Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

21 septembre 2014

CdL: Nantes 30-26 Sélestat

Cdl Nantes

Favori de cette réception du SAHB, le « H » n’a pas manqué son entrée dans cette nouvelle édition de la  Coupe de la Ligue dont il rêve très fort. Les hommes de Thierry Anti ont bien vite pris les affaires en main (4-2 à la 8’) avant que les visiteurs n’inversent la tendance (6-8 à la 16’) grâce à un Jordan François-Marie en pleine forme (5 buts) et un Kévin Beretta (4 unités) tout aussi motivé. Ce changement de leadership ne dura malheureusement pas longtemps pour les visiteurs qui tinrent la comparaison jusqu’à la 24’ (10-10) avant d’inexorablement voir les coéquipiers de Jorge Maqueda (8 buts) prendre le large (15-11). Dans le second acte, Nantes continua d’imposer son jeu fait de défense plutôt régulière et de jeu offensif efficace (21-14 à la 39’). Et si les Alsaciens poussèrent en passant un 1-5 à leurs hôtes (22-19 à la 45’), les forces lâchées pour se rapprocher manquèrent par la suite. Le HBCN géra ensuite son effort et l’emporta. Logiquement.

Les autres matchs

Nantes 30-26 Sélestat
Cesson 25-19 Nîmes
Toulouse 31-29 Aix en Provence
St Raphael 40-39 Tremblay
Chambéry - Créteil

Les autres résumés: ici

Source Lnh

Posté par fredgo à 12:44 - 03b) Coupe de la Ligue - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2014

Résultat Sélestat 23-32 Nantes; Entre joie et tristesse...

yuriy-petrenko-aurait-prefere-d-autres-adieux-pour-son-dernier-match-avec-selestat-mais-le-maintien-est-en-poche-photo-dna-jean-paul-kaiser

Sélestat a perdu, mais Sélestat est maintenu. La défaite contre Nantes, pour la dernière à domicile cette saison, n’aura pas eu de conséquence fâcheuse, Ivry s’étant dans le même temps incliné face à Montpellier. Cette joie s’est mélangée avec une certaine tristesse, dans une soirée marquée par les adieux de nombreux Violets.

Merci qui ? Merci Montpellier ! En s’imposant à Ivry (25-30), les coéquipiers de Thierry Omeyer ont rendu un fier service aux Violets. Ivry, champion de France en 1997, doyen des clubs français en D1, plonge donc en D2, quand Sélestat est assuré de connaître une 21e saison dans l’élite du handball hexagonal.

« On voulait s’en sortir par nous-mêmes », soufflait Jean-Luc Le Gall après la rencontre. Mais ses joueurs n’ont pas vraiment réussi à contrarier une équipe nantaise déterminée à verrouiller sa 4e place synonyme de qualification en Coupe d’Europe.

Pintor : « Ça fait quand même quelque chose… »

Et en seconde période, quand les Alsaciens ont explosé (15-25 à la 47e ), il fallait donc compter sur le résultat des Héraultais pour présager de l’avenir violet. Hier à Ivry (comme à Sélestat d’ailleurs), la logique sportive a été respectée. Et la déception de cette lourde défaite s’est assez vite estompée. « On sera en toujours en D1 la saison prochaine », appréciait le coach sélestadien.

C’est ce qu’il fallait retenir de la soirée d’hier. Mais pas seulement. Cette dernière de la saison à domicile marquait également les adieux de nombreux joueurs avec le public du CSI (Ivezic, Salami, Podsiadlo, Petrenko, Pintor, Rechal et Freppel, en attendant peut-être Eymann et sans compter Celica, le joker médical venu de Cesson).

Alors, il y a eu de l’émotion, de belles accolades, quelques larmes également sans doute. Mais il y a eu aussi un match. Un match que les coéquipiers de Beauregard ont entamé de la meilleure des façons (3-1, 6e ). Et puis Nantes a placé une première accélération, comme un signe annonciateur (3-7, 14e ).

Sélestat réagissait pourtant, dans le sillage de Freppel, impérial pour sa dernière à domicile sous le maillot violet qu’il a si bien porté pendant de longues années. L’ailier droit ne ratait rien, replaçant les siens tout près (10-11, 24e ).

Et si Huck ratait l’égalisation, le jeune Trindade (18 ans) inscrivait son tout premier but en D1 quelques instants plus tard pour remettre les deux équipes à égalité (12-12, 27e ). Mais Nantes allait parfaitement exploiter trois ballons perdus pour virer en tête à la pause (12-15).

