sélestat sera moyen pour espérer passer. Mais les Sélestadiens restent sur deux revers, ce qui peut engendrer le doute. Et puis, je viens de lire qu’en Bundesliga, Kiel a perdu, à domicile, face à Grosswallstadt. Les surprises existent donc… »

Pour bien connaître les choses du handball, Boro Golic ne rêve pas tout debout. Il sait cependant que rien n’est impossible pour peu que tous y mettent du leur.

« Sur un championnat, on ne peut pas rivaliser. Mais je nous sais capables de belles choses sur un match, pour peu qu’on ne se montre pas aussi inconstants que d’ordinaire. Nous sommes capables du meilleur comme, malheureusement, du pire. »

Un ancien Sélestadien en remplace un autre

Pour le meilleur, l’entraîneur compte notamment sur Yacinn Bouakaz, arrivé en début d’année de Hildesheim (Bundesliga 2).

Ancien de Tremblay, l’ex-Sélestadien a apporté son bras et sa force de frappe à une équipe de Nanterre qui a, malheureusement, perdu Hatem Haraket, autre ancien de la maison violette dans le même temps (déchirure).

« L’un avec l’autre nous auraient fait du bien, estime Boro Golic qui misera, ce dimanche, sur l’expérience de ses joueurs. Madi (43 ans !), Rigault (ancien fusil de Créteil), Lacritick, Loutoufi, Grain, Lewis ou… Naïm Sarni (incertain ce week-end) ont, en effet, tous déjà tâté du plus haut niveau.

« Ce serait un exploit, vraiment un bel exploit »

« Nous avançons quelques arguments, c’est vrai, termine l’entraîneur francilien. Et, je le répète, tout reste faisable sur un match. Mais, au bout du compte, ce serait un exploit, vraiment un bel exploit si nous parvenions à battre Sélestat dimanche. »

Un exploit pour les uns, une contre-performance que les autres ne veulent, ne peuvent envisager…

A.V.
Source Dna

Posté par fredgo à 12:22 - 02e) Vu par nos adversaires... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 octobre 2010

Résumé de la 7ème journée de Pro D2:

Le haut confirme, le bas déprime


           Avant une trêve méritée, la D2M a offert une 7ème heure de jeu alternant matches serrés (2 nuls et une victoire d’un but) et vrais cartons (2 fois +15). Une journée au bénéfice des équipes du haut de tableau qui ont toutes – sauf Créteil - accentué leur suprématie.


SAHB 40/25  Nanterres
          SAHB        vs         ES Nanterre


       IMG_3448  Ce point perdu par l’USC fait les affaires des équipes en lice pour le podium. En premier lieu de Sélestat qui récupère la moitié des points perdus après sa défaite à Créteil. Les alsaciens ont égalé le record du plus gros écart de la saison – avec Aix-Vernon 33-18 – aux dépens de Nanterre. Même avec Haraket retrouvé (9 buts), les Nanterriens n’ont tenu que 10 minutes (7-7, 9ème) avant de céder sous les assauts du trio Salami, Beauregard, François Marie (9, 8 et 7 buts) et de s’écrouler totalement en 2ème période. Belle explication de texte du SAHB sur l’écart entre un leader et un promu…

Source Handzone


Demain, ne ratez pas le retour du mensuel des violets du SA-HB.

.



Posté par fredgo à 07:00 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2010

Sélestat s’éclate en affolant les compteurs

            Le SAHB a signé une victoire tonitruante en laissant son adversaire nanterrien à 15 longueurs (40-25) ce qui ne lui était jamais arrivé ces quinze dernières années. Sélestat a ainsi confirmé avec éclat sa mainmise sur la Pro D2.

Christian Omeyer et ses coéquipiers du SAHB se sont régalés en mettant Nanterre au supplice. Photo Denis Werwer

            Les Sélestadiens n’ont pas fait de détails, samedi soir, en renouant avec la victoire. Car, en passant 40 buts à Nanterre, ils ont fait exploser les compteurs. En emboîtant le pas à Salami (9 buts), Beauregard (8) et François-Marie (7), les autres joueurs ont presque tous contribué à l’orgie offensive qui s’est soldée par le plus gros total depuis le début de la saison en Pro D2 (le précédent record étant déjà détenu par le SAHB après ses 37 buts à Vernon). A l’arrivée, ils finissent la rencontre sur un écart de 15 buts (40-25) qui constitue le record du club depuis 14 saisons en championnat de France.

