Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

10 juillet 2015

Et revoilà Seufyann Sayad !

nantes_sayad_1_pr

Après avoir disparu des radars pendant plus d'une saison, Seufyann Sayad rebondit en Espagne en Liga Asobal avec le club de Puerto Sagunto où à presque 36 ans, il a signé pour une saison.

Sous le maillot nantais, la carrière de Seufyann Sayad s'est surtout arrêtée à la fin de la saison 2012-2013 à Ivry par une rupture du talon d'Achille. A cette époque, l'avenir du meneur de jeu franco-marocain était incertain et le temps de la rééducation, son nom avait disparu des tablettes. C'est en Liga Asobal où il a déjà évolué entre 2006 et 2009 (Cangas, Almeria, Teucro) que le Sélestadien d'origine fera son retour dans quelques semaines. A Puerto Sagunto (dans la région de Valence) qui a terminé 12ème la saison écoulée du championnat espagnol. Sur le site du club, il est précisé que "Sayad est un joueur de superclasse, avec une vue extraordinaire sur le jeu et une grande capacité de 1 contre 1." Le joueur lui-même a indiqué qu'il était "très heureux de retrouver le championnat espagnol avec Fertiberia Puerto Sagunto qui semble avoir des objectifs réalistes." A noter que Seufyann Sayad a été sélectionné à 17 reprises en équipe de France entre 2000 et 2005. Depuis 2012, il défend les couleurs du Maroc.

Source Handzone

Posté par fredgo à 18:52 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 septembre 2013

Des news de nos anciens violets: Seufyann Sayad se penche sur Sélestat

 

Seufyann Sayad

Cela fait des années qu'il a quitté le SAHB mais Seufyann Sayad a gardé un oeil sur l'équipe Alsacienne.

"C’est, depuis toujours, un club formateur. Dans leur équipe, ils s’appuient sur des cadres à des postes clés et comptent sur les jeunes sur les postes d’artilleurs. Cela fait vraiment partie de leur ADN. Ils misent sur des jeunes avec beaucoup de qualités et qui ont beaucoup de maturité - par rapport aux responsabilités importantes qu'on leur donne.

Affronter Sélestat, c'est se préparer à jouer une équipe qui se donne toujours à fond. Leur marque de fabrique c'est une grosse défense. Ils vont sûrement tenter de nous surprendre en début de match avec leur rapidité et il faudra se méfier de leurs deux gardiens, qui peuvent poser problème.

Même si nous n'avons disputé qu'une seule journée de championnat, les deux équipes qui s'affrontent demain soir ont toutes deux gagnées leur premier match le weekend dernier (Nantes à Ivry et Sélestat face à Dijon).

Dans l'équipe adverse, je connais bien Arnaud Freppel. Il a mon âge, il commence à sauter moins haut... Il fait partie des meubles maintenant (rires)!

Le premier match à domicile, devant notre public est important. Nous devons nous concentrer sur nous. Les nouvelles recrues ne doivent pas se mettre la pression. Toute la préparation a révélé une belle progression de chacun des joueurs. Nous entrons maintenant dans le vif du sujet et l'envie, mélangée au talent de chacun de mes coéquipiers, nous pousse à tout donner pour réaliser une belle entrée en matière à Beaulieu.

Si l'on prend en considération tous ces éléments, demain soir, vous devriez assister à un match très intéressant !"

Posté par fredgo à 12:19 - 02e) Vu par nos adversaires... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2013

Le chiffre du jour : 5500

          A 24 heures de la rencontre Dunkerque - Sélestat, voici le chiffre du jour : 5500

 

Sayad Dunkerque

    Ce chiffre correspond au nombre de jours séparant la rencontre de demain à celle où nos violets ont arraché le dernier point dans la salle Dewerdt soit 15 ans et 1 mois.

    C'était le 28 fevrier 1998, lors de la 22ème journée de 1ère division. Terminant à la quatrième place du championnat de France de D1, l’USDK se qualifia pour la première fois de son histoire pour une coupe d’Europe. Nos violets finiront à la 10ème place du championnat emmenés par de jeunes talents comme les frères Omeyer, Sayad ainsi que des joueurs d'expérience comme François Berthier...   

    Sachant que toute les séries ont une fin et que nos violets sont eux aussi pétris de talent, ne serait-ce pas l'occasion de créer un exploit de plus ? 