Jung et Freppel redonnaient de l’allant à leur équipe (15-17, 34e ). Mais un penalty raté par ce dernier – pour revenir à un but – allait subitement réveiller les Nantais. Les Violets ne réussissaient plus rien, quand leurs adversaires se montraient insolents de réussite. Après quinze (trop) longues minutes sans inscrire le moindre but, les Alsaciens étaient (trop) loin (16-25, 49e ). La fin de match devenait anecdotique, et heureusement sans conséquence.

« On n’a pas été à la hauteur en seconde période, mais Nantes n’est pas quatrième par hasard », analysait Jean-Luc Le Gall. Battu, mais maintenu, Sélestat pouvait pousser un ouf de soulagement.

Le club alsacien sera toujours en D1 la saison prochaine. Nombre de ses joueurs ne seront plus là, à l’image du défenseur Guynel Pintor (Créteil). « Ça fait quand même quelque chose, lançait, avec une pointe de tristesse, le Martiniquais, formé à Sélestat. Ça fait sept ans que je suis là… »

Oui, tout le monde avait le cœur partagé hier…

Source Dna.

Posté par fredgo à 12:57 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mai 2014

25ème journée: Sélestat-Nantes; Le point de la serénité ?

 

la-bande-a-jean-luc-le-gall-aimerait-finir-a-domicile-par-un-succes-photo-dna-franck-delhomme

Pour se mettre définitivement à l’abri à deux journées de la fin, Sélestat n’a plus besoin que d’un seul point. Mais face à Nantes, candidat au podium final, la cueillette se révèle périlleuse sinon hors d’atteinte.

Il est déjà loin, le match aller, et ne peut plus servir de référence. C’est en effet lors de la 2e journée du parcours que Nantais et Sélestadiens s’étaient séparés sur un score de 32-27. L’équipe au logo « H » a ensuite réalisé un parcours très satisfaisant pour compter, aujourd’hui, dix victoires de plus que le SAHB (16 contre 6).

« Nous ne venons pas à Sélestat pour dérouler mais avec concentration et motivation pour chercher l’Europe », prévient Thierry Anti. Son équipe reste sur un confortable succès de sept buts face à Cesson/Rennes et se retrouve en concurrence avec Montpellier pour la troisième marche du podium final.

« On joue bien, mais il manque toujours un but »

S’il estime que Sélestat a toute sa place au plus haut niveau – « Je ne vois pas Ivry battre Montpellier… » –, le coach nantais compte bien terminer cette saison en apothéose « et faire la fête avec notre public pour le dernier match face à Toulouse. »

Le SAHB n’est pas dans les mêmes dispositions après un nouvel échec à Chambéry. « On joue bien, mais il manque toujours un but, se désole Jean-Luc Le Gall. On n’est jamais loin, mais il nous faut corriger quelques petites erreurs. » L’entraîneur des Violets sait qu’elles ne pardonneront pas face à une équipe du haut du tableau, et il ne veut surtout pas imaginer un scénario catastrophe sous forme d’un quitte ou double à Dijon pour la clôture.

Nantes, c’est du lourd et pour déplacer la troisième meilleure défense du championnat, où œuvre un ancien joueur de Sélestat, Feliho Rock, il faudra être à la fois costaud et malin. « C’est un 4e qui se battra jusqu’au bout pour obtenir la 3e place. Il était présent en Coupe d’Europe, en Coupe de France et en Coupe de la Ligue avec un bon gardien, Skoff, et une pléiade de joueurs espagnols qui marquent pas mal de buts. »

Dans les rangs du SAHB, Petrenko, incertain, a finalement obtenu le feu vert médical hier soir, tandis que Salami laissait sa place à Huck. « Après, je n’ai pas cinquante mille solutions… », rappelle Le Gall.

Les Violets aimeraient pourtant finir sur une bonne note après un cycle retour plus gris foncé que clair. « C’est notre dernier match à la maison et on va essayer de faire plaisir à notre public, annonce Frédéric Beauregard. Huit de nos copains ne seront plus avec nous la saison prochaine et notre ambition est de faire un gros match. »

Tant mieux pour l’intérêt immédiat. « Nantes n’avait pas fait un match terrible à l’aller et on aurait pu les inquiéter un peu plus. Mais là ils cherchent les points pour la 3e place et ils vont tout donner. Il faudra batailler pour nous mettre à l’abri. » Et donc prendre au moins ce point du match nul.