Ça ressemble à du Kiel ou du Montpellier

          Même Christian Omeyer, la mémoire vivante du club, ne se souvient pas d’une victoire sélestadienne sur une telle marge. « On avait déjà passé 40 buts à Saint-Raphaël en 2005, mais d’avoir gagné de +15, j’ai beau cherché, je ne vois pas. Après le match, on m’en a parlé. Ça ressemble plutôt à des scores de Kiel ou de Montpellier… »

          La référence est flatteuse. Mais la comparaison s’arrête là, même si le résultat est historique. D’autant que ce n’est pas le genre de la maison. « On a réussi un score à l’allemande. On a vraiment pris un énorme plaisir sur le terrain et on a réussi à faire partager ce bonheur avec le public. C’était vraiment une soirée réussie. Mais ce qu’il convient surtout de retenir de ce match, c’est qu’on a pris trois points. Car ce match sentait quand même le piège face à une équipe capable du meilleur, comme elle l’a montré en début de saison, et du pire aussi depuis quatre semaines. »

         Les dix premières minutes, Hatem Haraket et ses coéquipiers ont mené la vie dure aux Sélestadiens en étant devant au score (5-6, 8 e). Avant que la défense bas-rhinoise ne trouve ses marques pour alimenter ses artilleurs dont les salves auraient déjà dû laisser leur adversaire bien plus loin qu’à cinq buts à la pause (19-14).

        Car les banlieusards parisiens restaient menaçants (20-17, 35 e). Mais c’était déjà leur chant du cygne avant un terrible 20-8 en seulement 25 minutes !

La marque de fabrique

        « On a su rester sérieux jusqu’au bout et gérer les moments plus difficiles sans s’affoler, poursuit Christian Omeyer. C’est notre marque de fabrique cette saison. On avait la volonté de rebondir de suite après notre défaite à Créteil, où nous n’avions pas été mauvais. C’est l’une des autres forces de cette équipe que de savoir se remettre en question. Là on s’est immédiatement remis dans le bon sens. C’était important avant une semaine sans match qui nous fera du bien car les organismes sont fatigués et les corps endoloris. Mais une victoire comme celle de samedi devrait nous aider à récupérer encore plus vite. »

       Cette mini-trêve tombe aussi à point nommé pour le « grognard » du SAHB qui pourra fêter en toute quiétude son 34 e anniversaire dans huit jours avant de repartir au combat jusqu’à la trêve de Noël. Car le boulot ne manquera pas pour une équipe dont la place de leader la transforme désormais en trophée de chasse pour ses futurs adversaires. Le 5 novembre prochain, Saintes aimerait bien lui faire la peau. On peut compter sur l’expérience de l’ancien pour prévenir ses coéquipiers de ne pas baisser la garde.

Christian Weibel
Source L'Alsace

Class_7eme_journ_e

Posté par fredgo à 12:31 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2010

Sélestat a fait rugir son public de plaisir

SAHB 40/25  Nanterres
          SAHB        vs         ES Nanterre 

      Le SAHB a repris sa marche en avant, après sa défaite de la semaine dernière à Créteil, en signant un match totalement abouti, hier soir face à Nanterre, en soignant la manière autant que le goal-average : 40-25.

            Xavier Rechal a apporté son écot au succès sélestadien en inscrivant les trois premiers buts de sa carrière en D2. Photo Denis Werwer             

          On était curieux de voir la réaction du leader, après sa première défaite de la saison, le dimanche précédent à Créteil. Et on n’a pas été déçu du résultat. Car le SAHB a affiché une belle santé en disposant nettement de Nanterre et en faisant rugir de plaisir son public, ravi de voir ses favoris maîtriser à ce point leur jeu.

          Les premières minutes ont été finalement les plus délicates pour la bande à Beauregard qui a commencé le match sur le banc, en raison d’une douleur au genou depuis l’entraînement de jeudi. Car Nanterre, avec Rigault mais aussi deux anciens de la maison violette Haraket et Sarni, a titillé les Violets jusqu’à la 10 e minute (1-3, 5-6 et 7-7). Ivezic n’avait pas encore réussi à toucher un ballon et la défense sélestadienne n’était pas encore véritablement dans le coup en encaissant cinq buts dans les cinq premières minutes.

