Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

06 novembre 2013

8ème journée: Sélestat - Nimes; Le SAHB veut renouer avec la victoire face à Nîmes

      

le_sahb_compte_sur_la_force_de_frappe_de_pawel_podsiadlo_pour_forcer_le_verrou_nimois_photo_dominique_gutekunst

Au cours d’une semaine particulière qui se termine par la réception de Paris dimanche en Coupe de la Ligue, Sélestat doit avant tout se remettre à gagner dès ce soir en championnat, même si la réception de Nîmes n’a rien d’une sinécure.

     Cela va bientôt faire deux mois que le SAHB n’a plus offert une victoire à son public. Et ça commence à faire long. Sans que la situation soit catastrophique, il est néanmoins urgent de remettre des provisions dans le garde-manger de la maison violette. La venue de Nîmes, ce soir au CSI, est une occasion à ne pas manquer surtout après trois défaites de rang.

Une nouvelle donne

Seulement voilà, le promu a joliment réussi son retour au sein de l’élite au point de faire partie des bonnes surprises du début de championnat. Avec trois points de mieux que leur hôte alsacien, les Gardois ont marqué les esprits en occupant la 8e place de la LNH en compagnie de Chambéry. « C’est une équipe qui joue bien et qui a changé depuis la dernière fois qu’on l’a rencontrée , prévient Pawel Podsiadlo. Je la connais moins puisqu’on ne l’a pas plus croisée depuis deux ans. Mais sur ce que j’ai vu en vidéo, c’est fort. Et ses résultats le prouvent. Ce match sera difficile. On le sait mais on est obligé de gagner. » Si l’arrière polonais du SAHB renouvelle la prestation qu’il avait livrée deux ans plus tôt contre ce même adversaire, il donnerait un bon coup de main à son équipe. Le 19 novembre 2011, Pawel Podsiadlo avait flambé comme rarement depuis son arrivée en Alsace. Ses 10 buts sur 11 tirs rien qu’au cours de la seconde période avaient permis à son équipe de faire sauter le verrou nîmois en s’imposant 35-26. Les 12 réalisations du buteur des Violets, qui a fini à chaque fois dans le top 10 des meilleurs marqueurs du championnat, associés aux 10 autres de Frédéric Beauregard avaient été les détonateurs du feu d’artifice alsacien.

« Un affront à laver »

Une claque que les Nîmois n’ont pas oubliée, surtout leur entraîneur Jérôme Chauvet qui a confié son envie de revanche au site officiel de l’USAM. « La dernière fois qu’on est venu ici on a pris 13 buts (NDLR : en fait 9 seulement). On a tous des défaites derrière nous mais celle-là est mémorable. On a un affront à laver. » Nîmes qui s’était imposé trois fois de suite à Sélestat depuis 2006, va puiser dans ses souvenirs pour reprendre ses bonnes habitudes.

« Les Nîmois ont aussi une nouvelle défense en homme à homme qu’il faudra pouvoir contourner , redoute Pawel Podsiadlo. C’est plutôt inhabituel mais nous avons les armes pour y arriver. Et nous devons aussi défendre très fort pour nous mettre sur le chemin de la victoire. Avant Montpellier notre défense était plutôt hermétique. Il faut que nous retrouvions ces vertus. A Toulouse, nous avons été dans le coup pendant 45 minutes. Ce n’est que parce qu’on a connu un trou de 5 minutes durant lesquelles on encaisse 4 ou 5 buts qu’on perd. J’espère qu’on tiendra 60 minutes cette fois. Car il faut le gagner ce match. »

Un match pour lequel le sélectionné sélestadien pour le premier Hand Star Game en décembre à Bercy a décliné un stage avec la sélection polonaise. « J’ai préféré rester à Sélestat et travailler pour le championnat qui est plus important qu’un rassemblement de l’équipe réserve de Pologne ». Le meilleur bras sélestadien depuis le début de la saison (34 buts à 55 %) mesure l’importance de ce premier rendez-vous de la semaine. C’est un tournant pour la suite qui peut relancer son équipe vers le haut. « Contre Nîmes, il faudra prendre des points et on aura alors le temps de se projeter sur le match de coupe contre Paris où notre but sera de montrer à tout le monde qu’on est une bonne équipe. » Ce soir, le SAHB compte sur son All Star pour lui permettre de décoller.