Car, parallèlement, subsiste ce risque, même minime, qu’Ivry réalise l’exploit de sa saison. « Mais je trouverais stupide que Montpellier a réalisé une grosse partie devant Paris pour aller perdre à Ivry ! » conclut l’arrière gauche sélestadien.

CSI de Sélestat, salle Germain-Spatz.
Arbitres. MM. Karim et Raouf Gasmi.

SÉLESTAT AHB : 12. Ivezic et 69. Fulop aux buts ; 3. Jung, 5. Petrenko, 9. Beauregard, 10. Trindade, 11. Freppel, 14. Celica, 15. Pintor, 2. Huck, 19. Rechal, 20, François-Marie, 23. Vujovic, 68. Eymann. Entraîneur : Jean-Luc Le Gall.
HBC NANTES : 12. Maggaiz et 16. Skoff aux buts ; 2. Entrerrios Rodriguez, 3. Toumi, 4. Vujic, 5. Gharbi, 6. Claire, 7. Rivera Folch, 9. Camarero, 10. Jonsson, 13. Feliho, 15 Garcia Rubio, 19. Maqueda Peno, 22. Tournat. Entraîneur : Thierry Anti.

Source Dna par Hubert Letz

Posté par fredgo à 12:15 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 septembre 2013

Résumé de la 2ème journée: Aymen Toumi (Nantes) vous salue bien !

    

Aymen Toumi

      Le petit ailier tunisien Aymen Toumi a marqué son entrée dans le championnat français en inscrivant huit buts au sein d'une équipe de Nantes victorieuse face à Sélestat. Après le succès à l'arrachée de Paris face à Chambéry et de Dunkerque sur Toulouse, Cesson en état de grâce à Nîmes, réussit un excellent début de saison. Tout comme St Raphaël et Montpellier.

    Il a signé en lettres majuscules son entrée à Beaulieu. Aymen Toumi (notre photo de tête), nouvelle recrue de Nantes cette saison...

 

Nantes HContreSélestat

  HBC Nantes     32-27    Sélestat Alsace HB 

     

freppel_riou

  Nantes qui devait se passer des services de Jorge Maqueda (entorse au genou) et d’Alberto Entrerrios (élongation) ne s’est jamais senti en danger face à Sélestat, prenant le large dès la 10ème minute (6-3). Les Alsaciens ont bien tenté de réagir mais en vain, bon nombre de tirs notamment en 1ère période vont buter sur Gorazd Skof, le gardien nantais (17-12 à la pause). A la reprise, les deux équipes ayant cafouillé quelques ballons, le score va longtemps se stabiliser avant que Sélestat ait l'espoir de recoller (22-20 à la 44ème) sous l'impulsion de Fred Beauregard et Arnaud Freppel (notre photo ci-dessus). En vain puisque les hommes de Thierry Anti grâce à deux buts d'affilée du héros tunisien de la soirée, vont reprendre le large sans jamais rien lâcher (32-27 score final).

Les autres matchs:

St Raphael 29-26 Tremblay      
    Si Nantes peut être pour le moment satisfait de son recrutement, à St Raphaël, on ne l'est pas moins avec notamment la filière danoise. Face à Tremblay, Morten Olsen (notre photo) et son compère Alexander Lynngaard ont été les principaux animateurs d'une équipe varoise où ...

Nimes 22-27 Cesson      
      Nîmes... parlons-en ! A la bodega du Parnasse, à l'issue de la rencontre perdue face à Cesson, la sangria avait un goût amer. Jamais les Gardois n'ont été en mesure d'offrir la réplique escomptée...

Dijon 22-27 Montpellier      Quand dès la 6ème minute, Montpellier avait pris cinq buts d'avance sans en avoir concédé un seul et que Dijon courait déjà après le score, le public bourguignon commençait à se préparer à l'inconfort...

Ivry 20-21 Aix       Lorsqu’à l’ultime seconde du match entre Ivry et Pays d’Aix, Alexandros Vasilakis (notre photo) a hérité du pénalty qui pouvait faire basculer le score en faveur des Provençaux, l’arrière grec qui jusque-là ne s’était pas ...

