Le 8ème Rugiss' Hand

Bienvenue sur le 8eme Rugiss'Hand, site amateur dédié au club phare du Sélestat Alsace Handball, à ses joueurs et destiné à son fidèle public. Retrouvez toute les infos possibles...

22 décembre 2012

Joyeux Noël à tous !

A vous tous,

Joueurs du SAHB et leurs familles,

Dirigeants, Bénévoles et Supporters

joyeux noel 2012

 

Le 8ème Rugiss'Hand

 

Posté par fredgo à 17:55 - 01) Actus et News - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 décembre 2012

Des progrès éclatants !

les-violets-exultent-apres-le-match-nul-arrache-a-domicile-face-a-cesson-le-29-septembre-lors-de-la

      Ce n’est plus une surprise, mais une belle confirmation. Le Sélestat Alsace Handball a, comme  la saison dernière, réalisé une phase aller presque parfaite, s’ouvrant la voie du maintien en LNH.

Le violet est plus que jamais à la mode en LNH. Sélestat en a apporté une nouvelle preuve, mercredi, en allant s’imposer à Toulouse (31-32). Une victoire, la 5 e cette saison en championnat, symbole de la première partie de championnat réalisée par les Violets.

« Ce n’est pas une surprise, mais plutôt une confirmation »

« Nous n’avons pas fait un grand match, mais nous avons été solides », estime Jean-Luc Le Gall. Et le groupe a encore fait étalage de sa force. Peu utilisés lors des dernières journées, Valentin Aman (3 buts), Quentin Eymann (4 buts) et Xavier Rechal (2 buts) sont ainsi sortis de leur boîte pour apporter une contribution décisive au succès alsacien.

« J’ai une équipe complémentaire, avec des joueurs interchangeables, souffle l’entraîneur sélestadien. Certains n’ont pas joué, mais ils ont toujours été derrière le groupe. Leur heure viendra. »

En attendant, Sélestat (5 e attaque et 11 e défense de LNH) s’est installé à la 8 e place de D1, validant une phase aller sans aucune fausse note. « Ce n’est pas une surprise, car c’est ce que j’espérais, mais plutôt une confirmation et une satisfaction. Je pense que nous sommes perçus différemment par nos adversaires », souligne Jean-Luc Le Gall.

À la tête d’un groupe quasiment inchangé (seul Vlado Ostarcevic a quitté le club cet été), le coach alsacien a vu son équipe réaliser des progrès saisissants. La qualification pour le Final Four de la Coupe de la Ligue en est un exemple éclatant, tout autant que les deux matches nuls décrochés face à Montpellier et Chambéry. « Nous avons un point de plus à la trêve par rapport à la saison dernière, alors que tout le monde s’est renforcé. »

Mais pour Jean-Luc Le Gall, les progrès les plus significatifs sont ailleurs. Les matches que Sélestat n’a jamais été en mesure de gagner lors de la phase aller sont rares, contrairement à la saison dernière. « Nantes et Saint-Raphaël, souffle Jean-Luc Le Gall. Cela montre la force et la confiance des joueurs dans la qualité de leur jeu. »

Deux revers qui rappellent que le début de championnat n’avait pas été franchement concluant. Mais après ces deux défaites initiales, Sélestat n’avait pas plongé face à Cesson, arrachant le match nul à la dernière seconde grâce à Frédéric Beauregard.

« Nous avons aussi eu de la réussite »

« C’est la force de cette équipe. Et c’est ce que je retiens de notre première partie de championnat. On sortait de deux rencontres très compliquées. Ce match était important et il a lancé notre saison. »

Le bilan est donc plus que positif. Avec treize points au compteur et sept longueurs d’avance sur le premier relégable, Aix-en-Provence, les Violets ont fait un (grand) pas vers leur objectif : repartir pour un tour en LNH la saison prochaine. Ces treize points sont d’ailleurs aussi beaux que nécessaires « pour passer février et mars », le calendrier qui attend les coéquipiers de Yuriy Petrenko à la reprise étant particulièrement relevé (Paris et Chambéry à domicile, déplacements à Cesson et Tremblay).