Posté par fredgo à 12:20 - 05a) Vite lu... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 août 2012

Volet 10/14 : Nantes

 Nantes_H
 HBC Nantes

 

nantes-hotels-13

Sa ville:     

    Nantes est une commune française de l'Ouest de la France, située au sud du massif armoricain, qui s'étend sur les rives de la Loire, à 50 kmde l'océan Atlantique. Chef-lieu du département de la Loire-Atlantique et préfecture de région des Pays de la Loire, elle est l'élément central de la communauté urbaine Nantes Métropole forte de près de 600 000 habitants.
   
Du point de vuehistorique, après avoir été un site portuaire important de l'Âge des métaux, Nantes devient la capitale de la cité gallo-romaine des Namnètes, le siège d’un évêché au Vesiècle, puis le chef-lieu d’un comté franc, illustré par la personnalité semi-légendaire de Roland. Point d’appui du royaume franc face à la poussée des Bretons, Nantes est conquise en 851 par Nominoé. S'ouvre alors l'histoire bretonne de la ville, dont subsiste le château, principale résidence ducale au XVesiècle, époque où Nantes est véritablement la capitale du duché de Bretagne et où commence la construction de sa cathédrale actuelle. Nantes perd sa prééminence en Bretagne au profit de Rennes avec l'intégration, au début du XVIesiècle, du duché dans le royaume de France. Les trois siècles suivants sont marqués par l'importance du rôle de Nantes dans le commerce international, c'est-à-dire, en grande partie, dans la traite négrière, qui connaît son apogée au XVIIIe siècle et permet un enrichissement considérable du paysage urbain monumental.

Pendant la Révolution, la défense de Nantes est un enjeu essentiel de la guerre de Vendée (siège de 1793). Après cette période difficile, la ville ne connaît pas de retour à la prospérité antérieure ; mais, au cours du XIXe et au début du XXesiècle, son développement industriel est remarquable dans la France de l'Ouest. Au XXesiècle, le paysage urbain est marqué par le comblement de nombreux cours d'eau qui divisaient la ville, puis par les bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1950-1960, la classe ouvrière nantaise joue un rôle notable dans le mouvement social français (1955, 1968). Depuis la fin du XXesiècle, la ville a subi la désindustrialisation, mais est devenue un pôle du secteur tertiaire. Elle est ville universitaire depuis 1962. Les infrastructures portuaires de Nantes sont toujours un élément important du port autonome de Nantes-Saint-Nazaire, un des grands ports français.

Population à Nantes: 284 000 habitants.
             Aire urbaine : 800 000 habitants

Son club, son histoire:
        L'histoire du HBCN a traversé celle de Nantes. L'idée de monter un club est apparue en 1953, dans le célèbre café de "la régence", non loin de la place du commerce. Les matchs se déroulent alors au champ de mars, face au stade Marcel Saupin, lieu culte des grandes années du FC Nantes. Quelques années plus tard, le "H" s'installe dans le quartier populaire des Dervallières. Aujourd'hui, le club dispose d'un complexe sportif moderne et fonctionnel, où il a installé son siège social autour d'une salle modulable de 1500 à 2500 places assises.
       
Durant les saisons 1988-1989 et 1989-1990, le HBCN connaît deux années exceptionnelles où il flirte avec les sommets. Tout d'abord c'est la montée en N1B, l'ancienne D2, puis les barrages perdus pour la montée en N1A. Les années suivantes sont plus difficiles, durant lesquelles le club connaît plusieurs relégations.
       L'équipe dirigeante actuelle a mis en place une stratégie marquée par la volonté affirmée de rester dans l'élite. Un effectif stabilisé depuis plusieurs saisons, et un recrutement de qualité comptant des jeunes comme M. Sincère (ex Montpellier) et A. Lambert (ex Chambéry) en 2006, et des joueurs plus expérimentés que sont D.Drobnjakovic et F.Dole en 2007, a contribué à réaliser une saison 2007-2008 exemplaire, qui se solde par une montée en Division 1 et un titre de champion de France de Division 2.
      Le HBCN fait définitivement partie des grands clubs de l'ouest de la France, et attire un public toujours plus nombreux, avec une moyenne pour la saison 2007-2008 de 1300 spectateurs; et une pointe à 2500 le 30 avril 2008 pour la soirée historique de montée en D1.
      Avec une effectif stable et un recrutement intelligent basé sur l'expérience et le talent, le HBCN visait le maintien pour la saison 2008-2009. Ce fut chose faite. Le 23 mai 2009 le HBCN valide une deuxième saison en Ligue Nationale de Handball, et obtient le titre symbolique de meilleur public de France, battant par 3 fois le record de spectateurs pour un match de LNH en remplissant les 5000 places du Palais des Sports de Nantes.
      La saison 2009-2010 a été une année de confirmation, avec un budget en augmentation, une volonté de monter encore dans la hiérarchie nationale, et un effectif toujours stable encadré par un entraineur reconnu, Thierry Anti. Après une première partie de saison digne d'un club prétendant à l'Europe, l'équipe a réalisé une phase retour de championnat plus poussive, le HBCN termine a une très bonne 8ème place.
     Pour 2010-2011, le groupe arrive à la fin d'un cycle, avec beaucoup de joueurs en fin de contrat et non renouvelés. Le recrutement est basé sur l'apport de joueurs jeunes de haut niveau, encadrés par des cadres de l'équipe. Le club stabilise ses structures avec un budget constant et un centre de formation qui continue à sortir des talents. Le résultat est là, les violets Nantais reussissent leur meilleure saison et terminent à une belle quatrième place!

