Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

11 février 2016

J14: Duel de leaders à Cherbourg

Les Normands, toujours invaincus à domicile, reçoivent Billère, avec qui ils partagent la première place, pour le choc au sommet de cette 14e journée de Handball ProD2. Au total, quatre équipes du Top 6 seront en déplacement, ce qui augure peut-être de nouveaux changements à l’avant

sans-titre

MASSY ESSONNE HBSELESTAT ALSACE HB,
samedi 13 février à 20h30

Classement général :
Massy     11e (25 pts ; +7)
Sélestat : 4e (29 pts ; +29)

Attaque :
Massy  (362 buts – 9e)
Sélestat (339 buts – 12e)

Défense :
Massy   (355 buts – 3e)
Sélestat (310 buts – 1er)

Meilleurs buteurs :
Massy      Junior REAULT (65 buts) 
Sélestat    Kosta SAVIC   (51 buts)

Gardiens :
Massy  Vladimir PERISIC (140 arrêts) 
Sélestat  Julien MEYER   (136 arrêts)

Cinq derniers résultats :
Massy : VNVN
Sélestat : DVDVV

Les enjeux : Voilà un duel qui s’annonce âpre entre la meilleure défense du championnat, Sélestat, et la 3e meilleure, Massy. C’est à chaque fois sur leur socle défensif que les deux équipes ont bâti leurs succès. Alors le combat promet d’être intense, d’autant que les Massicois, après des semaines en dents de scie, vont mieux (invaincus lors des cinq derniers matches).

Benjamin BRAUX, entraîneur de Massy : « On va essayer de continuer à aller de l’avant, de bien produire notre jeu et de gagner à domicile. On a reconstruit l’été dernier, on savait que ce serait compliqué mais les jeunes commencent à prendre de bonnes initiatives. Face à Sélestat on sait que ce sera difficile, mais on s’est préparé pour faire bonne figure afin de continuer à avancer. »

Christian GAUDIN, entraîneur de Sélestat : "On a un groupe très jeune, auquel il faut laisser du temps mais qui est monté en puissance pendant la première partie de saison. On espère continuer à progresser, notamment dans le secteur offensif où on a des situations qu'on doit apprendre à finir. On va passer un test à Massy, qui a été un peu en deçà au début mais qui reste un candidat aux play-offs. Toute notre saison ne va pas se jouer là-bas mais ce serait bien de ramener quelque-chose."

Les autres matchs sur la Source FFHB

Le Classement

Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But -    
1 Cherbourg 33 14 9 4 1 404 376   1 match en +
2 Mulhouse 32 13 9 3 1 394 366    
3 Billère 30 13 10 3 0 385 353   -3pts
4 Saran 29 13 7 4 2 385 359    
5 Pontault-Combau. 29 14 7 6 1 386 386   1 match en +
6 Sélestat 29 13 8 5 0 339 310    
7 Nancy 29 13 8 5 0 364 357    
8 Dijon 28 13 7 5 1 368 369    
- Besançon 28 13 7 5 1 353 365    
10 Istres 27 13 7 6 0 364 363    
11 Massy 25 13 5 6 2 362 355    
12 Limoges 17 13 2 11 0 361 383    
13 Angers 16 13 1 11 1 318 386    
14 Valence 13 13 0 13 0 338 393    

 

Posté par fredgo à 21:46 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 décembre 2015

Présentation J13 : Saran, objectif podium. Sélestat, ne pas se mettre en d'Angers...

L’USM Saran, promu cette saison en Handball ProD2, réussit quatre premiers mois remarquables pour une équipe qui découvre ce niveau. Vendredi, les Loirétains ont l’occasion de confirmer face à Massy. Avec l’ambition de passer les fêtes sur le podium.

