Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

19 mars 2014

Guillaume Crépain Tremblay: ... Sélestat sera LE match tournant de la saison ...

crepain

     Propos recueillis après la 13ème défaite de Tremblay pour le compte de la 18ème journée.

Guillaume Crépain analysait à chaud la défaite à domicile face à Cesson 24-27. Il en a profité pour se projeter sur la prochaine rencontre face à nos violets:   « On est sorti du match, c’est une défaite de plus. Un début de deuxième encore catastrophique, donc la je dois avouer que « j’ai et nous » avons du mal à trouver les mots. On est un peu abattus, après on ne s’en sortira que par le travail et on le sait. Là on va dire que ça devient extrêmement urgent ; j’ai un peu peur de le dire, mais Sélestat sera LE match tournant de la saison, car après ça sera trop compliqué ; donc nous avons une finale à jouer la semaine prochaine et nous devons nous remobiliser dans nos têtes. »

Source site Tremblay HB

19ème Journée
Samedi 22 mars: 20H00
Sélestat - Tremblay
Je réserve mes places: ici

Posté par fredgo à 12:36 - 05b) La phrase du jour - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mars 2014

Richard Kappelin: ... signer à Sélestat pourrait être une nouvelle expérience...

 

kappelin_250

Quatrième recrue pour le Sélestat Alsace Handball, le gardien de but suédois Richard Kappelin, 30 ans, découvrira la LNH la saison prochaine. Après avoir connu la Suède, l’Espagne (à Cuenca puis Aragon), le Qatar et le Danemark (à Aalborg cette saison), il posera ses valises en Alsace pour les deux prochaines saisons. Quelques jours après l’annonce officielle de sa signature et à une semaine du huitième de finale de Champions League qui opposera Aalborg à Barcelone, il revient avec nous sur les raisons qui ont motivé son choix.

Richard, vous jouez le weekend prochain contre Barcelone en huitièmes de finale de Champions League. Qu’attendez-vous de cette confrontation?

Nous ne sommes clairement pas les favoris, et nous sommes conscients que nos chances d’atteindre les quarts de finale sont maigres. Mais nous allons jouer le premier match à domicile, et certains de nos joueurs qui ont été absents ces derniers temps vont revenir de blessure. On va essayer que ce soit un vrai combat, en se donnant à fond, sans véritable pression. De plus, la salle dans laquelle nous jouons sera à guichets fermés, je crois que les places sont toutes parties en l’espace de deux heures. Je suis sûr que ce sera une super expérience, et j’espère que sur ce match aller on pourra s’en sortir avec un bon résultat.

Est-ce que vous pensez qu’en atteignant les huitièmes de finale, vous avez déjà atteint l’objectif fixé?

Collectivement, notre objectif était d’atteindre la phase de matchs à élimination directe. Bien sûr, maintenant que nous y sommes arrivés, nous avons envie de gagner encore des matchs. Nous savons que ces confrontations avec Barcelone vont être difficiles mais nous allons en profiter un maximum. J’ai déjà joué contre le Barca quand j’étais en Espagne, et c’était toujours des matchs agréables. Ils ont une équipe fantastique et je suis sûr que nous allons faire bonne figure.

Crédit photo : Jean-Pierre RiboliAlors qu’Aalborg va certainement jouer de nouveau une coupe d’Europe l’an prochain, pourquoi avoir choisi Selestat pour continuer ta carrière?