nantes_sayad_1_prSon palmarès:

Champion de France :
Champion : -
Meilleur place : 4ème en 2012 (Lnh) 
Champion de France D2: 2008
Coupe de France
Vainqueur : -
Meilleur résultat: Huitièmes de finale en 2010/2011
Coupe de la Ligue
Vainqueur : -
Meilleur résultat : Quart de finale 2010

Sa saison dernière:
4e place au classement, 31 points
12 victoires, 7 nuls, 7 défaites
Buts marqués : 729 (4e)
Buts encaissés : 717 (6e)

Ses transferts:
Les départs: K. Ekdahl du Rietz (Mannheim) R. Feliho (Toulouse) N. Pribak (Vardar Skopje) Y. Polydore (Cesson) B. Pagès (Bordeaux) L. Roche (Bordeaux)

Les arrivées : G. Jonsson (Drott Halmstad), J. Maqueda (Saragosse), A. Entrerrios (Madrid)

Joueurs clefs: A.Tuzolana (Ailier gauche), S. Sayad (Demi centre), M. Maggaiez (Gardien), A. Entrerrios (Arrière gauche),  J. Maqueda (Arr droit), ...

Anciens violets jouant à Nantes: S. Sayad (Formé à Sélestat, jouera avec la 1 de 1997 jusqu'en 2002),

Meilleur Eval de la saison passée:
Valero Rivera Folch
(Eval 13.8, 2ème meilleur joueur LNH)

Meilleur buteur de la saison passée:
Valero Rivera Folch (158 buts, 2ème meilleur buteur LNH)

Ses ambitions:    
    Le ''H'' n'en fini pas de grandir. Pour preuve, cette magnifique quatrième place après seulement trois ans en LNH. Fort d'un projet bien construit, Nantes a le soutien de toute une région tant au niveau supporters que partenaires, ce qui lui permet de recruter trois grosses pointures de niveau internationales de quoi voir l'avenir sous les meilleurs auspices...

Classement estimé: Entre la 3ème et 5ème place

 

Seufyann Sayad face à Sélestat

Site du club: http://www.hbcn44.com/

Ses supporters : /

Sa Mascotte : Non connu

Sa salle:
Complexe sportif Mangin Beaulieu
(2 900 places)
Palais des sports de Beaulieu
(5 000 places)

Distance de Sélestat: 913 km ( 8h20 de trajet)

Rencontres:
Match aller:     1ère journée  15/09/12 Sélestat / Nantes
Match retour: 23ème journée 11/05/13  Nantes / Sélestat

Dernier rencontre: 29/04/2012 22ème journée champ. LNH: Sélestat 30-29 Nantes

Posté par fredgo à 12:37 - 02d) Nos adversaires de la saison - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mars 2012

L'hebdo : Tierry Omeyer, spéctateur pour la rencontre Sélestat- Paris

279i_comme_tous_les_bleus_thierry_omeyer_est_attriste_par_le_depart_de_guigou_archives_j_f_frey

Sélestat - Paris:  Titi (Thierry Omeyer) sera présent samedi soir au CSI
    
Thierry Omeyer sera présent pour soutenir les Sélestadiens qui affrontent Paris dans le cadre de la 20ème journée de D1.
      Un supporter de luxe pour un match important ...  