Et si tout le monde au club signerait déjà pour terminer la saison à cette belle 8 e place (ou mieux), Jean-Luc Le Gall conserve, comme l’an passé, une certaine mesure. L’entraîneur sélestadien sait que tout équilibre est par définition fragile. « Cela n’enlève rien au boulot du staff et des joueurs, mais nous avons aussi eu de la réussite », reconnaît-il avec lucidité. Autrement dit pas de blessures longue durée et aucune réelle baisse de régime parmi les joueurs cadres.

Jean-Luc Le Gall l’assure, ce groupe est encore capable de franchir d’autres étapes. La prochaine, avant de penser à plus long terme, sera de confirmer lors de la phase retour. « Prendre treize points et réaliser un nouveau sans-faute serait magnifique. » Là encore, cela n’étonnerait personne…

Posté par fredgo à 23:43 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Des progrès éclatants, les stats..

  •  Obrad Ivezic : 77 arrêts (dont 4 pen.) en 13 matches.
    Moins sollicité que Fulop, le gardien serbe ne déçoit cependant jamais (21 arrêts contre Cesson, 17 face à Billère et Chambéry).
  • Laszlo Fulop : 123 arrêts (dont 3 pen.) en 12 matches.
    Septième meilleur gardien de D1 au nombre d’arrêts, tout simplement.
  • Maxime Duchêne : 3 arrêts en 1 match.
  • Olivier Jung : 25 buts sur 37 tirs en 12 matches.
    La blessure de Pesic lui a permis de montrer toutes ses qualités (19 buts contre Billère, Chambéry et Aix-en-Provence).
  • Yuriy Petrenko : 26 buts sur 46 tirs en 13 matches.
    Le capitaine et demi-centre ne faiblit pas. Le métronome parfait.
  • Djordje Pesic : 31 buts sur 42 tirs en 10 matches.
    Hormis contre Dunkerque (1/6), le pivot serbe a fait preuve de son efficacité habituelle.
  • Kevin Beretta : 35 buts sur 58 tirs dont 8/11 pen. en 12 matches.
    Le jeune ailier gauche confirme après s’être révélé la saison passée.
  • Pawel Podsiadlo : 67 buts sur 124 tirs dont 9/13 pen. en 13 matches.
    Du retard à l’allumage pour le Polonais, avant de retrouver son rythme de croisière (7 e meilleur buteur de D1).
  • Frédéric Beauregard : 40 buts sur 86 tirs en 13 matches.
    Un temps de jeu fluctuant, mais l’arrière gauche reste plus qu’un remplaçant.
  • Arnaud Freppel : 30 buts sur 52 tirs en 13 matches.
    Moins en réussite au tir que la saison dernière, l’ailier droit n’en reste pas moins une valeur sûre.
  • Valentin Aman : 5 buts sur 7 tirs en 9 matches.
    Peu de temps de jeu pour le jeune pivot. Efficace quand on fait appel à lui (3/3 contre Créteil en Coupe de la Ligue ou Toulouse en championnat).
  • Guynel Pintor : 2 buts sur 4 tirs en 13 matches.
    Le patron incontesté de la défense. Sa marge de progression est encore importante.
  • Michal Salami : 28 buts sur 40 tirs dont 8/14 pen. en 13 matches.
    Un temps de jeu famélique lors des dernières journées. L’ailier gauche polonais attend son heure derrière Kevin Beretta
  • Xavier Rechal : 4 buts sur 12 tirs en 9 matches.
    Le jeune ailier droit (20 ans) met progressivement le nez à la fenêtre. Brillant en Coupe de la Ligue (6/7 en 2 matches).
  • Jordan François-Marie :60 buts sur 123 tirs dont 11/17 en. en 13 matches.
    Longtemps blessé la saison passée, l’arrière droit explose au grand jour en D1. Un bras gauche dévastateur.
  • Quentin Eymann : 17 buts sur 50 tirs en 13 matches.
    Le début de saison canon de François-Marie a réduit son champ d’expression. Mais on peut compter sur lui (5 buts contre Tremblay, 4 face à Montpellier et Toulouse).

Ces statistiques ne tiennent pas compte des trois matches de Coupe de la Ligue.