Dunkerque 31-27 Toulouse  

PSG 30-29 Chambery  

Le classement après x journées:

Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But -    
1 Montpellier 4 2 2 0 0 66 50    
- Nantes 4 2 2 0 0 61 51    
- Dunkerque 4 2 2 0 0 61 53    
- St Raphael 4 2 2 0 0 64 59    
5 Cesson 3 2 1 0 1 57 52    
- Paris 3 2 1 0 1 59 58    
7 Sélestat 2 2 1 1 0 52 53    
- Aix en Provence 2 2 1 1 0 49 60    
9 Chambéry 1 2 0 1 1 59 60    
- Toulouse 1 2 0 1 1 56 60    
11 Ivry 0 2 0 2 0 44 50    
- Nîmes 0 2 0 2 0 55 62    
- Tremblay 0 2 0 2 0 52 59    
- Dijon 0 2 0 2 0 43 51    

Source Handzone

 

Posté par fredgo à 12:10 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Après match : Nantes 32-27 Sélestat

Feliho et les violets

Vendredi dernier, les violets du HBC Nantes se sont imposés à domicile face au SAHB. Réactions des deux équipes:

Thierry Anti, coach du HBC Nantes:
« Deux victoires d'entrée dans ce début de championnat, c'est vrai que cela ne m’est jamais arrivé depuis que je suis nantais. J’ai vu de bonnes séquences… et parfois un peu de flottement. Du coup, on a du mal à trouver le rythme sur quelques rotations. »

« C’est la première fois que l’on doit gérer la base arrière sans Alberto et Maqueda. On a fait de bonnes choses à ce niveau en défense mais en attaque, dès qu’on ralentit, on se retrouve en difficulté. Gunnar va se remettre dedans, d’autant qu’il pète la forme à l’entrainement, ça va venir. Toumi a montré une facette de son potentiel, de son jeu : c’est le joueur que l’on a recruté! Maintenant, il faudra que l’on fasse beaucoup mieux à Montpellier pour espérer quelque chose… »

c4c8c68e9127b84fd845da93e1ff4d42img3000

Frédéric Beauregard, arrière gauche du SAHB
« Il y a eu trop de pertes de balles, de mauvaises passes… C’est quand même dommage de rater le coche de cette façon. On a été capable de mettre le coup d’accélérateur quand il fallait et on a tout gâché. On avait une opportunité de revenir dans le match, de bousculer cette équipe sans trois de ses meilleurs joueurs et on n’a pas réussi à être à 200%… A nous de vite retravailler afin de se mettre à  l’abri. »

Source HBCNantes

 

 

Posté par fredgo à 12:08 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Nantes 32-27 Sélestat; Sélestat est passé à côté d’une bonne occasion

frederic-beauregard-a-le-sentiment-qu-une-victoire-etait-a-la-portee-de-son-equipe-vendredi-a-nantes-photo-denis-werwer

Si dans l’absolu la défaite de Sélestat à Nantes (32-27) peut paraître logique, il y avait peut-être mieux à faire chez l’un des prétendants aux premières places de la LNH diminué par l’absence de ses deux principales armes offensives.

Dans les talk-shows qui fleurissent sur les nombreuses chaînes sportives, les chroniqueurs s’échinent à refaire les matches à coup d’analyses, de palettes, de si et de ça. Vendredi soir après la douche, les Sélestadiens ont aussi ressassé leur production en se disant qu’ils étaient passés à côté d’une bonne occasion en Loire-Atlantique. Frédéric Beauregard, qui n’a jamais sa langue dans la poche, estime même que son équipe aurait dû rafler la mise.

« On a commis trop d’erreurs »

« Ce match, il fallait le gagner, n’hésite pas à lancer celui dont les cinq buts ont rallumé l’espoir d’un renversement de situation en milieu de deuxième période quand son équipe est revenue de 18-12 à 22-20 à l’entrée du dernier quart d’heure. On a plein de raisons d’avoir des regrets car il y avait bien mieux à faire qu’une défaite de cinq buts chez une équipe où manquaient trois de ses meilleurs joueurs (Maqueda, Entrerrios et Sayad). Il aurait simplement suffi d’être à notre niveau, de développer le jeu que l’on sait produire pour se donner une chance de remporter ce match. Mais on a commis bien trop d’erreurs en attaque pour être en mesure d’y arriver. Et ça, c’est vraiment regrettable. »