SÉLESTAT - NÎMES
ce soir à 20h Salle Germain Spatz.
Arbitres : MM. Reveret et Pichon.

Sélestat :
Aux buts:  12. Ivezic et 69. Fulop 
Les joueurs: 3. Jung, 5. Petrenko (cap.), 6. Pesic, 7. Beretta, 8. Podsiadlo, 9. Beauregard, 11. Freppel, 15. Pintor, 17. Salami, 19. Rechal, 20. François-Marie, 68. Eymann.
Entraîneur : Jean-Luc Le Gall.

Nîmes :
Aux buts:1. Idrissi et 92. Desbonnet 
Les joueurs: 2. Mourioux, 3. Haon, 4. Gallego, 6. Rebichon, 7. Massard-Chenet, 10. Saurina, 11. Zens, 15. Fernandez, 17. Waeghe, 23. Ferreiro, 27. Tesoriere (cap.), 28. Kovac.
Entraîneur : Jérôme Chauvet.

Source journal L'alsace

Posté par fredgo à 12:32 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 septembre 2013

PODSIADLO Pawel

Violet pendant 3 saisons de 2011 à 2014

Pawel Podsiadlo

Nationalité:

20px-Flag_of_Poland_svg

Polgne
Né le: 29/03/1986
A:
Taille: 199 cm
Poids:   98kg (2012)

Poste: Arrière gauche
Numéro: 8

Sélections : ?

Palmarès :
Champion de Pologne 2010
Vainqueur de la Coupe de Pologne 2010 et 2011
1/8 Finaliste de l'EHF Champion's League 2010
7ème meilleur buteur LNH: 139buts (saison 2011/12)

20111110 Podsiadlo Cesson

Club actuel:          Drapeau de la France Nîmes (LNH)

Saison 2014/2015 :Drapeau : France Nîmes (8ème LNH)
Saison 2013/2014 :Drapeau : France Sélestat (11ème LNH)

Saison 2012/2013 :Drapeau de la France Sélestat (8ème LNH)
Saison 2011/2012 :Drapeau de la France Sélestat (7ème LNH)
Saison 2010/2011 :Drapeau de la Pologne Kielce (D1 Pologne)
Saison 2009/2010 :Drapeau de la Pologne Kielce (D1 Pologne)
  

Nbre de matchs joué en violet*: 70 matchs
Nbres de buts marqués: 354/653 (54.2%)
Moyennes de buts marqués par matchs: 5.05
* hors matchs coupe de france et de la Ligue
        

Ses saisons en Violet:

Saison 2013/2014 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 19
Buts sur tir: 70/135 (51.85%) 
Buts sur penalty: 10/16 (62.5%)
Total buts: 80 (28ème)
2 minutes: 1
Sa saison: S'il

Saison 2012/2013 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 26
Buts sur tir: 111 (55%)
Buts sur penalty: 17 (68%)
Total buts: 138
2 minutes: 2
Sa saison: S'.  

Saison 2011/2012 : Sélestat (LNH)
Nombre de rencontres: 26
Buts sur tir: 115/231
Buts sur penalty: 24
Total buts: 139
2 minutes: 7
Sa saison: S'il lui aura fallu quelques matchs pour s'adapter au système de jeu ''à la française'', il a su ensuite trouver sa place et a fait parlé la poudre! Il fini 7ème meilleur buteur de la saison et meilleur buteur Sélestadien avec 7 buts en moyenne par matchs sur les 20 dernières journées.  

Le violet il a fièrement porté, violet il restera !

Merci Pawel, Merci Olo...