Avant cette saison, j’ai vécu trois ans à l’étranger en Espagne. Et même si nous avons dû partir en cours de route à cause de problèmes financiers, cela a été une excellente expérience et je voulais vivre de nouveau ce genre de choses. Pour moi même, principalement, pour découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, une nouvelle langue. Aalborg va également perdre son coach à la fin de la saison (Nicolai Jacobsen s’est engagé avec Rhein-Neckar Löwen pour la saison prochaine, ndlr), ainsi que de nombreux joueurs clés, et il m’a semblé que c’était le bon moment pour partir. A partir de ce moment là, je voulais aller ou en France ou en Allemagne. Sélestat construit une nouvelle équipe l’an prochain, avec quelque chose comme sept nouveaux joueurs, et j’ai tout de suite été intéressé par ce projet, comme ils ont été intéressés par mon profil. Pour moi, c’est apparu comme étant ma meilleure option. J’ai été en contact avec un club allemand, mais j’ai pensé que signer à Sélestat pourrait être une nouvelle expérience, très différente de la Suède, d’où je viens, et du Danemark, qui lui ressemble en beaucoup de points. Et encore une fois, l’équipe va beaucoup changer la saison prochaine et le challenge va être très intéressant.

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Quels ont été les facteurs décisifs dans ta signature avec Sélestat?

Je voulais faire quelque chose que je n’avais encore jamais fait auparavant. J’ai vu la ville, le match contre Ivry l’autre jour, j’ai visité un petit peu le coin et j’ai été très agréablement surpris par ce que j’ai vu. Pour le match, la salle était remplie même si l’adversaire était un des derniers du championnat, et le club a l’air de provoquer un vrai engouement populaire dans le coin. Cela me rappelle Cuenca, où j’ai évolué, où toute le village était derrière son équipe de hand. Mais je voulais vraiment essayer quelque chose de nouveau, où je pourrais apprendre quelque chose et faire face à un nouveau challenge.

Qu’as-tu pensé du match contre Ivry que tu as vu?

Sélestat a perdu et ce n’était pas leur meilleur match, je pense qu’ils n’ont pas montré tout ce dont ils sont capables. Mais j’ai vu d’autres matchs en vidéo, et je crois que le coach a des bonnes idées. Il me semble calme et réfléchi, de ce que j’ai pu parler avec lui. L’an prochain, il y aura des nouveaux joueurs, peut être des ambitions plus élevées et cela pourrait donner quelque chose d’intéressant.

Quand tu as quitté Aragon, tu as dit que jouer en Bundesliga était ton rêve. Est-ce toujours le cas?

J’ai eu la possibilité de signer en Allemagne, mais j’ai choisi le championnat français. Il grandit d’année en année, avec des bons joueurs qui signent dans tous les clubs, des budgets qui sont presque tous en augmentation, donc la LNH m’a semblé une bonne idée à ce moment de ma carrière. La partie culturelle, si je peux dire, est très importante quand je choisis le club où je vais jouer. J’aimerais avoir la possibilité de parler différentes langues, de connaitre différentes cultures quand j’arrêterai ma carrière de joueur de hand. Je pense que toutes ces expériences feront de moi une personne plus riche dans le futur.

Enfin, as-tu fait une croix sur l’équipe nationale suédoise?

Je ne sais pas…vous savez, en Suède, nous avons une tradition de très bons gardiens de but. Certains d’entre eux jouent dans de très bons clubs, Kiel, Flensburg… Bien sûr, si je suis appelé, je serais heureux d’y aller, mais je pense qu’il va être compliqué pour moi d’avoir ma chance dans le futur proche. On va voir comment la situation évolue, mais ce n’est pas ma préoccupation principale pour le moment.

Source Handnews

Posté par fredgo à 12:48 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commission de discipline: Djordje Pesic absent contre Ivry et Toulouse...

pesic sanctionné

Ce lundi 17 Mars 2014, Djordje PESIC (Sélestat) a comparu devant la Commission de discipline de la LNH.

      Le joueur a été reconnu coupable d’avoir commis une faute dans la dernière minute de la rencontre Pays d’Aix Université Club HB – Sélestat Alsace HB, du 21 février 2014 (16ème journée du championnat de D1), en vue de préserver le score acquis, alors que les 2 équipes étaient à égalité.

      La Commission de discipline a décidé de sanctionner Djordje PESIC de 3 dates de suspension dont une avec sursis.

     Djordje PESIC sera suspendu pour la réception de Tremblay ce samedi 22 Mars (19ème journée du Championnat) et de Toulouse le 29 Mars (20ème journée du championnat).