Dans une salle où les Alsaciens ont toujours subi la loi du HBCN, comme beaucoup d’autres équipes d’ailleurs et notamment le PSG qui y a subi son unique défaite en championnat la saison passée, il aurait fallu gaspiller beaucoup moins de ballons en attaque. Car les 16 pertes de balle sur l’ensemble de la partie ont fini par coûter cher, très cher même, au SAHB. « Nous avons pêché par excès de précipitation , regrette l’arrière gauche de Sélestat. Si on s’était appliqué à faire circuler la balle comme on sait d’ailleurs très bien le faire, on aurait évité de donner des occasions de contres à nos adversaires qui ne se sont d’ailleurs pas privés de les exploiter. »

Si Sélestat veut prétendre à autre chose que de jouer le maintien contre des équipes de la seconde partie du tableau, ses joueurs doivent apprendre à saisir leur chance contre des concurrents plus huppés. A l’image du point qu’ils avaient ramené de Chambéry la saison dernière. Ils auraient eu fière allure s’ils avaient réussi à créer la surprise dans une salle réputée imprenable où la meilleure défense de la Ligue s’amuse à détruire systématiquement le potentiel offensif de ses visiteurs. « C’est bien ce qui m’embête le plus, fulmine le Martiniquais. On n’a peut-être plus beaucoup d’autres occasions de pouvoir faire un coup chez une équipe du top 5. Je suis d’ailleurs persuadé qu’on aurait gagné ce match si l’on avait joué à la maison. Pour passer un cap, il est impératif de gagner en régularité. C’est ce qui compte dans un championnat aussi relevé que celui où on évolue. »

Une surprise contre Dunkerque ?

Si les deux points leur sont donc passés sous le nez, les Sélestadiens veulent aussi retenir du positif de leur voyage en Loire-Atlantique comme le souligne encore Frédéric Beauregard. « On a senti de la rage par moments, l’envie de ne pas être ridicule. Quand on a su recoller au score tant en première qu’en deuxième période, c’est en jouant en équipe. Je ne veux pas dire qu’il n’y a pas de leader chez nous, mais le plus gros, c’est l’équipe. C’est tous ensemble qu’on peut y arriver. »

C’est ce qu’ils vont essayer de faire dès mercredi prochain à l’occasion de la réception de Dunkerque qui étrenne ses galons européens cet après-midi à Kielce (Pologne) pour sa grande première en Ligue des Champions. Sur le papier, le vice-champion de France ressemble aussi à un épouvantail. « On va jouer crânement notre chance. Ce sera peut-être notre Kinder surprise… » Mais pour mériter cette petite douceur, il faudra aller au charbon. Et ne pas rater le coche une deuxième fois.

Source l'Alsace

Posté par fredgo à 12:05 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 septembre 2013

2ème journée: Nantes-Sélestat; La muraille de l’Ouest

rdan-francois-marie-sait-que-selestat-n-est-pas-favori-contre-nantes-cela-n-empeche-pas-l-arriere-droit-violet-de-rever-a-un-succes-photo-dna-franck-delhomme

C’est tout simplement la meilleure défense du dernier championnat qui se dresse devant Sélestat. Les Violets espèrent la lézarder pour s’offrir un succès de prestige sur les bords de la Loire.

C’est sans aucun doute l’un des déplacements les plus périlleux de la saison. C’est ainsi à Beaulieu que le Paris Saint-Germain a concédé sa seule défaite en championnat la saison dernière.

« On y va pour gagner, même si on sait que ce sera compliqué », reconnaît, ambitieux mais lucide, Jordan François-Marie.

« On a déjà accroché de grosses équipes. On croit en nous »

Si Sélestat ne craint personne, son arrière droit sait que Nantes reste sur trois succès face aux Violets. « On va tout faire pour que ça s’arrête… »

Jordan François-Marie n’est pas du genre à baisser la tête devant l’adversité. Nantes, son gros budget et ses champions du monde espagnols (Maqueda, Rivera, Entrerrios) ne l’effraient pas.

« Ils font partie du Top 5, nous non, souffle “Jojo”. Nous ne sommes pas favoris. Mais on endosse souvent ce costume-là depuis que l’on est remonté en D1. On peut rêver. »

Le rêve prendra la forme, inévitablement, d’un match parfait, un de ceux que les joueurs de Jean-Luc Le Gall avaient su réussir la saison passée contre Montpellier ou Chambéry.

Jordan François-Marie le sait : « Si on laisse leurs cadres, Entrerrios et Rivera, jouer, ils vont faire le spectacle et ce sera très difficile pour nous. Si on arrive à les arrêter… »

L’arrière-garde sélestadienne s’est montrée performante face à Dijon samedi dernier pour les trois coups de la saison. C’est surtout de l’autre côté du terrain que les coéquipiers de Yuriy Petrenko devront se sublimer. La défense nantaise, la meilleure du dernier championnat, a parfois malmené les ambitions alsaciennes.

