Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

07 novembre 2013

La phrase du jour : ''Ceux qui connaissent... ...Sélestat, ça parle !''

     

Jerome chauvet

     Jérôme Chauvet, l'entraineur de Nimes, ne croyait pas si bien dire lorsqu'il se confiait au journal du midi libre d'hier... En pleine confiance, les gardois voulaient prendre leur revanche sur la décullotée prise il y a deux ans... (35-26) 

     Le coach a dû se remémorer cette phrase qui a pris tout son sens à la fin du match:

                 "Ceux qui connaissent ce sport savent qu’en handball, Sélestat, ça parle."

Posté par fredgo à 12:36 - 05b) La phrase du jour - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2011

La phrase du jour : Cela m’a fait l’effet d’un bouchon de champagne

jerome-chauvet-et-nimes-de-serieux-clients-pour-le-sahb-photo-maxppp
 
      Cela m’a fait l’effet d’un bouchon de champagne. À un moment, tout a sauté. Et impossible de reboucher la bouteille.
 
       Propos tenus par Jérôme Chauvet, entraîneur de l’USAM Nîmes au journal les Dna. Déclaration faite après la déroute gardoise par nos violets et les 23 buts encaissés en trente minutes. Nouveau record de buts en une mi-temps de la saison.
 
 
 
 
 

Posté par fredgo à 12:30 - 05b) La phrase du jour - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2011

Avant Nîmes: Jerome Chauvet, Donner tout, plus encore

    Après avoir affronté les cinq premiers du classement, le Sélestat Alsace Handball aborde, ce samedi soir face à une équipe de Nîmes avec laquelle il partage la 8 e place, une série de matches a priori moins délicats. A priori…

Jérôme Chauvet et Nîmes : de sérieux clients pour le SAHB !  Photo MAXPPP
 
 
    Les Sélestadiens n’auront pleinement goûté à leur performance à Toulouse (27-28) que le temps d’un week-end. Tout comme les Nîmois n’auront eu que quelques heures pour ruminer leur revers à domicile, vendredi, face à Dunkerque (26-28).
     Dès le début de la semaine, les uns et les autres se sont projetés vers la rencontre qu’ils se livreront samedi en Alsace.

Des Nîmois ambitieux, pas doux rêveurs…

    Le face-à-face est d’une grande importance pour les Bas-Rhinois comme pour les Gardois, lesquels présentent, à l’aube de la 9 e journée de championnat, un bilan quasi-identique (trois victoires, cinq défaites).
     « Cette rencontre est importante pour les Sélestadiens dans la mesure où ils évoluent devant leur public et que, pour s’en sortir cette saison, il ne fera pas bon lâcher trop de points à domicile, confie Jérôme Chauvet. Elle est importante pour nous parce que, justement, nous restons sur deux défaites à la maison (Créteil et Dunkerque, ndlr) ».
     L’entraîneur nîmois insiste sur cette obligation faite aux candidats au maintien d’être performants sur leurs terres. Sur la pression que cela engendre aussi. « Du coup, pas mal d’équipes ont l’air plutôt à l’aise à l’extérieur… »
     Nîmes notamment a remporté deux de ses trois succès loin de ses bases (25-33 à Cesson, 25-27 à Ivry).
     L’ancien Bordelais et sa troupe débarqueront donc en Alsace, dès vendredi soir, avec ambition. Sans Massard ni Gallego, absents longue durée, peut-être avec Junillon et Kovac qui ont repris en début de semaine.
     « Cette saison, la plupart des clubs de D1 ont visiblement privilégié le qualitatif au quantitatif en termes de recrutement. On a moins embauché, mais mieux. Les blessures constituent le revers de la médaille. Les rotations sont moindres et la répétition des performances d’autant plus difficile. »
     Le SAHB, qui a payé plus que son dû à la malchance en ce début de championnat, le sait.
     Les Nîmois sont donc ambitieux, pas doux rêveurs cependant. « Sélestat aligne une équipe équilibrée, bien en place. Il y a un réel projet de jeu et de la qualité à chaque poste, constate Jérôme Chauvet. Les Alsaciens sont, de plus, en confiance, Ils veulent sans doute confirmer leur belle performance à Toulouse. De notre côté, nous avons moins à perdre, moins de pression ».
     Moins de pression peut-être, certainement pas moins d’envie. « Nous avons perdu contre Dunkerque et c’est plus nous qui avons donné le match que les Nordistes qui l’ont cherché, termine le coach gardois. Mais je suis fier de mes joueurs, parce qu’ils ont été présents dans les fondamentaux. Le handball est, pour moi, ainsi fait qu’il est basé sur ces fondamentaux-là, sur l’envie, sur la dimension physique. Si on ne répond pas au défi physique, on a forcément du mal à se faire une place à ce niveau ».

Volonté, abnégation, supplément d’âme

     Ancien dur dedans – et doux dehors –, “Jéjé” Chauvet annonce la couleur. Les Sélestadiens devront donner le maximum et un peu plus encore pour espérer passer le cap nîmois.
     Ce n’est pas Jean-Luc Le Gall qui peut penser le contraire, l’entraîneur sélestadien étant le premier persuadé que le SAHB, impressionnant à Toulouse, se doit d’être plus performant à chacune de ses sorties.
     Les deux jouent gros ce samedi. C’est sans doute celui qui donnera le plus, celui qui offrira un supplément d’âme, de volonté et d’abnégation qui s’en sortira le mieux. Les guerriers, sans doute, auront gain de cause.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:33 - 20) La saison 2011/12 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,