 

Source LNH

Posté par fredgo à 12:36 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mars 2014

Résumé de la 18ème journée: Sélestat perd mais ses poursuivants aussi...

   

Montpellier Sélestat

Palpitant jusqu'au bout ce championnat de D1 masculine ! Dunkerque, Paris, Montpellier, Nantes et Toulouse ont le nez dans la course à l'Europe, Ligue des Champions pour les uns, Coupe de l'EHF pour les autres. En bas de classement, Ivry, Tremblay et Dijon restent compagnons d'infortune.
  
     Les lignes n’ont pas bougé en tête de la D1 masculine et le mano a mano se poursuit entre Dunkerque, l’actuel leader et le PSG.

     Montpellier avance sans bruit. L’élimination de la Coupe de France a été digérée et la réaction face à Sélestat a été impitoyable (39-28). Avec un Dragan Gajic au-dessus du lot (10 buts) et qui a encore conforté sa place de meilleur marqueur du championnat avec 139 réalisations, les Héraultais pourraient bien être les agitateurs de cette fin de saison.

    Jeudi, face à Dijon (14ème) qui n’a désormais plus  grand-chose à espérer de l’élite, les Nordistes...

    ... la situation est critique pour Tremblay (13ème). Face à Cesson qui a très bien débuté la rencontre (3-7 après 17'), les Franciliens se sont ...

   Tremblay pourtant, peut remercier Toulouse qui s'est imposé dans la douleur à Ivry. Victorieux, les Val-de-Marnais auraient pu envisager l'avenir avec un peu plus de quiétude. Sauf que c'est raté...
Les résultats de|la 18ème journée
Tremblay Cesson 24   27    
Nantes Chambéry 32 23    
Aix Nîmes 29 26    
Dijon Dunkerque 20 25    
Ivry Toulouse 28 30    
Montpellier Sélestat 39 28    
Paris St Raphael 32 24    
           
Le classement après 18 journées
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But -    
1 Dunkerque 31 18 15 2 1 465 407    
2 Paris 28 18 13 3 2 565 515    
3 Montpellier 26 18 13 3 2 583 486    
4 Toulouse 23 18 11 6 1 507 486    
5 Nantes 23 18 11 6 1 510 465    
6 Chambéry 19 18 9 8 1 533 522    
- Cesson 19 18 8 7 3 495 501    
8 St Raphael 18 18 9 9 0 508 533    
9 Nîmes 15 18 7 10 1 491 492    
10 Aix en Provence 14 18 6 10 2 453 498    
11 Sélestat 12 18 5 11 2 494 545    
12 Ivry 8 18 3 13 2 458 485    
- Tremblay 8 18 3 13 2 459 525    
14 Dijon 6 18 3 15 0 426 487    
Source Handzone

Posté par fredgo à 13:38 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2014

Joyeux anniversaire Michal

Le 8eme Rugiss' Hand souhaite un :

Salami_Michal

qui fête ses 32 ans.

     On éspère le voir encore jouer une ou deux saisons supplémentaire sous le maillot violet du SAHB

Posté par fredgo à 00:29 - 24) Anniversaires et naissances - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mars 2014

Recrutement: 3 nouvelles signatures au SAHB

Richard Kappelin

Tout d’abord l’arrivée du gardien suédois Richard Kappelin.

Présentation :
     Richard Kappelin est né le 30 Septembre 1983 en Suède. Il complétera l’effectif du Sélestat Alsace Handball pour les saisons 2014-2015 & 2015-2016.