            Mais le réveil allait être brutal. L’attaque sélestadienne était dans le coup, à l’image de Salami auteur d’un 4 sur 4 dans cette première période. François-Marie portait le danger à droite alors que Foubert était à la passe (3) et à la finition (3 buts). Si bien que Sélestat n’a pas eu de mal à faire le break en milieu de première période (11-7, 16 e, 13-8, 19 e). Jean-Luc Le Gall pouvait même se permettre de rappeler Ostarcevic (0/2) sur le banc sans que le jeu de son équipe n’en soit pénalisé. Si ce n’est pas du luxe, ça y ressemble.

            En revanche, Beauregard est entré dans l’arène de façon tonitruante en marquant quatre des six derniers buts violets de cette première période qui se finissait sur un écart de cinq unités (19-14).

Tout le monde a participé à la fête

           La suite sera encore meilleure avec un festival offensif (21 buts), doublé d’une défense efficace (11 buts encaissés) avec un passage où Ivezic a fini d’écœurer les joueurs de Nanterre.

            Et le score enflera au fil des minutes. Le SAHB atteint la barre des 30 buts dès la 46 e minute portant alors l’écart à dix longueurs (30-20). Les quatorze suivantes lui suffiront pour en passer dix autres à des visiteurs réduits au rôle de figurants d’une super production.

           Le public l’a bien compris en entamant une ola dans les tribunes et en se levant comme un seul homme dans les dernières minutes. Sur le parquet, les Sélestadiens se régalaient à tour de rôle. On a ainsi pu assister aux trois premiers buts en D2 du jeune ailier Xavier Rechal. La moyenne d’âge du sept alsacien sur le terrain au cours des dernières minutes était d’ailleurs très jeune si l’on excepte l’inusable Christian Omeyer, meilleur passeur de la soirée (5) et auteur de prouesses offensives. Les Girardin, Aman, Pintor, Eymann et Rechal se chargeant de prendre part à cette belle victoire collective.

Christian Weibel

FICHE TECHNIQUE
Sélestat. Centre Sportif Intercommunal.
Mi-temps : 19-14.
Arbitres : MM. Dewaele et Fermon.
1400 spectateurs environ.
.

SAHB :
Buts
40 pour 61 tirs (66 %) dont 4/5 pen.
Pertes de balle: 5 .
Passes décisives: 12 passes décisives (Omeyer 5).
Deux minutes : Huljina (24 e, 47 e, 60 e).
Gardiens : Ivezic (51 minutes de la 1 re à la 51 e, 16 arrêts dont 1/2 pen) et Girardin (9 minutes de la 51 e à la 60 e, 1 arrêt dont 0/2 pen.).
Les marqueurs : Rechal 3/3, Aman 0/2, Huljina 3/3, Omeyer 2/3, Beauregard (cap.) 8/10, Foubert 3/5, Freppel 2/6, Ivezic 0/1, Pintor 2/2, Salami 9/11 dont 2/2 pen., Eymann 1/2, François-Marie 7/11 dont 2/2 pen., Ostarcevic 0/2.
Entraîneur : Jean-Luc Le Gall.

Nanterre
: 25 buts pour 51 tirs (49 %) dont 4/5 pen. 13 pertes de balle. 3 passes décisives.
Deux minutes : Lewis (33 e), Dubo (43 e), Garzoli (49 e), Rigault (55 e).
Gardiens : Le Goff (21 minutes de la 39 e à la 60 e, 7 arrêts dont 1/3 pen.) et Jourdan (39 minutes de la 1 re à la 39 e, 8 arrêts dont 0/2 pen.).
Les marqueurs : Garzoli 0/2, Dubo 0/2, Sarni 3/5, Cayez, Haraket 9/16 dont 4/5 pen., Rigault 3/4, Lacritik 5/6, Grain 1/5, Loutoufi 0/1, Lewis (cap.), Madi 2/5, Sossou 2/5. Entraîneur : Cukierman.