Saran Sélestat

Trois défaites en douze matches : le début de saison du promu saranais est d’ores et déjà remarquable. Il le serait encore davantage si les hommes de Fabien COURTIAL, invaincus depuis le 23 octobre, s’imposent vendredi, face à Massy, puisqu’ils assureraient alors une place sur le podium et quasiment leur maintien, l’objectif initial. « C’est un match qu’on veut gagner à tout prix, annonce Jean-Jacques ACQUEVILLO. Cela permettrait de creuser l’écart sur eux et les autres équipes de bas de tableau. » Les Loirétains peuvent avancer sereins puisqu’ils ont déjà un bilan équivalent à celui de Valence la saison dernière (7 victoires et 2 nuls pour Saran, 8 victoires pour les Drômois), qui avait terminé 11e et premier non-relégable, dans un championnat à 13 équipes néanmoins. Mais pour l’instant, le promu ne change pas d’objectif, même si les joueurs et le staff prendront sans doute des bonnes résolutions pendant les fêtes. Seul petit défi que s’est fixé le groupe il y a un mois : « terminer l’année dans le Top 5, ça validerait notre belle demi-saison », répond l’arrière. À une heure de la fin des matches allers, son équipe est même tout près du podium.

ANGERS NOYANT HBC – SELESTAT ALSACE HB
vendredi 11 décembre à 20h30

Classement général :
Angers   13e (15 pts ; -58)
Sélestat   6e (26 pts ; +19)

Attaque :
Angers (301 buts – 13e) 
Sélestat (312 buts – 10e)

Défense :
Angers   (359 buts – 13e) 
Sélestat (293 buts – 1er)

Meilleurs buteurs
Angers  Enrique PLAZA (86 buts) 
Sélestat    Florent JOLI (49 buts)

Gardiens :
Angers Julien LARDEUX (114 arrêts)
Sélestat Julien MEYER   (121 arrêts)

Cinq derniers résultats :
Angers :   DDVDN
Sélestat : VDVDV

Les enjeux : Si Sélestat se montre toujours solide à domicile, il est rentré battu de ses deux derniers déplacements, certes à Nancy et Cherbourg, des équipes bien classées. Mais ces défaites empêchent les anciens pensionnaires de LNH d’occuper le haut du classement pour l’instant. À Angers, avant-dernier, l’occasion leur est offerte de corriger cela. Mais attention, les coéquipiers de Loïc VAN CAUWENBERGHE vont mieux depuis plusieurs semaines et sont passés tout près d’une première victoire à l’extérieur samedi dernier. Une bonne forme qu’ils comptent bien entretenir pour leur dernier match avant la trêve.

Loïc VAN CAUWENBERGHE, capitaine d’Angers : « Il faut continuer sur notre dynamique des dernières semaines et retrouver le même état d’esprit. Ensuite, il faut améliorer certains détails pendant le match. Et puis on verra bien. Si on y arrive, on peut faire un résultat qui nous permettrait d’attaquer février avec encore plus d’envie. Ce serait bien de confirmer les deux points rapportés de Massy. »

Florent JOLI, ailier droit de Sélestat : « On veut bien finir l’année, se replacer au classement pour pouvoir repartir en deuxième partie de saison en étant le plus proche possible des play-offs. Si on gagne, on sera dans les clous, on aura fait le boulot sans l’avoir très bien fait non plus. On a perdu des matches qu’on n’aurait pas dû perdre, le bilan est mitigé et pour l’instant, on est à notre place. »

Voir les autres présentations de match sur FFHB, ici

 Tous les matchs :

Equipe Receveuse Equipe Visiteuse   Date  
Saran (3è) Massy (11è)   12/12  
Istres (8è) Pontault-Comb. (9è)   12/12  
Angers (13è) Sélestat (6è)   12/12  
Nancy (7è) Dijon (4è)   12/12  
Valence (14è) Mulhouse (2è)   12/12  
Limoges (12è) Billère (1er)   12/12  
Cherbourg (10è) Besançon (5è)   12/12  

Posté par fredgo à 21:52 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 septembre 2015

JOLI Florent

Violet depuis la saison 2014/2015
2ème année en violet

Joli Florent

 

Nationalité:

20px-Flag_of_France_svg

France

Né le: 8 juillet 1990
A: Lyon

Surnom: ?