Son parcours en club :
• Champion de Suède en 2004 avec l’IK Savehof
• Champion de Suède en 2009 avec l’Alingsas HK
• Élu meilleur gardien de but de la D1 suédoise en 2008 et 2009.
• 2010 il rejoint la ligue Asobal avec la Ciudad Encantada
• Puis en 2011 le BM Aragon
• Actuellement gardien d’Aalborg (Danemark)

Richard disputera le 8ème de finale de la Ligue des Champions face à FC Barcelone le 22 mars prochain.
Il remplacera Obrad Ivezic qui poursuivra sa carrière sous d’autres cieux et à qui le SAHB souhaite une bonne continuation.
La cellule de recrutement du SAHB est très fière d’avoir pu convaincre Richard de rejoindre le camp violet et lui souhaite une belle réussite en France.

samuel-clementia

Egalement celle de l’ailier droit Samuel Clémentia.

Présentation :
    Samuel Clémentia est né le 18 décembre 1989. Il s’est engagé avec le SAHB pour 1 saison (+ 1 en option).

Son parcours en club :
• Paris Handball de 2006 à 2012
• Nanterre depuis 2013

L’ancien international junior aux côtés des Barachet, Accambray, L. Karabatic, François-Marie et Jung partagera le poste d’ailier droit avec Florent Joli.

La prolongation de Djordje Pesic

Pesic
     Le pivot Serbe du SAHB arrivé au club en 2011 a trouvé un accord avec les dirigeants pour une prolongation de son contrat de 1 saison (+ 1 saison en option).
Djordje aura à cœur d’affoler encore la saison prochaine les défenses adverses.

Source SAHB

Posté par fredgo à 12:37 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

08 mars 2014

17ème journée: Sélestat - Ivry; Deux points, c'est tout...

 

Le maintien ne serait pas encore assuré, mais Sélestat ferait plus que l’apercevoir, ce soir en cas de victoire contre Ivry. Cette 17e journée peut constituer un tournant (heureux ?) pour les Violets.michal-salami-et-selestat-peuvent-faire-un-pas-de-geant-vers-le-maintien-en-d1-photo-dna-jean-paul-kaiser

C’est le premier tournant de la phase retour, le premier rendez-vous à ne rater sous aucun prétexte. Ce soir contre Ivry, ce ne sont pas seulement deux points qui sont en jeu, mais l’espoir d’une victoire pour faire un pas de géant vers le maintien en D1.

« Confiance en nous, mais pas d’excès de confiance »

Un succès, un de plus, face aux Franciliens pourrait renvoyer l’USI à son océan de doutes et de frustrations (quatre défaites d’un but depuis le début du championnat). « C’est LE match le plus important, explique sans détour le Sélestadien Guynel Pintor. On sait que l’on peut mettre Ivry à huit points derrière nous. »

Si la logique, quand bien même celle-ci se plaît parfois à être contredite, est respectée lors de cette 18e journée, Dijon devrait chuter à Nantes et Sélestat devrait dominer Ivry. Dans ce scénario idéal, tant espéré du côté du CSI, les coéquipiers d’Olivier Jung compteraient donc huit points d’avance sur le duo de relégables.

« Ce serait presque fait (pour le maintien, ndlr) , avance le patron de la défense alsacienne. Tout le monde dans l’équipe a envie de faire le boulot maintenant. On joue à domicile, avec le soutien du public, on ne peut pas avoir peur. La victoire est à notre portée, on n’a pas le droit au faux pas. »

Guynel Pintor va quitter le club en fin de saison (pour rejoindre Créteil), mais il veut partir en laissant Sélestat en D1. « Je vais tout donner jusqu’à la fin », assure-t-il.

La D1 justement, Ivry, monument du handball français (huit fois champion), n’a jamais été aussi près de la quitter depuis son accession en… 1957.

Huit points pour voir plus loin ?

« Si l’on perd, cela ne voudra pas dire qu’il en sera fini de nos chances de maintien, indique Pascal Léandri, l’entraîneur ivryen, sur le site internet de l’USI. Mais on va en Alsace avec beaucoup d’ambitions, pour aller chercher des points. On n’a encore jamais gagné à l’extérieur cette saison, c’est l’instinct de survie qui doit parler maintenant. »

Ivry joue déjà l’une de ses dernières cartes, en tout cas pour espérer dépasser Sélestat, et n’en sera ainsi que plus dangereux. Pas toujours récompensée, l’USI n’a pas abdiqué, loin s’en faut, son match nul contre Cesson (28-28) l’a montré, la volonté de son arrière gauche Novica Rudovic également (29 buts lors des quatre dernières journées, 8 lors des… douze précédentes).