Source journal L' Alsace

               

Posté par fredgo à 10:55 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2010

7eme journée, Sélestat - Nanterre

Obrad de fer et Ivezic de feu

            Robin Foubert et Obrad Ivezic n’ont pas laissé tomber le handball pour s’essayer au bras de fer. S’ils jouent aux durs, c’est pour les besoins du calendrier du SAHB. Photo Lucas Cournut

Robin Foubert et Obrad Ivezic n’ont pas laissé tomber le handball pour s’essayer au bras de fer.
S’ils jouent aux durs, c’est pour les besoins du calendrier du SAHB. Photo Lucas Cournut


Après avoir perdu son invincibilité, la semaine dernière à Créteil, Sélestat espère repartir du bon pied ce soir en accueillant Nanterre. Avec, dans les buts, un Obrad Ivezic déterminé à renouer avec la victoire.

        Si Créteil a mis fin à la série victorieuse de Sélestat, cette première défaite de la saison n’a pas mis un terme aux ambitions des Alsaciens. Ils voudront donc repartir de l’avant ce soir à l’occasion de la venue de Nanterre.

        « Je ne considère d’ailleurs pas notre défaite comme un coup d’arrêt, estime l’entraîneur Jean-Luc Le Gall.  Il faut savoir reconnaître que nous sommes tombés sur une équipe plus forte que nous. Nous n’avons pas mal joué car notre jeu était en place et l’état d’esprit était bon. Nous sommes simplement tombés sur meilleur que nous. »

« Le niveau est incroyablement dense »

       Ce revers n’a d’ailleurs pas eu trop de conséquences au classement puisque le SAHB est toujours le leader de la Pro D2. Mais la concurrence s’est rapprochée. Et pour la tenir à distance, il s’agira de s’imposer ce soir contre Nanterre.

       Obrad Ivezic, le gardien serbe des Violets, ne tient pas un autre discours.  « Si on veut monter en D1, il est nécessaire de gagner tous nos matches à domicile. Ce ne sera pas facile car le niveau de ce championnat est incroyablement dense. Je le découvre depuis mon arrivée et je suis surpris. Chaque match est un combat et chaque équipe est capable de battre l’autre. Pour me familiariser avec ce nouveau championnat, je regarde beaucoup de CD de matches. Et je suis toujours étonné de ce que je vois. Un club comme Angers, qui n’a pourtant pas encore gagné un seul match, possède de bons joueurs. Le niveau du handball français est vraiment très élevé. »

        Arrivé à l’intersaison, le natif de Novi Sad, met les bouchées doubles pour se familiariser avec la langue de Molière.   « C’est difficile de parler français, mais je veux arriver à m’exprimer le plus rapidement possible. Car j’aimerais rester longtemps en France. J’aime ce pays et ma femme aussi. Je ne suis d’ailleurs pas du tout dépaysé ici. Je me sens comme à la maison. »

L’esprit d’équipe  avant tout

        C’est peut-être la raison pour laquelle il n’a pas eu besoin d’une période d’adaptation en affirmant sa maîtrise dès les matches de préparation, en affichant d’entrée des stats impressionnantes et rassurantes qui font de lui l’un des meilleurs à son poste dans ce championnat. Raison pour laquelle, sa dernière prestation à Créteil a paru ratée puisqu’il n’a pu stopper que 4 tirs avant de céder sa place à Nicolas Girardin en seconde période.  « Si j’étais déçu dimanche, c’est surtout parce que l’équipe avait perdu. Je n’étais évidemment pas content non plus de ma prestation. Mais j’étais aussi ravi de celle de Nicolas. Il a été proprement incroyable. C’est super pour lui mais aussi pour toute l’équipe. Car c’est important d’avoir une paire de gardien complémentaire. Une bonne équipe, c’est un groupe qui évolue comme un seul joueur. »

      Obrad puise d’ailleurs sa motivation dans les valeurs collectives. C’est aussi lui qui a suggéré que l’équipe joue pour Olivier Jung depuis que ce dernier s’est fracturé un métatarse.  « Ce mec est tellement généreux dans l’effort qu’il m’épate. Et je sais exactement ce qu’il ressent en ce moment. Je sais à quel point c’est difficile. Car j’ai aussi été écarté des terrains en raison d’une rupture des ligaments croisés lorsque je jouais à Bucarest. Alors je veux qu’on lui dédie nos efforts. Qu’on le fasse pour lui. C’est ça l’esprit d’équipe. Non ? »

      Obrad est donc tout l’inverse de ce type au regard sombre comme vous pourrez le découvrir ce soir dans le calendrier du SAHB où les joueurs ont laissé tomber les maillots pour afficher leurs muscles et leur rage de vaincre.  « On s’est bien amusé à poser même si, personnellement, je n’aime pas spécialement ça. On m’a demandé de prendre cet air méchant face à Robin Foubert. » Cette attitude de guerrier, il l’adoptera aussi ce soir, le temps d’un match. Pour aider le SAHB à renouer avec la victoire. Et ne pas laisser le doute s’insinuer.