Taille: 1.79 m
Poids: 83 kg (2014)

Poste: Ailier Droit
Numéro: 21

;

;

;

 

Palmarès :
Saison 2013/2014 : Meilleur Buteur N1 (Villefranche)
Saison 2011/2012 : Champion de France (Montpellier)
Saison 2010/2011 : Champion de France (Montpellier)
Saison 2009/2010 : Champion de France (Montpellier)

Joue actuellement : Drapeau de la France Sélestat (LNH)

Saison 2014/2015 : Drapeau : France Sélestat      (13ème LNH)
Saison 2013/2014 : Drapeau : France Villefranche (10ème N1-P3)
Saison 2012/2013 : Drapeau : France Valence      (11ème D2)
Saison 2011/2012 : Drapeau : France Montpellier (1er LNH + N1)
Saison 2010/2011 : Drapeau : France Montpellier (1er LNH)
Saison 2009/2010 : Drapeau : France Montpellier (1er LNH + N1)
Saison 2008/2009 : Drapeau : France Montpellier (N1 + LNh)
Formé à Montpellier
Saison 2007/2008 : Drapeau : France Villeurbanne (12ème D2)
Débute à Tassin le demi-lune (Banlieu Lyonnaise)

Son premier match en LNH: 30 Avril 2009, Journée 23,  Montpellier 36-27 Aurillac 
Son premier but en LNH: 30 Avril 2009, Journée 23,  Montpellier 36-27 Aurillac 

 

31 août 2015

Sélestat: une image à restaurer ...

Quatre ans après s’en être extirpé, Sélestat est retombé en D2. Si la remontée est dans tous les esprits, le SAHB se donne deux ans pour arriver à ses fins avec un groupe rajeuni qui devra aussi faire oublier une saison ratée.

avec-une-pancarte-d-ex-lnh-dans-le-dos-christian-gaudin-et-les-selestadiens-seront-sur-le-gril-chaque-week-end-dans-la-division-inferieure-photo-l-alsace

Au sortir d’une saison ratée qui lui a valu de perdre sa place dans l’élite, le SAHB est dans l’obligation d’inverser la tendance à l’étage inférieur. Lors de sa précédente dégringolade en 2009, Sélestat avait mis deux ans à remonter. Cette fois encore, le club se donne deux saisons pour voir plus haut. Pas seulement par prudence, mais aussi parce que la concurrence est rude. « Venant de la LNH, on fait partie des favoris. Il faut l’assumer , constate Christian Gaudin. Mais comme il y a eu beaucoup de mouvements chez nous durant l’intersaison et que nous construisons sur une base relativement jeune, j’ai fixé comme objectif à l’équipe de finir dans les cinq premiers. C’est le minimum. Si on fait ça, la saison sera convenable. En dessous, ce sera une déception. »

Avec cette pancarte d’ex-LNH dans le dos, Sélestat sera l’équipe à battre. Elle doit se préparer à un combat permanent et éviter de nombreux pièges. Dans un championnat où la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain. Dans une course à longue haleine où seule la première place à valeur de ticket pour le paradis, la deuxième accession étant tributaire de tellement de paramètres qu’elle s’apparente davantage à une loterie. Raisons pour lesquelles les Violets avancent avec prudence dans un niveau que Christian Gaudin n’avait plus fréquenté depuis 11 ans, après avoir réussi à y faire éclore Saint-Raphaël voilà plus d’une décennie. « Je vais redécouvrir la D2. Mais je n’ai pas l’intention d’y rester. Ça s’apparente un peu à une guerre de tranchées, même si le niveau a bien évolué. » Contraints par la force des choses et, surtout, par les réalités budgétaires (de 1,9 à 1,3 million euros d’une saison sur l’autre) à jouer la carte jeunes, le coach et les dirigeants violets tablent sur l’avenir. Plaçant leurs espoirs sur de véritables diamants bruts.