Mais quand on accroche le PSG à domicile, on doit pouvoir y battre Ivry. « On devra être solidaires comme lors du match aller (victoire 26-28) », souffle Guynel Pintor.

Ce succès tant escompté n’assurerait pas encore mathématiquement le maintien violet. Mais ces possibles huit points d’avance, à neuf journées de la fin du championnat, constitueraient une marge de sécurité presque définitive.

« On aurait surtout écarté un adversaire qui aurait alors du mal à revenir sur nous », synthétise l’entraîneur sélestadien Jean-Luc Le Gall.

C’est donc un rendez-vous décisif, un de ceux que Sélestat a pris la bonne habitude de ne pas rater depuis son retour en D1, exception faite de Toulouse la saison passée à domicile.

Le scénario est écrit, reste à le réaliser

« Ce groupe est intelligent pour ne pas commettre deux fois la même erreur, estime Jean-Luc Le Gall. Nous avons confiance en nous, mais nous ne faisons pas d’excès de confiance. »

Depuis le début de la phase retour, Sélestat a déjà pris deux points. Certains étaient secrètement espérés (contre le PSG), d’autres souhaités un peu plus fort (face à Aix-en-Provence). Ceux mis en jeu ce soir sont revendiqués purement et simplement. Le scénario est écrit, reste maintenant à le réaliser. Pour que violet rime encore avec LNH la saison prochaine.

Source Dna par Simon Giovannini

 

Posté par fredgo à 10:07 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mars 2014

Présentation de la 17ème journée: Bertrand Gille de retour, Sélestat sur sa lancée...

freppel_riou

"Bobo" est de retour sur les parquets, tout frais, presque tout neuf et c'est une excellente nouvelle pour Chambéry qui accueille Paris, ce jeudi. Dunkerque le leader passera un test à St Raphaël. Sélestat de son côté, veut faire la différence face à Ivry.

Deux affiches ouvriront cette 17ème journée. Après s'être brillamment qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France, Chambéry et le PSG handball se retrouvent face à face. Savoyards et Parisiens sont actuellement soumis à la même cadence...

 Sélestat vs Ivry
    
Ivry se déplace à Sélestat qui reste sur une excellente série et notamment un match nul face à l'ogre parisien. Les joueurs de Jean Luc Legall se sont même offerts une qualif en quart de coupe et un tirage au sort très profitable puisqu'à domicile, ils accueilleront Dijon. Le match face aux Val-de-Marnais est tout aussi important. Un succès les rapprocherait encore un peu plus du maintien parmi l'élite. C'est du moins l'avis d'Arnaud Freppel, un des anciens du club (11ème saison pro au SAHB).

Arnaud, Sélestat reste sur une bonne série. Cela peut-il continuer ?
Il faut l'espérer. Depuis le début des matches retour, il y a un réel mieux. Le résultat contre Paris est un déclic. On savait qu'on n'avait rien à perdre et qu'on pouvait réaliser un coup. Cela s'est enchaîné.

Oui notamment en coupe de France...
On est allé éliminer Tremblay et là, on bénéficie d'un tirage favorable avec Dijon, une équipe largement à notre portée. Ce qui est important, notamment pour nos supporters, c'était de recevoir. Mais il faudra se méfier car Dijon est capable d'élever son niveau de jeu.  

Le plus important, c'est le championnat.
Les matches qui arrivent au mois de mars sont importants. En s'imposant contre Ivry, on ferait un grand pas vers le maintien. On serait libéré pour envisager la suite. Pour le moment, Ivry est un concurrent direct au maintien. Ils sont en mauvaise posture, il faut qu’ils réagissent donc cela doit nous tenir en alerte d’autant que la semaine suivante, on se déplacera à Montpellier.