Source Dna

Posté par fredgo à 23:40 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Vu du côté de Toulouse: Merci du «cadeau»!

 

fenix cadeaux

Décidément, ces Toulousains sont incorrigibles. Ils sont même déroutants, déconcertants...

      Alors qu'ils avaient parfaitement négocié les dernières semaines en affichant une belle cohésion, toutes les certitudes nées de cette bonne période ont volé en éclats, hier soir, à l'issue d'une rencontre totalement ratée par les coéquipiers d'Andjelkovic. Les Toulousains sont en effet passés totalement à côté de leur sujet face à une formation de Sélestat qui s'est régalée de l'apathie toulousaine. Alors qu'il fallait mettre du rythme pour déstabiliser un bloc alsacien costaud mais pas génial, le Fenix s'est fourvoyé, manquant de rythme, d'imagination et surtout, d'une réaction collective. Dans le sillage du «vétéran» Petrenko (36 ans), parfait artilleur et organisateur, Sélestat a logiquement pris les devants et enfoncé les Toulousains.

      «On s'est gâché les vacances», pestait Valentin Porte. Celles de leurs supporters le sont aussi. Pour Noël, ils méritaient un tout autre «cadeau» !

Source La Dépeche

Posté par fredgo à 15:42 - 02e) Vu par nos adversaires... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 décembre 2012

Résultat de la 13ème journée: Sélestat et Cesson, la très bonne affaire !

 

Obrad opposé à J Fernandez Source Fenix HB

Ce mercredi soir, il y aura eu des matchs accrochés avec trois victoires d’un petit but acquises par Cesson-Rennes, Sélestat et le PSG et d’autres plus démonstratives obtenues par Saint-Raphaël, Dunkerque et Nantes. Partout une très belle dernière journée de la phase aller avant le clasico de ce jeudi !

Toulouse 31–32 Sélestat
Entre deux équipes au classement et à la forme du moment quasi-semblable, c’est Sélestat qui a le mieux négocié cette rencontre, l’emportant avec la manière. Dominant son adversaire du début à la fin, le SAHB a toutefois eu peur jusqu’au bout, puisque Toulouse a infligé un 4-0 en fin de match pour finalement venir mourir à une longueur de son adversaire. Les récents demi-finalistes de la Coupe de la Ligue avaient pris dès le début les devants (5-6 à la 12). Et tandis que Daouda Karabaoué tenait la baraque, Toulouse se montrait trop emprunté offensivement pour espérer renverser la tendance (13-16 à la 30). Avec un Podsiadlo proche de son rythme de croisière (7 buts, en photo), les Alsaciens maintenaient leur rythme effréné jusqu’au bout (21-24 à la 46), pour l’emporter d’une courte tête et confirmer leur bonne première partie de saison.

Ivry 25-26 Cesson-Rennes
Dans cette rencontre entre deux formations qui avaient à cœur de repartir de l’avant après trois revers de rang, c’est Cesson-Rennes qui a le mieux géré la fin de match pour s’adjuger un bon bol d’air ... 

Saint-Raphaël 31-25 Billère
Face à la lanterne rouge du championnat, Saint-Raphaël a fait le travail, remportant son  7ème succès lors des 8 dernières rencontres. Emmenés par le prolifique Raphaël Caucheteux ...

Tremblay 26–27 Paris
Tremblay a été à quelques secondes d’être la première équipe à tenir en échec l’ogre parisien en championnat. Mais un but de Nicolas Claire et d’une dernière attaque séquano-dyonisienne mal négociée sont venus ...

Aix 23–31 Dunkerque
Dunkerque avait conscience que son déplacement chez le relégable Aix serait loin d’être une partie de plaisir. Les vainqueurs de la Coupe de la Ligue ont dû en effet cravacher pendant une mi-temps pour ensuite prendre ...

Nantes 39–32 Créteil
Après sa belle tenue à Coubertin il y a une semaine face au PSG, Nantes a confirmé ses bonnes dispositions actuelles en venant à bout de Créteil, au terme d’un match ...