PARISSélestat reçoit Paris pour un match à 4pts 
    
Nos violets n'ont pas le droit à l'erreur... Après cinq défaites d'affilées, nos Sélestadiens reçoivent l'équipe de Paris actuellement treizièmes et premier relégable. Défaite interdite sous peine de voir le premier relégable seulement à deux malheureux petits points !!!! Allez les violets

 

278i_photo3_op_vent_de_folieA cette occasion le S.A.H.B vous promet une soirée de folie face à Paris !
        
A cette occasion une opération spéciale vous est proposée : agitez votre drapeau, et faites souffler un « Vent de folie au C.S.I »  !
Pour cela votre boutique SAHB vous proposera le pack "vent de folie" à un tarif très exceptionnel :
Tarif public et abonné, cliquez ici.

                    Encourageaons nos violets!
Vous aussi, faîtes souffler le vent de folie !!!

 

Signature-Rock-Feliho-300x241Rock Feliho, ex-violet de 2000 à 2004 signe pour Toulouse
     
Après deux saisons passées à Nantes, Rock Feliho a signé un contrat de deux ans en faveur de Toulouse. L’arrière gauche rejoindra la Haute-Garonne à l’issue de cette saison.

 

 

IMG_8751Seufyannn Sayad, Sélestadien et ex-violet blessé ! Il ne jouera pas contre Sélestat !
     
Fin janvier, Seufyann Sayad était revenu de l’édition 2012 de la Coupe d’Afrique des Nations au Maroc avec une belle quatrième place et un titre de meilleur joueur du tournoi. Malheureusement, le demi-centre de la sélection marocaine trainait depuis ce retour une blessure au psoas qui l’empêchait de jouer. Cette blessure s’est finalement aggravée il y a quelques jours. D’après les médecins, Seufyann Sayad (en photo) sera absent 8 semaines et ne jouera pas avant fin avril.
     Nous lui souhaitons bon rétablissement

 

bolenorhuckDeux Violets en équipe de France:
   
Deux espoirs du club de handball de Sélestat (N2) vont partir avec les moins de 19 ans en Russie la semaine prochaine pour tenter de se qualifier pour  l'Euro. Il s'agit du gardien Hugo Bolenor et de Guillaume Huck.
    
Bravo à eux !

 

553390_357741704268727_100000987026189_1048259_509918625_n

Le SandBall c'est fini !!! Mais non !!!
 
      Le sandball est remplacé par le BeacHand Party .... Nouvelle appelation.
      Et pour avoir plus d'information rendez vous sur:
 
Retrouvez l'hebdo dès mercredi prochain.
 

Posté par fredgo à 12:28 - 07) L'hebdos et mensuels - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 décembre 2011

Présentation de la 13ème journée: Pour passer Noël au chaud

     sayad_riouAvant le morceau de choix programmé jeudi entre Chambéry et Montpellier, les 6 autres matches de la 13ème journée de D.1 masculine, ce mercredi seront riches d’intérêts. Tout d’abord pour le podium avec un intéressant Toulouse-Dunkerque et pour la queue du classement avec un Nîmes-Istres… sans doute lourd de conséquences. 

.

.

.

PARISvsSAHB 2010

     Les deux oppositions entre Paris et Sélestat et entre Nîmes et Istres sentent le soufre. Car même si rien ne sera joué pour l’avenir parmi l’élite à l’issue de ces deux rencontres, le perdant pourrait par la suite, s’en mordre les doigts. Les promus alsaciens handicapés par de nombreuses blessures, ont plutôt bien négocié leur première partie de calendrier s’imposant à Toulouse, ne chutant que deux buts face à Chambéry et Saint Raphaël et prenant le meilleur sur des adversaires directs pour le maintien. Ce mercredi, en cas de succès à Coubertin, Sélestat peut décrocher un mini-jackpot et mettre trois voire quatre rivaux du bas à distance respectable.

Source Handzone

Posté par fredgo à 21:13 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2011

Itw Seufyann Sayad : la tarte flambée au saumon, un vrai regal !

IMG_87512           Seufyann Sayad, l’homme en forme du HBC Nantes, et ses influences multi-culturelles se confie au micro de Hand Neuws.
 
- En quoi Internet te sert au quotidien ? 
   A faire des trucs assez basiques en fait : à regarder mes mails, rechercher des informations, etc…
- Ta page d’accueil ? Ton fond d’écran ?
   