Posté par fredgo à 00:03 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 avril 2013

Avant Sélestat – Toulouse: La classe internationale

-retrouve-l-equipe-nationale-de-pologne-la-semaine-derniere-la-recompense-de-ses-belles-prestations-sous-le-maillot-violet-photo-archives-dna-franck-delhomme

De retour en équipe de Pologne, l’arrière gauche violet Pawel Podsiadlo entend faire profiter Sélestat de son statut d’international. Dès demain contre Toulouse dans « un match à quatre points ».

Les premiers mots évoquent une légitime fierté. Celle de représenter la Pologne et de retrouver une sélection qu’il n’avait plus fréquentée depuis plus de deux ans. « Je suis vraiment fier de jouer pour mon pays. Et les matches internationaux, c’est le top niveau », souffle Pawel Podsiadlo.

« Je l’attendais depuis longtemps ! »

Fier et dans une certaine mesure soulagé. S’il a trouvé depuis son arrivée à Sélestat le temps de jeu qui lui manquait à Kielce (le plus grand club polonais), l’arrière gauche avait disparu des radars de l’équipe nationale. Et même une première saison réussie en Alsace (7e meilleur buteur de D1 l’an passé) n’avait pas suffi pour attirer le regard du sélectionneur Bogdan Wenta.

L’arrivée de l’Allemand Michael Biegler à la tête des “Gladiateurs” en septembre 2012 a changé la donne. Le nouvel homme fort de la sélection polonaise, s’il n’a pas encore fait un crochet par le CSI, n’a pas manqué d’observer les performances de Podsiadlo, via la vidéo, sous le maillot violet. Et il l’a appelé pour participer la semaine dernière aux deux matches qualificatifs pour l’Euro-2014 face à la Suède.

« Je l’attendais depuis longtemps ! », sourit “Olo”, rassuré de constater que le fait d’évoluer dans l’Hexagone ne semble plus être un handicap pour évoluer en équipe nationale. « J’espérais toujours être appelé, poursuit l’arrière gauche sélestadien. Le sélectionneur a changé, une nouvelle génération de joueurs arrive, c’est une bonne chose. »

S’il n’a pas joué, car « malade et sous antibiotiques », lors du premier rendez-vous contre les Suédois (défaite 28-21), Pawel Podsiadlo a foulé le parquet durant une vingtaine de minutes lors de la deuxième confrontation face aux Scandinaves (victoire 22-18).

Suffisant pour s’illustrer, puisque quatre passes décisives sont venues ponctuer sa sixième sélection. « Je n’ai pas marqué, mais j’espère que ce sera le cas la prochaine fois. Le coach était content de ma prestation. »

S’il savoure ce retour sous le maillot polonais, Pawel Podsiadlo sait qu’il n’est pas encore installé. « Je dois me battre pour avoir ma place. Il y a de très bons joueurs à mon poste. » La concurrence a pour noms Karol Bielecki (Kielce), Michal Jurecki (Kielce) ou Mariusz Jurkiewicz (Atletico Madrid). Toutes proportions gardées, c’est un peu comme si “Olo” devait déloger Nikola Karabatic, William Accambray et Jérôme Fernandez en équipe de France !

Raison pour laquelle l’arrière gauche ne pense pas encore au prochain Euro au Danemark. Première de son groupe, à égalité de points avec la Suède, la Pologne devra battre les Pays-Bas et l’Ukraine en juin pour valider sa qualification. « Je ne raisonne pas comme ça, mais étape par étape. Je pense avant tout à bien jouer avec Sélestat, pour pouvoir être appelé lors du prochain rassemblement. »

Lucide, Pawel Podsiadlo n’en reste pas moins ambitieux. « Je ne suis pas assuré d’être rappelé en juin. Mais je l’espère. »

« Ce n’est pas nouveau pour moi »