Sélestat est une équipe de milieu de tableau ?
Quand on voit les moyens dont disposent les sept 1eres équipes de LNH, c’est compliqué de vouloir se mêler au peloton de tête. On peut essayer d’améliorer les classements des précédentes saisons mais cela va devenir de plus en plus difficile.

A titre personnel, c'est ta dernière saison au SAHB ?
Rien n’a encore été décidé. Sélestat a déjà recruté un jeune ailier droit (Florent Joli*) et a d'autres contacts. J'aurais aimé être fixé et je dois tout envisager. Mais j’ai encore envie d’évoluer au plus haut niveau, je suis bien physiquement et mentalement, donc pourquoi ne pas poursuivre une voire deux saisons ? Comme ma priorité est de rester en Alsace, là où est installée ma famille, je suis dans l’incertitude la plus complète. Quoi qu'il arrive, je reste concentré jusqu'au bout sur les résultats de l’équipe. 

Les autres matchs:

Chambéry (7è) Paris (1er)   06/03  
Cesson (8è) Montpellier (3è)   08/03  
Nîmes (9è) Tremblay (13è)   07/03  
Nantes (5è) Dijon (14è)   08/03  
St Raphael (6è) Dunkerque (1er)   07/03  
Toulouse (4è) Aix (10è)   07/03  

Source Handzone

Posté par fredgo à 12:51 - 20) La saison 2013/14 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 mars 2014

Résumé des 8èmes de finales: De grosses surprises...

clementperez_melody

      S’en veut-il encore ? Lorsque le 5 janvier dernier en marge de la Golden League, Thierry Omeyer s’est prêté au tirage au sort des 8èmes de finale de la coupe de France, le portier tricolore a eu la main lourde puisque Montpellier, son club s’est retrouvé opposé au Paris St Germain. Dans les rangs du MAHB comme dans ceux d’ailleurs, du club de la capitale, chacun espérait qu’une telle affiche interviendrait un peu plus tard, par exemple, comme la saison passée, en finale à Bercy.

Il y aura donc une sacrée casse avant les quarts puisque déjà, Dunkerque, l’actuel leader du championnat  et St Raphaël, le 4ème de LNH ont été mis au tapis par Nantes et Aix et que dimanche soir, le PSG ou Montpellier (qui détient le record de l’épreuve avec douze trophées dont celui de l’an passé) restera à quai. «C’est le principe des matches à élimination directe, souligne Mathieu Grébille. Cela reste ...

St Raphaël - Pays d'Aix : 28 - 36
    
C'est une performance de taille qu'a accompli Pays d'Aix qui ne s'est jamais affolé lorsque le score n'était pas à son avantage. A domicile, St Raphaël a tout simplement craqué dans les vingt...

Toulouse - Pontault Combault : 41 - 23
    
Ce vendredi, Toulouse avait rajouté une séance d'entraînement à son programme, Pontault-Combault ne se déplaçant en Haute-Garonne qu'avec...

Tremblay - Sélestat : 27 - 29 :
     Le suspense jusqu'au bout de la nuit. Tremblay qui menait de quatre buts à 2'40 de la fin face à Sélestat, aurait pu s'éviter la terrible séance des jets de 7 mètres. Bref. Tant pis pour les Franciliens, tant mieux pour les Alsaciens. La séance de roulette russe leur a été profitable.

Billère - Cesson Rennes: 27 - 26
    
Billère
sera le seul rescapé de la Pro D2 en quarts de finale de la Coupe de France. Face à Cesson, les Béarnais ont arraché leur qualification à 20 secondes ...

Montpellier AHB - Paris SG Handball : 26 - 27
     Paris a réussi à vaincre ses démons en coupe en l’emportant d’un tout petit but à l’Arena face au tenant, ce Montpellier AHB qui l’avait privé du titre l’année dernière en finale. But signé de ...