« Maintenir un niveau d’excellence »

Rudy Seri, Julien Meyer et Yanis Lenne l’ont démontré cet été en décrochant le titre mondial dans leur catégorie d’âge respective. En signant leur premier contrat avec Sélestat, ils vont pouvoir franchir un cap et aider leur club à redresser la barre. « Ce n’est pas forcément un cadeau pour ces jeunes joueurs qui vont découvrir un nouveau statut. Ils devront composer avec la pression de la performance qu’ils n’avaient pas forcément avant , prévient leur coach. Je ne suis pas trop inquiet parce qu’ils sont talentueux. Mais ils auront un manque d’expérience par rapport à des joueurs plus huppés. »

En matière de vécu, le groupe de Christian Gaudin a quand même de bons arguments à avancer. Malgré les nombreux départs, il peut s’appuyer sur des cadres comme Beauregard et Jung qui connaissent la maison, ou des recrues comme Martin ou Sargenton pour qui la D2 n’a pas de secrets. Et puis, surtout, l’équipe sort d’une saison ratée qu’il convient de faire oublier en commençant par renouer avec des victoires à domicile, là où bat le cœur du club avec des supporteurs qui ne demandent qu’à être séduits par leur équipe.

Christian Gaudin qui est arrivé au cœur de l’hiver n’avait pas pu inverser la tendance. Cette fois, il compte bien redresser la barre. En plaçant les joueurs devant leurs responsabilités. « J’attends beaucoup des joueurs qui étaient là l’an passé , martèle le technicien. Ils devront redorer leur image et celle du club. Ce que j’ai vécu en fin de saison dernière ne m’a pas plu. On a oublié pas mal de professionnalisme. Je ne l’ai pas oublié. On est tous fautifs, mais à un moment, il faut réagir. Ceux qui arrivent devront aussi justifier la confiance qu’on leur accorde. Car je veux qu’on puisse maintenir un niveau d’exigence et d’excellence quand on est joueur à Sélestat. »

Le premier rendez-vous contre Massy, en fin de semaine, donnera déjà un aperçu de ce qui attend Sélestat cette saison

Source L'Alsace par Christian Weibel

Posté par fredgo à 19:59 - 02) Championnat PRO D2 2015/16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2014

Match de Prépa: L'ultime Test

 

stevan-vujovic-et-selestat-affrontent-mulhouse-pour-leur-10-e-et-dernier-match-de-preparation-photo-dna-jean-paul-kaiser

Six jours pour les Sélestadiens (à Créteil) et neuf pour Mulhouse (sur le parquet de l’Entente Strasbourg/Schiltigheim): le coup d’envoi de la saison 2014-2015 est désormais tout proche.

Les deux clubs alsaciens tenteront de profiter de cette dernière sortie pour affiner les derniers réglages. « Ce match doit nous permettre de nous rapprocher le plus possible du rythme de la compétition », avance ainsi Jean-Luc Le Gall, l‘entraîneur sélestadien.

« Un match plein »

Mulhouse, toujours privé de ses blessés longue durée (le gardien Sébastien Le Goff et l’arrière droit Guirec Cherrier) poursuivra le même objectif.

Côté sélestadien, l’arrière droit Cristian Radu Ghita et l’ailier gauche Kevin Beretta feront leur retour, le pivot Djordje Pesic étant encore incertain.

« Il y a eu deux temps dans la préparation, explique Jean-Luc Le Gall. Un premier, plutôt bon, jusqu’au match contre Dunkerque et un deuxième depuis où l’on gère les petits “bobos”. »

Avec un effectif pas loin d’être enfin au complet, Sélestat espère réaliser « un match plein ».

« Nos dernières sorties (contre Winterthur, Pontault et Tremblay) nous ont fragilisés. »

Une prestation aboutie ne serait pas de trop pour les deux équipes, juste avant de se jeter dans le grand bain du championnat.

Coup d’envoi 19h à Rixheim.

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2014

C'est l'heure de la rentrée

stevan-vujovic-et-ses-coequipiers-sont-alles-a-la-rencontre-de-leur-public-hier-photo-dna-christophe-maillard

La 21e saison du Sélestat Alsace Handball en D1 est officiellement lancée. Le club violet l’espère couronnée de succès.