Le Sélestadien, s’il a déjà tutoyé le très haut niveau avec Kielce – « Ce n’est pas nouveau pour moi, j’ai souvent affronté Veszprém, Barcelone et les meilleurs clubs européens en Ligue des champions » –, sait tout le bénéfice qu’il peut retirer de cet export à l’international. « C’est une occasion supplémentaire de progresser, une nouvelle expérience pour moi. »

Une expérience dont il entend faire profiter Sélestat, dès demain face aux Toulousains, dans un match important pour les Violets, « un match à quatre points ». « Même si elle déplore beaucoup de blessés, Toulouse reste une bonne équipe. Surtout avec un joueur comme Jérôme Fernandez, capable de marquer dix buts lors de n’importe quelle rencontre… »

Le duel des deux arrières gauche internationaux, demain au CSI, ne devrait pas manquer de saveur.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:26 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 septembre 2012

Salami est de retour, un an après !

    

michal-salami-a-montre-lors-des-matches-de-preparation-que-sa-blessure-au-genou-n-etait-plus-qu-un-l

Presque un an jour pour jour après sa grave blessure au genou, l’ailier gauche sélestadien Michal Salami va refouler les parquets de LNH, prêt à reprendre sa marche en avant.

Michal Salami a dû apprendre à prendre son mal en patience. Auteur d’un début de saison 2011-2012 tonitruant (12 buts en deux matches), l’ailier gauche violet est stoppé dans son élan, le 17 septembre à Tremblay. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou, le Polonais voit sa saison terminée sitôt commencée.

« C’est difficile de ne pas pouvoir toucher le ballon »

   « C’était ma première grosse blessure, explique-t-il. C’était vraiment dur, surtout au début. » Le sentiment de manque ne tarde pas à l’envahir, comme n’importe quel sportif contraint et forcé à squatter la salle de soins. « C’est difficile de ne pas pouvoir toucher le ballon, de ne plus être avec l’équipe et de ne pas pouvoir aider ses coéquipiers. »
   Le bon déroulement de sa rééducation lui redonne le sourire et l’espoir de retrouver les terrains avant la fin du championnat. Ce n’est finalement pas en D1 que Michal Salami a effectué son retour à la compétition, mais à Dieulouard, le 12 mai dernier, avec une réserve violette qui allait assurer la montée en Nationale 1 ce soir-là.

Sans aucune appréhension

   « J’avais un peu peur avant ce match, avoue-t-il. Mais tout s’est bien passé. Depuis, je ne pense plus à mon genou quand je rentre sur le terrain. »
   Demain soir face à Nantes, un an presque jour pour jour après sa blessure, le Sélestadien va enfin refouler les parquets de LNH. Sans aucune appréhension. « Je me sens bien, à 100%. Les matches de préparation se sont bien déroulés. »
Michal Salami ne pense plus qu’à reprendre le fil de sa carrière et retrouver une LNH en plein essor. « Le niveau a augmenté, toutes les équipes ont effectué un gros recrutement. Ce championnat va être intéressant », estime celui qui s’apprête à croiser les meilleurs ailiers de France, Luc Abalo en tête.

La sélection polonaise en ligne de mire

   Le Sélestadien nourrit également un objectif plus personnel : retrouver la sélection polonaise. « C’était mon but en début de saison dernière avant ma blessure. C’est toujours dans un coin de ma tête. Cela dépendra de mes prestations. » Il lui faudra bien entendu pour cela briller sur les parquets de l’Hexagone sous le maillot violet.
   S’il a manqué la quasi-totalité du championnat la saison dernière, l’ancien de Kielce ne se considère pas comme une recrue. « J’entame ma sixième saison à Sélestat », souffle le joueur de 30 ans dans un large sourire.
   Sa longue indisponibilité aura permis à Kevin Beretta de se révéler. Avec le retour de Michal Salami, Sélestat dispose aujourd’hui d’un des meilleurs duos de D1 au poste d’ailier gauche. Ce ne sera pas de trop dans ce championnat de plus en plus haut de gamme…

Source Dna

Posté par fredgo à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,