Tirage 1/4 de finale de la Coupe de France

Chambéry - Aix en Provence
Billère (Pro D2) - Nantes
Sélestat - Dijon
Toulouse - Paris

Source Handzone

 

 

Posté par fredgo à 12:49 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mars 2014

8ème de finale CdF: Tremblay 27-29 Sélestat; Comme d'habitude...

 

Ils ont joué à se faire peur. Mais comme d’habitude, les Violets ont battu Tremblay (27-29 t.a.b.). Et Sélestat, pour la première fois depuis 2008, sera au rendez-vous des quarts de finale de la Coupe de France.

obrad-ivezic-encore-impeccable-hier-soir-photo-dna-franck-delhomme

Les Violets aiment faire mentir les dictons. « Plus une série dure, plus elle se rapproche de la fin », dit-on. Pas pour Sélestat, pas contre Tremblay. Voilà maintenant plus de deux ans que les joueurs de Jean-Luc Le Gall n’ont plus perdu contre le club francilien.

Hier, ils ont ajouté une septième victoire consécutive, se qualifiant du même coup pour les quarts de finale de la Coupe de France. Mais les coéquipiers de Yuriy Petrenko ont tremblé jusqu’au bout. Ils avaient pourtant le match en main à la 58e (21-25). Ils ont alors perdu le fil, pour jouer leur qualification à la loterie des tirs au but.

Lors de cette séance toujours incertaine, Pesic trouvait la barre transversale sur la première tentative alsacienne. Mais Ivezic, une nouvelle fois énorme après des prestations déjà majuscules contre le PSG et Aix, remettait les compteurs à zéro en détournant le tir de Bingo. Podsiadlo, François-Marie et Vujovic prenaient, avec réussite, leurs responsabilités.

Venait alors le tour de Ternel, qui trouvait la transversale. Freppel avait donc l’occasion de mettre fin au suspense. L’ailier droit envoyait Sélestat en quart de finale. Une première depuis 2008.

Si les deux clubs se concentrent prioritairement, et c’est logique, sur le championnat, ils n’ont pas pris ce 8e de finale à la légère.

« Ce sont des bons moments à partager »

Ivezic détournait les trois premiers tirs tremblaysiens et Sélestat prenait le meilleur départ (1-4, 9e ). Tremblay recollait (4-4 à la 16e ) et inversait même la tendance face à des Violets soudainement muets en attaque (6-5, 19e ).

Jung entamait son sans-faute au tir et les Violets reprenaient les commandes (8-9, 27e ). Et Vujovic, d’un missile en pleine lucarne, les faisait virer en tête à la pause (10-11).

Le match restait accroché en début de seconde période (14-14, 38e ). Les esprits s’échauffaient, Pintor voyait rouge (40e ) et Sélestat perdait le fil (18-15, 45e ). La fin de la belle série contre Tremblay semblait se profiler. Mais Petrenko relançait la machine.

Quatre minutes plus loin, les Alsaciens étaient revenus au contact (18-18, 49e ). Le capitaine insistait pour (re) donner l’avantage (18-19, 50e ).

François-Marie préservait l’avance sélestadienne (20-21, 54e ), Jung l’accentuait pour dessiner le succès (21-25, 58e ). Mais le ballon semblait subitement brûler les mains violettes. Tremblay s’accrochait à ses faibles espoirs et Bataille égalisait à la dernière seconde (25-25). Avant une séance de tirs au but souriante.

« On s’est relâché un peu trop tôt, explique Olivier Jung, pivot-ailier gauche efficace hier. Le scénario était un peu bizarre, d’habitude c’est nous qui égalisons à la fin ! Mais ça s’est bien fini… Le plus important sera de battre Tremblay en championnat, mais ça fait toujours plaisir de continuer notre route dans cette compétition. Ce sont des bons moments à partager. »

Sélestat est en quart de finale. Reste maintenant à attendre le tirage, en espérant qu’il soit favorable, pour rêver de prolonger plus loin l’aventure.

Source Dna

Posté par fredgo à 09:08 - 03a) Coupe de France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,