« On a souvent du mal à attaquer leur défense, très haute et agressive, explique le jeune arrière droit. On a travaillé cette semaine pour trouver des options tactiques. »

Mettre du mouvement, attaquer les intervalles : les solutions existent. C’est davantage leur application qui peut se révéler insoluble. « Il faudra une nouvelle fois être bons défensivement si on veut développer notre jeu rapide et s’offrir ainsi des buts “faciles”. »

Nantes devra faire sans Maqueda, son puissant arrière droit (entorse du genou). Forcément un point positif, même si son alter ego sélestadien se souvient que son remplaçant, l’ancien Mulhousien Michele Skatar, avait fait très mal aux Violets la saison passée lors du match retour (7 buts).

Surtout, les Violets ont gagné hier la Loire-Atlantique débarrassés de toute pression après l’indispensable succès décroché contre Dijon. « Le travail a été bien fait la semaine dernière, estime Jordan François-Marie. Mais ça ne rend pas ce match plus facile à aborder. Ça reste une rencontre où nous avons nos chances. On a déjà accroché de grosses équipes. On croit en nous. »

Nantes ne faisait pas partie du tableau de chasse sélestadien la saison passée. Qu’en sera-t-il pour la 20e saison en D1 ?

Source Dna

Posté par fredgo à 12:45 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Vu côte de : Nantes est impatient de retrouver son public

 

Freppel contre Nantes

L’entraîneur du HBC Nantes, a rappelé l’importance de remporter ce premier match de la saison au Palais des Sports de Beaulieu pour affirmer ses ambitions. Il note aussi la grande motivation de tous ses joueurs à l’idée de retrouver le public nantais.

La réception de Sélestat, vendredi soir au Palais des Sports de Beaulieu, lance réellement la saison du HBC Nantes, vainqueur lors de la première journée à Ivry. Les hommes de Thierry Anti devront faire sans l’arrière droit Jorge Maqueda, qui n’a pas manqué une rencontre la saison passée. « C’est un joueur très important mais l’équipe doit être capable de gagner des matches sans certains joueurs cadres, prévient Thierry Anti. Cela veut dire qu’elle a grandi et est conforme aux ambitions dévoilées avant le début de la saison. »

L’entraîneur du H évoque aussi la grande envie de chacun de ses joueurs de disputer cette première de la saison à domicile. Il devrait donc intégrer dans son groupe Aymen Toumi et Gunnar Jonsson. « Il était prévu qu’Aymen effectue son retour, poursuit Anti. Je pensais encore préserver Gunnar mais il a très envie de jouer et vu ce qu’il montre à l’entraînement, il est prêt et il mérite d’en être. »

SOurce Ouest France

Posté par fredgo à 12:34 - 02e) Vu par nos adversaires... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Nantes - Selestat; Un coup d'envoi spécial otage "On ne les oublies pas"

On ne l'oublie pas

    Demain soir, le coup d’envoi de la rencontre sera donné par le comité de soutien aux otages du Sahel. Cela fait trois ans, cette année, que les otages, dont un jeune originaire de Couffé ont été enlevés au Sahel.

Le président du HBC Nantes, Gaël Pelletier, précise que «malheureusement, nous nous retrouvons de nouveau un an après. Ce qui veut dire qu’il n’y a pas eu d’issue favorable. Nous ne pouvons rester insensible quand des citoyens sont privés de liberté. La Solidarité est une des valeurs fortes du club, sur laquelle se forge l’identité du «H». Une nouvelle fois, le HBC Nantes donne la possibilité aux proches de Pierre Legrand de faire entendre leurs voix.»

Source HBCN

 

 

 

Posté par fredgo à 12:25 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Avant Nantes- Sélestat : Forfait de Maqueda, Entrerrios incertain...

 

Alberto Entrerrios pourrait déclarer forfait pour la réception de Sélestat

     Déjà privé de Jorge Maqueda, le HBC Nantes, qui accueille ce vendredi soir Sélestat (20h30) pour le compte de la 2e journée de LNH, pourrait déplorer le forfait d'Alberto Entrerrios. Le capitaine du «H» ne s'est pas entraîné hier, touché au mollet en début de séance. Un mollet qui a déjà contrarié le champion du monde espagnol la saison passée.

Source Ouest France

Posté par fredgo à 12:25 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,