La page d’accueil Google. Par contre mon fond, d’écran c’est une belle photo de mon fils…
- Ton top 3 des sites que tu visites ?
   Cela depend des périodes : yahoo, quelques sites immobiliers et… les pages jaunes (rires)!
- Tu es né à Sélestat de parents marocains et joues à Nantes : alors plutôt choucroute, couscous ou crêpes ?
  
Pas trop choucroute car je n’aime pas le chou et je ne mange pas de porc (par contre la tarte flambée au saumon à la place des lardons, un vrai regal!).Le couscous oui j’adore… mais surtout celui de ma maman! Et les crêpes en dessert c’est pas mal du tout! Bref j’ai la chance d’être ouvert et d’avoir découvert differents  goûts.
- Ton frère est prof de hip-hop. Prêt à nous faire une démo à la mi-temps ;) ?
  
Pourquoi pas, mais ca ne sera pas à la mi-temps!
Handnews t’offre de regrouper autour d’une table le temps d’un dîner 5 célébrités (du sport, des arts, etc…) : lesquelles  ? 
  Mohamed Ali, Martin Luther King,  Bob Marley, Dieudonné et Bernard Werber, un écrivain avec lequel j’ai vraiment bien accroché. Et puis il y en a plein d autres car ils sont ou étaient  des artistes engages jusqu au plus profond de leur âme.
- Ta playlist d’avant match pour te sentir bien ?
  
Soulja boy, Nessbeal. Plutôt du rap en fait.
- Le joueur qui t’a fait ou te fait vraiment rêver?
  
 Ils étaient deux : Jack et Talent Dujshebaev.
Si tu avais un super pouvoir, ce serait lequel?
  
De pouvoir voler.
- As-tu une manie, une mauvaise habitude dont tu ne peux te défaire?
  
Le rangement, c’est vraiment pas mon truc…
- Où te vois-tu dans 15 ans ?
  
Sur une plage paradisiaque!!!
- Qu’est ce qui manque sur le web, niveau handball ? 
  
Des portraits perso de joueurs… comme vous faites!
- Dernière question : Ton 7 majeur de potes ?
   Ailier droitArnaud Freppel, Rabah Soudani
   Arrière droit : Frederic Louis, Michel Volker, Flo Corbin 
   Demi-centre : Christophe Kabenguele
   Arrière gauche : Audrey Tuzolana, Jeremy Vergely
   Ailier gauche : Valero Riveira, Marko Curuvija, Erwann Labarre
   Pivot : Steeve Florella, Fernando Eijo, Borja Fernandez
   Gardien : Yohan Ploquin, Gregory Baumert, Bruno Pagès
La famille est grande,  j ai dû en oublier!

Source Handnews

Posté par fredgo à 12:19 - 11c) Des nouvelles de nos anciens violets - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 octobre 2011

J-1 : Montpellier est-il vraiment imbattable ?

     Quelques anciens de Sélestat ont donné leur avis concernant la manière de procéder pour tenter de battre l’ogre montpelliérain. Selon ces spécialistes, la fenêtre de tir est étroite mais pas tout à fait impossible.thierry-omeyer-baptiste-butto-heykel-megannem-et-sassi-boultif-(de-gauche-a-droite-et-de-haut-en-b

       Depuis plus de deux ans et demi, aucune équipe du championnat de France, à l’exception de Chambéry, n’est arrivée à faire mordre la poussière à Montpellier. Il faut remonter au 4 mars 2009 pour trouver la trace de la dernière défaite des Héraultais. Contre Tremblay. Autant dire que la tâche des Sélestadiens, ce dimanche contre le multiple champion de France, relève de l’impossible. Mais comme l’exploit fait partie du sport, on ne peut rien exclure.

Le match de leur vie

     « Il y a toujours une chance à saisir, aussi petite soit-elle, estime Heykel Megannem (Saint-Raphaël).  Pour réussir un bon match, il faut que tous les joueurs évoluent au-delà de leurs capacités. Il est essentiel de se transcender afin d’aborder un tel match dans l’espoir de le gagner. Sinon ça fait moins 15 à l’arrivée. »

Avant d’élaborer une quelconque stratégie, l’état d’esprit semble donc primordial.  « Nos adversaires sont obligés de sortir le match de leur vie », confirme le gardien de Montpellier Mickaël Robin en convalescence après un accident de scooter au printemps.  « Même si c’est Montpellier en face, il faut y croire à 400 %, suggère Rock Feliho, le capitaine nantais qui rappelle que son équipe avait longtemps inquiété le champion l’an dernier en n’échouant que de deux buts (30-32).  Il faut toujours s’appliquer à rester dans le match et tenter de casser le rythme le plus possible. »

Son coéquipier, Seufyann Sayad penche aussi pour cette option, car le MAHB  « n’enflamme pas immédiatement le match mais pèse physiquement sur la rencontre au fil des minutes. Il faut donc perdre le minimum de ballons pour éviter de leur fournir trop de munitions. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire, d’autant que Montpellier semble inabordable en ce moment. À moins de faire comme Copenhague (N.D.L.R. : premier tombeur du champion de France dimanche dernier en Ligue des Champions) ».

Prendre du plaisir

Deux semaines plus tôt Thierry Omeyer n’était pas arrivé, malgré une bonne vingtaine d’arrêts, à stopper la machine héraultaise, venue s’imposer à Kiel.  « Ça me paraît plutôt compliqué dans la mesure où les deux clubs (Sélestat et Montpellier) n’ont pas les mêmes objectifs. Ses adversaires tiennent souvent une mi-temps avant de céder face au rouleau compresseur montpelliérain. Pour avoir une chance de gagner, il faut déjà réussir un match parfait et compter sur un relâchement de Montpellier. Mais ce n’est pas dans les habitudes de la maison. Les Sélestadiens doivent surtout se lâcher et prendre du plaisir. Goûter à ce qui sera une belle fête et s’en servir pour la suite. Car cette équipe a montré de belles choses depuis le début du championnat. »

Un ancien joueur de Sélestat a déjà réussi l’exploit de battre Montpellier. Il s’agit de Sassi Boultif en finale de la Coupe de la Ligue 2009 à… Miami.  « Il faut être vraiment costaud et se mettre la tête dans les murs. Avoir une envie incroyable, un truc qui vient du cœur, et surtout ne rien lâcher, même pas une seconde. Car Montpellier tabasse tout le monde. Ils sont intouchables. »

Jouer avec ses armes

     « Montpellier pourrait présenter deux équipes en LNH tellement leurs postes sont doublés, estime aussi Baptiste Butto, meilleur buteur du championnat l’année dernière avec Dunkerque.  Si tu rentres dans un combat physique contre eux, c’est se jeter dans la gueule du loup. Car c’est difficile de rivaliser pendant soixante minutes. Il faut essayer de jouer avec ses propres armes. »

      « L’une des grandes forces de Montpellier consiste à récupérer le ballon et à le monter très vite. Il faut donc lâcher le moins de balles possibles et éviter de jouer en première intention, prévient Damien Waeghe qui s’est incliné de 9 buts mercredi avec Tremblay à Montpellier.  Cela demande une grosse débauche d’énergie en défense afin de pouvoir les prendre à leur propre jeu. Mais c’est épuisant pendant une heure. »

      « Si une équipe nous emmène dans le money time, ce ne serait plus la même chose », considère Mickaël Robin. Pour l’instant cela n’est pas encore arrivé cette saison en championnat de France. Sélestat y arrivera-t-il ? Malgré le bel état d’esprit affiché depuis le début de la saison, cela tiendrait du miracle.

 Christian Weibel
Source L'Alsace

07 octobre 2011

Itw Seufyann Sayad; j'ai pris de la bouteille

 

 

seufyann_Sayad         L'homme en forme du H (Nantes), Seufyann Sayad (32 ans), reconverti arrière gauche, a retrouvé le club de ses débuts.

Sélestat, c'est toute votre enfance ? 
       Je suis né en effet à l'hôpital Pasteur. On peut me considérer comme étant le fruit des retrouvailles entre mes parents... Je suis resté dans cette ville jusqu'à mes quinze ans jusqu'au moment où j'ai rejoint le sport-études de Strasbourg. Sélestat, c'est exactement entre le Bas et le Haut-Rhin. Les mentalités étaient assez dures. Tu me vois, moi l'étranger... En revanche, quand un Alsacien ouvre son coeur, tu fais partie de la famille. Même s'ils sont de droite alors que j'étais sur la liste de gauche. (Rires). J'avais seulement 19 ans, mais j'étais une référence sportive. L'actuel maire est mon ancien prof de physique-chimie, comme quoi c'est petit. À l'époque, il y avait 18 000 habitants. Aujourd'hui, j'ai plus l'impression que c'est davantage une cité-dortoir ou pour les gens désireux de s'éloigner de Strasbourg.

Qui vous a fait pousser les portes de la salle de hand ?
        Mon instituteur, Philippe Klein. Il était entraîneur de hand et a initié toute la classe. Une semaine, plus tard, tout le monde était licencié, sauf une fille ! J'avais essayé le foot mais ce n'était pas du haut niveau et en plus, je faisais honte à mon grand frère ! On m'avait mis gardien, je ne touchais pas un ballon. Sélestat, c'est vraiment une ville à fond pour le hand. J'ai joué avec Thierry Omeyer, Rock Feliho ma dernière année, Éric Gull, un international argentin. Des joueurs, ils en forment. À l'époque, ils n'avaient pas assez d'argent pour les conserver. J'avais une place, je pesais sur le jeu, et j'y ai décroché l'équipe de France. La dernière année, je jouais d'ailleurs arrière gauche...

Justement, c'est en Alsace que l'on a commencé à vous comparer avec Jackson Richardson ?
       Un Noir avec des locks ! Ça met indirectement la pression. On disait que j'étais meilleur que lui à son âge, mais tout ça, c'est du vent. À la limite, je suis Seufyann. J'ai ma personnalité, mon jeu, point barre !

Partir de Sélestat pour Chambéry a dû être un déchirement ?
       Effectivement. J'ai quitté un club familial pour une formation beaucoup plus professionnel. Niveau gestion humaine, zéro ! Deuxième année pourrie. Comme j'étais blessé, j'étais mis à l'écart. Stoecklin, je n'en parle pas... Je suis quelqu'un de croyant. Si j'ai eu des blessures, c'était que mon corps le voulait. Je n'ai pas à m'en vouloir, me rabaisser. Tranquille la vie ou presque.

Seufyann Sayad est-il quelqu'un difficile à gérer ?
       Je crois qu'avec l'âge j'ai pris de la bouteille, réussi à me gérer. Je déteste simplement les injustices ou les préjugés. Après, si tu me parles correctement, ça se passe bien.

En tout cas, vous êtes l'homme fort du H en ce début de saison ?
       Pendant les vacances, j'ai essayé de faire gaffe. Je me suis fait une petite « prépa ». Je suis en fin de contrat, je vais avoir 32 ans. J'ai autant envie de partir que de rester ici. Il faut que je sois irréprochable pour ne rien regretter. En tout cas, cette fin de contrat est plus facile à gérer que la précédente.

CD: Sept matches en octobre, c'est dangereux ?
      Je trouve ça au contraire super motivant, super cool pour casser le train-train de la saison régulière. Au niveau physique, les entraîneurs vont devoir gérer leur planning. Nous, il va falloir qu'on soit concentrés, qu'on ne se dissipe pas. On est armé pour être sur tous les fronts. Gagner la bataille ? J'ai envie de dire oui.

Propos recueillis par Christophe DELACROIX.
Source Ouest France

 

______________________________________

Seufyann en bref:
Seuf est né le 1er novembre 1979 à Sélestat.
Il mesure 1,89 m et évolue au poste d'arrière gauche ou demi-centre. Il fut membre de l'équipe de France de handball entre 2000 et 2003.


Carrièresayad_1
          Formé au SC Sélestat handball, il est très vite considéré comme l'un des grands espoirs du handball français et possible successeur de Jackson Richardson.

           En décembre 2000, à l'âge de 21 ans, il est appelé pour la première fois en équipe de France lors du Challenge Marrane. Cependant, il ne participera pas à l'épopée victorieuse des championnats du monde de 2001 où la France devient championne du monde, ne faisant que partie des joueurs de réserve.
         Dans le viseur de nombreuses grandes équipes, il rejoint le club du Chambéry Savoie Handball en 2002. Après une bonne première saison, la suite sera moins glorieuse, le joueur étant miné par les blessures.
         En 2004, il décide de se relancer au Toulouse Union Handball. Encore une fois, il est touché par diverses blessures et peine à confirmer les grands espoirs placés en lui.
        Au début de la saison 2006, à la surprise générale, il quitte la France pour Cangas, un club de deuxième division espagnole. Malheureusement, le sort s'acharne et le Sélestadien se rompt les ligaments du genou en novembre 2006. Sa saison 2006-2007 est une saison blanche.
       Il décide de poursuivre l'aventure espagnole et signe à Almeria, en Liga Asobal, pour la saison 2007-2008. Puis au club de Pontevedra en 2008-2009.
      Depuis 2009, Seufyann rejoue en France au club de Nantes.


Clubs successifs
Sélestat : formé au club
Chambéry : 2002-2004
Toulouse : 2004-2006
Cangas (Espagne) : 2006-2007
Almeria (Espagne) : 2007-2008
Pontevedra (Espagne) : 2008-2009
Nantes (LNH) : Depuis 2009
Palmarès
France International A : 17 sélections - 17 buts
1998 : 4e des Championnats du Monde Espoirs avec l'équipe de France



Posté par fredgo à 12:00 - 05) Interviews - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 octobre 2011

Résultat Nantes 30-28 Sélestat : Mal payé !

       Sefyann_Sayad

        Sélestat a vécu une soirée difficile, hier soir, à Nantes. En plus de perdre Pesic, les Sélestadiens ont échoué de très peu chez les Européens de la Cité des Ducs.
.

.

.//
/

Nantes_H30/28SAHB

      Tant d’efforts sans réconfort : Ostarcevic et sa troupe auraient grandement mérité de ramener un pécule, aussi petit soit-il, de leur déplacement nantais. Une prestation au final bien mal payée qui ne doit pas décourager les Alsaciens…

       D’entrée, Sélestat butait sur une défense nantaise bien en place et dont l’imposant verrou Fernandez jouait les intimidateurs avec efficacité. Il fallait ainsi près de cinq minutes à Podsialo pour ouvrir la voie et entamer le butin sélestadien. Il faut dire qu’avec, côté nantais, un Maggaiez une fois de plus en verve et un Ekdhal du Rietz, la foudre venue du froid, implacable, le SAHB goûtait à une mise en route plutôt salée (4-1 7 e, 6-2 8 e).

       Mais bien que tenus à distance raisonnable dans le premier quart d’heure (9-5 14 e), les hommes de Le Gall ne baissaient pas les bras, trouvant progressivement plus de fluidité offensive malgré un rodage collectif manquant d’aboutissement. Si près, si loin (12-10 23 e, 14-12 26 e), les Alsaciens semblaient toutefois augmenter leur capital confiance, à l’image d’un Fulop déterminant dans sa cage sur cette fin de mi-temps. Avec Petrenko passant la surmultipliée et des protégés d’Anti victimes de leur trou d’air chronique, Sélestat s’offrait la dernière ligne droite rêvée (15-14, 29’) avant de rejoindre les vestiaires.

Pesic touché au genou

       Enfin presque, Pesic quittant la salle sur civière, le genou visiblement très touché (suspicion de fracture). Un coup dur venant s’ajouter à la liste déjà longue des indisponibilités mais dont il fallait impérativement faire fi pour bousculer la hiérarchie dans cette rencontre.

         Sûr que Le Gall avait insisté sur la nécessité de maintenir cette excellente dynamique dès leur retour sur le parquet tant Ivezic s’annonçait aussi coriace que Fulop ! « Leurs deux gardiens nous ont fait beaucoup de soucis », reconnaissait après le match le coach sélestadien.

        20111016_Nantes_Rivera

       Protégeant son bien avec fougue, le portier sélestadien aura été sans conteste le catalyseur d’une équipe alsacienne bien décidée à ne pas relâcher la pression. Un contraste saisissant, Siffert venu suppléer Maggaiez côté local ne faisant qu’un rapide aller-retour (18-19, 37 e), son coéquipier reprenant les rênes après neuf minutes…

         Sayad, l’enfant du pays, avait beau s’échiner, c’était bel et bien son club formateur qui menait le bal (21-23 45 e, 24-25 51 e).

Un money time fatal

         Pourtant à aucun au moment on ne sentait les Nantais paniquer. Ils s’en remettaient à leur maître à jouer Prybak pour un money time aux allures de partie de ping-pong.

        Un petit jeu dont se délectait Dole, soutenu par le déménageur espagnol Fernandez, poussant Sélestat à plier. Rude…

        « Je suis très fier de mes joueurs qui ont réalisé leur match le plus abouti. Comme contre Saint-Raphaël, on tient tête à un gros… et ce n’est pas payé, regrette Le Gall. On n’a pas été récompensé et pourtant je crois vraiment qu’on le méritait. >>

Gaëlle Louis-Kiss
Source L'Alsace

Posté par fredgo à 12:36 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,