Le classement ici

Source LNH

Posté par fredgo à 12:52 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Résultat Toulouse 31 - 32 Sélestat; C’est déjà Noël

jordan-francois-marie-et-les-violets-aiment-toulouse-comme-l-an-dernier-ils-s-y-sont-imposes-pho

Le Sélestat Alsace Handball a magnifiquement conclu la phase aller en s’imposant hier sur le parquet de Toulouse (31-32). Grâce à ce cinquième succès de la saison, les Violets s’installent, juste avant la trêve, à la huitième place. Vivement la suite !

Le 13 porte décidément bonheur au Sélestat Alsace Handball. La saison dernière, les Violets s’étaient imposés à Paris lors de la 13 e journée. Ils ont remis ça hier en faisant trébucher Toulouse sur son parquet (31-32), là où seul Nantes était reparti en vainqueur depuis le début du championnat. « C’est une très belle satisfaction, souffle le jeune pivot Valentin Aman, auteur d’un sans-faute au tir. C’est un match qu’il fallait prendre à tout prix. »

Cette 5 e victoire de la saison vient ponctuer un parcours quasi-parfait lors du cycle aller. Un bonheur n’arrivant jamais seul, les Sélestadiens se hissent à la 8 e place de D1 (toutes les équipes classées derrière le SAHB ont perdu hier) et l’écart avec le premier relégable, Aix-en-Provence, s’est encore creusé pour atteindre sept points à la trêve.

Si Toulouse prenait logiquement les devants au score dans les premières minutes (2-1 à la 4 e puis 4-2 à la 6 e), Sélestat n’était jamais très loin. Podsiadlo initiait un 3-0 qui permettait à des Violets appliqués et efficaces de s’installer en tête (4-5, 10 e). Jung enfonçait le clou quelques minutes plus tard (6-9, 15 e). Jérôme Fernandez faisait son entrée et se distinguait immédiatement : une passe décisive pour Zvizej puis un but de loin (8-9, 17 e).

Sept points d’avance sur le premier relégable à la trêve

Mais en dépit des efforts du capitaine de l’équipe de France, le Fénix ne parvenait pas à inverser la vapeur. Mieux, Sélestat creusait un nouvel écart à la faveur d’un 3-0 parachevé par le capitaine Petrenko (11-14, 27 e).

Célestin puis Cham se chargeaient de faire recoller Toulouse (13-14, 28 e). Les joueurs de Jean-Luc Le Gall voyaient néanmoins leur audace récompensée, à l’image de Petrenko, qui, une poignée de secondes avant la sirène, récupérait la balle dans ses neuf mètres et lobait un Karaboué avancé (13-16 à la pause).

Si le début de seconde période était hésitant côté alsacien (15-17, 36 e), cela n’empêchait pas les coéquipiers de Pawel Podsiadlo de continuer à faire la course en tête (15-19, 39 e). Eymann signait une entrée probante au relais de François-Marie et Sélestat maintenait l’écart (17-21, 42 e).

Il fallait toute l’expérience de Fernandez pour permettre à Toulouse de revenir à deux longueurs à l’entame des dix dernières minutes (22-24, 49 e). Rechal redonnait de l’air à son équipe grâce à deux buts de rang (22-26, 51 e), mais Porte lui répondait immédiatement (24-26, 53 e). Fernandez, encore lui, maintenait le Fénix à flot (27-30, 57 e), alors que Sélestat avait de nouveau creusé un écart de quatre buts (25-29, 56 e).

Aman et Podsiadlo scoraient pour offrir aux Alsaciens une avance a priori définitive (27-32, 58 e). Le dernier rush toulousain faisait passer quelques frayeurs dans les rangs violets (30-32 à trente secondes de la fin après le penalty de Fernandez). Insuffisant pour empêcher Sélestat de s’imposer d’un souffle, comme la saison dernière, dans la ville rose (27-28 la saison passée). « C’était l’occasion de creuser l’écart sur nos concurrents », sourit Valentin Aman. Les Sélestadiens ne l’ont pas manquée. Le maintien est en bonne voie pour les Violets, qui peuvent légitimement nourrir quelques ambitions pour la deuxième partie de saison.