Christian Weibel
Source L'Alsace

SÉLESTAT — NANTERRE ce soir à 20h
Centre Sportif Intercommunal de Sélestat.
Arbitres : MM. Christophe Dewaele et Renaud Fermon.

 

Sélestat : 12. Ivezic et 33. Girardin dans les buts. Joueurs de champ : 2. Rechal, 5. Aman, 6. Huljina, 8. Omeyer, 9. Beauregard (cap.) ou 4. Beretta, 10. Foubert, 11. Freppel, 15. Pintor, 17. Salami, 19. Eymann, 20. François-Marie, 27. Ostarcevic. Entraîneur : Jean-Luc Le Gall.

Nanterre : 1. Le Goff et 12. Jourdan dans les buts. Joueurs de champ : 4. Garzoli, 7. Dubo, 8. Sarni, 9. Cayez, 15. Haraket, 17. Rigault, 18. Lacritik, 22. Kaszluk, 33. Grain, 49. Loutoufi, 68. Lewis, 94. Sossou. Entraîneur : Yves Cukierman

Posté par fredgo à 09:01 - 20) La saison 2010/11 en Pro D2 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2010

Des images enragées...

         Les joueurs du Sélestat Alsace Handball ont décidé de se mettre à nu. Samedi soir, à l'occasion du match contre l'équipe de Nanterre, le premier calendrier du club élaboré sur le thème du lion, emblème de la ville, sera en vente.

66298_169814229701763_113121762037677_628466_7994554_n

  Pompiers, boulangers, agriculteurs, étudiants des écoles de commerce... Tous ont au moins une fois fait tomber la tenue pour poser nu dans un calendrier de charme. Pourquoi pas eux ? Les joueurs de l'équipe de Sélestat Alsace Handball (SAHB) ont la rage de vaincre et veulent le faire savoir.

Chaque joueur porte, tel un tatouage, la griffe ou le logo du club

       Il y a quelques mois, ils se sont prêtés à une séance de shooting avec Lucas Cournut, photographe strabourgeois, afin de sortir leur premier calendrier « décalé  » intitulé « La victoire est entre nos mains. » Pas de poses suggestives pour les stars locales du ballon, les clichés sont plus chastes que ceux de leurs cousins les Dieux du Stade. « On ne voulait pas faire ce que font tous les clubs qui s'inspirent du calendrier des rugbymen du Stade Français », explique Pascal Muller, responsable de la communication du club.  Ils se sont plutôt inspirés de leur nouveau logo, une tête de lion avec un joueur en pleine action, pour élaborer le calendrier. Chaque joueur porte ainsi, tel un tatouage, la griffe ou le logo du club. Toute une symbolique.

      « Nous l'avons choisi car c'est aussi l'emblème de la ville. On retrouve ainsi dans le calendrier le thème du lion et celui de la rage de vaincre », précise-t-il.  Un joli plan de communication qui vise surtout à rattraper le déficit de notoriété dont souffrirait le club. « Aujourd'hui nous faisons parti des 3/4 clubs de l'élite en Alsace. Mais, même si nous faisons le plein à chaque match, cela reste du handball, et en plus à Sélestat. Nous voulions retravailler l'image du club en nous démarquant. »

        Les joueurs sélestadiens, âgés de 18 à 30 ans, ont donc joué le jeu en prêtant leur belle gueule et leur plastique athlétique.  Les premiers calendriers, tirés à 1 000 exemplaires, seront vendus lors du match contre Nanterre, demain samedi, à partir de 18 heures, au centre sportif intercommunal, au prix de 6 €. Il sera ensuite possible de les commander sur le site Internet du club

    Émilie Skrzypczak
Source DNA

Calendrier

Posté par fredgo à 15:00 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :