Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

04 septembre 2015

L'équipe du SAHB 2015/2016 et ses joueurs

L'équipe 1 en Pro D2

sahb_poster_09_2015

Debout en haut de gauche à droite :

Christian GAUDIN (Entraineur); Thierry FLEURIVAL (N°22),  Rudy SERI (N°4) ,  Olivier JUNG (N°6) , Florent JOLI (N°21), Jérémy SARGENTRON (N°16) , Grégory MARTIN (N°2)Frédéric BEAUREGARD (N°9),  Igor VUJIC (N°17), Julien MEYER (N°31) , Thomas GAUDIN (N°75) , Yoann EUDARIC (N°23) , Kosta SAVIC (N°35) , Claude KARCHER (Entraineur Adj)

En médaillon

Yanis LENNE (N°32)

L'équipe II (la réserve) en N2

SAHB II 2015 2016

 

 


VUJIC Igor

Violet depuis la saison 2014/2015
2ème année en violet

Vujic Igor

Nationalité:
20px-Flag_of_Croatia_svg
Croatie

Né le: 28/09/1987
AKoper (Slovenie)

Surnom: ?

Taille: 1.95m
Poids: 95 kg (2014)

Poste: Arrière Gauche
Numéro: 17

;

;

;

;

r

 

Palmarès :
Saison 2013/2014 : Meilleur Buteur de la ligue SEHA avec RK Nexe Nasice

Joue actuellement : Drapeau de la France Sélestat (LNH)

Saison 2014/2015 :  Drapeau : France  Sélestat (13ème LNH) Relegués
Saison 2013/2014 : 20px-Flag_of_Croatia_svg RK Nexe (4ème Ligue SEHA)
Saison 2012/2013 : 20px-Flag_of_Croatia_svg Rk Zamet puis RK Nexe (7ème Ligue SEHA)
Saison 2011/2012 :  RK Maribor Branik (05ème Slov)
Saison 2010/2011 :  Slovan Ljubljana (10ème D1 Slov)
Saison 2009/2010 :  Slovan Ljubljana (--ème D1 Slov)
Saison 2008/2009 :  Slovan Ljubljana (--ème D1 Slov)
Saison 2006/2007 :  Slovan Ljubljana (--ème D Slov)
Saison 2005/2006 :  Slovan Ljubljana (--ème D Slov)

Formé à Umag (Croatie)

Posté par fredgo à 10:00 - 02b) Les joueurs de la I et II - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 août 2015

Match de prépa: Sélestat 31-22 ESSAHB, Sélestat sans frayeur

Les Strasbourgeois n’ont pu donner le change que le temps du premier quart d’heure avant de laisser le champ libre à un SAHB toujours en rodage (31-22).

 

1816i_le_jeune_thibaud_valentin_a_su_donner_du_rythme_a_une_equipe_du_sahb_toujours_en_construction_photo_l_alsace_d

Dans une semaine, ça ne comptera plus pour du beurre, comme hier soir face à l’entente de l’ESSAHB. Il faudra être prêt au moment des trois coups du championnat. Le SAHB l’est-il ? La question reste posée d’autant qu’on ne peut pas tirer trop de conclusions d’un match où l’opposition n’a pas été du même niveau que lors des deux précédentes confrontations contre Dunkerque et Winterthur.

L’ESSAHB qui a débuté sa préparation plus tard que les Sélestadiens a fait figure de sparring partner pour une bonne séance de travail. Mais son niveau n’étant pas celle d’une cylindrée de Pro D2 - que l’équipe strasbourgeoise a quitté pour la N1 -, il ne faut se fier ni au résultat, ni au score. Les Sélestadiens auraient pu s’imposer sur une plus grande marge sans quelques déchets qui montrent que l’équipe manque encore de repères et de liant.

Il faudra notamment du temps à Igor Vujic pour devenir le patron de l’équipe dont on lui a confié les clés. Le Croate est encore loin du compte, dans la gestion du ballon comme dans sa réussite (1/8). Le passage au poste de demi-centre du jeune Thibaud Valentin a été bien plus productif, surtout en première période. C’est d’ailleurs lui qui impulsait un 9-1, entre la 14e et la 25e minute, qui valait à son équipe de se dégager de l’étreinte adverse (14-6). S’il rentrait aux vestiaires sur un excellent 3/3, ses percussions étaient vouées à l’échec (0/5) par la suite.

Sélestat a profité de ce dernier match de préparation pour travailler avec une équipe toujours privée de ses pivots Eudaric et Fleurival et sans Thomas Gaudin. Mais elle a profité du retour de Lenne, qui s’est fait mis en valeur au même titre que les deux autres champions du monde, Julien Meyer (15 arrêts) et Rudy Seri (6 buts). « On voulait se rassurer avant le début du championnat en faisant un match sérieux. On a encore quelques erreurs à gommer et des balles qu’on doit éviter de perdre , souligne Olivier Jung. Il nous reste encore une semaine pour progresser et bien faire les choses. »

CSI de Sélestat.
Mi-temps : 15-9. 300 spectateurs environ.
Arbitres : MM. Gangloff et Gutbub.

Sélestat : 31 buts sur 54 tirs dont 2/2 pen. 10 balles perdues.
Deux minutes : Nyembo (43e , 58e ).
Gardiens : Meyer (44 minutes de la 1re à la 44e , 15 arrêts) et Sargenton (16 minutes de la 44e à la 60e , 5 arrêts dont 0/3 pen.).
Les buts : Martin 5/7, Seri 6/11, Nyembo 3/3, Jung 4/4, Valentin 3/8, Beauregard 2/4, Vujic 1/8, Joli 3/4, Lenne 4/5 dont 2/2 pen., Savic, Wagentrutz. Entraîneur : Gaudin.

Strasbourg-Schiltigheim : 22 buts sur 55 tirs dont 3/4 pen. 7 balles perdues.
Deux minutes : Geffrard 21e ), Ludwig (38e ).
Gardiens : Duchêne (33 minutes de la 27e à la 60e , 8 arrêts dont 0/1 pen. et Nkounga (27 minutes de la 1re à la 27e , 6 arrêts dont 0/1 pen.).
Les buts : Fessler 0/2, Durand 3/14 dont 0/1 pen., Bonnenberger 4/9, Geffrard 4/7, Julvecourt 1/5, Freppel 5/7 dont 3/3 pen., Richert 3/6, Matzinger, Ludwig 2/3, Abbey 0/2. Entraîneur : Boesch.

Source L'alsace

Posté par fredgo à 15:57 - 04) Matchs de préparation - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 février 2015

Coupe de France (16e de finale) : Saran 26–27 Sélestat, Dans la Douleur

christian-gaudin-a-durant-toute-la-partie-beaucoup-communique-avec-ses-joueurs-photo-apl-arthur-lanusse

Accrochés 60 minutes durant par une belle équipe saranaise, les Sélestadiens assurent l’essentiel et se qualifient pour les 8es de finale de la Coupe de France.

Un peu plus de sept semaines après leur brillante victoire à Cesson et cinq jours avant d’aller défier Chambéry au Phare en LNH, le SAHB se voyait proposer un match de Coupe de France piège dans le Loiret.

Sur le parquet d’un leader de Nationale 1, les Alsaciens ont d’abord pris le problème par le bon bout. Gudjonsson et Seri, tous deux impeccables à 3/3 au tir en première période, ont rapidement donné l’avantage aux Violets (0-2, 3’20).

Les choses se compliquèrent quelque peu par la suite. Quatre ballons perdus lors des six minutes suivantes et les Banlieusards orléanais étaient passés devant (7-6). Évoluant sans complexe, les Saranais continuèrent à poser moult problèmes aux Bas-Rhinois. Dans le sillage d’un Gaillard efficace, ils enchaînaient positivement (8-7, 13e ).

C’était sans compter sur la révolte loiretaine

Par bonheur, lors du premier acte, le SAHB put s’appuyer sur les parades de Kappelin pour empêcher que le fossé ne se creuse. Les Violets connurent ensuite un bon passage, matérialisé par le doublé de Beauregard et la réussite de Joli (8-10, 17’40).

Las, sept minutes plus tard, Ramel (ancien violet) et Gaillard avaient inversé la tendance (12-11, 24’40). Malgré tout, durant les deux dernières minutes, Beretta puis, Vujic permirent aux Alsaciens de regagner les vestiaires nantis d’une longueur d’avance (13-14, 30e ).

Au retour sur le parquet les Bas Rhinois se détachèrent progressivement (14-16, 36e puis, 15-18, 37’30 et enfin, 16-20, 40e ). On pensait que fort de leur plus grande expérience, ils venaient de faire le plus dur et, allaient ainsi se ménager une fin de match plus tranquille. D’autant plus que Fulop ne ménageait pas non plus ses arrêts dans le but alsacien, à l’image de son tête à tête victorieux avec Perrin (41’20).

Trouvé à deux reprises au pivot, Fleurival offrit ensuite aux Sélestadiens leur plus large avantage du match (19-25, 46’20). Enfin tranquilles ? C’était sans compter sur la révolte loiretaine. Combinée à la baisse de régime bas-rhinoise, l’avance visiteuse fondit comme neige au soleil (22-25, 52e ).

Vujic et Joli blessés

Même si Vujic trouva deux fois l’ouverture (23-27, 54’40), la générosité saranaise redonna de la voix à la salle. Deux parades de Huyghe sur Beauregard et Joli, un triplé de l’insatiable Gaillard et le SAHB était contraint à trois dernières minutes sur le gril (26-27, 57e ). D’autant plus que joli se blessait à la cheville droite au moment de défier Huyghe (59e ). Par bonheur pour les Alsaciens, le dernier tir d’Acquevillo passa largement au-dessus du but de Fulop. Non sans avoir tremblé jusqu’au bout, le SAHB sera au rendez-vous des 8es de finale.

Soulagé par cette première sortie victorieuse, Christian Gaudin confia : « L’essentiel est acquis. On savait que ça allait être dur face à une équipe en pleine confiance, contrairement à nous. C’était le match dur auquel je m’attendais. Saran est une bonne équipe avec des joueurs capables de réaliser ce type de partie. Il faut désormais qu’on apprenne à se connaître les joueurs et moi. À +6, on a manqué de concentration. On devra absolument éviter ce genre de passage à vide à l’avenir. On se qualifie mais, malheureusement on repart avec 2 blessés, Vujic et Joli ! »

Source Dna

16 septembre 2014

Avant Sélestat - Istres; Le duel des VUJIC

igor-vujic-se-sent-bien-a-selestat-et-espere-reussir-ses-debuts-a-domicile-contre-istres-photo-dna-michel-kurst

Igor Vujic a posé ses valises à Sélestat cet été. Demain contre Istres, pour son premier match à domicile avec son nouveau club, le Croate croisera son petit frère Stefan, arrière gauche comme lui. Rencontre.

Il est arrivé à Sélestat précédé d’une flatteuse réputation : deuxième meilleur buteur de la dernière SEHA League avec le RK Nexe Nasice (100 buts en 15 matches à 66% de réussite au tir) et tout frais international croate (il a étrenné ses premières sélections lors de la Swiss Handball Cup en avril).

Les études, puis une blessure avant de se révéler l’an passé

À bientôt 27 ans (il les fêtera le 28 septembre), Igor Vujic se sentait prêt à faire le grand saut, à montrer toute l’étendue de son talent en France, dans l’un des deux meilleurs championnats européens.

L’arrière gauche aurait pu le faire plus tôt. « J’ai eu des opportunités par le passé. » Mais une opération à l’épaule « il y a quatre ans » a ralenti son éclosion. « Cette blessure m’a fait perdre du temps. » Il l’a bien rattrapé depuis.

Igor Vujic est donc allé crescendo, sans doute aussi parce qu’il n’a jamais voulu tout sacrifier pour le handball. À l’âge de 18 ans, il choisit de filer en Slovénie, au Slovan Ljubljana, parce que le club lui propose de prendre en charge ses études.

« J’ai obtenu un diplôme en économie, explique ainsi le Croate. C’était très important pour moi. Et je reprendrai les études après ma carrière. » Après quatre saisons à Ljubljana, avec au passage une demi-finale de la Challenge Cup en 2009-2010, sa route le mènera à Maribor, toujours en Slovénie, puis chez lui, en Croatie, à Umag, Rijeka et enfin Nasice.

Déjà séduit par les vins alsaciens

Pour donner un élan supplémentaire à sa carrière, Igor Vujic a choisi Sélestat. « C’est une superbe opportunité », estime-t-il. Celle de voir s’il peut briller dans un championnat plus relevé que ceux qu’il a connus jusqu’à présent, pour continuer à taper dans l’œil du sélectionneur. « L’équipe nationale est mon grand objectif. »

Il le sait, il devra briller avec Sélestat pour atteindre son but. Le Croate s’épanouit déjà dans son nouvel environnement. « Je préfère les petites villes. Je viens d’une région, l’Istrie, où on fait de bons vins. Alors ici en Alsace, c’est parfait », sourit celui qui avoue une préférence pour le pinot noir et le gewurztraminer.

Bien sûr, c’est sur le plan sportif qu’il est davantage attendu, plus que sur ses connaissances en œnologie. Sa première sortie, la semaine dernière contre Créteil, n’a pas été emballante (2 sur 7 au tir), à l’image de la prestation collective. Mais l’arrière gauche ne devrait pas attendre longtemps pour se montrer performant.

« Je lui ai déjà dit qu’il devra prendre des points contre une autre équipe ! »

Dès demain contre Istres, lors de la 2e journée où il croisera la route de son frère Stefan ? Comme il le fait depuis toujours, il l’appellera avant le match. « Je lui ai déjà dit qu’il devra prendre des points contre une autre équipe ! »

L’aîné a beau être « très proche » de son cadet (23 ans), il n’entend absolument pas le laisser repartir vainqueur du CSI. Ce ne sera pas tout à fait une première. « C’est déjà arrivé en Croatie, quand je jouais à Rijeka et lui à Porec. Mais ce sera la première fois en France. Ce sera spécial. »

Leurs parents suivront avec attention le résultat de leur “duel”. « Je viens d’une famille de handballeurs, souffle Igor Vujic. Mon père a joué en Croatie, au Luxembourg, en Italie aussi. Il était arrière gauche comme nous. Avec Stefan, on s’entraîne avec lui l’été. Il est très sévère (sourire). »

Sévère, Igor Vujic voudra l’être avec Istres demain. Parce que Sélestat a absolument besoin de se rassurer après sa sortie de route cristolienne. « L’équipe est nouvelle, on va avoir besoin d’un peu de temps. Mais j’ai confiance. »

Posté par fredgo à 12:40 - 20) La saison 2014/15 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2014

L'équipe du SAHB 2014/2015 et ses joueurs

  L'équipe 1 en LNH

sahb_equipe_2014

 En haut de G à D: Jimmy DUCHENE (Responsable Logistique)Samuel CLEMENTIA (N°27)Djordje PESIC (N°6) – Christian GHITA (N°13) – Jordan FRANCOIS MARIE (N°20) - Olivier JUNG (N°3) - Christian OMEYER (Directeur Sportif)

Au milieu de G à D : Laszlo FULOP (N°69) - Stevan VUJOVIC (N°23) - Rudy SERI (N°4) -  Igor VUJIC (N°17)Thierry FLEURIVAL (N°22)Frédéric BEAUREGARD (N°9) Richard KAPELLIN (N°1) – 

En bas de G à DSnorry Stein GUDJONSSON (N°10) – Florent JOLI (N°21) Jean-Luc LE GALL (Entraîneur) –– Vincent MOMPER (Président du SAHB) - Thierry DEMANGEON (Entraîneur Adjoint) – Guillaume HUCK (N°5)Kévin BERETTA (N°7)

L'équipe 2 (la réserve) en nationale1

 

SAHB II

 En haut de G à D: Thierry DEMANGEON (Entraineur), LE GAY Louis (N°16), Nicolas SCHNEIDER (N°6), David RICHERT (N°9), Vincent STANGRET (N°?), Antony ABBEY (N°15), Rudi SERY (N°4), Yanis LENNE (N°8), Julien MEYER (N°1), Claude WILLMANN, Fred BLUM (Entr Adjoint).

En bas de G à D :HUCK Guillaume (N°3), Gaby NYEMBO (N°4), Paul Betrtrand WEBER (N°2), William TRINDADE (N°17), IDOUX Bao (N°5), THIBAULT (N°07), Virgil WAGENTRUZ (N°19), Lucas WEISS (N°10).

07 février 2014

Transfert: Igor remplacera Pawel

igor-vujic-(au-tir)-sera-associe-a-frederic-beauregard-au-poste-d-arriere-gauche-photo-maxppp

Igor Vujic est Sélestadien

Le recrutement sélestadien s’est sérieusement accéléré cette semaine. Après l’ailier droit Florent Joli lundi, c’est l’arrière gauche croate Igor Vujic qui s’est engagé hier avec le club alsacien pour les deux prochaines saisons.

Sélestat a trouvé le remplaçant de Pawel Podsiadlo, qui portera le maillot nîmois la saison prochaine. Le staff violet a porté son choix sur l’arrière gauche croate Igor Vujic (26 ans), qui évolue cette saison au RK Nexe Nasice, actuel 7e de la Ligue SEHA, championnat regroupant les dix meilleurs clubs de Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie et Slovaquie.

« Il réalise une superbe saison avec son club », indique Christian Omeyer, le directeur sportif sélestadien. Igor Vujic est tout simplement le meilleur buteur de la Ligue SEHA (79 buts sur 119 tirs en 11 matches).

« On cherchait un joueur complet, poursuit Christian Omeyer. En plus d’être un buteur, Igor est capable de déborder, de jouer avec le pivot. Et aussi de défendre. »

Jusqu’à présent, la carrière du robuste arrière gauche (1,96 m, 100 kg) s’était partagée entre la Slovénie (RD Slovan Ljubljana, Maribor) et la Croatie (Umag, Zamet et Nasice).

Habitué de la Coupe d’Europe (demi-finaliste de la Challenge Cup en 2009-2010 avec Ljubljana), le futur Sélestadien retrouvera en D1 son petit frère Stefan (22 ans), arrière gauche lui aussi, Nantais depuis janvier 2013.

« Il voulait donner un élan supplémentaire à sa carrière », indique Christian Omeyer. Comme d’autres par le passé, Igor Vujic a choisi Sélestat pour montrer ses talents en LNH. Tout le monde espère maintenant que l’arrière gauche se révélera sous le maillot violet, comme avant lui Megannem, Tej ou Podsiadlo, pour ne citer qu’eux…

Source Dna

Posté par fredgo à 12:11 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,