Source Dna

Posté par fredgo à 12:34 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 décembre 2012

Présentation 13ème journée: Toulouse - Sélestat

dans-tous-les-bons-coups-contre-aix-en-provence-laszlo-fulop-tentera-d-etre-egalement-a-la-hauteur

      Non loin de la plus célèbre place du centre de Toulouse, le SAHB boucle ce soir (20 h 30) la première partie de sa saison par un match chez une équipe qui lui réussit plutôt bien ces dernières années. D’où l’idée d’amasser encore quelques points supplémentaires pour aborder la trêve en flatteuse position.

       Si l’on excepte la récente demi-finale de la Coupe de la Ligue qui a eu pour cadre la fameuse ville rose, les déplacements à Toulouse rappellent de bons souvenirs aux Sélestadiens. Les deux derniers voyages en 2009 et 2011, puisqu’entre ces deux dates Sélestat a fait un tour en D2, se sont soldés par deux succès. L’équipe alsacienne n’ayant pas changé par rapport à l’année dernière, tous les participants de ce nouvel affrontement se rappellent bien qu’ils y avaient remporté leur première victoire de la saison à l’extérieur.

      « On gagne d’un but sur une dernière occasion d’Olivier Jung. Ça m’a doublement fait plaisir car je n’aime pas vraiment cette équipe de Toulouse, » confie Laszlo Fulop. On peut donc compter sur le gardien hongrois du SAHB ce soir pour essayer de jouer un nouveau tour à une équipe qui reste sur de bonnes performances malgré la blessure de sa vedette, Jérôme Fernandez (Ndlr : nul à Dunkerque, large victoire sur Ivry et très courte défaite à Saint-Raphaël). Il était question que l’international tricolore reprenne du service à l’occasion du match de ce soir, mais l’incertitude régnait encore sur sa participation hier. Ce qui était aussi le cas pour Damien Kabengele et Anouar Ayed (touchés à Saint-Raphaël).

       De son côté, Sélestat sera toujours privé des services de Pesic dont l’absence a été largement compensée par la belle forme d’Olivier Jung. Au pays du rugby, les vainqueurs d’Aix vont tenter de transformer l’essai avec une deuxième victoire consécutive qui serait vraiment bienvenue avant une trêve de sept semaines.

« Je n’ai pas de recette miracle »

     Jean-Luc Le Gall, invaincu à Toulouse depuis qu’il entraîne le SAHB, arrivera-t-il à mener son équipe vers la passe de trois ? « Je n’ai pas de recette miracle, prévient-il. Néanmoins si l’on veut avoir une chance de s’imposer encore une fois à Toulouse, il faudra trouver les solutions sur leur défense 0-6. Ça s’annonce compliqué car cette équipe paraît plus puissante qu’Aix dans ce domaine. »

          De l’autre côté, les Alsaciens devront à nouveau tirer le rideau défensif pour réussir leur dessein. L’un des deux derniers remparts, Laszlo Fulop, qui a pris une part prépondérante dans nombre de succès sélestadiens depuis son arrivée à l’été 2011 de Saint-Cyr, a foi en ses coéquipiers. « Une défense ne peut pas être régulière pendant 60 minutes. Mais elle peut faire pencher la balance comme cela a été le cas, samedi dernier contre Aix. Pendant une dizaine de minutes nous n’avons presque plus pris de but et c’est le moment où se joue le match. »

        Passé au relais d’Ivezic avec lequel il forme l’une des meilleures paires de gardiens de la LNH (Sélestat occupe la troisième place au nombre d’arrêts derrière Saint-Raphaël et Dunkerque), Fulop s’est montré efficace (12 arrêts en 34 minutes) et dissuasif. 24 heures avant le match, il était pourtant incertain, victime d’une entorse à un orteil. Bien strappé, il a serré les dents pour aider son équipe à remporter deux points importants. Deux autres ce soir sur les bords de la Garonne, seraient un « cadeau de Noël comme celui qu’on s’était offert l’an passé lors du dernier match du cycle aller à Paris. »

Ce qu’ils ont réussi dans la capitale, les Sélestadiens pourraient bien le réussir près du Capitole, non ?

TOULOUSE – SÉLESTAT
ce soir à 20 h 30 au Palais des Sports de Toulouse. 
Arbitres : MM. Bourgeois et Denis.