La période est propice. Hier, c’était au tour des handballeurs sélestadiens de faire leur rentrée, une semaine avant la reprise du championnat, mercredi à Créteil. Dédicaces, présentation du nouveau maillot – toujours violet, on vous rassure –, Frédéric Beauregard et ses coéquipiers sont allés à la rencontre de leur public hier.

Des supporters qui s’étaient déplacés en nombre (plus de 150) pour, déjà, encourager leur équipe. « C’est un moment attendu, un moment privilégié. C’est important de pouvoir côtoyer les joueurs », souffle Vincent Momper, le président sélestadien.

Un budget en hausse

Le rythme de la D1 va changer cette saison, avec des matches le mercredi et le jeudi. Tout le monde va devoir s’adapter, mais une chose est sûre, l’engouement autour de Sélestat ne se dément pas.

« Entre les abonnements des particuliers et ceux des partenaires, la moitié de la salle est déjà remplie pour les matches à domicile », indique Frédéric Antoine, le directeur marketing et communication du club.

Charge maintenant aux Sélestadiens de satisfaire leur fidèle public. « Sur le papier, c’est certainement l’une des plus belles équipes que l’on ait eue à Sélestat, estime Vincent Momper. Mais il va falloir le prouver sur le terrain. »

Que peut donc viser Sélestat cette saison ? Le meilleur classement du club en D1 reste la 5e place décrochée en lors de l’exercice 1999-2000. Mais il faudra sans doute attendre encore un peu pour réaliser pareille performance. « La LNH est toujours plus relevée et dense », avance Vincent Momper.

Derrière les “intouchables” PSG, Montpellier, Dunkerque et Nantes, ils seront nombreux à devoir batailler pour le maintien. Le minimum sera donc de repartir pour une 22e saison en D1. Mais aussi de commencer à « regarder vers le haut ». « On ne s’interdit rien », lance le président.

Pour exister dans ce championnat toujours plus concurrentiel, le budget sélestadien a été revu à la hausse (entre l’apport des droits téles, un coup de pouce supplémentaire des collectivités et l’arrivée de nouveaux partenaires), de près de 300 000 euros, pour atteindre 2,3 millions.

Un budget, certes en augmentation, mais qui restera tout de même l’un des plus modestes de LNH. « Nous avons toujours été capables de déplacer des montagnes », sourit Vincent Momper. Pourquoi cela devrait-il changer ?

Source Dna par Simon Giovannini

Posté par fredgo à 12:21 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

GUDJONSSON Snorry Stein

Violet pendant 1 saison de 2014 à 2015

Gudjonsson Snorri Stein

 

Nationalité:

Islande

Né le: 17/10/1291 
A: Reykjavik (Islandais)

Surnom

Taille: 1.87 m
Poids: 84kg (2014)

Poste: Demi centre
Numéro: 10

;

;

;

;

;

 Palmarès :
Saison 2001/2002  L...

Joue actuellement : Drapeau de la France Nimes (LNH)

Saison 2014/2015 : Drapeau : France Sélestat (13ème LNH) Relegués
Saison 2013/2014 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg (--ème D1 Dan)
Saison 2012/2013 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg (--ème D1 Dan)
Saison 2011/2012 : Drapeau : Danemark AG Copenhague          (--ème D1 Dan)
Saison 2010/2011 : Drapeau : Danemark AG Copenhague          (--ème D1 Dan)
Saison 2009/2010 : Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen   (--ème D1 All)
Saison 2008/2009 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg(--ème D1 Dan)
Saison 2007/2008 : Drapeau : Danemark GO Gudme Svendborg(--ème D1 Dan)
Saison 2006/2007 : Drapeau : Allemagne GWD Minden               (--ème D1 Dan)
Saison 2005/2006 : Drapeau : Allemagne GWD Minden               (--ème D1 Dan)
Saison 2004/2005 : Drapeau : Allemagne TV Großwallstadt        (--ème D1 Dan)

Saison 2003/2004 : Drapeau : Allemagne TV Großwallstadt        (--ème D1 Dan)
     De 1987à 2003 : Drapeau : Islande Valur Reykjavik          (Islande)
Débute à l'âge de six ans à Reykjavic

 

Posté par fredgo à 08:42 - 11b) Nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,