Toulouse :
Aux buts:1. Karaboué et 12. Pardin 
Les joueurs:  4. Kabengele, 5. Chelle, 7. Celestin, 9. Puig Asbert, 11. Fernandez (?), 15. Andjelkovic ( cap.), 17. Morency (?), 18. Moreau, 19. Van Cauwenberghe, 20. Zvizej, 21. Ayed, 25. Calvel, 27. Cham, 28. Porte.
Entraîneur : Da Silva.

Sélestat :
Aux buts: 12. Ivezic et 69. Fulop
Les joueurs:  3. Jung, 5. Petrenko ( cap.), 7. Beretta, 8. Podsiadlo, 9. Beauregard, 11. Freppel, 13. Aman, 15. Pintor, 17. Salami, 18. Rechal, 20. François-Marie, 68. Eymann.
Entraîneur : Le Gall

Source L'Alsace par Christian Weibel

Posté par fredgo à 12:24 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Vu côté Toulouse: Dernier match avant la trêve !

FENIX-Selestat 

      Quelques jours après s’être inclinés d’un but à Saint-Raphaël (32-31), les joueurs du FENIX Toulouse Handball se préparent à jouer leur dernier match de l’année 2012.
En effet, alors qu’elle était venue début décembre au  Palais des Sports pour disputer le Final Four de la Coupe de la Ligue, l’équipe de Sélestat fait déjà son retour dans la Ville Rose, cette fois pour le compte de la 13e journée du Championnat (mercredi 19 décembre à 20h30).

      Les Alsaciens ont rapidement oublié leur lourde défaite en demi-finale de la Coupe de la Ligue (33-25 face à Nantes) et ont vaincu le promu Aix (36-30) samedi lors de leur dernier match devant leur public. Les joueurs du SAHB s’étaient imposés deux fois la saison dernière face au FENIX, une tendance que les Toulousains devront inverser afin de terminer l’année sur une bonne note et remonter ainsi au classement.

      Une incertitude pesant encore sur l’état de forme de Jérôme Fernandez (en phase de reprise suite à sa blessure à la main), Damien Kabengele et Anouar Ayed (touchés à Saint-Raphaël), l’entraîneur, Joël Da Silva, ne prendra une décision que mercredi après-midi quant à la composition de l’équipe.
        Il choisira parmi un groupe de 17 joueurs, composé des 15 joueurs de l’effectif pro auxquels s’ajoutent les joueurs du Centre de Formation Cyril Morency et Clément Perez.

Source Toulouse HB

Posté par fredgo à 12:19 - 02e) Vu par nos adversaires... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Présentation de la 13ème journée: jamais deux sans trois pour Sélestat ?

 

La rencontre se fera t'elle avec ou sans Fernandez

Ce mercredi débutera la 13e journée de D1 qui terminera la phase aller du championnat version 2012-2013. 6 matchs sont programmés avant le choc de jeudi et un clasico très attendu entre Montpellier et Chambéry.

.

 

 
Fenix_ToulousevsSAHB 

            Toulouse – Sélestat

Séparés par une place au classement, Toulouse et Sélestat ont fait un début de saison très proche même si les Alsaciens dégagent globalement plus de sérénité ces derniers temps que leurs hôtes du soir. Pour autant, les Haut-Garonnais développent actuellement un handball dont l’efficacité est certaine. Ils ont certes perdu face à Saint-Raphaël lors de la dernière journée, mais ce n’était que d’un but et ont pris 3 points lors des deux matchs précédents. Et quand on sait que Jérôme Fernandez revient progressivement, il y a fort à parier que Jean-Luc Le Gall et ses hommes seront sur leurs gardes au moment de revenir dans un Palais des Sports. Là où ils s’étaient inclinés en demi-finale de la Coupe de la Ligue, il y a 10 jours. Les repères pris, Jordan François-Marie et les siens seront peut-être plus tranchants. Ce qui est sûr, c’est qu’une partie acharnée attend les participants.

Tremblay – Paris sur Sport+
Et si Tremblay (en photo) était la première équipe à faire tomber Paris ? Au regard du classement, beaucoup d’amateurs de hand pourraient douter d’une telle affirmation. Mais sur le terrain, ...

Ivry – Cesson-Rennes
A Ivry (11e avec 10 points) et Cesson-Rennes (8e avec 11 points), en ce moment, on ne peut pas dire que l’on a le plein de confiance. Car de part et d’autre on reste sur 3 défaites ...

Saint-Raphaël – Billère
Depuis la 7e journée, Saint-Raphaël semble avoir trouvé un bon petit rythme de croisière avec, en 6 rencontres de championnat, une seule défaite à déplorer. Du coup, les hommes de Christian Gaudin ...

Aix – Dunkerque
Auréolé de son titre de joueur du mois de novembre, l’Aixois Mickaël Illes confiait hier que cette réception de Dunkerque ne serait pas des plus simples mais qu’après la déception connue à Sélestat la semaine passée, lui et ses partenaires ...

Nantes – Créteil
Vraiment costauds face à Paris à Coubertin lors de la dernière journée malgré la défaite, les Nantais veulent, après leur déception en Coupe de la Ligue d’il y a 10 jours, bien finir ...

Source Lnh

Posté par fredgo à 12:17 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2012

Après le match contre Aix; La victoire et le spectacle en plus

 

satisfaits-du-devoir-accompli-jordan-francois-marie-obrad-ivezic-et-arnaud-freppel-n-ont-pas-oubli

      Tous les ingrédients d’une bonne soirée étaient réunis pour que la dernière de l’année à domicile soit une réussite. Avec une victoire et un match spectaculaire cumulés à une bonne opération comptable.

Le public n’a pas boudé son plaisir. Comme le veut la tradition à Sélestat lorsque son équipe gagne, il a accompagné la dernière minute du match par une « standing ovation » qui s’est prolongée bien après le coup de sifflet final. Car ses favoris, lui ont procuré du plaisir. En obtenant une victoire oh combien importante contre un très accrocheur avant dernier du classement. Et en posant la cerise sur le gâteau avec un feu d’artifice en fin de match. Car le SAHB a véritablement surclassé Aix-en-Provence dans les vingt dernières minutes en marquant la bagatelle de 16 buts.

« J’ai l’impression que les gens se sont effectivement régalés car je n’ai pas compté les remerciements et les accolades des spectateurs présents à la réception d’après-match, confirme Jordan François-Marie, l’un des Sélestadiens les plus en vue samedi soir (9 buts pour 19 tirs). Toute l’équipe a été brillante et on a pris beaucoup de plaisir. On a fait ce qu’il fallait faire, c’est-à-dire prendre les deux points à la maison. On peut dire qu’on a fait un très bon match. Même s’il ne faut pas s’arrêter là. »

Le gaucher du SAHB et ses partenaires ont dû se battre pour arriver à leurs fins. Car Aix ne leur a rien offert. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le score à la 40 e minute pour se rendre compte de la résistance que les Provençaux ont longtemps exercée (19-19). Mais lorsque le bras de Pawel Podsiadlo est devenu magique (8 buts à 88 %) dans la dernière ligne droite, c’en était trop pour la défense du brillant promu qui a alors littéralement explosé. « Quand nous, les arrières, arrivons à être efficaces, cela devient beaucoup plus simple. C’est aussi le jeu de notre équipe, » se réjouit François-Marie.

Grâce à cette nouvelle victoire, le SAHB navigue désormais dans des eaux calmes avant sa dernière sortie du cycle aller, mercredi à Toulouse. On peut même imaginer que, sur la lancée de leur prestation de samedi soir, les Sélestadiens soient en mesure de chercher un résultat dans une salle où ils l’avaient emporté la saison dernière. Cela leur permettrait de finir non seulement l’année en beauté mais aussi d’être totalement sereins en ce qui concerne leur objectif principal : le maintien. Avec cinq points d’écart avec Aix, le premier relégable, ils possèdent un bon matelas pour envisager la suite avec optimisme. Même si les premières journées de la reprise en février-mars s’annoncent ardues (réception de Paris et de Chambéry et quatre déplacements à Cesson, Tremblay, Billère et Dunkerque), cette avance par rapport ... à la queue du classement est rassurante.

Source L'Alsace

Posté par fredgo à 12:11 - 20) La saison 2012/13 en LNH - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,